Le patrimoine écrit était à l’honneur à Albi les 27 et 28 juin 2017

Les journées du patrimoine écrit qui se sont déroulées à Albi, les 27 et 28 juin dernier, ont été riches d’enseignements et d’échanges. La première journée était consacrée aux dernières actualités et au patrimoine mis en danger et la seconde présentait les thématiques actuelles et leurs liens avec le patrimoine ainsi que les expériences qui font l’actualité autour de leurs fonds.

Le 27 juin, les actualités des différents catalogues de la BnF ont été présentées et, avec elles, la nécessité de leur accessibilité et visibilité, à un moment où les usages culturels et sociaux sont en pleine mutation. Ensuite, l’actualité des normes internationales pour la gestion des collections et la gestion du climat a été éclairée par deux intervenantes qui ont présenté les normes ISO /TR 19814  et ISO 11799 portant sur le stockage des documents d’archives et de bibliothèques et la gestion des collections.  Les expertes ont souligné que la normalisation doit s’inscrire dans le cadre du développement durable et que  les professionnels ont une réflexion globale  à mener au sujet de la stratégie à mettre en place selon l’environnement. Enfin, les questions juridiques de désherbage, de déclassement et de désaffectation liées au patrimoine ont été abordées suite aux réflexions du groupe de travail du bureau du patrimoine du Ministère de la culture.

L’après-midi du 27 juin a débuté avec la projection d’un documentaire de Jean Crépu « Sur la piste des manuscrits de Tombouctou » qui a rappelé aux participants les dangers que subit le patrimoine en temps de conflits et une intervenante pour l’ASF(Archivistes sans frontières) a rendu compte d’une mission en faveur des archives en péril avec le cas de Haïti où l’association a effectué un travail  de longue haleine afin de réparer les dégâts dus au tremblement de terre. Ensuite au cours d’une table ronde, les intervenants ont parlé de leurs expériences de sinistres et des solutions mises en oeuvre à court et long terme.

La journée s’est achevée par une visite de la ville d’Albi et la présentation de la Mappa Mundi, l’une des plus anciennes cartes du monde datant de la deuxième moitié du VIIIème siècle et inscrite au registre « Mémoire du monde » de l’UNESCO1. Ce joyau, d’une valeur inestimable dans l’histoire de la représentation de l’espace est conservé à la  Médiathèque d’Albi Pierre Amalric

La deuxième journée offrait un panorama des démarches communes de valorisation du patrimoine, de développement des outils collaboratifs, de travail en réseau, initiatives visant, toutes, à mettre le patrimoine en lumière.  Des outils tels que Facebook, Twitter, les carnets de recherche ont été présentés comme instruments de communication et de collaboration importants pour l’appropriation du patrimoine par ses usagers.

La création éditoriale et la lecture numérique ont été aussi à l’honneur avec les présentations de travaux originaux et innovants comme une bibliothèque numérique nomade et une maison d’éditions orientée vers le patrimoine. Dans ce cadre, la phonothèque a pu ainsi présenter un diaporama qui retraçait les actions menées grâce aux outils collaboratifs, Historypin, Europeana sounds, Wikipedia, Transcrire, les carnets de la phonothèque  et montrait leur impact sur la visibilité de ses fonds.

Par ailleurs, une autre partie de la journée a été consacrée aux thématiques actuelles et citoyennes sur la laïcité, l’éducation à la citoyenneté, la participation des usagers aux actions patrimoniales avec des exemples précis de projets impliquant des centres d’archives ou bibliothèques. La journée s’est terminée par une intervention sur la Mappa Mundi d’Albi et les démarches pour sa labellisation.

Ces journées nous ont montré l’importance d’une culture de collaboration à l’heure d’une mutation de nos usages culturels et d’une transformation des modes de diffusion des savoirs. Une plus grande visibilité du patrimoine et un ancrage dans l’actualité qui permettent  une appropriation de la part des usagers , tels sont les enjeux actuels de la diffusion du patrimoine…

Hélène Giudicissi Le patrimoine écrit était à l’honneur à Albi les 27 et 28 juin 2017 Les carnets de la phonothèque 5 juillet 2017 http://phonotheque.hypotheses.org/22126

 

  1. Voir l’image à la une, diffusée avec l’aimable autorisation de Jocelyne Deschaux, Directrice du réseau des médiathèques du Grand Albigeois, Réseau des médiathèques du Grand Albigeois – Médiathèque d’Albi-centre Pierre Amalric []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *