La phonothèque présente à la FIAT, FRAME-Tech 2021

Since 2010, Ina organises the annual training programme FRAME in partnership with FIAT/IFTA (International Federation of Television Archives) and EBU Academy (European Broadcasting Union). FRAME is a co-funded by the Creative Europe – MEDIA programme of the European Union. The FRAME training programme consists in 3 sessions per year, which cover each step of the audiovisual archival content management. FRAME Tech 2021 will take place online from 17 until 24 November 2021. It will focus on the technical aspects of the preservation and management of physical and digital audiovisual archives. This year the Phonothèque – Sound archives Center is participating in a round table discussion in session 2c for the FIAT IFTA conference at 4pm on 19th October to explore working together. Continuer la lecture de La phonothèque présente à la FIAT, FRAME-Tech 2021

Les nouveaux paradigmes de l’Archive, 21 octobre

Le prochain séminaire des Nouveaux paradigmes de l’archive, se tiendra en visio-conférence. Il est organisé en collaboration et avec le soutien du Labex Hastec, du Dicen-idf Cnam Paris, des Archives Nationales et du centre Jean Mabillon de l’Ecole Nationale des Chartes. La thématique portera sur la conservation des données de la recherche : état de l’art, labels et processus de professionnalisation. Continuer la lecture de Les nouveaux paradigmes de l’Archive, 21 octobre

Hommage à Fariba Adelkhah : Liberté scientifique et risques du métier: la recherche comme profession

Les jeudis 23 septembre et 24 septembre se 2021 se tiendra à Paris un colloque en hommage à Fariba Adelkhah un colloque sous le titre « Liberté scientifique et risques du métier: la recherche comme profession ».

Programme : https://www.sciencespo.fr/agenda/ceri/fr?event=2722
Lieux :
le 23 septembre 2021 : Hôtel de Ville de Paris – 5 rue Lobau (14h30 – 20h/20h30)
le 24 eptembre 2021 : salle de conférence du CERI, 56 rue Jacob – 75006
Horaires : 9h-20h
Organisation : collaboration entre le séminaire « Sociologie et anthropologie sociale du politique. Penser en pensant à elle » du CERI, La Rencontre européenne du FASOPO et le comité de soutien à Fariba Adelkhah ; avec le soutien de SciencesPo, de la Mairie de Paris et de l’AFD.
Lien pour l’inscription (obligatoire) : https://www.sciencespo.fr/agenda/ceri/fr?event=2722

Argumentaire scientifique

Les difficultés rencontrées par les chercheurs dans l’accès à certains terrains d’étude sont généralement analysées comme résultant d’une dégradation de la situation dans ces pays. Les crises politiques (comme les violations des libertés publiques, la montée de l’autoritarisme ou l’existence de conflits armés), les questions qui remettent en cause le lien social (comme la « radicalisation » ou la diffusion du crime organisé), Continuer la lecture de Hommage à Fariba Adelkhah : Liberté scientifique et risques du métier: la recherche comme profession

L’association française des archives sonores, orales et audiovisuelles recrute un·e stagiaire pour sa revue

L’association française des archives sonores, orales et audiovisuelles (AFAS) peut accueillir en 20221-2022 un·e stagiaire pour une période de 2 à 3 mois à Aix-en-Provence1 pour travailler à la valorisation de la revue Sonorités : https://journals.openedition.org/afas

Le stage s’effectue dans le cadre d’une convention avec l’établissement de formation l’apprenant, qu’il soit en France ou à l’étranger.

Pour proposer votre candidature, envoyez un CV et une lettre de motivation à ce courriel : contactafa<at>gmail<dot>com

 

 

Crédits photographiques : Musée archéologique d’Athènes, stèle funéraire, phtogr. V. Ginouvès, 2014, CC-BY-NC

  1. Indemnité de stage conformément à la réglementation en vigueur. []

Le fonds Suzanne et Edmond Bernus : voyage sonore chez les Touaregs

En 2020 et 2021, la phonothèque de la MMSH a effectué le catalogage sur la plateforme Calames de la partie sonore du fonds Bernus, conservé aux Archives nationales d’Outre-Mer (ANOM). Il s’agissait de créer un instrument de recherche [en ligne] au format XML/EAD (format interopérable dédié à la description archivistique) afin d’améliorer la visibilité et l’accès à ces documents sonores datant des années 1960 à 1980, riches en témoignages, en contes, en chants et en histoire du peuple touarègue. Continuer la lecture de Le fonds Suzanne et Edmond Bernus : voyage sonore chez les Touaregs

Séminaire sur l’enquête-collecte : pratiques d’herborisation des premiers ethnologues professionnels (1925-1943)

Durant le séminaire sur l’enquête-collecte, qui s’est déroulé entre 2014 et 2019 et décrit dans sa globalité dans cet article, une des 9 journées thématiques était nommée « Documenter la nature ». Elle était consacrée aux collections naturelles des musées (herbiers, animaux, objets végétaux) ainsi qu’à leur collecte par les ethnologues. Au total, trois conférences ont été présentées durant cette journée. Nous avons choisi de vous présenter celle de Julien Bondaz, anthropologue et maître de conférence à l’université Lyon 2.

Julien Bondaz a intitulé son intervention : Collecter et documenter la nature : «Des témoins desséchés, comme les plantes d’un herbier». Les pratiques d’herborisation des premiers ethnologues professionnels. (1925-1943) dont vous pouvez retrouver la notice dans la base de la phonothèque en cliquant ici. Dans cette conférence, Julien Bondaz nous présente les débuts d’une discipline  de l’ethnologie aujourd’hui reconnue : l’ethnobotanique. Au début du XXe siècle, les universités financent des ethnologues pour une mission particulière : faire des recherches et étudier les écosystèmes dans les colonies françaises en Afrique, notamment la flore, afin de trouver des « plantes tropicales utiles » pour les secteurs de l’alimentation ou du textile.

Il évoque aussi des grandes figures comme André-George Haudricourt (1911-1996), botaniste et ethnologue, ou le célèbre Marcel (1872-1950) ont joué un rôle prépondérant dans l’établissement de ces « premières pratiques d’herborisation ». A une époque où l’ethnologie connaît un grand intérêt auprès des pouvoirs publics et du monde universitaire, les herbiers décrivant les écosystèmes tropicaux sont aujourd’hui conservés dans des musées comme le Museum National d’Histoire Naturelle.

Extrait de la conférence de Julien Bondaz1

Dans cette conférence, Julien Bondaz fait un panorama historique de cette période mouvementée, mais également trouble, de l’ethnologie au début du XXe siècle. Il explique en détails les origines de cet objet qu’on connaît un peu tous, mais sans jamais s’y être trop penché : les herbiers.

Non seulement ce travail peut intéresser n’importe quel amateur d’ethnologie ou de botanique, mais elle peut aussi apporter de précieux renseignements aux étudiants des filières de l’ethnologie et d’anthropologie. En effet, ces disciplines scientifiques ont été très dynamiques durant la période que décrit Julien Bondaz. conférence de donne à entendre plusieurs clés de compréhension sur l’histoire coloniale, le rôle des universitaires ou des musées qui intéressera certainement les amateurs comme les spécialistes du domaine.

Julien Bondaz a donné l’autorisation de diffusion de sa conférence. Les métadonnées qui la décrivent et l’enregistrement sont consultables sur le site de la phonothèque en cliquant ici.

Stevie KOLODZIEJ, M2 au sein du Master Histoire, parcours métiers des archives, bibliothèques, médiation de l’histoire et humanités numériques.

  1. l’usage du casque audio est conseillé en raison de la faible qualité de l’enregistrement. []

Traitement archivistique d’une collection sur l’enquête collecte dans les musées de société

Entre 2014 et 2019 le Mucem (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) a accueilli un séminaire ayant pour titre : L’enquête-collecte dans les musées de société. Il a été organisé par Cyril Isnart (Ethnologue, Idemec), Véronique Dassié (Ethnologue, Idemec) et Aude Fanlo (Directrice du Pôle Recherche-Musée, Mucem). Ces conférences ont été enregistrées et la phonothèque les a accueillies en octobre 2020 pour les traiter et les archiver.

Le sujet de ce séminaire est le processus de l’enquête-collecte dans l’environnement d’un musée.  Il s’agit d’un terme employé en ethnologie et en muséologie, il désigne le processus par lequel un musée forme des équipes de scientifiques (ethnologues, sociologues, historiens) pour acquérir de nouveaux objets et documents pour ses collections. Il y a plusieurs manières d’effectuer cette opération (collecte dans la nature, ventes aux enchères, achat de documents à des particuliers). Ce séminaire contient 41 conférences d’une durée moyenne comprise entre 20 et 40 minutes, suivies pour la plupart de séances de débat.

Le séminaire est composé de 9 journées qui souhaitent brosser l’entièreté des thématiques concernées par l’enquête-collecte dans des établissements comme le Mucem. Voici les dates et titres des 9 journées composant le séminaire :

22/05/2014 : Recherche et musée
06/11/2015 : Exposition horizon enquête1
20/05/2016 : Documenter la nature
25/11/2016 : Collecter en terrain sensible
09/06/2017 : Collecter les migrations
24/11/2017 : Collectes sensorielles2
30/05/2018 : Collectes sonores
23/09/2019 : Photographie et collecte
12/11/2019 : Critique et éthique de l’enquête-collecte

Continuer la lecture de Traitement archivistique d’une collection sur l’enquête collecte dans les musées de société

  1. Conférences non-enregistrées []
  2. Idem []

Nommer un laboratoire : toute une histoire

Mon mémoire de Master 2 “Métiers des archives et des bibliothèques. Humanités numériques et médiation de l’histoire” porte sur le fonds d’archives constitué par Michel Vovelle (1933-2018), ancien professeur d’Aix-Marseille Université1 et conservé par le laboratoire TELEMMe, Temps, espaces, langages, Europe méridionale-Méditerranée. Pourtant, lorsque Michel Vovelle travaillait sur ces documents il était intégré au CESM, le Centre d’études des sociétés méditerranéennes. TELEMMe – créé en 1996 -, n’existait pas encore, tout  comme la notion même d’UMR (unité mixte de recherche).

Une description archivistique nécessite de documenter avec précision le producteur mais aussi la collectivité, qui a produit, reçu et conservé les documents dans l’exercice de son activité. Il me fallait retracer l’histoire du fonds et préciser le lien entre les archives et le lieu de conservation, dresser finalement une sorte de généalogie de TELEMMe où le CESM serait l’un de ses ancêtres. Il n’existe malheureusement pas en France un référentiel stable qui permette de retrouver l’évolution de la nomenclature d’un laboratoire de recherche. Ce billet vous propose de présenter les outils que j’ai utilisé pour suivre le fil de l’évolution des laboratoires qui se sont succédés et qui ont  conservé les boîtes à archives du fonds Vovelle sur leurs étagères. Continuer la lecture de Nommer un laboratoire : toute une histoire

  1. En 1980, Michel Vovelle a réuni un ensemble de questionnaires sur les communes de Provence provenant de différents dictionnaires pour en faire une compilation (dictionnaires Achard, Féraud et Garcin). Une boîte (32) regroupe des cartes, des graphiques, des statistiques et des correspondances qui documentent le projet. []

La génétique des textes appliquée aux archives de chercheur

Dans le cadre de son mémoire de Master 1 Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques, Pauline Muller a classé les archives papiers qui accompagnaient les enregistrements sonores et audiovisuels déposés par l’anthropologue Jean-Pierre Olivier de Sardan1. Elle vient de publier sur le carnet du Master un billet qui met en avant l’intérêt de l’archivage de ce type d’archives pour comprendre non seulement la méthode disciplinaire mais aussi suivre l’enquête sur le terrain, le cheminement intellectuel du chercheur, et en particulier appréhender la place de l’entretien dans son dispositif. Dans son billet elle a sélectionné des feuillets où Jean-Pierre Olivier de Sardan « nous [ouvre] les pistes qu’il aurait pu suivre et [nous laisse] observer son cheminement scriptural qui devient intéressant en soi »2. Les documents qu’elle a extrait de la boîte C-06 ont notamment été utilisés dans la rédaction de l’ouvrage La rigueur du qualitatif. Les contraintes empiriques de l’interprétation socio-anthropologique3 et ils donnent à lire plusieurs schémas, comme versions successives de la même figure. Continuer la lecture de La génétique des textes appliquée aux archives de chercheur

  1. Français et nigérien, spécialiste de l’Afrique, et en particulier du Niger, Jean-Pierre Olivier de Sardan a déposé en 2017 une partie de ses archives de terrain à la phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme. Plusieurs archivistes ont classé et traité ce fonds, Claire Cialone-Grégoire les a organisées, Astou Ndoye Seck a analysé La bouche déliée en rattachant les enregistrement à la bande sonore du film,  des étudiantes d’anthropologies et de psychologie on écouté et analysé une partie des enregistrements, Annick Boissel est en train d’en rédiger le plan de gestion de données rétrospectif qu’elle publiera bientôt sur Les carnets de la phonothèque, Pauline Muller a organisé les archives papier. []
  2. Extrait de l’article de Claire Doquet-Lacoste, « Écrits intermédiaires, écritures intermittentes. Carnets, notes, bribes de science », Langage et société, 2009/1, n° 127, p. 7-22. DOI : 10.3917/ls.127.0007. URL : https://www.cairn.info/revue-langage-et-societe-2009-1-page-7.htm. []
  3. Jean-Pierre Olivier de Sardan, La rigueur du qualitatif. Les contraintes empiriques de l’interprétation socio-anthropologique, Louvain-La-Neuve, Academia-Bruylant, 2008, 368 p. []

Exploiter les archives de la recherche en partenariat, exemples du GED du campus Condorcet et de la TGIR Huma-Num

Le jeudi 17 juin 2O21 se tiendra la huitième session du séminaire me interlaboratoire de la MMSH « Archives de la recherche » 2020-2021 coordonné par Emmanuelle Chapron (TELEMMe) et Véronique Ginouvès (USR3125). Le séminaire qui s’était donné  pour objet de réfléchir aux questions de conservation, d’exploitation scientifique, de mutualisation de collection et de valorisation des fonds d’archives de la recherche déposées au sein des unités de recherche et de la médiathèque de la MMSH termine par cette matinée qui porte un focus sur le travail en partenariat qu’il s’agisse des fonds d’archives que des données de la recherche.

Exploiter les archives de la recherche en partenariat : le GED du campus condorcet et la TGIR Huma-Num Continuer la lecture de Exploiter les archives de la recherche en partenariat, exemples du GED du campus Condorcet et de la TGIR Huma-Num

A propos d'archives sonores et audiovisuelles

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search