Europeana Sounds Third Data Providers Workshop (version en langue française)

A l’aube de la troisième année du programme Europeana sounds, les partenaires ont été conviés au dernier workshop, qui s’est tenu à Dublin les 28 et 29 Avril 2016.

Ce rendez-vous annuel est toujours attendu avec intérêt par les partenaires européens car c’est l’occasion pour tous les participants d’être formés afin de travailler ensemble sur les outils développés par le programme. Pour ce dernier atelier pratique, nous étions accueillis au sein du centre de ressource du Clasac dirigé par l’organisation irlandaise Comhaltas Ceoltóirí Éireann1. Trois axes principaux ont été abordés durant ces journées :

  • L’agrégation des données sur MINT2 et l’affichage sur le portail Europeana (WP1 et WP5 )
  • L’enrichissement et la participation (WP2)
  • Point sur les licences (WP3)

La réunion a été l’occasion de dresser un bilan de la deuxième année du projet. L’objectif global de 250 000 enregistrements publiés sur la plateforme Europeana a été atteint et d’ici janvier 2017, ce chiffre devrait avoir doublé avec un total de 500 000 enregistrements. Les outils statistiques mis en place sont très encourageants, puisque dans l’espace Europeana statistics dashboard la fréquentation en 2016 est en constant accroissement . Pour la phonothèque de la MMSH, on compte plus de 1,500 vues sur plus de 3,500 notices en ligne.

  1. L’agrégation des données sur MINT et l’affichage sur le portail Europeana

Depuis le précédent workshop en juillet 2015, beaucoup de progrès ont été réalisés. Si la procédure sur l’outil de mapping MINT est toujours identique3, la plateforme Europeana en version beta tend vers un affichage plus ergonomique avec une arborescence des données. Ainsi, d’un point de vue qualitatif, le travail de modélisation des données de la phonothèque a été pris en modèle lors de la présentation par Tom Miles, leader du WP1.

SAM_2304

Présentation de la collection des Luthiers de Mirecourt affichée en arborescence sur Europeana

Enfin, le travail sur la qualité des métadonnées mené par la Europeana Digital Service Infrastructure (DSI) a été signalé par une des membres du groupe, Anila Angjeli, partenaire à la BnF.

2. L’enrichissement et la participation (WP2)

La deuxième journée du workshop a été principalement consacrée à l’enrichissement des collections musicales par les internautes :

Grâce au développement de la plateforme WITH4, les usagers pourront désormais annoter des sons présents sur Europeana via l’espace dédié : Sounds Space.
Cet espace permet de créer des expositions virtuelles et des collections, qu’il est possible d’annoter grâce à l’outil d’annotation sémantique Pundit. Cet outil collaboratif est en lien avec le référentiel commun pour les instruments de musique MIMO5 et permet de générer des mots-clés (ou tags) sous forme de triplets RDF, qui permettent l’intégration au Web Sémantique6 . A terme, le widget d’annotation Pundit pourrait être intégré directement sur la base de données des institutions.
MIMOLes modules collaboratifs sur Europeana seront bientôt étendus au-delà des instruments de musique, pour annoter les genres descriptifs (directement à partir des collections) et les lieux (via les nouvelles fonctionnalités d’HistoryPin : suggestions de localisation et l’API Historypin)

Enfin, une campagne de crowdsourcing sera lancée avant l’été 2016 pour encourager l’enrichissement autour de ces collections autour d’événements ponctuels (edit-a-thon, hackathon, expositions…)

Selon le niveau d’implication des institutions dans cette campagne, différents niveaux seront attribués :

  • Bronze = sélection des collections propices à l’enrichissement
  • Argent = pré-traitement de ces collections
  • Or = implantation du widget d’annotation sur la base de données institutionnelle

3. Point sur les licences (WP3)

La question des licences a été abordée, avec une nouveauté, le site : http://rightsstatements.org, qui propose 11 déclarations de droit standardisés, pour le patrimoine culturel en ligne. Ces propositions s’inscrivent en complément des licences Creative Commons, et s’organisent en 3 catégories : In Copyright, No Copyright, Other (pour les objets dont le statut est indéterminé).
Parmi elles, on trouve deux nouvelles licences :
No Copyright – Other Known Legal Restrictions
In Copyright Educational Use Permitted

On note également une licence retirée :

Rights Reserved – Paid Access

Ce retrait témoigne de la volonté d’Europeana de proposer uniquement des documents en libre accès.

Ces nouveaux intitulés seront mis à jour dans les Conditions Générales d’Utilisation d’Europeana.

Pour terminer, signalons l’intégration de nouveaux partenaires européens dans le projet Europeana sounds :

The Fryderyk Chopin Institute (Pologne)
Dublin Institute of Technology (Irlande)
École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble (France)

La participation de l’ENSAG implique le Centre de recherche sur l’espace sonore et l’environnement urbain (CRESSON) en tant qu’unité du CNRS à travers l’UMR 1563 « Ambiances architecturales et urbaines ». Dans ce cadre, la phonothèque de la MMSH contribuera au lancement de l’agrégation des données de l’ENSAG durant le mois de mai 2016.

Pour terminer en chanson sur un air de musique traditionnelle irlandaise :
Apples in Winter / Paddy Clancy’s Jigs
. 1975 Tour Group. Comhaltas Ceoltóirí Éireann. CC BY-NC-SA.

Concert de musique traditionnelle irlandaiseConcert de musique traditionnelle irlandaise à l’association Comhaltas

Vous trouverez ci-dessous le programme de cette troisième session :

Thursday 28th April 2015

9.45-10.00 Welcome, introduction to workshop

10.00-11.00 Metadata ingestion plans and year 3 targets

11.00-12.00 Recap of past training sessions

12.00-12.30 Q&A Session

13.30-14.30 Advanced MINT tutorials

14.30-15.30 Issues raised on basecamp/problems/mapping help

15.45-17.00 Data providers working on mapping with assistance from NTUA

Friday 29th April 2016

9.30-10.30 Ingestion and publication on Europeana

10.30-13.00 WP 2 Workshop with Data Providers

Adding data datasets to WITH (60 mins)
Enriching datasets with WITH and Pundit (60 mins)
Exploring options for the crowdsourcing campaign(s) (30 mins)

14.00-15.00 WP Rights Clinic: Applying the Rights Statements in the Europeana Licensing Framework, including an update on rightstatements.org

15.00-16.00 Next steps for data providers and how to meet targets

Une version en langue anglaise du billet, traduit par Hanaé Allali, a été publiée le 25 mai 2016 : https://phonotheque.hypotheses.org/18912

Crédits photographiques :

Véronique Ginouvès (photographie à la Une) Danse irlandaise, août 2013, Dún-Laoghaire

Ariane Néroulidis, photographie durant le Workshop, avril 2016, Dublin

  1. Cette association a pour but est de promouvoir la musique traditionnelle et la culture irlandaise à travers le monde. []
  2. Metadata INTeroperability services []
  3. Pour donner quelques exemples de règles de modélisation de données, à la phonothèque de la MMSH nous établissons un lien entre le mapping de la collection et celui des notices CHO – Cultural Heritage Object – à l’aide du champ dcterms:isPartOf. Pour renvoyer vers la notice originale, c’est  edm:isShownAt qui est utilisé tandis que edm:isShownBy nous permet de faire le lien direct vers le stream []
  4. Cette plateforme développée par le NUTA fonctionne en exposant les API de différents portails et entrepôts de données []
  5. Musical Instruments Museums Online []
  6. Principe du Web des données ou Linked data dont l’objectif est de publier des données structurées sur le Web afin de pouvoir les relier entre elles []

Une réflexion au sujet de « Europeana Sounds Third Data Providers Workshop (version en langue française) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *