La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte, 24 mars 2017, MMSH

Le projet « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte », de son acronyme HISTINÉRAIRES, se propose d’étudier les «  Mémoires de synthèse des activités scientifiques » des habilitations à diriger des recherches soutenues en histoire depuis le début des années 1990 jusqu’à 2010. Ce corpus inexploité, distinct du « travail inédit » souvent objet de publication et du recueil d’articles, constitue un gisement d’informations sur la communauté historienne contemporaine. Il est susceptible de nourrir une véritable sociologie de la profession et une étude de l’historiographie et de ses évolutions non plus fondée sur les écrits de quelques chefs de file mais ancrée dans la masse des parcours de recherche d’une génération d’historiens. Il prend acte de la valorisation de la réflexivité au sein de la communauté historienne et s’appuie sur les apports de la sociologie et de l’histoire des sciences. Cette séance participe de la volonté de dresser la cartographie d’une communauté telle qu’elle n’a jamais été entreprise en s’appuyant sur ce qu’en disent ses acteurs soit le projet d’une historiographie « vue d’en bas » pour reprendre un mot d’ordre devenu classique de l’historiographie.

9h15-12h15 – Matinée ouverte au public

9h15 Introduction Maryline CrIvello UMR 7303 TELEMME-AMU-CNRS et Patrick Garcia, IHTP-AGORA, Université de Cergy-Pontoise

9h30Éveilleurs de conscience, passeurs de savoirs: objets et enjeux sociaux d’une recherche centrée sur l’histoire contemporaine de l’Espagne, Isabelle Renaudet, UMR 7303 TELEMME-AMU-CNRS

10h30La raison pratique des langages de la révolution française : un parcours d’historicité (1967-2017) Jacques Guilhaumou Triangle, UMR 5206

11h30 Industrie, culture, territoire Sylvie Daviet, UMR 7303 TELEMME-AMU-CNRS.

Le programme de la journée du 24 mars 2017

13h30-17h : Séance de travail interne  aux membres de l’ANR Histinéraires
État des lieux des enquêtes orales Anne-Marie Granet LARHRA-Université de Grenoble et Véronique Ginouvès (Phonothèque MMSH) – Formation à l’outil d’indexation des mémoires par Patrick Garcia IHTP-AGORA,  Université de Cergy-Pontoise.

 

Crédits photographique : photographie du bureau d’une chercheure en histoire orale de l’Appalachian State University photographié dans les années 1970, illustration page 105 de « Coast watch » (Raleigh, N. C. : UNC Sea Grant College Program, 1979), pas de restrictions de droit connues.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *