Fonds Achille Dassonville (1890-1967) - Maroc - vue sur la Cour intérieure de la mosquée al-Qarawyyin à Fès

Maroc et Algérie aux ANOM : les archives de deux spécialistes du Maghreb des années 1950-1960

Les Archives nationales d’outre-mer conservent et communiquent des archives qui peuvent intéresser les chercheurs de la MMSH, une sélection est présentée dans ce carnet sous la rubrique Anom.

Ceci est le premier billet d’une série qui signalera dans ce carnet certains fonds d’archives des Anom à Aix-en-Provence. Un fonds d’archives papier concerne le Maroc : il provient de Joseph Luccioni1. Ce haut fonctionnaire était chargé au Maroc de la question juridique et historique des biens habous. Nommé en 1919 au Service du contrôle des habous, puis directeur des Affaires chérifiennes de 1936 à 1956, il restera conseiller auprès du roi du Maroc de 1956 à 1966 et par conséquent proche des acteurs de l’indépendance (il a même correspondu avec Germaine Tillion à ce sujet). Ses archives reflètent ses activités : ses dossiers portent sur le statut des biens habous ou sur l’enseignement coranique,  la construction des mosquées au Maroc, les universités de Marrakech, Meknès et surtout Fès (la prestigieuse Quaraouiyine), les msid (médersas). Il traite de l’importance politique et économique des habous, de la transmission de propriété, de l’eau, et des tribunaux au Maroc. L’ évolution politique du Maroc est au coeur de ses préoccupations. L’inventaire se trouve ici https://recherche-anom.culture.gouv.fr/ark:/61561/gg869smz

Après le Maroc, voici sur l’ensemble du Maghreb, un autre savant, spécialiste de la littérature maghrébine d’expression française2. Il a fait la campagne d’Italie et de France. Prêtre en 1952, Père Blanc, le Père Jean Déjeux était chargé de la bibliothèque du centre d’études diocésaines  d’Alger, puis il soutient une thèse à Strasbourg en 1979 avant de revenir en France en 1981, où il a conseillé des centaines de chercheurs. Sa bibliothèque est à la MMSH (mille volumes). L’inventaire de ses archives n’est pas encore mis en ligne à ce jour mais accessible aux ANOM. Pas moins de 62 cartons d’archives portent sur la littérature maghrébine, par exemple Assia Djebar ou Mohammed Dib. D’autres rassemblent de la documentation sur l’Islam (articles de presse essentiellement),

Un brouillon du P. dejeux
Un brouillon du P. Dejeux au sujet du Maroc

le panarabisme, l’orientalisme, les coutumes en Algérie, le catholicisme et l’enseignement islamique en Algérie. Sa correspondance avec les chercheurs est également conservée. D’autres dossiers encore portent sur la littérature et la culture algériennes, le théâtre algérien, la littérature tunisienne et marocaine, la culture populaire… Ce vaste ensemble rendra service aujourd’hui à bien des chercheurs.

Crédit photographique de l’image “à la une” : Vue sur la Cour intérieure de la mosquée al-Qarawyyin à Fès vers 1920, photographie Achille Dassonville (1890-1967), secteur archives de la recherche de la Médiathèque SHS de la MMSH, sélection de la plaque stéréoscopique gauche, licence Etalab.



Citer ce billet
Isabelle Chiavassa (2023, 9 mai). Maroc et Algérie aux ANOM : les archives de deux spécialistes du Maghreb des années 1950-1960. Archives de la recherche & Phonothèque. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/svjf

  1. coté 52 APOM. []
  2. fonds d’archives papier, coté 87 APOM. []

Isabelle Chiavassa

Archiviste-paléographe, actuellement conservatrice en chef aux ANOM, plusieurs postes d'archiviste occupés à Paris, Marseille et Aix, 28 articles publiés et 3 autres sous presse.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.