En hommage à Marceau Gast, 14 et 15 mars 2011

Marceau Gast (1927-2010) a parcouru le Sahara, la Kabylie, le Yémen, le Queyras et d’autres routes encore : ses amis et ses collègues  seront à Aix-en-Provence les 14 et 15 mars 2011 pour évoquer ses itinéraires, ses terrains et ses recherches lors de deux journées organisées en son hommage par Salem Chaker & Hélène Claudot-Hawad. Ceux qui ne le connaissaient pas profiteront de ces nombreux témoignages pour découvrir l’intérêt de ses recherches. Pour ses amis et ses collègues ce sera l’occasion d’évoquer ses travaux et de continuer à bénéficier des échanges fructueux qu’il avait su mettre en place partout où il passait. Lors de ces journées une exposition installée à la MMSH permettre de voir certaines de ses photographies de terrain et il sera possible de (ré)entendre sa voix enregistrée dans les archives sonores issues d’entretiens qu’il a déposé à la phonothèque de la MMSH.

Programme

Lundi 14 mars 10h : ouverture de la rencontre par le Professeur Luigi Serra (Naples) et Hélène Claudot-Hawad

– Evelyne SIMONIN (Rédactrice d’une biographie de M.G., Paris) : « Marceau Gast : éléments de biographie et documents sur un itinéraire ».

– Guy BARRERE (Instituteur, Idélès, Ahaggar, Algérie) : [in absentia : texte lu] « Soixante ans d’amitiés »

– Slimane HACHI (Préhistorien, Directeur du CNRPAH [ex-CRAPE], Alger) : « Marceau Gast au CRAPE : 1959 – 1969 : un impact durable »

– Malika HACHID (Préhistorienne, CNRPAH, Alger) : « Des peintures rupestres au Sahara central pourraient-elles figurer ce peuple cher à Marceau Gast : les pré-Touaregs Huwwara ? »

Séance de l’après-midi : 14h – 17h

– Tatiana BENFOUGHAL (Chargée de conservation des collections d’Ethnologie, Département Hommes, Natures et Sociétés, UMR 208 « Patrimoines locaux », MNHN, Paris) : « Sur les traces de Marceau Gast : étude de la culture matérielle saharienne sur l’exemple des nattes »

– Narjys EL ALAOUI (Ethnologue, Chargée de recherche, MUCEM / EHESS, Paris) : « Un lézard bon à manger. Hommage à l’ethnologue attentif au milieu écologique »

– Dr Philippe LEFEVRE-WITIER (Anthropobiologiste, Directeur de Recherche émérite au CNRS, Vaucluse) : « Anthropologie génétique et ethnologie de la parenté dans les communautés pastorales et rurales touarègues du Sahara central »

– Hélène CLAUDOT-HAWAD (Ethnologue-anthropologue, Directrice de Recherches au CNRS, UMI ESS, Marseille) : « Ethnologie et terrain touareg dans les années 1975 : enquêtes avec Marceau Gast »

Mardi 15 mars (10h – 12h30)

– Pierre AUGIER (Ethnomusicologue) : « Marceau Gast et l’ethnomusicologie »

– Michel PANOFF (Ethnologue-anthropologue, Directeur de Recherches émérite au CNRS, Paris) : « L’union fera-t-elle la force ? Les actions de Marceau Gast pour fédérer et structurer notre milieu professionnel ».

– Véronique GINOUVES & Laure PRINCIPAUD (MMSH-Phonothèque, Aix-en-Provence) : « Marceau Gast, un ethnologue passeur de ses sources de terrain »

– Salem CHAKER (Professeur de berbère, Université de Provence ; Directeur de l’Encyclopédie berbère) : « La contribution de M. Gast à l’Encyclopédie berbère : une encyclopédie dans l’encyclopédie ».

Le mot de la fin qui donnera des orientations sur les suites de la rencontre sera donné par  Salem Chaker & Hélène Claudot-Hawad.

La rencontre organisée avec le soutien de l’IREMAM, de l’Encyclopédie berbère (INALCO), de la MMSH et de l’Université de Provence. Programme complet et mis à jour sur le site de l’IREMAM : http://iremam.univ-provence.fr/spip.php?article733

Lieu de la manifestation : MMSH, Aix-en-Provence, Salle Paul-Albert Février, 5 rue du Château de l’Horloge, 13090 Aix-en-Provence. Pour se rendre à la MMSH

A lire : Disparition de Marceau Gast, ethnologue nomade

Crédits photographiques : Marceau gast dans le désert en 1976, pas d’indication sur le photographe. Photographie prêtée par la famille Gast.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.