Archives par mot-clé : DH

Appel à contribution : connecter les savoir des bibliothèques, des archives, des musées et des galerie d’art (Morelia, novembre 2017)

Le deuxième congrès international des archives numériques de l’UNAM (Universidad Nacional Autónoma de México) aura lieu les 9 et 10 novembre 2017 sur le thème : Connecter les savoir des bibliothèques, des archives, des musées et des galerie d’art.

Il sera organisé par l’Instituto de Investigaciones Bibliotecológicas y de la Información (IIBI), l’Escuela Nacional de Estudios Superiores Unidad Morelia (ENES Morelia, UNAM ), en collaboration avec la direction générale des bibliothèques du Mexique (DGB) et le Laboratorio Nacional de Materiales Orales (LANMO) ainsi qu’avec les programmes de Master de bibliothéconomie, de bibiologie et d’IST de UNAM, de l’université informatique de Madrid (UCM)  et  de l’Escuelade Altos Estudios en Comunicación Educativa (ESAE) de l’Instituto Latinoamericano de la Comunicación Educativa (ILCE).  L’ensemble de ces institutions vous convient à envoyer vos contributions au colloque international. Continuer la lecture de Appel à contribution : connecter les savoir des bibliothèques, des archives, des musées et des galerie d’art (Morelia, novembre 2017)

Billets d’étudiants du parcours médiation de l’histoire & humanités numériques (Master professionnel AMU)

Les étudiants de la promotion 2016-2017 du Master 2 professionnel « Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques » d’Aix-Marseille Université viennent de publier une série billets sur le carnet de leur Master. Ils reprennent différentes thématiques des enseignements qui leur ont été dispensés au cours du premier semestre. Une belle occasion de découvrir les contenus des cours mais aussi de mieux faire connaître ce diplôme. À un moment où les professions d’archivistes et de bibliothécaires convergent,  au coeur des mutations imposée par le numérique,  la spécificité de ce Master est essentielle pour comprendre les nouveaux métiers qui s’offrent aux étudiants qui seront sur le marché du travail à la rentrée prochaine. Continuer la lecture de Billets d’étudiants du parcours médiation de l’histoire & humanités numériques (Master professionnel AMU)

Humanités numériques en Tunisie

Dans le cadre du cycle de conférences sur les Digital Humanities en Méditerranée de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme  – MMSH1 le 17 juin 2016 a été consacré à la Tunisie. La matinée organisée en 4 temps a été retransmise en visio conférence avec l’Institut Supérieur des Arts et Métiers de Gabès (Tunisie) : après une brève introduction Nicole El Ajmi-Granet 2 a présenté les deux conférenciers, Hédi Jallab, directeur des archives nationales de Tunisie, et Kmar Bendana, historienne à l’Institut supérieur d’histoire de la Tunisie contemporaine – ISHTC qui sont intervenus puis un débat s’est s’installé avec le public d’Aix-en-Provence et de Gabès.

En introduction, Nicole El Ajmi-Granet  a présenté le service où elle travaille actuellement, qui rassemble des collections de niveau recherche sur l’histoire de la colonisation française et l’histoire de la Méditerranée arabo-musulmane à l’époque ottomane :

Depuis Gabès, Olfa Njima, la directrice de l’Institut Supérieur des Arts et Métiers, a salué l’auditoire, exprimant son intérêt pour cette première visioconférence sur un sujet comme les humanités numériques pour lequel les étudiants tunisiens ont beaucoup d’attentes en terme de formation, espérant que de tels échanges pourront se renouveler :

Hédi Jallab, directeur des Archives nationales de Tunisie (ANT), a présenté son institution et la méthodologie impulsée depuis la révolution tunisienne avec un focus sur le nouveau projet numérique. Un portail permettra bientôt de rechercher en ligne tous les documents numérisés ces dernières années par les ANT :

Kmar Bendana, historienne à l’Institut Supérieur d’Histoire de la Tunisie contemporaine – ISHTC3. Insistant sur l’importance de la place des historiens et des des enseignants dans une société en révolution, elle a présenté son carnet de recherche et le livre qui en est issu  :

Un débat extrêmement riche entre les intervenants, les participants aixois et gabésiens a suivi chacune des conférences, avec la conviction profonde que de tels échanges devaient pouvoir continuer à se faire.

27719550341_fefb590c94_z

Billet rédigé par Enzo di Marzo (Master1, métier des archives des bibliothèques, médiation de l’histoire et humanités numériques) et Elliott Tregan (stage de 2de au lycée Thiers).

Cite this article / Citer ce billet : Enzo di Marzo et Elliott Tregan « Humanités numériques en Tunisie, » in Les carnets de la phonothèque, 19 juillet 2016, https://phonotheque.hypotheses.org/19704.

Crédits photographiques : image à la une prise d’une mosaïque romaine du musée national du Bardo (Tunisie) représentant Virgile – domaine public, photographie de la salle où s’est tenue la conférence avec la retransmission vers Gabès, photographie d’Eliott Tregan, CC-BY.

  1. Ces conférences sont organisées par le LabexMed et le Pôle image/son pratiques du numérique en SHS depuis 2014 dans l’objectif est de mieux connaître l’évolution des usages du numérique dans la recherche sur l’aire méditerranéenne []
  2. Responsable du pôle histoire, des études Moyen Orientales et du Cadist – Centre d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique SCD AMU []
  3. L’ISHTC est affilié à l’université de la Manouba et relève du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, son actuel directeur est Faouzi Mahfoudh, historien, l’institut tunisien cherche à promouvoir l’enseignement et la recherche sur l’histoire du mouvement national Tunisien []

Une matinée sur les humanités numériques en Tunisie le 17 juin 2016 à la MMSH

En collaboration avec le LabexMed et le Pôle image/son pratiques du numérique en SHS, un cycle de conférences sur les Digital Humanities en Méditerranée a été entamé en 2014 avec l’objectif est de mieux connaître l’évolution des usages du numérique dans la recherche sur l’aire méditerranéenne. Après les DH en Espagne puis en Grèce, cette année l’atelier portera sur la Tunisie et se tiendra le 17 juin 2016. Il se déroulera sous forme de discussion entre Hédi Jallab (directeur des archives nationales du Tunisie) et Kmar Bendana, (Institut Supérieur d’Histoire de la Tunisie contemporaine /Université de La Manouba). Les intervenants seront présentés par Nicole El Ajmi-Granet (responsable du Pôle Histoire , des études moyen-orientales et du Cadist – SCD AMU) .

Les Archives nationales de Tunisie : des traditions solides, des ambitions légitimes. Par M. Hédi Jallab (directeur des archives nationales du Tunisie)

Crées en 1874, avant l’établissement du protectorat Français, les Archives Nationales de Tunisie ont une longue histoire et de solides traditions dans la gestion des papiers de l’Etat. Depuis le 02 aout 1988 les Archives nationales ont pour mission de veiller sur la bonne application du système national de gestion des documents et d’archives. Placée sous la tutelle du Présidence du Gouvernement, cette institution œuvre avec les services de gestion de documents et d’archives aux différents ministères et administrations publiques pour la bonne gestion des documents à travers les étapes de leur cycle de vie : dés leur création jusqu’à l’élimination ou la conservation définitive. Elle conserve les documents à valeur historique ou scientifique, organise leur communication au public en tant que source de recherche et une partie intégrante du patrimoine national. Les Archives Nationales se mettent au diapason des nouvelles technologies de l’information et de la communication par la mise en ligne d’un site web dynamique présentant l’activité de l’institution, ses missions et attributions, les textes juridiques qui organisent le domaine ainsi que les différents fonds qui y sont conservés. Les références relatives à ces fonds sont enregistrées dans deux bases de données bilingues consultables en ligne. Un effort de micro filmage et de numérisation est assuré depuis quelques années. Les Archives Nationales assurent également la présidence du comité national pour les documents électroniques institué par arrêté du 1er ministre en date du 14 janvier 2004. Ce comité a pour mission de mettre en place une stratégie nationale de gestion et d’archivage de ces documents selon les normes internationales de création, d’identification, d’utilisation et de leur conservation à long terme.

Kmar Bendana (Institut supérieur d’histoire de la Tunisie contemporaine, université de la Manouba) :  Autour de l’usage du blogging scientifique d’une historienne tunisienne, dans le contexte post-2011. Comment les Digital Humanities entrent-elles en résonance avec les besoins des chercheurs dans un environnement politique qui bouscule les formes et supports du questionnement scientifique ? La « découverte » de ce mode de communication s’avère en phase avec les possibilités et les besoins d’échange qui s’ouvrent après 2011. La rigidité des formes de communication et le manque d’espaces de débat confèrent à l’outil une utilité immédiate qui permet à son utilisatrice d’expérimenter un ton nouveau, de toucher un lectorat plus large et de questionner sa discipline, l’histoire, en relation avec le présent observé.

Quelques références pour préparer la séance :

– HCTC, Histoire culturelle de la Tunisie contemporaine (carnet de recherche) : http://hctc.hypotheses.org/

– Kmar Bendana à La Fabrique de l’histoire, émission « L’histoire à l’ère du numérique » : http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-l-histoire/l-histoire-l-ere-du-numerique

– « Libre accès et communication scientifique directe : retours croisés sur une expérience de blog en contexte tunisien », Kmar Bendana et Delphine Cavallo, in Libre accès et recherche scientifique : vers de nouvelles valeurs, actes de la Conférence internationale sur le libre accès (Tunis, 2014), pp. 188-203 : http://icoa2014.sciencesconf.org/37942/document

L’atelier est gratuit et ouvert à tou-te-s merci de remplir le formulaire en ligne pour vous inscrire.

Cet atelier sera retransmis par visioconférence en Tunisie, à l’Institut Supérieur des Arts et Métiers de Gabès : http://www.isamgb.rnu.tn

 

Crédits photographiques : image extraite d’un ouvrage de la  British Library : Tunis. Land und Leute geschildert… comportant  40 Illustrations. La photographie « à la une  » est prise page 8 et date de 1882 (domaine public).