Tous les articles par Véronique Ginouvès

Femmage à Sandrine Musso, anthropologue engagée

Une journée d’étude en femmage à Sandrine Musso est organisée le 6 avril prochain, au MUCEM de 9h à 17h30. Vous trouverez plus d’information sur cette page : Sandrine Musso, une vie entre recherche et engagement, dans le champ du VIH/sida—Mucem
Sandrine Musso, anthropologue de la santé et co-commissaire de l’exposition « VIH/sida : l’épidémie n’est pas finie ! », nous a quitté•es avant la concrétisation de ce projet collaboratif et son ouverture au public le 15 décembre 2021. C’est autour de son parcours, de ses luttes et de ses rencontres que se réuniront proches, militants associatifs, étudiants et collègues qui souhaitent lui rendre hommage. Continuer la lecture de Femmage à Sandrine Musso, anthropologue engagée

L’archive comme lieu d’expérimentation, 17 & 18 mars 2022

Les 17 et 18 mars, à Lyon, l’archive sera observée sous toutes ses coutures, manipulée et exploitée comme lieu de construction et de préservation mémorielle, mais aussi d’expérimentation et d’invention à travers la question de la performance. Il s’agira à la fois de réfléchir à la production d’archives sur la performance littéraire – à la nécessité de produire des archives vivantes et actualisables – et d’envisager l’archive elle-même comme dispositif performatif. Continuer la lecture de L’archive comme lieu d’expérimentation, 17 & 18 mars 2022

Une enquête dans le cadre de l’ANR PICCH – Polyvocal Interpretation of a Contested Colonial Heritage

Dans le cadre du projet Polyvocal Interpretation of a Contested Colonial Heritage1, l’équipe de l’Université d’Oslo organise une enquête par questionnaire afin d’étudier les pratiques et les besoins d’information des usagers qui consultent les archives sonores et audiovisuelles, en particulier celles de l’INA en lien avec un sujet étant lié (même faiblement) au passé colonial ou aux aspects post-coloniaux plus contemporains. Le questionnaire offre également la possibilité de participer à un entretien en visioconférence d’une durée de 20 minutes en anglais pour celles et ceux qui le souhaitent.

Continuer la lecture de Une enquête dans le cadre de l’ANR PICCH – Polyvocal Interpretation of a Contested Colonial Heritage

  1. L’ANR PICCH est une ANR intégrée aux “Initiatives de programmation conjointe” ou IPC, en anglais JPI, de recherche européenne. Elle est coordonnée par Daniela Petrelli. []

Séminaire : histoire d’écoutes

Dans le cadre des séminaires interlaboratoires de la MMSH se tiendra en 2021-2022, un séminaire sur le thème Histoires d’écoutes. L’auralité en histoire et pour l’histoire, de l’Antiquité à l’époque moderne, sous la direction d’Emmanuèle Caire (TDMAM), Véronique Ginouvès (USR3125), Marie-Emmanuelle Torres (LA3M/PRISM) et Laure Verdon (TELEMMe).

La première après-midi du séminaire qui devait débuter en décembre, annulée pour des raisons sanitaires, sera organisée le 11 février 2022.

Le secteur archives de la recherche interviendra le 25 février 2022 avec l’anthropologue et musicologue Matteo Cialone (doctorant IDEMEC/PRISM) sur l’indexation de l’écoute et des sens ; l’occasion de rappeler l’article collectif publié en 2021 : Matteo Cialone, Véronique Ginouvès, Claire Grégoire et Hélène Giudicissi, “Documenter les sens dans l’oralité : le travail nécessaire de l’archiviste du son”, Collectes sensorielles. Recherche, musée, art, Paris, Éditions Pétra.

Continuer la lecture de Séminaire : histoire d’écoutes

1 an : Lokman est vivant #JusticeForLokman

Un an que Lokman Slim a été exécuté sans que l’on ait encore arrêté ses assassins. Pendant ce temps UMAM Documentation & Research et la maison d’édition Dar al-Jadeed ont continué à travailler, à suivre ce qu’il avait créé, l’enquête sur l’explosion sur le port se poursuit difficilement selon ses intuitions, ses mots courent dans nos têtes et son rire  brise toujours les idées reçues. Sa mort n’y peut rien. Lokman Slim nous conduit paisiblement vers un monde qui doit changer dans ce film joyeux où s’entretiennent Salma Merchak, Rasha al Ameer  et Monika Borgmann avec Ronnie Chatah, à travers le présent, le passé et le futur.

 

Signez la déclaration publiée sur le site de la Fondation Lokman Slim : Fin de la violence politique à l’occasion du premier anniversaire de l’assassinat de Lokman Slim https://umam-dr.org/statement

Crédit photographique : en-tête du twitter de la fondation Lokman@Lokman_Slim_LSF

Médiations sonores, enjeux scientifiques & défis pratiques – 11 février 2022

La question du sonore est apparue récemment en tant qu’objet scientifique à part entière. Elle s’établit notamment en lien avec le tournant « sensoriel » (Corbin, 1982, 1990 ; Howes, 1990) qui traverse les sciences humaines et sociales, et qui élargit la conception des rapports aux savoirs, jusqu’à présent essentiellement pensés par le prisme du visuel. Le développement des Sound Studies (Sterne, 2003) ouvre ainsi de nouvelles perspectives dans plusieurs disciplines comme l’histoire ou l’anthropologie, dépassant la seule question musicale. Continuer la lecture de Médiations sonores, enjeux scientifiques & défis pratiques – 11 février 2022

Séminaire Histoire orale, archives orales et mémoire, 26 janvier 2022

Dans le cadre du séminaire de Florence Descamps à l’Ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE-PSL), Histoire orale, archives orales et mémoire. Questionnements, méthodes et apports scientifiques, une séance sera consacrée le mercredi 26 janvier 2022 (9 h 30-12 h) à l’ouvrage de Dominique Hervier et Eva Renzulli : André Chastel, portrait d’un historien de l’art (1912-1990). De sources en témoignages1, avec la participation de Sabine Frommel, directrice d’étude en histoire de l’art à l’EPHE (Histara) et celle de Michel Melot, conservateur des Bibliothèques, ancien sous-directeur de l’Architecture et du Patrimoine, historien de l’art français.  

La séance aura lieu en distanciel, par visioconférence.

Inscription florence<dot>descamps<at>ephe<dot>sorbonne<dot>fr

  1. André Chastel, portrait d’un historien de l’art (1912-1990). De sources en témoignages, Paris, Comité d’histoire du ministère de la Culture, La Documentation française, 2021, 455 p. []

La chanson comme acte d’opposition et/ou de résistance

affichhe chanson

Le lundi 17 janvier, à l’ARSH – UFR Arts et sciences humaine, Université Grenoble – Alpes, se tiendra une journée sur le thème La chanson comme acte d’opposition et/ou de résistance organisée par Anne-Marie Granet, historienne,  dans le cadre de l’Atelier Images-sons-mémoires – AtISM au sein du LAHRA, laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR 5190).

 

Matinée, à partir de 10h,  Chanter, un acte politique Continuer la lecture de La chanson comme acte d’opposition et/ou de résistance

Avent 2021 – Penser/Classer en 2022

F) Borges et les Chinois – « A) appartenant à }’Empereur, B) embaumés, C) apprivoisés, D) cochons de lait, E) sirènes, F) fabuleux, G) chiens en liberté, H) inclus dans la présente classification, I) qui s’agitent comme des fous, J) innombrables, K) dessinés avec un très fin pinceau de poils de chameau, L) et cztera, M) qui viennent de casser la cruche, N) qui de loin semblent des mouches. » Michel Foucault a popularisé à l’extrême cette « classification » des animaux que dans Enquêtes Jorge Luis Borges attribue à certaine encyclopédie chinoise qu’un dénommé docteur Franz Kuhn aurait eue en main. L’abondance des intermédiaires et le goût bien connu de Borges pour les éruditions ambiguës permettent de se demander si cet hétéroclisme un peu trop parfaitement sidérant n’est pas d’abord un effet de l’art. Penser/Classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p. 164-1

Georges Perec a été pendant 16 ans documentaliste dans un laboratoire de neurophysiologie du CNRS1. Quoi de plus naturel que de s’inspirer de son œuvre pour réfléchir à l’organisation du nouveau secteur “Archives de la recherche” de la médiathèque de la MMSH ? Perec nous a accompagné2 au cours de ce calendrier de l’Avent pour tracer un plan de classement pertinent des archives déposées à la médiathèque de la MMSH. Continuer la lecture de Avent 2021 – Penser/Classer en 2022

  1. Après ses études de lettres et de sociologie, George Perec devient en 1961 documentaliste, technicien au CNRS, dans un laboratoire de neurophysiologie fondé par André Hugelin et Suzanne Tyc-Dumont, au premier CHU de Paris, à l’hôpital Saint-Antoine, à Paris. Fortes de son expérience, nous promettons toutefois de ne pas inventer de fonds imaginaires, comme il aurait pu le faire ; même si nous sommes certaines que pour organiser ce nouveau secteur “Il est bien évident que [cela  nécessitera] un grand nombre de chats, beaucoup de temps, beaucoup de sous, plusieurs centaines de sandwiches et un grand nombre de mises au point techniques”. Nous vous renvoyons, en cette veillée de Noël, vers les anecdotes racontées par son ancienne collègue Ginette Bossavit (DR, CNRS) sur son métier de documentaliste lors de la journée Génération Perec le 13 décembre 2014, reprises dans le Bulletin de l’association Georges Perec, n°67, décembre 2015, p. 14-17 []
  2. Ajoutons que dans cette effervescence de fin d’année où nous avons continué à classer, dépoussiérer, organiser, trier, cataloguer, recevoir les lecteur·trice·s tout en respectant les gestes barrières, lire Penser/Classer et échanger sur les choix de nos phrases d’en-tête ont été des moments collectifs, joyeux et complices : nous terminons cette année, pleins de projets et réjouies d’entamer la prochaine. []

Avent 2021 – Un guide de bonnes pratiques pour les archives sonores

Bien sûr, aux différentes étapes de l’élaboration de ce travail – notes griffonnées sur des carnets ou sur des feuilles volantes, citations recopiées, « idées », voir, cf., etc. -, j’ai accumulé les petits tas, petit b, GRAND 1, troisièmement, deuxième partie. Ensuite, lorsqu’il s’est agi de rassembler ces éléments ( et il fallait bien les rassembler pour que cet « article » cesse un jour enfin d’être seulement un projet vague et régulièrement remis à des lendemains moins bousculés), il s’est rapidement révélé que je n’arriverais jamais à les organiser en discours. Penser/Classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p152.

Depuis plus d’une année désormais, nous travaillons avec Perla Olivia Rodríguez Reséndiz, professeure à l’Université nationale autonome du Mexique1 à la rédaction d’un manuel qui prenne en compte les enjeux de l’enregistrement sur le terrain de la collecte à son archivage2, il vient de paraître sous le titre : De la grabación en campo a la preservación : buenas prácticas de documentación sonora para centros de investigación3. Lorsque Perla Olivia Rodríguez Reséndiz m’a sollicitée pour cette co-rédaction, l’objectif était  de proposer une forme de mise à jour du guide des bonnes pratiques pour le catalogage des archives sonores, publié pour la première fois en 2001 puis réédité et mis à jour en langue espagnole en 2007 par les archives nationales de Colombie et l’institut français d’études andines (IFEA), repris en 2014 par un collectif sous le titre Patrimoine culturel immatériel. Traitement documentaire des archives sonores inédites. Finalement, la réalisation de cet l’ouvrage va beaucoup plus loin qu’une simple mise à jour. Continuer la lecture de Avent 2021 – Un guide de bonnes pratiques pour les archives sonores

  1. Au sein de l’UNAM, Perla Olivia Rodríguez Reséndiz est chercheure à l’Instituto de investigaciones bibiotecólogicas y de la información. []
  2. Ce travail a pu être réalisé grâce à un financement du programme UNAMPAPIIT IT 400118 “Creación y desarrollo de archivos digitales multimedios (sonoros, audiovisuales y fotográficos) con open source, en vue de soutenir le transfert et la conservation des données numériques des peuples autochtones du Mexique. []
  3. DOi / https://ru.iibi.unam.mx/jspui/handle/IIBI_UNAM/215. []