Enregistrer sur le terrain : questions d’éthique et de droit

Depuis 2011, le groupe de travail  « Ethique et droit pour la diffusion des données numériques en SHS » travaille à la rédaction d’un guide de bonnes pratiques. Pour mieux connaître les pratiques des chercheurs et des ingénieurs sur ces questions, plusieurs journées d’étude ont été organisées à la MSH de Tours par Crevilles.org (26 septembre 2011), à la MMSH d’Aix-en-Provence (29 novembre 2011), à la MSH de Dijon (19 juin 2012). Les premiers textes commencent à paraître ; ils s’appuient sur ces journées et sur les ateliers d’écriture qui ont été organisés (à la MMSH et à la MESH de Lille).

Pour être au plus près d’une écriture collective, le groupe a choisi de publier ses premiers textes sur un carnet de recherche en invitant les lecteurs à réagir et à les commenter afin de les compléter ou les éclairer par d’autres expériences. Le guide a l’ambition de porter sur toute la chaîne de production, de conservation, de traitement et de diffusion des matériaux d’enquête en SHS par des centres de ressources. Les premiers billets portent sur les entretiens de terrain : quatre viennent d’être publiés sur le carnet A propos d’éthique et de droit sur la question de la préparation du terrain. Vos commentaires sont attendus !

– Peut-on librement diffuser la parole publique ?, 7 novembre 2013 http://ethiquedroit.hypotheses.org/811

– Qui est l’auteur de la transcription d’une enquête de terrain enregistrée ?, 21 mai 2013 http://ethiquedroit.hypotheses.org/711

– Bien rédiger un contrat de cession de droit pour un enregistrement de terrain, 9 mars 2013, http://ethiquedroit.hypotheses.org/545

– Le contrat, un pacte entre le témoin et l’enquêteur… et une nécessité juridique, 28 février 2013, http://ethiquedroit.hypotheses.org/516

– Publier la parole des témoins. Exigences scientifiques et respect des données personnelles, 18 janvier 2013,  http://ethiquedroit.hypotheses.org/397

– Matériaux pour une enquête orale : préambule, 4 décembre 2012, http://ethiquedroit.hypotheses.org/280

Crédits photographiques : photographie prise le 12 juillet 1967 au nord-ouest du Burundi, près du site de la nécropole royale de Budandari. L’informateur est  Sekere, issu d’une lignée de gardiens de ces sites funéraires royaux. L’enquêteur est Jean-Pierre Chrétien, alors professeur à l’ENS de Bujumbura, accompagné d’Emile Mworoha, à l’époque étudiant en histoire à la même ENS de Bujumbura, et dont la famille est originaire de la région de Budandari. La photo a été prise par un autre accompagnateur  lors de ce déplacement, proche d’Emile Mworoha. Le contexte intellectuel de cette enquête peut être retrouvé dans l’article Les tombeaux des bami du Burundi : Un aspect de la monarchie sacrée en Afrique orientale, publié en collaboration avec Emile Mworoha dans les Cahiers d’études africaines, n° 37, 1970, 1, pp.40-79 (“Les tombeaux des bami du Burundi : un aspect de la monarchie sacrée en Afrique orientale”). Diffusion avec l’aimable autorisation de Jean-Pierre Chrétien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *