Archives de catégorie : Réseaux

Utiliser les archives télévisées, radiophoniques et du Web pour la recherche : nouveau catalogue documentaire

Consultez (en ligne ou à la MMSH) le catalogue des mémoires et thèses universitaires, s’appuyant sur des sources télévisées, radiophoniques et du Web – en majorité de l’Ina – déposés à la médiathèque de la MMSH. N’hésitez pas à l’enrichir en déposant des travaux !

Pourquoi ce catalogue ?

Continuer la lecture de Utiliser les archives télévisées, radiophoniques et du Web pour la recherche : nouveau catalogue documentaire

Le bulletin de l’AFAS. Sonorités s’achète en ligne !

Aujourd’hui, se termine un long périple pour le Bulletin de l’AFAS. Sonorités qui est désormais en vente en ligne sur le site de la librairie des documents scientifiques I6doc1. Ce projet collectif de mise aux standards et aux normes éditoriales de la revue de l’association française des documents sonores, oraux et audiovisuels a commencé il y a deux ans et s’est appuyé sur plusieurs collaborations : celle des membres actifs de l’AFAS, bien sûr, mais aussi d’une enseignante l’Ecole Estienne et de ses étudiants ainsi que de l’équipe de Revues.org qui nous a suivi tout au long du parcours et dont la plateforme héberge la revue depuis 2010. Si vous voulez en savoir plus sur cette aventure éditoriale, parcourez le rapport d’activité 2014-2016 de l’association. Si vous souhaitez lire en ligne le numéro 42 de la revue, comme d’habitude, rendez-vous sur Revues.org. Mais si vous préférez le faire au format papier, il vous en coûtera 8.50 euros pour recevoir la revue chez vous. Enfin, si vous adhérez à l’association en ce début de 2017, vous recevrez un exemplaire du bulletin 42 pour vous remercier de votre confiance.

 

Image à la une : page de présentation du Bulletin de l’AFAS. Sonorités sur le site d’I6doc.

  1. A travers I6doc la revue est désormais en vente en « impression à la demande » ou « print on demand » ou POD. []

Assemblée générale de l’AFAS, 26 janvier 2017, Paris

L’Association française des archives sonores, orales et audiovisuelles (AFAS) et sa revue font peau neuve ! Son assemblée générale, le 26 janvier1 accueillera les anciens et les nouveaux adhérents, toutes celles et ceux s’intéressent aux archives sonores orales ou audiovisuelles ou qui utilisent cette source pour leurs travaux. Vous êtes tou.te.s bienvenue pour participer aux activités de l’association et apporter vos idées pour la développer. Continuer la lecture de Assemblée générale de l’AFAS, 26 janvier 2017, Paris

  1. L’AG aura lieu à 19 h à l’EPHE, Bâtiment France, 190 avenue de France, 1er étage, salle 114, métro Quai de la gare []

« We Say GoodBye, We say Hello! »

Europeana Sounds project comes to its end on January 31st 2017. Since 2014, 24 organizations from 12 European countries have brought together their sound libraries on a common platform, in order to provide access to their audio contents, to share, to aggregate and to enrich them. The goal of one million of sounds collected by January 2017 was successfully reached!

As far as the French National Center for Scientific Research (CNRS) is concerned, Europeana Sounds was a great opportunity to create an efficient sustainable network between four laboratories: the Mediterranean Social Science Center (MMSH), the Research Center for Ethnomusicology (CREM-LESC), the Historical Researches Laboratory of Rhône-Alpes Region (LARHRA) and the Center for Researches on Sound Spaces and Urban Environments (CRESSON). This collaboration allowed each structure to upgrade and enrich their sound archives. A nice example here: “cartophonies” by the CRESSON. Continuer la lecture de « We Say GoodBye, We say Hello! »

Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

Depuis 2013, la Phonothèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme catalogue ses archives sonores sur Calames et génère des liens streaming qui permettent de les écouter en ligne. C’est dans le cadre du traitement, de la diffusion et de la valorisation des données de la recherche – au cœur du travail de la Phonothèque de la MMSH – que s’inscrit le catalogage en EAD de l’ANR Colostrum. Continuer la lecture de Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

Formation Ina Expert « Collecter, produire et enregistrer des témoignages » – décembre 2016

Les 5 et 6 décembre 2016 sur le site de l’INA de Bry-sur-Marne a eu lieu un nouveau stage de trois jours sur le collectage et l’enregistrement de témoignages. Comme au cours des autres cessions organisées par l’Ina, les stagiaires découvraient la préparation d’une enquête de terrain et d’une grille d’enquête, les modalités d’un entretien qualitatif, son cadre juridique et son traitement documentaire pendant une journée et demi. Puis ils approfondissaient leurs connaissances d’un enregistrement numérique sonore accompagné d’un ingénieur du son pendant une après-midi. Le troisième jour était consacré à la réalisation d’un entretien de même type enregistré cette fois en vidéo. Là aussi un professionnel apportait ses compétences et sa méthodologie pour la captation vidéo d’un témoignage. Continuer la lecture de Formation Ina Expert « Collecter, produire et enregistrer des témoignages » – décembre 2016

Participez au mois du crowdsourcing d’Europeana Sounds…

Avez-vous l’oreille musicale  ? Sauriez-vous distinguer quel instrument de musique est en train de se jouer ? Testez donc vos capacités à le faire en écoutant les collections mises à disposition par le projet Europeana Sounds. En fin de parcours, le mois de décembre est dédié à une campagne de crowdsourcing autour de quelques 30 000 instruments de musique, et notamment ceux des archives du CNRS (de la MMSH ou du CREM).

Comment procéder ?  Europeana Sounds a développé un outil qui utilise Pundit en lien avec le thesaurus des instruments de musique MIMO…  ce n’est pas très compliqué, une fois que vous êtes logué, il vous suffira de quelques clics et d’une écoute attentive pour devenir archiviste… À vous de jouer !

Les collections sonores de la MMSH : http://www2.withculture.eu/custom/soundspace/index.html#collectionview/56ed34e675fe24208a57ce19/count/20

Les collections sonores du CREM : http://www2.withculture.eu/custom/soundspace/index.html#collectionview/580e12544c74794092b80107/count/20

Twittez le mois du crowdsourcing d’Europeana Sounds !

 

Crédits photographiques : Des pianos flottants à l’Estaque : hélicon à la mer, 2009. Véronique Ginouvès, CC-BY-NC-SA

Dernier rendez-vous d’Europeana Sounds à Leipzig, 6 & 7 décembre 2016

Le premier billet du carnet sur Europeana Sounds présentait le « Kick‐off Meeting », qui s’était tenu les 17 et 18 février 2014 à la British Library à Londres : https://phonotheque.hypotheses.org/17956
La boucle est bouclée, quelques 500 000 documents sonores plus tard !
Crédits photographiques : Bibliothèque nationale de Liepzig dessinnée par l’architecte Gabriele Glöckler, par Véronique Ginouvès, 7 décembre 2016, le matin, CC-BY

Le CNRS fait entendre la musique du monde !

Au cours du mois de décembre , quatre laboratoires du CNRS1 donnent à entendre leurs archives sonores à travers l’Europe sur Europeana Music grâce au projet Europeana Sounds : http://www.europeana.eu/portal/fr/collections/music

Vous pouvez écoutez ainsi, suivant vos choix du moment, Continuer la lecture de Le CNRS fait entendre la musique du monde !

  1. L’équipe du CREM – Centre de recherche en ethnomusiocologie de Nanterre (LESCMAE), le CRESSON –  le Centre de Recherche sur l’Espace Sonore et l’environnement urbain, équipe grenobloise du laboratoire AAU, le LAHRA – Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes et la phonothèque de la MMSH – Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (Aix-en-Provence) USR2128. []

Épinglez les collections sonores de la phonothèque dans Historypin !

L’après-midi organisée le 17 octobre à la MMSH a été l’occasion d’explorer de façon collaborative les fonctionnalités du média social Historypin pour mettre en valeur deux collections sonores de la phonothèque1.

Mémoire orale des Arméniens des quartiers de Marseille et des Bouches-du-Rhône

Récits de vie de français vivant au Maghreb entre 1930 et 1962

L’équipe de la phonothèque explorait pour la première fois cet outil dont le but est d’épingler2 des contenus (photos, vidéos, fichiers audio, textes) sur une carte générée par Google Maps. Après le chargement des fichiers sur SoundCloud, dans une collection spécifique, un tutoriel de l’outil a été réalisé pour guider l’organisation de l’après-midi. La navigation dans Historypin, est possible par deux approches : le lieu (à partir d’une recherche sur la carte) ou bien en se promenant dans les collections thématiques. Une fois inscrit, l’utilisateur peut créer ses propres collections, ou bien enrichir des collections existantes, ce qui a été le cas lors de cet atelier.

Lors de l’après-midi, la majeure partie des participants a choisi d’enrichir les témoignages des Arméniens des Bouches-du-Rhône,  sans doute en raison de la familiarité avec les lieux évoqués. En effet, une des missions principales était de géolocaliser ces entretiens, d’après le lieu principalement évoqué, une des difficultés étant l’itinéraire parfois complexe de la communauté arménienne, d’Asie-Mineure en France.

L’enrichissement a permis d’identifier les lieux d’implantation de cette communauté : leurs lieux de vie dans les différents quartiers de Marseille : Beaumont, Les Trois- Lucs (12e), La Rose (13e) et dans les environs : Bouc-Bel-Air (13320), Le Tholonet (13100), Martigues (13500) ainsi que leurs lieux de culte (église apostolique à Saint Jérôme, cathédrale des Saints-Traducteurs au Prado).

La saisie de mots-clés3 a permis de compléter les lieux évoqués dans les entretiens, mais aussi d’évoquer les thèmes récurrents, comme la cuisine, la musique et les traditions arméniennes. Pour cette première session dans HistoryPin, une modération s’est avérée nécessaire pour rectifier des fautes de frappe ou mots « parasites », qui nuisaient à la qualité de l’indexation.

L’annotation collaborative a également servi à apporter des informations de contextualisation, comme cette précision sur le quartier de Croix-Sainte :
Le quartier de Croix Sainte était là où se situait l’usine d’oléagineux Verminck (route de Port-de-Bouc à Martigues)
ou encore sur la localisation de l’association culturelle arménienne à Aix-en-Provence :
Aujourd’hui elle [l’association] s’appelle « Hay’s club du Pays d’Aix »

Enfin, la possibilité d’épingler de nouveaux éléments a permis a un utilisateur de signaler une exposition sur les Arméniens à Marseille au Musée d’histoire de Marseille.

En effet, un des atouts de l’outil Historypin est de pouvoir croiser tous types de documents, en intégrant des articles, photographies, vidéos en commentaire. Après avoir utilisé l’outil, il nous a semblé qu’une fonctionnalité  à développer serait le tracé d’itinéraires, qui – dans le cas de la migration des arméniens – mettrait en valeur les trajets des réfugiés, comme pour la collection sonore des réfugiés d’Asie-Mineure.

Comme lors de l’edit-a-thon du 23 octobre 2015,  organisé en partenariat avec la communauté Wikimedia France et Europeana Sounds, les collections sélectionnées par l’équipe de la phonothèque avaient pour objet les récits de migrants. Une idée d’enrichissement pourrait consister à lier ces articles de Wikipedia qui ont été créé lors de l’edit-a-thon directement aux enregistrements via Historypin.

Visitez le blog d’HistoryPin : http://blog.historypin.org/

 

  1. Cette journée a été organisée avec le soutien du groupe « Enrichment & participation » du projet Europeana Sounds, Workpackage 2, dont un des axes est l’enrichissement des données à travers l’usage d’outils collaboratifs. Au préalable, les fichiers  audio sélectionnés par l’équipe de la phonothèque ont été préalablement chargés sur la plateforme SoundCloud sous licence « Attribution » (CC-BY) avec le soutien d’Harry Van Biessum. []
  2. To pin en anglais []
  3. Tags en anglais []