Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web

Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web. Enjeux du partage des données de terrain au Liban, en Jordanie et en Syrie, Beyrouth, 29-30 mai 2019 (programme mis à jour, informations et inscriptions : https://nanpo.sciencesconf.org)

أرشيفات رقمية جديدة في الشرق الأدنى: الصوت والصورة والأفلام والويب

تحديات تبادل البيانات الميدانية في لبنان والأردن وسوريا

محاضرات وجلسات نقاش باللغة الفرنسية مع ترجمة فورية للغة العربية

المدخل مفتوح للجميع بعد التسجيل: nanpo@sciencesconf.org

برنامج المؤتمر باللغة العربية

Continuer la lecture de Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web

Les fiches d’Alpes de Lumière sur les cabanons en pierre sèche

En 1956, l’association Alpes de Lumière lance l’opération “Bories” pour recenser les constructions en pierre sèche des Alpes-de-Haute-Provence. La réalisation de fiches est une pratique centrale dans le travail scientifique de Pierre Martel pour la connaissance et la valorisation du territoire bas-alpin.

Dès ses débuts, le volet “inventaire” d’Alpes de Lumière fut central à son action patrimoniale. L’objectif était alors de conserver, étudier mais aussi valoriser la culture de la Haute-Provence et impulser une renaissance de ce territoire rural, fortement touché par la désertification des campagnes. Inventorier est un moyen de servir cet objectif de valorisation du territoire. De plus, ficher était une préoccupation constante de Pierre Martel qui avait pour habitude de documenter chacune de ses découvertes. Continuer la lecture de Les fiches d’Alpes de Lumière sur les cabanons en pierre sèche

Qui parle français à qui et quand : que dire des usages au Liban en 2019 ? (Beyrouth, 27 mai)

On aura reconnu le célèbre titre du sociolinguiste Fishman [Who Speaks What Language to Whom and When?] dans l’intitulé choisi pour cette journée, qui s’articule au séminaire LanĠ(u)āGeS : les langues à Beyrouth, organisé depuis 2017 par l’Université Libanaise et l’Ifpo. La journée prend place dans le cadre du projet Les français parlés au Liban.  Étude préliminaire : le cas de Beyrouth, financé par l’AUF1, et mené conjointement par l’Université Libanaise – Centre des Sciences du Langage et de la Communication, le laboratoire ICAR2, l’Ifpo – Institut français du Proche-Orient et l’USJ – CEMAM3. Continuer la lecture de Qui parle français à qui et quand : que dire des usages au Liban en 2019 ? (Beyrouth, 27 mai)

  1. Agence universitaire de la Francophonie – Direction régionale Moyen-Orient : https://www.auf.org/moyen-orient. []
  2. Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations, Lyon. []
  3. Le centre d’études pour le Monde Arabe Moderne est faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université Saint Joseph de Beyrouth, Liban. []

Hommage à Michel Vovelle

Le mercredi 29 mai se tiendront au Musée Granet les Rencontres Méditerranéennes de TELEMMe sur le thème Méditerranée(s) en regards, Généalogie et circulation des images en Méditerranée. Durant la journée, coordonnée par Marilyne Crivello, sera présenté un hommage à l’historien Michel Vovelle lors d’une table ronde, en présence de Régis Bertrand, Annie Duprat et Philippe Joutard. Il sera coordonné par Bernard Cousin. Un film, réalisé par le service audiovisuel de ce qui se nommait à cette période l’université de Provence1, présentera son travail précurseur sur les sources iconographiques. Continuer la lecture de Hommage à Michel Vovelle

  1. L’université de Provence a été intégrée au sein d’Aix-Marseille Université en 2013. []

La recette du mois : la pâte de coings sauvages

Dans la série des recettes du mois, animée jusqu’ici par Mathilde Bresc, nous partageons ce lundi une nouvelle recette de cuisine issues des archives sonores de la phonothèque de la MMSH, la pâte de coings sauvages.

Illustration du coing à l'aquarelle, par Amanda Newton, 1909.

La recette du mois est une confiserie que notre témoin trouve facile à réaliser qui nécessite très peu d’ingrédients : du sucre et des coings sauvages. Après la salade à sauce de poireaux sauvages, Jean-Yves Royer, dans une enquête portant sur la cueillette de plantes sauvages1, décrit la préparation de la pâte de coing sauvage à sa façon. Continuer la lecture de La recette du mois : la pâte de coings sauvages

  1. La recherche a été réalisée dans le cadre de son mémoire de Master, soutenu en 2015 au Muséum d’histoire naturelle de Paris. Le stage de Pauline Mater s’est déroulé dans les Alpes-de-Haute-Provence, il a été encadré et financé par le Musée de Salagon. []

Parution du nouveau numéro de Sonorités !

Au moment où se termine un colloque d’histoire orale qui aura rassemblé une centaine de personnes sur le thème « Pratiques contemporaines de l’histoire orale. De l’entretien aux archives orales » 1, l’association française des archives sonores, orales et audiovisuelles (AFAS) fait paraître en ligne, en libre accès, le numéro 45 de Sonorités. Continuer la lecture de Parution du nouveau numéro de Sonorités !

  1. Ce colloque,  sur le thème Pratiques contemporaines de l’histoire orale : de l’entretien aux archives orales, s’est tenu les 11, 12 et 13 avril à l’EHESS (Paris). Il était organisé par deux jeunes docteures, Ariane Mak et Carine Lemouneau et a été soutenu par l’EHESS et le Campus Condorcet. L’appel à contribution est publié ici et son programme téléchargeable là. L’objectif de ces trois journées était d’esquisser un état des lieux des travaux en matière d’histoire orale, en particulier par les jeunes chercheurs et doctorants. Elles ont été pendant trois jours un magnifique espace de discussion sur les apports, les usages et les enjeux propres à la pratique de l’entretien comme de l’exploitation des fonds d’archives orales. Ces journées nous ont aussi donné l’occasion de réunir et d’écouter l deux grandes figures de l’histoire orale : Florence Descamps – “Une histoire orale à la française ?”, et Philippe Joutard – “Comment on découvre, il y a un demi-siècle, l’intérêt de l’histoire orale” []

Pratiques contemporaines de l’histoire orale : de l’entretien aux archives orales

Les 11, 12 et 13 avril se tiendront à l’EHESS (Paris) des journées d’études sur le thème Pratiques contemporaines de l’histoire orale : de l’entretien aux archives orales. Leur objectif est d’esquisser un état des lieux des travaux en matière d’histoire orale, en particulier par les jeunes chercheurs et doctorants. Elles se veulent un espace de discussion sur les apports, les usages et les enjeux propres à la pratique de l’entretien d’une part, et à l’exploitation des fonds d’archives orales d’autre part dans le domaine de l’histoire et de histoire de l’art. Ces journées seront l’occasion d’écouter les conférences de deux grandes figures de l’histoire orale : Florence Descamps (jeudi 11)  qui interviendra sur la question d’Une histoire orale à la française ? et la seconde par Philippe Joutard (vendredi 12) Comment on découvre, il y a un demi-siècle, l’intérêt de l’histoire orale. Huit panels rythmeront ces journées, qui permettront d’entendre plus de trente interventions : Continuer la lecture de Pratiques contemporaines de l’histoire orale : de l’entretien aux archives orales

École d’été – Appel à candidature : Understanding Mediterranean Collections, 8-17 juillet 2019

La Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH), en partenariat avec le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), les Archives Nationales d’outre-mer (ANOM), l’École française de Rome (EFR) et l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo), et dans le cadre du Réseau des centres de recherches en sciences humaines sur la Méditerranée (RAMSES), organise une école d’été internationale à Aix-en-Provence et Marseille, du 8 au 17 juillet 2019 sur le thème : “Collections en Méditerranée / Understanding Mediterranean Collections”. L’école propose de réfléchir à la manière dont les sciences humaines et sociales travaillent avec et sur les collections méditerranéennes. Continuer la lecture de École d’été – Appel à candidature : Understanding Mediterranean Collections, 8-17 juillet 2019

La recette du mois : la salade à la sauce de poireaux sauvages

Depuis 2014, Mathilde Bresc nous a réjouis de recettes de cuisines issues des archives sonores de la phonothèque de la MMSH chaque dernier lundi du mois. Elle fait désormais partager son savoir faire à ses proches puisque la voilà bientôt partie à la retraite mais pour prolonger le plaisir de l’écoute de recettes révélées par les témoins sur le terrain, nous en avons retrouvé quelques autres. Ce mois-ci , la salade à la sauce de poireaux sauvages.

Cet entretien avec Monsieur Jean-Yves Royer (enquête n°5781) a été enregistré dans le cadre d’une enquête réalisée par Pauline Mayer alors en stage au Musée de Salagon. Elle s’intéressait à la cueillette des plantes sauvages comestibles en Haute-Provence1. Dans ce corpus, les témoins sont invités à parler de leur pratique de la cueillette, de leur représentation de la plante sauvage mais aussi de la place de l’aliment sauvage dans leur alimentation. Jean-Yves Royer donne ici une de ses recettes qui a pour intérêt de distinguer chaque variété de salade sauvage au moment de sa dégustation, à sélectionner en fonction de ses goûts : la douce, l’amère, les deux et dans l’ordre que l’on souhaite… Les feuilles sont trempées à l’envers dans une sauce de poireaux sauvages assez épaisse. Pour obtenir cette consistance, il coupe les poireaux sauvages en petits morceaux, les fait cuire dans le vinaigre jusqu’à évaporation. Puis il les place dans un récipient où ils sont mixés avec de l’eau, du sel et du poivre. Il peut y ajouter une poignée d’amandes ou du pain rassis. Une fois l’ensemble mixé, il convient de le mélanger pour moitié d’huile d’olive et placer la sauce dans une jolie coupelle.

Écoutez la recette pour réaliser la sauce aux poireaux sauvages :

Crédits photographiques : Albums à colorier : Les légumes en goguette, date d’édition et éditeur inconnu, 12p, 18cmX13cm, domaine public, Identifiant :ark:/12148/bpt6k97990068, Source :Ville de Paris / Fonds Heure joyeuse. Notice du catalogue : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb453183448 
  1. La recherche a été réalisée dans le cadre de son mémoire de Master, soutenu en 2015 au Muséum d’histoire naturelle de Paris. Le stage de Pauline Mater s’est déroulé dans les Alpes-de-Haute-Provence, il a été encadré et financé par le Musée de Salagon. []

Cultures sonores et sensibles : des sens aux sensibilité, une histoire des odeurs

Le lundi 25 mars se tiendra à la MSH Alpes deux conférences dans le cadre du séminaire Cultures sonores et cultures sensibles organisé par Anne-Marie Granet-Abisset dans le cadre du le Pôle image, son, mémoire du Laboratoire de recherches historiques Rhône-Alpes (LARHRA) sur le thème “Des sens aux sensibilités, une histoire des odeurs” :

Une théorie sensorielle de l’identité, Joël Candau (Université de Nice)

Médier les odeurs. Construire l’histoire des odeurs et de l’odorat : les stratégies des médias audio-visuels, Erika Wicky (Collegium de Lyon)

Programme du séminaire.

Date : lundi 25 mars 2019

Horaires : 14 h – 17 h

Lieu : Amphithéâtre de la MSH-Alpes

A propos d'archives sonores et audiovisuelles