Les photographies de Costică Acsinte dans le domaine public

 

Né le 4 juillet 1897 dans le petit village de Perieti en Roumanie, Costică Acsinte avait été photographe de guerre pendant la première guerre mondiale. A son retour il avait ouvert un studio photographique « Foto Splendid C. Acsinte » dans la ville de Slobozia où il est mort à l’âge de 87 ans en 1984. Depuis le 23 juin 1991 l’ensemble de ses photographies appartient au domaine public suite au décret n°321/1956 et la loi n°8/1996.

En 1985 le musée d’histoire de la région de Ialomita a acquis plus de 5000 photographies du studio de Costică Acsinte, prises entre 1935 et 1945 et en 2007, 300 de ses clichés de la première guerre mondiale : 10% de ces photographies ont été numérisées et archivées avec le soutien du Musée Ialomița County History. Elles sont désormais  accessibles en ligne etFlickr the commons en valorise une partie sur son site en 21 sets depuis novembre 2013.

Costică Acsinte nous a laissé des traces d’une extrême beauté de la vie en Roumanie au cours du 20ème siècle, allez voir ces images qui font rêver, elles sont librement utilisables.

Crédits photographique : montage de la page Flickr The Commons qui présente les collections Costică Acsinte, domaine public.


3 réflexions au sujet de « Les photographies de Costică Acsinte dans le domaine public »

  1. Belle initiative pour ce fonds photographique extraordinaire.
    J’aimerais savoir si les images datant de 14-18 sont accessibles.
    Pouvez-vous me renseigner?
    Un grand merci par avance

    1. Bonjour et merci pour votre intérêt pour les billets des Carnets de la phonothèque. Pour répondre à votre question, nombre de photos de 1914-1918 sont librement accessibles sur le projet collaboratif de Patrick Pecatte https://www.flickr.com/photos/photosnormandie et sur Flickr the Commons sur lequel vous trouverez nombre d’éléments sur https://phonotheque.hypotheses.org/?s=flickrland
      Je vous renvoie enfin vers le billet d’une étudiante d’un master mené à Aix-en-Provence, rédigé à partir d’un cours d’Ariane Néroulidis sur le Crowdsourcing et qui évoque le projet d’Europeana sur la première guerre mondiale : https://masterabd.hypotheses.org/130

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *