De l’observation des pratiques à l’exploration des nouveaux usages. La collecte des données par les artistes et les chercheurs

Le 22 juin 2021, de 9h à 12h salle Paul Février-MMSH et à distance, se tiendra la Séance#2 du séminaire inter-laboratoire PRISM / MMSH « Archives vivantes » sur le thème : De l’observation des pratiques à l’exploration des nouveaux usages La collecte des données par les artistes et les chercheurs.

Chercheur·e·s, artistes, publics construisent, utilisent et réemploient des données présentes sur le Web. Ces réemplois interrogent l’utilisation académique et non-académique de l’archive qui devient « sauvage ». Si l’on peut se réjouir de ces façons de lui redonner « vie », le séminaire proposera de mieux comprendre les enjeux de sa circulation, désormais libre et ouverte entre chercheur·e·s et citoyen·ne·s.

Programme

9h-9h30 : Accueil et présentation du séminaire par Pascal Cesaro, Joséphine Simonnot, Christine Esclapez, Véronique Ginouvès

9h30-10h Christine Coulange – Sisygambis De la performance multimédia au webdocumentaire

« Suivant où l’on se place, le monde nous apparaît différemment »

Les routes empruntées par Sisygambis sont dévoilées au public grâce à différents supports dont chacun fait sens. Le public partage collectivement la performance multimédia dans une immersion sensorielle, il saisit l’exposition dans une relation de proximité. La performance relève de l’instant présent, éphémère. Le webdoc est visionnable à l’infini, le lointain reste finalement encore plus proche et permet de rejoindre un vaste réseau. C’est un véritable lien entre les cultures, un chemin transtemporel entre les savoirs anciens et les nouvelles technologies.

Liens

> Site Internet https://www.sisygambis.fr/

> Webdocumentaire « Les ports, de la Méditerranée à l’océan Indien »  https://les-ports.sisygambis.webdoc.imarabe.org

10h-10h30 OIivier Tourny, Idemec (UMR 7307) Rencontres arts/sciences : de nouveaux terrains pour l’ethnomusicologie

L’ouverture à l’interdisciplinarité telle qu’elle s’affirme toujours plus dans le champ académique a pour projet celui de la découverte de l’autre. Avec pour ambition, que de cette rencontre puisse surgir de nouveaux objets de recherche, et par extension, de nouveaux regards, de nouvelles méthodologies et technologies pour les appréhender. Les rencontres arts/sciences participent de cette envie. En septembre 2019 Cédric Paga – alias Ludor Citrik, clown et auteur de cirque – et Olivier Tourny – ethnomusicologue, directeur de recherche au CNRS – montaient sur les planches du Centre International des Arts du Mouvement d’Aix-en-Provence avec pour point de départ une enquête de terrain dans un monastère chrétien mixte d’un village arabe en Israël. Retour d’expérience où se mêlent pratiques artistiques, pratiques de recherche et société civile.

10h30-11h Pause

11h-11h30 Joséphine Simonnot et Julien Ferrando

Projet Archives sonores de Paul Misraki Paul Misraki est l’un des compositeurs les plus prolifiques du XXe siècle avec un catalogue de près de 750 opus, 180 bandes originales de films et 350 chansons dont des grands succès comme « Je chante » (texte de Charles Trenet), « Madame la Marquise », « Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? » (Ray Ventura). Le fonds Misraki comporte de multiples partitions ainsi que des supports audio (séances d’enregistrements, maquettes). Ces archives constituent aujourd’hui un fonds précieux pour le musicologue concernant l’apport sur le processus de création d’un compositeur de musiques de film. Il s’agira pour les chercheurs de présenter le projet « Archives sonores de P. M. » qui se propose de sauver les documents les plus anciens et les plus fragiles. Cette « matière » sonore est indispensable pour étudier le parcours créatif du compositeur, les contenus étant intimement liés aux contraintes techniques de chaque période.

11h30-12h30 / Discussion

14h30-16h Réunion plénière – Groupe « Archives vivantes ».

Discussion sur l’organisation de l’automne 2021. MMSH / à distance

BIOS

Christine Coulange

Artiste exploratrice, Christine Coulange propose une écoute du monde, une expérience visuelle, musicale et sonore en prise avec le réel, ou  se croisent arts traditionnels et création contemporaine. Depuis vingt ans, ses réalisations sont reconnues par de grandes institutions culturelles et muséales à travers le monde.

Julien Ferrando

Maître de conférences en musiques anciennes et nouvelles technologies, Julien Ferrando est membre de laboratoire PRISM (AMU/ CNRS). Il est également artiste musicien membre de l’ensemble Diabolus in Musica et directeur artistique de l’ensemble de musique ancienne Mescolanza. Il collabore régulièrement avec l’ensemble De Caelis sur des programmes de musiques médiévales et contemporaines. Il est conseiller artistique en musique médiévale au Festival de musique ancienne d’Avignon et du Palais des Papes d’Avignon.

Joséphine Simonnot

Spécialiste des productions audiovisuelles, des techniques de l’information et de la communication, Joséphine Simmonot contribue aux travaux de recherche dans divers domaines d’expertise: numérisation, prise de son, montage audio et vidéo, conservation des données analogiques et numériques, acoustique musicale, analyse spectrale du son et valorisation web des données audiovisuelle.

Olivier Tourny

Olivier Tourny est musicologue ethnomusicologue, directeur de recherche au CNRS, spécialiste de musiques rituelles et liturgiques d’Éthiopie, de Jérusalem et du bassin méditerranéen. Après avoir dirigé les programmes ethnomusicologie de l’Éthiopie (UNESCO), puis le Centre de Recherche Français à Jérusalem (CNRS-MEAE), il travaille à présent à l’Institut d’Ethnologie Méditerranéenne Européenne Comparative (IDEMEC – MMSH/Aix- Marseille Université).

Publications récentes:

—(en collaboration avec Cédric Paga), « Le clown et l’ethnomusicologue : une hétérographie circacienne », Rencontres ethno-artistiques, ethnographiques.org, Vol. 41, sous presse.

— »Liturgical Crossroads between Europe, Middle East and Africa”, A Sea of Voices: Music and Encounter at the Mediterranean Crossroads, Ruth Davis & Brian Oberlander (eds), Routledge,Taylor and Francis Group, under press.

—« Les Beta Israel, un destin juif », Le monde de la Bible, n° 235, 2020 : 52-55 (en collaboration avec Séverine Gabry-Thienpont), ‘Christian Music and Worship in the Middle East’, Handbook of Christianity in the Middle East, Mitri Raheb & Mark A. Lamport (eds), Rowman & Littlefield, 2020 : 387-397.

—« Silence divin, chant des hommes et cacophonies d’enfer. Une ballade musicale à Jérusalem », Jérusalem. Histoire, ballades et dictionnaire, O. Poivre d’Arvor & Tilla Rudel (eds.), Robert Laffont, Paris, 2018.

Télécharger le flyer

Infos pratiques:

Le 22 juin 2021 de 9h à 12h, Salle Paul Février-MMSH et à distance sur zoom: https://univ-amu-fr.zoom.us/j/93601483657?pwd=R09wdGFJdUd1eFg4dytuYm1oWGlyZz09  

ID de réunion : 936 0148 3657 Code secret : 758775

Présentation du programme transversal « Archives Vivantes »: https://imageson.hypotheses.org/3532

Pour s’abonner à la liste de diffusion du programme « Archives vivantes »  envoyez un message à l’adresse : sympa@services.cnrs.fr (avec en objet du message : subscribe archivesvivantes Nom Prénom).

Crédit photo: Jacques Benaïm : Sisygambis

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.