mariage à OAS

Avent -20 : La fête à tue-tête – Celebration at the top of your voice

Il saisit un luth, pris son inspiration, puis s’accompagnant, chanta. (La disparition, Georges Perec, 1969, p. 18)

In the early 1970s Danielle Musset, ethnologist, had recorded a series of field recordings at the north end of Transylvania, in the village of Moiseni,in Oas countries (or Oach). Twenty years later, three ethnomusicologists, Lortat Bernard Jacob, Bernard, Jacques Bouet and Speranta Radulescu, traveled  to the same places and saved celebrations songs and dances. The sound archives of CREM and MMSH offer a trip over the life in this amazing country,  consisting of a quarantine villages, where when people start singing the shrill way that characterizes this world end zone, “look like they came from another country ». This is a great example of what allows archiving sound sources through the common catalog of Europeana: comparisons across the time, contextualized by databases, accessible and reusable by all.

***

Au début des années 1970 Danielle Musset, ethnologue, a enregistré une série d’enquêtes de terrain à l’extrémité nord de la Transylvanie, dans le village de Moiseni en pays d’Oas. Vingt ans plus tard, trois ethnomusicologues, Bernard Lortat-Jacob, Bernard, Jacques Bouët et Speranta  Radulescu, vont parcourir les mêmes lieux et enregistrer eux aussi des chants de fêtes et des danses. Les archives sonores des fonds du CREM et de la MMSH offrent ainsi un voyage sur la durée dans ce pays étonnant, constitué tout juste d’une quarantaine de villages, où quand les gens se mettent à chanter sur le mode suraigu qui caractérise cette zone du bout du monde, “on a l’impression qu’ils viennent d’un autre pays”. Voilà un bel exemple de ce que nous permet la documentation et l’archivage des sources sonores à travers le catalogue commun d’Europeana : des comparaisons dans le temps, contextualisées par les bases de données, accessibles et réutilisables par tou.te.s.

Écouter :

Chants interprétés par un groupe de femmes mené par Maria Mois, enregistré en 1993, archives du CREM

Ronde de filles exécutée chez la jeune fille à Moiseni, archives de la phonothèque de la MMSH : http://multimedia.mmsh.univ-aix.fr/phonotheque-3581

ronde 1977
Cette phographie issue du terrain de Danielle Musset représente la « danse du drapeau » : les amies de la mariée ont cousu le drapeau de noce. A la fin de cette préparation, chaque jeune fille fait danser la mariée. A la fin, c’est le porte-drapeau (garçon d’honneur) qui fera danser la mariée.

Au moment de la publication du billet… il était sur SoundCloud mais là encore, il n’est plus accessible. Nous vous en dirons plus sur cette nouvelle disparition le 7 décembre (nombre de vies des chats et des players ?), à suivre !

Le billet était publié sous l’url : http://www.europeanasounds.eu/news/celebration-at-the-top-of-your-voice, inaccessible aujourd’hui mais archivé sur la Wayback Machine sous https://web.archive.org/web/20150913005412/http://www.europeanasounds.eu/news/celebration-at-the-top-of-your-voice

Photographie de l’image « à la une » : photographie issue du terrain de Danielle Musset, représentant des femmes (mariées reconnaissables à leur coiffure) en costume de la région d’Oas et détail d’une ronde d’Oas, photographiées en 1977, diffusées avec l’aimable autorisation de Danielle Musset (droits réservés). 

 

À lire également sur cette collection : https://phonotheque.hypotheses.org/4761

Voir une image de mariage d’Oas.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.