Le plus grand Jukeboxe du monde

La bibliothèque du Congrès vient de recevoir en don une extraordinaire collection de disques produite entre 1930 et 1950 par Universal Music Group. C’est la première fois qu’un grand label dépose dans une bibliothèque publique la totalité de sa production : 200 000 masters métalliques, 8 à 10 000 bandes magnétiques et 15 000 78 tours vont ainsi venir enrichir les collections de la Library of Congress.  Ils seront stockés sous une colline à Culpepper, en Virginie, dans des bâtiments conçus pour résister à une attaque nucléaire, « Le Packard » (d’après le nom du donateur du site). The Library of Congress Packard Campus for Audio Visual Conservation ou Campus du centre national de conservation de l’audiovisuel est désormais le plus grand musée sonore du monde. Il semble que ce soit un incendie qui a détruit, il y a deux ans, une partie des collections de films et de vidéos de ses studios d’Hollywood qui ait fini par décider Universal Music de confier à une bibliothèque publique cette collection unique. Le temps qui détruit sans relâche les fragiles supports sonores leur a fait accélérer les choses. Universal n’avait pas la capacité de mettre en oeuvre la numérisation et le traitement de tous ces documents : les archives pourront être traitée par des professionnels de la musique et mise à la disposition du public.

Gene DeAnna, directeur du de la section « Recorded Sound » ne cache pas sa joie et raconte volontiers l’histoire magique de ce dépôt qui a nécessité plus de deux ans de négociations. Il est heureux d’imaginer tout ce qu’il a encore à découvrir : d’après une étude seule 14% de la musique enregistrée entre 1890 et 1960 est disponible dans le commerce !

Universal recevra une copie numérique de l’ensemble du fonds et conservera ses droits pour éditer ou rééditer certains titres mais elle abandonne les droits d’écoute sur le site de la Bibliothèque du Congrès. Celle-ci a déjà signé un accord avec une autre grande maison de disques, Sony BMG et dès le printemps elle promet de mettre en ligne en streaming les enregistrements qui auront été traités pour créer le plus grand Jukebox du monde, the Library of Congress National Jukebox.

Crédits photograhiques : Portrait de Louis Armstrong, Carnegie Hall, New York, ca. avril 1947. Photographie de William Gottlieb. Collection de la Bibliothèque du Congrès.  William Gottlieb a cédé cette photographie au domaine public.


Une réflexion sur « Le plus grand Jukeboxe du monde »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.