Collecter le patrimoine culturel immatériel : Pratiques, usages, bricolage de l’inventaire

Le vendredi 23 mars aura lieu à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme à Aix-en-Provence (salle 02) une journée d’étude et de formation sur la collecte du patrimoine culturel immatériel (PCI). Le PCI est aujourd’hui l’objet d’appropriations diverses par les acteurs du terrain. Le Ministère de la Culture a mis en place une démarche d’inventaire basée sur la collecte de fiches. Ces journées s’adressent à tous ceux qui souhaitent  échanger sur la méthodologie des enquêtes liées à la collecte du patrimoine culturel immatériel. Après une présentation du cadre général du PCI et d’expériences déjà réalisées, des ateliers consacrés aux exemples des jeux, des musiques et des danses veulent envisager concrètement l’utilisation de ces fiches d’inventaire.

PROGRAMME

Matin

9h

Présentation de la convention UNESCO sur le PCI

Sylvie Grenet, chargée de mission à la Mission ethnologie, Ministère de la Culture et de la Communication

9h45 discussion

10h

Expérience d’une approche régionale de l’inventaire du PCI

Jean-Jacques Casteret, Responsable du Pôle Culture & Société, InÒC Aquitaine

10h30

La collecte du PCI en Aquitaine : de l’Inventaire à la mise à disposition des données

Patricia Heineger, Maître de conférences à l’Université de Pau

11h discussion

11h30

Cartographier le PCI en Algérie : la musique et la danse

Maya Saidani, Ethnomusicologue, Chercheur au Centre national de la recherche préhistorique, historique et anthropologique.

12h discussion

Après-midi

14h

Un projet d’inventaire des jeux traditionnels en France

Laurent Sébastien Fournier,  Maître de conférences à l’Université de Nantes et MMSH  (IDEMEC UMR 7307 CNRS)

14h20

Exemple d’une collecte en cours : les jeux et les sports traditionnels bretons

Baptiste Monchablon,  confédération FALSAB  (Fédération des amis de la lutte et

des sports athlétiques bretons).

14h40

Utiliser les enquêtes orales dans la collecte du PCI

Véronique Ginouvès, responsable de la phonothèque de la MMSH

15h  Discussion et pause

15h30

Travaux pratiques : discussion sur la méthodologie des fiches d’inventaire, avec la participation d’étudiants collecteurs :

Marie-Véronique Amella et Mickaël Boyer, étudiants en Licence, Département d’anthropologie, Université de Provence

Mathilde Lamothe, doctorante en anthropologie, laboratoire ITEM (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités) EA 3002, UPPA (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

Cendrine Lagoueyte, post-doc en anthropologie, laboratoire ADES (Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Société) UMR 5185, Université Bordeaux Ségalen

Réalisation d’une fiche d’inventaire sur les jeux, la musique ou la danse et échanges avec les participants et les acteurs de terrain
17h

Conclusion par Sébastien Fournier, Maître de conférences à l’Université de Nantes et MMSH (IDEMEC UMR 7307 CNRS)

18h

Diffusion du film  Murmures de la foggara un film sur sur les danses et les répertoires musicaux de la région de Timimoune et Adrar (52 minutes) réalisé par Maya Saidani et Mohamed Yargui (amphithéâtre de la MMSH)

 

Entrée libre, sur inscription auprès de Véronique Ginouvès : ginouves[at]mmsh.univ-aix.fr

Journée organisée avec le soutien de l’USR 3125 (Programme inter MSH Archives de terrain) l’IDEMEC UMR 7307 CNRS et du Ministère de la culture ; préparée en collaboration avec l’Arcade-PACA (contact: Philippe Fanise, Service des musiques et danses traditionnelles du monde).

Crédits photographiques : Japanese New Year tradition. The making of silk cords (shimes), a good luck charm to the bearer. Japan, 1934. Collection des archives nationales des PaysBas, SPAARNESTAD PHOTO/Het Leven. www.spaarnestadphoto.nl


3 réflexions au sujet de « Collecter le patrimoine culturel immatériel : Pratiques, usages, bricolage de l’inventaire »

  1. Je suis professeur d’EPS de formation enseignant de lutte à l’injs/c de Niamey. J’essaie aussi de donner toutes les informations à ma disposition aux étudiants Sup ayant pour option LUTTES. Je travail beaucoup sur les jeux traditionnels sans une formation approfondie dans le domaine avec l’UNESCO ont a fait un bon chemin. J’ai besoin qu’on renforce mes capacités (Identification, recensement et classification des jeux);

    Malam Barka Akoda

    Enseignant du sport

    Directeur Texhnique National de la FENI-LUTTES

    1. Bonjour et merci de votre commentaire : nous travaillons effectivement à Aix-en-Provence sur les questions de méthode d’identification des jeux dans le cadre de la convention de l’UNESCO avec Laurent Fournier (rattaché à l’IDEMEC, laboratoire d’anthropologie http://idemec.univ-provence.fr) dans le cadre d’un programme lancé par le Ministère de la Culture. Une nouvelle journée devrait s’organiser en 2013, les informations seront diffusées sur ce carnet. Vous pouvez aussi prendre contact directement avec Laurent Fournier (Laurent.Fournier/at/univ-nantes.fr). Bon travail !

  2. Bonjour,
    Nous utilisons pour le cas des jeux traditionnels un modèle de fiche d’inventaire qui a été élaboré par le ministère français de la culture et qui peut s’appliquer à n’importe quel élément du patrimoine culturel immatériel. Le lien vers la fiche-type est le suivant: http://www.culturecommunication.gouv.fr/Disciplines-et-secteurs/Patrimoine-culturel-immateriel/Inventaire-en-France/Fiche-Type
    Cependant, la rédaction des fiches n’est qu’une première étape dans l’identification des pratiques. Nous souhaitons ensuite arriver à restituer les fiches collectées aux pratiquants, et provoquer ainsi une prise de conscience publique concernant l’intérêt des collectes et des enquêtes ethnologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *