#freebassel : Participez à la rumeur mondiale pour libérer Bassel Khartibil

Aujourd’hui, cela fera un an que Bassel Khartibil est emprisonné illégalement en Syrie. Ce 15 mars 2013 marque non seulement le deuxième anniversaire de la guerre en Syrie mais aussi le premier anniversaire de sa détention. Informaticien pour un internet libre, il écrivait sur plusieurs journaux et sites web, participait à de nombreux projets locaux techniques et culturels dans des entreprises et des écoles. Transmettant sans relâche, et avec pédagogie, comment utiliser les technologies ouvertes, il contribuait à différents projets internationaux comme Creative Commons, Mozilla Firefox, Wikipédia, l’Open Clip Art Library, Fabricatorz et Sharism. En tant que « champion de l’internet ouvert », il a été nommé pour recevoir à Londres le Digital Freedom Award de Index, une organisation qui défend la liberté d’expression. Amnesty International a lancé une action et ses collègues organisent le #FreeBasselDay, une campagne en ligne et autour d’événements de solidarité dans différentes villes du monde, de Paris à San Francisco.

Aujourd’hui 15 mars, participez à la rumeur mondiale pour libérer Bassel Khartabil : twittez #FREEBASSEL, placardez des affiches dans votre rue ou sur votre lieu de travail, écrivez un billet sur votre blog, ajoutez dans votre langue l’article « Bassel Khartabil » sur Wikipedia, créez un événement ou une fête, portez un tee-shirt à son image, criez son nom, chantez des chansons, organisez un Harlem Shake pour célébrer Bassel, ou encore laissez en bookcrossing un récit de détenus dans les geôles syriennes, qu’il s’agisse de La coquille de Mustafa Khalifé ou de Treize ans dans les prisons syriennes. Voyage vers l’inconnu d’Aram Karabet qui vient d’être traduit par Nathalie Bomtemps (tous les deux chez Actes Sud).

Une tribune collective a été publiée ce jour sur Libération.

 Crédits photographiques : Crédits photographiques : Bassel Khartibil à Séoul en juin 2010 par Joi et l’arc en ciel de Bassel par Felici Jeny (avec son aimable autorisation).

 


Une réflexion sur « #freebassel : Participez à la rumeur mondiale pour libérer Bassel Khartibil »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *