Parution du nouveau bulletin de l’AFAS

En 2015, l’AFAS a modifié  son nom en ajoutant aux documents « sonores et audiovisuels » les document « oraux ». Désormais AFAS signifie Association des archives orales, sonores et audiovisuelles. En effet, depuis quelques années l’histoire orale et les archives orales étaient de plus en plus présentes dans les articles du bulletin. Il en va de même dans ce nouveau numéro 41 qui vient de paraître (hiver 2015).

Florence Descamps, présidente de l’associationn nous présente, dans son éditorial, ce numéro comme une pause rétrospective car il offre l’occasion d’une réflexion sur l’histoire orale et  les différents courants d’histoire orale en France et à l’étranger : Qu’est-ce que l’histoire orale et qu’est-elle devenue ? Comment et pourquoi a-t-elle été « inventée » ? Quels ont été ses grandes intuitions d’origine et y est-elle restée fidèle ? Quels sont ses enjeux épistémologiques, sociaux et technologiques aujourd’hui ? Pour lancer le débat et ouvrir le dialogue, le numéro débute par un très beau texte, qui conserve son oralité, issu d’une conférence de Giovanni Contini sur l’histoire orale « à l’italienne » et il est suivi par une réponse sur l’histoire orale « à la française ».

Voilà une belle occasion de voyager avec ce numéro dans l’oralité puisque les textes présentés passent par le Canada, la Suisse et voguent sur les océans à travers les compagnies maritimes françaises… Bonne lecture !

Dernière information : pour la première fois, depuis le numéro zéro du bulletin, vous ne pourrez pas le lire au format papier mais en ligne, en texte intégral, sur le site de la revue.

N’hésitez pas à soumettre des articles au comité de rédaction (en langues française ou anglaise) de l’AFAS.

Comment adhérer à l’AFAS ?

Crédits photographiques de la photographie « à la une » : Dans le village d’Amalfi, plaque de verre de la bibliothèque du Congrès, vers 1910 ou 1915. Pas de restrictions de droits connues.


Une réflexion sur « Parution du nouveau bulletin de l’AFAS »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *