Tous les articles par Ceux qui passent à la phonothèque

Pratiques et méthodes des chercheurs autour des archives audiovisuelles, 16 octobre 2017, MMSH

Atelier professionnel annuel du Pôle Image-Son, pratiques du numérique en SHS
organisé en collaboration avec le laboratoire TELEMMe et l’Ina Méditerranée

Visual studies et Méditerranée.
Le chercheur connecté : entre pratiques et méthodes

 

Le 16 octobre 2017 se tiendra l’atelier professionnel « Visual studies et Méditerranée. Le chercheur connecté : entre pratiques et méthodes ».1 Cette journée annuelle du pôle Image-Son, pratiques du numérique en SHS est l’occasion pour des chercheurs et des professionnels des archives de partager leurs expériences et leurs méthodes de travail. Cette journée se déroulera à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH – Aix-en-Provence) où un dispositif de consultation des archives du dépôt légal de l’Ina a été mis en service en 20162.

 

Programme

Matinée

9h30 : Accueil

10h : IntroductionMaryline Crivello, Professeure d’histoire à l’université d’Aix-Marseille, directrice exécutive de la Fondation A*MIDEX

10h30 : La double vie de l’archive audiovisuelle. La recontextualisation de documents en ligneMatteo Treleani, sémiologue, Maître de Conférences en communication à l’Université de Lille 3

11h30 : Les archives de l’Ina, des terrains à part entière pour les SHS ?Sarah Lécossais, Maître de Conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 13

Après-midi

14h : Les archives de l’Ina : présentation des collections et des accèsSophie Gillery, Responsable documentaire à l’Ina Méditerranée

14h45 : Démonstration de recherche dans le dépôt légal du WebSophie Gebeil, Maître de Conférences d’histoire à l’université d’Aix-Marseille

15h30 : À propos d’une recherche à partir d’archives de fiction conservées à l’Ina : projection du film « Sur les traces des atomistes. Un pas de côté pour un sociologue de terrain » (P. Cesaro, P. Fournier, 2016, 90′) et discussion Pierre Fournier, Professeur de sociologie à l’Université d’Aix-Marseille

L’information sur cette journée a été publiée :
– sur le blog Club PCM de l’Inathèque : http://www.clubpcm-ina-cnc.fr/2017/09/21/visual-studies-et-mediterranee-le-chercheur-connecte-entre-pratiques-et-methodes-16-octobre-2017-mmsh
– sur Le carnet du Pôle image/son, pratiques du numérique en SHS :

Visual studies et Méditerranée. Le chercheur connecté : entre pratiques et méthodes – 16 octobre 2017, MMSH

Lieu : Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) – Salle 1 (matinée), salle Paul-Albert Février (après-midi), médiathèque

Adresse : 5 Rue Château de l’Horloge, 13090 Aix-en-Provence

Horaires : 9h30 – 17h30

Contact : Anissa-Claire Adgharouamane

Ouvert à tou.te.s


Cette journée est organisée avec le soutien de l’USR 3125 et de l’UMR 7303 TELEMMe – AMU/CNRS

Crédits : Affiche en une réalisée par Sylvie Laurens-Aubry (MMSH) utilisant une photographie sans restriction de droit d’auteur connue (Kulutusosuuskuntien Keskusliiton kokoelma, The Finnish Museum of Photography, 1963), billet mis en page et publié originellement par Anissa Adgharouamane.

  1. Les Visual Studies sont au courant de recherche apparu au début des années 1990, qui englobe la pluralité des phénomènes que recouvrent les notions de vision, de visualisation et d’univers visuels. Pour en savoir plus : http://www.cnrs.fr/inshs/recherche/RTP-Visual-Studies/definition.htm []
  2. À ce propos, lire le billet du 2 septembre 2017 []

La phonothèque aux journées du patrimoine écrit d’Albi (27-28 juin 2017)

« Actualités du Patrimoine écrit, Patrimoine écrit et actualités »

Tel sera le thème développé lors des Journées du Patrimoine écrit du Ministère de la culture qui se dérouleront du 27 au 28 juin 2017 à Albi. Le Centre Régional des Lettres – CRL en est co-organisateur avec la Ville d’Albi. Ce chiasme autour du patrimoine écrit et des actualités est au cœur des préoccupations de la phonothèque de la MMSH. En effet, actuellement, un des impacts de la numérisation des archives est l’intégration des pratiques participatives issues du web social. Le développement du  crowdsourcing1 Continuer la lecture de La phonothèque aux journées du patrimoine écrit d’Albi (27-28 juin 2017)

  1. Utilisation de la créativité, de l’intelligence et du savoir-faire d’un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Voir, également, à ce sujet le mémoire de fin d’année du Master « Archives numériques » de l’ENSSIB soutenu par Ariane Nérouloudis qui a travaillé à la phonothèque et que nous tenons à remercier pour son passage très collaboratif http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/66008-le-crowdsourcing-applique-aux-archives-numeriques-concepts-pratiques-et-enjeux.pdf. []

Numériser des archives audiovisuelles à la phonothèque de la MMSH

Depuis sa création la phonothèque reçoit en dépôt des documents audiovisuels en complément des archives sonores1. Toutefois, jusqu’ici elle se contentait de les conserver sans les traiter, sauf exception, car elle ne savait pas comment affronter la question de la multiplicité des formats et de l’espace (gigantesque) occupé par les fichiers vidéo. L’évolution rapide du matériel informatique et le soutien des services de la TGIR Huma-num a permis d’envisager la numérisation des supports vidéos et depuis janvier 2017, la phonothèque est désormais équipée d’une nouvelle station.

Pourquoi numériser des vidéos à la phonothèque ? Continuer la lecture de Numériser des archives audiovisuelles à la phonothèque de la MMSH

  1. Ce billet décrit la méthode de numérisation des archives audiovisuelles. Pour les archives sonores, la numérisation est décrite dans plusieurs articles dont Véronique Ginouvès. « La sauvegarde du patrimoine immatériel sonore : quelles perspectives pour les phonothèques de l’oral à l’heure de la dématérialisation des contenus ? ». Les entretiens de Bibracte, 2006, Bibracte, France. Parc naturel régional du Morvan, pp.12-14, 2008, Cahiers scientifiques du Parc. <halshs-00095603>. []

Archiver Michel Seurat

L’empreinte de Michel Seurat dans la recherche en sciences sociales sur le Moyen-Orient a perduré bien après sa disparition en 1986. Dès 1989, Gilles Kepel et Olivier Mongin procédaient à une « opération de sauvetage » des écrits du chercheur en publiant L’Etat de barbarie1. Dans leur avant-propos de l’ouvrage, MM Kepel et Mongin écrivaient : « en rassemblant ici ce qui avait déjà pris forme, on voudrait susciter chez d’autres chercheurs le désir d’exploiter plus avant une veine dont la fécondité paraît grande. »2. Mais pour ce qui était des archives sonores de Michel Seurat, elles étaient plus difficilement exploitables du fait de leur format analogique et de leur hétérogénéité. En 2009, l’Institut français du Proche Orient s’est alors tourné vers la phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme pour procéder à leur traitement3. Continuer la lecture de Archiver Michel Seurat

  1. Seurat, Michel, L’Etat de barbarie, Paris, Le Seuil, collection « Esprit », 1989, 335 p. []
  2. L’Etat de barbarie, p. 11. []
  3. En 2009, Franck Mermier, directeur du Département des études contemporaines de l’Ifpo de 2002 à 2009, a confié les enregistrements à la phonothèque de la MMSH par souci de conservation. []

Quand l’historien se raconte… : table-ronde à l’IHTP

Quand l’historien.ne se raconte :
récits de soi, récits d’HDR
vendredi 2 juin 2017 – 14h/17h30 – IHTP,  salle 311
Programme Histinéraires
« La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte »

Le programme « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte », de son acronyme HISTINÉRAIRES, étudie les Mémoires de synthèse des activités scientifiques des habilitations à diriger des recherches soutenues en histoire depuis le début des années 1990 jusqu’à 2010. Ce corpus inexploité, distinct du « travail inédit » souvent objet de publication et du recueil d’articles, constitue un gisement d’informations sur la communauté historienne contemporaine. L’objectif est de nourrir une véritable sociologie de la profession et une étude de l’historiographie et de ses évolutions non plus fondée sur les écrits de quelques chefs de file mais ancrée dans la masse des parcours de recherche d’une génération d’historiens. Continuer la lecture de Quand l’historien se raconte… : table-ronde à l’IHTP

La phonothèque, actrice de l’innovation en SHS

Entre recherche et patrimoine, les archives sonores enregistrées sur le terrain par les chercheurs en sciences humaines et sociales sont peu exploitées. La phonothèque de la MMSH a mis en place une expertise depuis quelques années pour bénéficier des ressources du crowdsourcing afin de mieux faire connaître ses collections mais aussi de les enrichir. Voilà ce que l’équipe de la phonothèque1 a présenté sur le pôle « expertise » du salon Innovatives SHS2 où nous avions la chance d’être les voisins de la TGIR Huma-Num et d’OpenEdition.  

Continuer la lecture de La phonothèque, actrice de l’innovation en SHS

  1. Nous étions trois à représenter la phonothèque de la MMSH : Anissa-Claire Adgharouamane, archiviste, Hélène Giudicissi, adjointe à la phonothèque, et Claire Grégoire Saint-Pierre, juriste du patrimoine. []
  2. Les 17 et 18 mai derniers s’est tenue la troisième édition d’Innovatives SHS : salon pour la valorisation en sciences humaines et sociales, organisé par le CNRS au Parc Chanot de Marseille. Pour présenter leurs projets, les 68 exposants ont été répartis en différents pôles : éducation, expertise, patrimoine, santé et territoire. Pour les découvrir, vous pouvez consulter le mur du salon. []

Participez à l’enrichissement des archives sonores au salon Innovatives SHS !

L’équipe de la phonothèque vous attend mercredi 17 et jeudi 18 mai , à Marseille, Parc Chanot , Palais de l’Europe pour des ateliers participatifs organisés dans le cadre du salon Innovatives SHS.
Les inscriptions sont gratuites mais obligatoires, ici. Continuer la lecture de Participez à l’enrichissement des archives sonores au salon Innovatives SHS !

Des images inédites du patrimoine yéménite désormais accessibles en ligne

Les premières images inédites du fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya sont en ligne : un premier regard offert sur un fonds unique, et une réponse à la volonté affirmée de la chercheuse de promouvoir la culture yéménite auprès du plus grand nombre.

 

Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : Rencontre sur la plage d’al-Mahrah avec deux femmes narratrices de contes fantastiques, en présence de la traductrice de l’enquêtrice et une accompagnatrice locale

Un projet de diffusion ancré dès le départ de la collecte Continuer la lecture de Des images inédites du patrimoine yéménite désormais accessibles en ligne

Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : pour la sauvegarde du patrimoine immatériel yéménite

C’est le travail de toute une vie qui a été confié à la Phonothèque de la MMSH. Fatima Al-Baydani-Alzawiya, aujourd’hui accueillie en France par l’IREMAM, a déposé le contenu d’une collecte unique  du patrimoine oral yéménite : un fonds composé de plus de 13.000 documents multi-supports. Un premier travail d’indexation et d’évaluation du fond a été fait entre octobre 2016 et janvier 2017 en collaboration avec Neila Thouabia, doctorante à l’IREMAM et Fatima Al-Baydhani-Alzawiya. Continuer la lecture de Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : pour la sauvegarde du patrimoine immatériel yéménite

Formation à la collecte au CNRPAH, Alger, avril 2017

Du samedi 1er au 5 avril 2017, une formation à la collecte, son archivage et sa valorisation a eu lieu au Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques – CNRPAH, suivie par une quinzaine d’étudiants, en master 1 et 2 d’ethnomusicologie1. Ce master, dont la branche algérienne a été créée par Maya Saidani, ethnomusicologue au CNRPAH, est dirigé, en convention avec l’université de Gabès et l’Institut supérieur des arts et métiers, par Mohamed Gouja, musicologue2. Continuer la lecture de Formation à la collecte au CNRPAH, Alger, avril 2017

  1. Option « Musique et musicologie, option recherche ». []
  2. Du 12 au 15 Avril 2017 un colloque sera organisé à Gabès en étroite collaboration avec le CNRPAH et l’université de Gabès, dans la lignée de la série de colloques que l’Institut supérieur des arts et métiers organise depuis trois ans. La thématique, cette année, portera sur le thème « Maghreb, Sahara, Sahel : unité et diversité culturelle ». []