Petits gâteaux grecs de Noël : les kourabiedes

Pour mieux faire connaître les archives sonores de la phonothèque de la MMSH, une fois par mois (habituellement le dernier lundi du mois mais pour Noël, exceptionnellement, nous avons anticipé le billet d’une semaine), nous vous faisons découvrir des recettes de cuisine enregistrées et révélées par les informateurs sur le terrain.

Ce mois-ci, nous vous proposons une recette de Noël grecque issue d’une enquête enregistrée par  Katilena Stathatou qui interroge Madame Chrisanthi Daleziou-Perifanou le 3 août 2001 à Ermoupoli (enquête 4452).  Elle nous livre sa recette des kourabiedes qui sont des biscuits grecs sablés, enrobés de sucre glace et traditionnellement préparés pour Noël.


Généralement, ils sont aromatisés à la vanille ou au masticha (résine mastic) et, en Grèce, la recette traditionnelle  prévoit l’ajout d’une sorte  de brandy grec ou de la liqueur de masticha mais on peut pallier à ce manque  par du rhum, de l’ouzo, ou du cognac. Autre spécificité locale, à Chypre, le biscuit est légèrement imbibé à la fin d’un peu d’eau de rose ou d’eau de fleurs d’oranger, et saupoudré de sucre glace.

La qualité des kourabiedes réside principalement sur la provenance du beurre utilisé qui d’ordinaire est à base de lait de brebis, de lait de chèvre ou un mélange des deux ; faute de cet ingrédient, utilisez du beurre de lait de vache.

Ingrédients :

  • Vanille en gousse
  • 250 g de beurre mou
  • 100g de sucre
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 /2 petit verre de cognac
  • 250 g de farine
  • 125 g d’amandes mondées
  • 100 g de sucre glace (pour la décoration)

Préparation :
Préchauffer le four à 150° C.
Fendre une gousse de vanille et en extraire les graines. Battre le beurre  ramolli avec le sucre longuement pour obtenir un mélange bien mousseux et crémeux. Ajouter le cognac et le jaune d’œuf et battre quelques instants encore pour incorporer les ingrédients.
Ajouter peu à peu la farine, la levure, les amandes et bien mélanger. Prendre un peu de pâte et vérifier sa consistance. La pâte doit être juste suffisamment ferme pour ne pas se désintégrer dans vos mains. Si elle n’est pas assez ferme, ajouter un peu de farine.

Rouler un peu de pâte en boule, l’étaler, découper à l’emporte pièce de votre choix et placer vos petits biscuits sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Mettre à cuire au four et les retirer lorsque les biscuits sont dorés. Laisser complètement refroidir. A la sortie du four, les humidifier avec de l’eau de rose ou de fleurs d’oranger et rouler chaque biscuit dans du sucre glace.

Vous aimez les archives culinaires (sonores ou ou sous d’autres formes) ?  Pour les vacances de Noël, consultez l’index des recettes de la phonothèque et prenez le temps de visiter quelques sites :

Réalisation de la recette et photo par Mathilde Bresc, CC-BY-NC.

Un grand merci pour la photo de Noël  !


Une réflexion sur « Petits gâteaux grecs de Noël : les kourabiedes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *