Fracture téléphonique

Dans un récent billet d’Homo-Numericus, Pierre Mounier se demande si le téléphone ne serait pas l’avenir du numérique et liste un à un, bibliographie à l’appui, les nouveaux usages qui apparaissent sans cesse. Pendant ce temps, France Telecom essaie de se débarrasser des 153 000 cabines téléphoniques qui restent encore debout sur le territoire français. Dans le même temps, la moindre démarche administrative à la mairie de son quartier est coupée de toute communication vers l’extérieur. J’ai dû cette semaine faire un dossier d’accueil pour une collègue colombienne. Après avoir pris les informations sur le site de la mairie de l’arrondissement correspondant à mon lieu d’habitation, je me suis rendue au service des attestations d’accueil. Evidemment, il manquait quelques pièces et voilà qu’on m’explique « Ah non, il ne faut surtout pas regarder sur internet parce que ça change tout le temps les papiers à apporter et Internet c’est jamais à jour. Non, voilà ce qu’il faut faire : vous venez d’abord sur place, retirer la liste des documents parce que je ne la donne pas par téléphone puis vous venez à la mairie entre 8h30 et 11h30 du lundi au vendredi ». Je me suis souvenue soudain du temps des télégrammes…

Crédits photographiques : City, telephone room / Adolph B. Rice Studio. 17 août 1955 (Cote : Rice Collection 716A). Library of Virginia, Prints and Photographs, 800 E. Broad St., Richmond, VA, 23219, USA, digitool1.lva.lib.va.us:8881/R / http://www.flickr.com/photos/library_of_virginia/289849049 Pas de restriction de droit connues.


2 réflexions sur « Fracture téléphonique »

  1. Il semble qu’en l’occurrence, la fracture téléphonique soit mise au service d’une stratégie délibérée visant à décourager quiconque d’inviter un étranger en France. Voir.

  2. Un an plus tard… nouvelle attestation, toujours la même chose « Il ne faut surtout pas lire les informations sur internet, elles ne sont pas à jour ». Il faut toutefois reconnaître que la bureaucratie a du bon : le document tardant à arriver, j’ai demandé une copie pour la scanner et j’ai appris toutes les attestations sont photocopiées unes à unes, conservées dans une chemise en carton mois par mois, c’est super j’ai eu ma copie … à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *