Nouveaux usages en bibliothèques universitaires : il faut commencer par le CDI !

17 septembre 2009
Par

ecole-hollande-1946

L’Université d’été de l’édition électronique ouverte s’est terminée mardi 15 septembre par une table ronde à la MMSH à propos des changements de paradigmes auxquels on assiste aujourd’hui dans ce domaine. Vous pouvez écouter, sur le wiki créé pour l’occasion, la totalité des conférences déposées sur Internet Archives. Une université d’été riche en enseignements et foisonnante de propositions pour l’avenir du livre : quelle chance de pouvoir ainsi vivre ou revivre ces échanges ! Ce soir, j’aimerais vous renvoyer vers celle de Daniel Bourrion, sur les nouveaux usages en bibliothèques universitaires ; une belle intervention, précise et joyeuse, qui rappelait certains accents du De biblioteca d’Umberto Eco.

Pourquoi celle-là particulièrement, ce soir ?  Je vous raconte. Mon fils a fait sa rentrée en 6ème pendant, qu’assidument, je suivais cette université d’été. Il a fait une visite du CDI de son collège. il en est revenu ravi, avec un plan très précis sur une feuille volante (à la chaise près) et des propositions de lecture. Mais voilà, ce soir il avait une observation de la responsable du CDI  sur son carnet de correspondance : “A continué délibérément à se promener dans le CDI malgré plusieurs mises en garde”. Il a dû aussi copier, en punition de ses promenades délibérées, l’introduction d’un manuel de géologie. Il n’a pas compris pourquoi. “Tu sais, ce CDI c’est comme une bibliothèque maman, pourquoi cette dame ne veut-elle pas qu’on se lève pour prendre des livres ?” . Il est désormais déterminé à ne plus y remettre un  pied jusqu’à la fin de sa 3e. Que disait Daniel Bourrion ? Qu’on devrait pouvoir manger des sandwichs en travaillant en bibliothèque ? Laisser des miettes entre les pages ? De quoi ? Vous me copierez trois fois, le premier chapitre du Château de Kafka !

Crédit photographique : Nationaal Archief / Spaarnestad Photo / Henk Blansjaar, SFA001003029. Une classe aux Pays-Bas en septembre 1946. Pas de restriction de droits connus  http://www.flickr.com/photos/nationaalarchief/3895373807


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs : ,

Posté dans : Méthodologie, Edition électronique, Actualités, Mobilisation

3 commentaires pour “ Nouveaux usages en bibliothèques universitaires : il faut commencer par le CDI ! ”

  1. dbourrion le 19 septembre 2009 à 6 h 25 min

    Et voilà, belle illustration de “Comment nous faisons pour qu’ils (les usagers) ne viennent plus vers nous”… Merci de l’anecdote, et ma solidarité au fiston…

  2. jadlat le 21 septembre 2009 à 9 h 10 min

    oui mais euh !

    Tu as entièrement raison mais il y a aussi en cette période de l’année une mise en place des règles qui est importantes et qui se répercutera aussi sur les bibliothèques universitaires.

    un exemple : manger au CDI, on pourrait en discuter mais qu’en est-il alors, pour un collégiens et un lycéen que l’on veut aussi éduquer à une alimentation saine et à un rythme de vie quotidienne. Ce n’est qu’un exemple, ce n’est pas ton propos, je l’ai compris. Je prends uniquement cet exemple pour montrer que l’on ne peut pas attendre la même chose d’un élève de sixième et d’un étudiant.

    Pour dire que cette mise en place des règles vise avant tout à être éducative.

    Après il faut voir comment cela a été fait et ce que tu dis est effectivement dommageable.

  3. Dodoc le 21 septembre 2009 à 13 h 46 min

    ça alors ! et moi qui viens de remuer une classe de seconde en expliquant qu’au CDI, on ne peut rester scotché à sa chaise, qu’on doit se déplacer (sans gêner les autres évidemment), être actif pour mener une recherche fructueuse entre les divers outils… Les infos pertinentes ne vont pas venir toutes seules, etc Le problème au CDI c’est plutôt de faire comprendre ce qu’est une attitude active, et que ça passe souvent par le déplacement physique ! J’aurais tant aimé que mes élèves se baladent entre les rayonnages–(

Laisser un commentaire

Les archives du carnet


Carnets de recherche