Flickrland 3

Le territoire de Flickr the Commons ne cesse de s’agrandir, avec en 2015 un total de 93 participants à travers le monde. Leur nombre a plus que doublé en 5 ans1. Et pour cause, cet outil de partage de photo a gagné en popularité.

Une nouveauté majeure du projet Flickr the Commons a été l’intégration durant l’été 2014 du géant Internet Archive. Ce pionnier du web et du libre accès conserve 400 milliards de pages web depuis son lancement en 1996. Parmi ces 19 petabytes, on ne compte pas moins de 600 millions de pages numérisées. D’où l’idée de Kalev Leetaru, chercheur à l’Université de Georgetown2, d’extraire les images de ces textes, qu’il s’agisse d’illustrations, de dessins, de cartes, de graphiques ou bien de photographies. L’objectif : naviguer dans les textes à travers ces images, du début de l’imprimerie à nos jours. A chaque image sont attachées des informations3 indiquant la provenance, ainsi que le contenu de ces images, ce qui facilite leur citation. Des extraits textuels contextualisent l’image, se référant aux pages qui suivent et précèdent l’illustration.

14 millions d’images libres de droit devraient être mises en ligne progressivement, en provenance de 2 millions de ebooks. D’un point de vue patrimonial, cette entreprise contribue une valorisation des livres anciens, transformés en véritables galeries, et parfois même en cabinet de curiosités.

Une infographie pour faire un point…

 

Pour rappel, à lire sur Les carnets de la phonothèque :
Flikerland 2, 18 octobre 2010
Flickerland 1,  22 décembre 2008.

Crédits photographiques : Internet Archive Book Images. Image from page 28 of « Atlas maritimus, or A book of charts : Describeing the sea coasts capes headlands sands shoals rocks and dangers the bayes roads harbors rivers and ports, in most of the knowne parts of the world. With the true courses and distances , (1672). Domaine public.

  1. En 2010 un billet sur Les Carnets de la phonothèque  faisait état de 44 institutions … []
  2. Financé par la société Yahoo []
  3. Dans le langage documentaire, on parle de métadonnées structurées, au format XMP (Extensible Metadata Platform) permettant l’interopérabilité entre les différentes pateformes []

Une réflexion au sujet de « Flickrland 3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *