Carnet de notes sonore d’un ethnologue dans le Yémen des années 1980, un premier aperçu du corpus yéménite de Marceau Gast

Le traitement du fonds yéménite de l’ethnologue Marceau Gast avance !

Certes, le sud algérien fut son terrain de recherche de prédilection et souvent ses confrères ignorent son passage par le Yémen. Or, Marceau Gast n’y fit pas seulement un court séjour en simple curieux mais y revint régulièrement pendant dix années de 1974 à 1984, enquêtant sur le monde agricole, sur ses pratiques et ses évolutions*. L’écoute des premiers enregistrements nous laisse entrevoir tout l’intérêt que pourra revêtir ce corpus, une fois sa numérisation et sa documentation achevées.

Marceau Gast a commencé ses enquêtes en 1974 dans la région septentrionale de Sadah à la frontière saoudienne pour les poursuivre, ensuite, plus au sud. Il rencontre des agriculteurs qui évoquent leurs pratiques agricoles autour de la culture céréalière, l’utilisation du calendrier stellaire, le travail d’amendement de la terre, les outils utilisés et l’introduction croissante d’une mécanisation nouvelle, les méthodes de conservation et de protection des récoltes mais aussi la manière de moudre, de cuire et de répartir les céréales au sein de la famille ou du village. Des chants et traditions orales sont également recueillis par le chercheur au gré des rencontres.

Marceau Gast est sensible également au contexte politique du Yémen du nord qui vient de connaître un coup d’Etat militaire en 1962 : le renversement de l’imamat et la proclamation de la République arabe du Yémen sont suivis de plusieurs années d’une guerre civile prise dans les mailles de la guerre froide et de sa géostratégie. Marceau Gast, toujours proche de son terrain et des informateurs qu’il rencontre, est attentif à ces changements politiques et à leurs répercussions sur la vie des campagnes du Yémen du nord.

Thula

La grande majorité des enregistrements sont bien sûr en langue arabe yéménite, dans toute la diversité des dialectes qui la constituent. Nous vous proposons cependant, comme aperçu de ce premier corpus de la phonothèque concernant le Yémen, un extrait en français. Marceau Gast, sous la forme d’un carnet de notes sonore  icone-haut-parleur , se livre à quelques réflexions en octobre 1984 alors qu’il retourne dans le village de Thula, au nord-ouest de Sanaa, la capitale. Il y livre ses premières impressions sur le village et les changements qu’il a pu y observer puis prend quelques « notes » sur la pratique de l’exemption du service militaire puis sur la figure  d’un jeune instituteur de Thula et les conditions d’exercice de sa profession au Yémen. Marceau Gast s’apprête à rencontrer le père de ce jeune homme  pour évoquer avec lui les pratiques agricoles, véritable fil conducteur de son travail au  Yémen.

* Une bibliographie thématique liée au corpus de sources sonores de Marceau Gast sur le Yémen est accessible en ligne sur Zotero à l’adresse suivante: http://www.zotero.org/phonotheque/items/collection/2144796

Crédits photographiques: Laure Principaud, Thula: Françoise Ribot.


Une réflexion au sujet de « Carnet de notes sonore d’un ethnologue dans le Yémen des années 1980, un premier aperçu du corpus yéménite de Marceau Gast »

  1. Convaincant, intéressant, émouvant, ce document sonore enregistré dans les années 80.
    Il faudrait ajouter par souci de précision qu’il a été fait lors d’une mission menée avec l’ethnologue Dominique Champault (du musée de l’Homme à Paris).
    Enfin, le lien très fort qui unit le terrain saharien et le terrain yéménite de MG concerne l’anthropologie de l’alimentation. Il faudrait je pense le mentionner pour que les gens intéressés comprennent comment se fabrique un itinéraire d’ethnologue.
    hch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *