12 février 2015 : collecter sur le terrain au Yémen, conférence de Fatima Al-Baydani

Le 12 février prochain  nous aurons la chance de découvrir le travail mené depuis plusieurs années par Fatima Al-Baydani, chercheure yéménite invitée par l’IREMAM à la MMSH (salle Paul-Albert Février, 14h30) pour une conférence sous le titre : « 12 ans de terrain pour la collecte de littérature orale populaire à travers le Yémen ». En effet, depuis les années 2000 Fatima Al-Baydani n’a cessé de collecter à travers le Yémen et de former des collecteurs sur le domaine. Ses enregistrements, films et photographies sont archivés au sein de l’association culturelle Aydanout1. Elle est l’auteur de nombreux recueils et anthologies de littérature orale et de poésie.

La conférence sera donnée en arabe avec traduction simultanée.

Le lien vers le site de l’IREMAM, rubrique « L’IREMAM accueille » est momentanément inaccessible. Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter Anne Debray-Decory.

A propos de Fatima Al-Baydani
Fatima Al-Baydani, née à al-Bayda au Yémen, a fait ses études secondaires à Aden. Après avoir étudié la médecine à Damas, elle a brièvement enseigné cette discipline à l’Université de Sanaa, avant de se tourner vers sa passion véritable, le patrimoine yéménite. Elle s’est donc lancée dans la collecte de documents sur la littérature orale (poésie, contes, proverbes) à travers toutes les régions du Yémen, travail qu’elle poursuit encore actuellement, non sans avoir formé en même temps de nombreux jeunes aux techniques de la collecte. Ses travaux et études l’ont amené à collaborer avec de multiples institutions culturelles et scientifiques, dont le CEFAS (Centre français d’archéologie et de sciences sociales de Sanaa, le FSD (Fonds social de développement au Yémen) et l’Ecole normale supérieure à Paris. En 2006, elle a créé une association culturelle Meel al-Dhahab, renommée depuis Aydanout , c’est-à-dire « reine » en langue arabe sud-arabique ancienne. Ce centre est aujourd’hui dépositaire de milliers de documents collectés à travers tout le Yémen sous forme d’enregistrements, de photos, de vidéos et d’ouvrages. Fatima Al-Baydani a participé à de multiples colloques aussi bien dans le monde arabe, qu’en Europe et en Amérique. De même, elle a publié de nombreux articles et ouvrages (voir ci-dessous un extrait de sa bibliographie). Actuellement, Fatima Al-Baydani  travaille  sur un dictionnaire de termes tirés de la vie quotidienne au Yémen.   Elle collabore également avec des chercheurs de l’IREMAM dans le domaine de la poésie orale populaire au Hadramaout, ainsi que sur des contes relatifs aux hammams de Sanaa.

Bibliographie (extraits) 

– Halâli wa lak (instants d’enchantement), Sanaa, Organisation générale du Livre, 2014 ;

Contes du Yémen : Lit de pierre, lit de verre. Contes collectés par Fatima Al-Baydani et traduits par l’atelier de traduction arabe de l’ENS, Ecole des loisirs, 2008.

– Hikâyât al-hayawân fî-l-adab al-sha’bi (contes d’animaux dans la littérature populaire), Matbaat al-Nur, Sanaa, 2008 ;

– Diwân mahall zayn (Divan de lieux enchanteurs), Matbaat al-Nur, Sanaa, 2014 ;

– Haggabi yamma  ‘allaya (chants féminins de mariage), sous presse,  Matbaat al-Nur, Sanaa, 2015.

– al-Dimm wa-l-fa’r (le chat et le rat), Sanaa, FSD, 2009 ;

– Tika Tika (récit adénite), Matbaat al-Nur, Sanaa, 2011 [avec le soutien de l’Unesco].

Crédits photographiques : Scene in a marketplace Market, buildings, sheep, people. 1896.  Name of Expedition: Africa Expedition Participants: D.G. Elliot and Carl Akeley Expedition Date: 1896. Location:Asia, Arabia, Yemen, Aden Original material: Hand-colored glass lantern slide Digital Identifier: CSZ5913_LS Learn more about The Field Museum’s Library Photo Archives. No known copyright restrictions.

  1. C’est-à-dire « reine » en langue arabe sud-arabique ancienne. L’association a d’abord été créée en 2006 sous le nom de  Meel al-Dhahab []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *