Prolongation de l’exposition « Hors champs » jusqu’au 15 décembre 2013

5243245155_7b60b4abf1_z
Il commence à faire vraiment froid… c’est l’occasion de profiter de l’ambiance polaire du Musée d’ethnographie de Neuchâtel qui explore le thème de la construction et de l’usage des images en anthropologie en s’inspirant du monde des inuits et de l’exploration des pôles. De l’approche muséale à une vision poétique associant l’art et l’ethnographie, en passant par la navigation virtuelle (et des réseaux sociaux), l’exposition s’intéresse au choix du point de vue : ce qui est révélé par l’image et ce qui reste hors du cadre. N’hésitez pas à aller ouvrir les frigos du Musée de Neauchâtel, la réflexion proposée sur le patrimoine culturel immatériel dégèle tous les esprits…

Si vous avez la chance d’être à Neuchâtel le 12 décembre pour la clôture, vous pourrez vivre d’étonnantes aventures culturelles immatérielles : le MEN propose un repas (19h) et un concert original (20h15) du duo Bristophe (Brice Catherin et Christophe Schweizer) : du hors-champs à l’hors-chant les musiciens vont proposer de libérer les auditeurs d’une écoute passive en les lâchant dans un monde sonore inconnu…

Depuis le 7 mars et jusqu’au 15 décembre 2013, informations pratiques sur le site web : http://www.men.ch

Catalogue en vente sur le site du Musée.

 

Revue de presse : 

Chardon, Elisabeth. « A Neuchâtel, plongée dans les frigos de l’ethno », Le Temps, 10 novembre 2012, http://www.letemps.ch/Page/Uuid/657d2f70-2ab0-11e2-a2c0-14d6685ecc15%7C0

Gonseth, Marc-Olivier « Politics and poetics of displaying Promenade dans un bac à glaçons », Roots & Routes : research on visual culture, Anno III, n°10, aprile-giugno 2013 http://www.roots-routes.org/2012/11/12/politics-and-poetics-of-displayingprovvisoriodi-marc-olivier-gonseth

Thomas-Bourgnieuf, Martine. « Chez les visages pôles », Libération – Culture, 4 janvier 2013, http://www.liberation.fr/culture/2013/01/04/chez-les-visages-poles_871728

« Interview par Martine Thomas-Bourgnieuf, : Marc-Olivier Gonseth, directeur du MEN, explique la singularité de son musée », Libération – Culture, 4 janvier 2013, http://www.liberation.fr/culture/2013/01/04/regarder-le-patrimoine-culturel-immateriel-avec-de-nouvelles-lunettes_871744

 

Crédits photographiques : 

A man from the Umingmaktormiut, an Eskimo tribe that before Rasmussen’s visit had never been described or photgraphed, 1924, Leo Hansen photographer, Smithsonian Archives, no known copyright restrictions.

– Affiche de l’exposition « Hors champs » (MEN).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *