Archives de catégorie : Lire/écouter/voir

Se promenant dans le jardin des orangers… [Comeback, Tübingen]

Et si nous remontions le cours du temps pour mieux comprendre les artistes du passé ou même pour partager avec eux des moments d’émotions intenses ?  Aujourd’hui, il n’est pas rare de se trouver dans des situations où des acteurs sociaux cherchent à  rembobiner le cours de l’histoire et nous la faire revivre1 ; l’exposition Comeback – Kunsthistorische Renaissancen [Art-Historical Rennaissances] nous confronte à une autre situation toute aussi insolite : les artistes ne s’y limitent pas à copier ou à chercher à maîtriser techniquement les tableaux des “Anciens”. Ils dialoguent avec leurs “Maîtres”, leur répondent librement et ré-inventent un patrimoine collectif à travers des modalités artistiques contemporaines qui passent par tous les médias actuels.

tableau de Markus Schinwald au nez rouge

Continuer la lecture de Se promenant dans le jardin des orangers… [Comeback, Tübingen]

  1. Il y beaucoup à lire sur ces questions ; je vous renvoie vers les travaux de Maryline Crivello (AMU), dont une synthèse se retrouve sur son blog : Muse, Memories and USEs of history – Mémoires et usages de l’histoire dans l’espace public https://muse.hypotheses.org []

Quand les anthropologues se retrouvent en Sardaigne… (Lares, n°1, 2018)

Il y a 107 ans se créait en Italie la revue Lares, dédiée à la recherche de que les italiens nomment “démo-ethno-anthropologie”1. En langue française, la tendance serait de traduire cette discipline sous le simple terme d’anthropologie mais il faudrait sans doute, préciser qu’il s’agit de l’étude anthropologique des cultures populaires contemporaines.  Dans son cours en ligne sur l’anthropologie culturelle2, Fabio Dei, son directeur actuel, définit la  “demoetnoantropologia” comme la combinaison de trois disciplines : l’anthropologie culturelle, l’ethnologie et la démologie (histoire des traditions populaires). L’articulation de l’anthropologie et de l’ethnologie avec les expressions populaires est donc au coeur de ce secteur scientifique que nous ne retrouvons pas vraiment dans enseignements français de l’anthropologie. Continuer la lecture de Quand les anthropologues se retrouvent en Sardaigne… (Lares, n°1, 2018)

  1. La revue est publiée par Olschki dont la maison d’édition a été créée en 1886. []
  2. Ce cours de Fabio Dei a été mis en ligne par des étudiants de l’université de Sassari mais Fabio Dei enseigne à l’université de Pise. Nombre de ses cours sont en ligne sur le site “Fare antropologia” : http://fareantropologia.cfs.unipi.it/notizie/author/fabiodei []

Pour l’amour de la guitare : apprendre l’ébénisterie en France et la lutherie aux USA

Le luthier Florian Deneuville à l’établi (Aix-en-Provence, mai 2019)

Florian Deneuville découvre la guitare et la musique à 7 ans en 1995, suite à un drame familial, la perte de son père. Il débute la guitare classique à l’école de musique du village de Lamanon. Il fera de cet instrument et de son goût pour le travail du bois une passion et un métier.

La passion de la guitare (Florian Deneuville, extrait de l’enquête n°5344)

Pour se familiariser avec la construction des guitares, il commence à en démonter et désosser certaines, avec un matériel rudimentaire. Continuer la lecture de Pour l’amour de la guitare : apprendre l’ébénisterie en France et la lutherie aux USA

Hélène Claudot-Hawad

https://cv.archives-ouvertes.fr/helene-claudot-hawad

More Posts - Website

La phonothèque en visite à l’INIST, 8 février 2019

L’INIST – Institut de l’information scientifique et technique (Nancy) propose régulièrement à ses agents des échanges avec des professionnel.le.s – chercheur.e.s, enseignant.e.s ou ingénieur.e.s – issu.e.s de métiers différents, travaillant dans le domaine ou proches de l’IST dans le cadre d’un séminaire interne Séquence de com’ IC2020 organisé par Clotilde Roussel. Ils/elles viennent présenter leurs parcours professionnels et les enjeux qu’ils/elles peuvent percevoir autour des questions de la gestion de l’information, des données et de leur partage. Vendredi 8 février, ce sera au tour de la phonothèque de présenter ses aventures professionnelles sous le titre : Des enquêtes orales aux données de la recherche : parcours professionnel d’une archiviste. Enjeux, méthodes, réseaux. Continuer la lecture de La phonothèque en visite à l’INIST, 8 février 2019

Des nouvelles de la phonothèque sur la lettre de l’INSHS

La lettre de l’Institut national des sciences humaines et sociales (INSHS) du mois de mars est résolument sonore : non seulement elle fait un focus sur les activités de la phonothèque de la MMSH1, mais elle présente le projet Continuer la lecture de Des nouvelles de la phonothèque sur la lettre de l’INSHS

  1. Merci à Odile Cobtat qui a rédigé cet article après une visite à la MMSH en compagnie d’Armelle Leclerc où elles ont dû affronter les éléments. []

Qu’est-ce que vivre au bagne ? Chronique sonore

Radio Calade, la radio du Beaujolais et du Val de Saône a mis en ligne une chronique sonore terrifiante1 de Philippe Collin sur la vie aux bagnes de Guyane et de Nouvelle Calédonie. Réalisée à partir des témoignages de Léon Collin, son grand-père (1880-1970), médecin militaire de l’Empire français qui a consigné et photographié ce qu’il vivait et voyait dans l’enfer carcéral des colonies de Guyane (de 1906 à 1910) et de Nouvelle Calédonie (de 1910 à 1913).  Son carnet de notes a été publié sous le titre Des hommes et des bagnes en 2015 aux éditions Libertalia avec une partie de ses 130 photographies2.

Continuer la lecture de Qu’est-ce que vivre au bagne ? Chronique sonore

  1. Cette chronique historique du bagne par Philippe Collin a été diffusée entre avril et mai 2017,  le vendredi à 16h30 et rediffusée le dimanche à 9h30 sur CALADE , elle est en réécoute sur le site www.radio-calade.fr sous licence Creative Commons CC-BY-SA []
  2. Philippe Colin a fait en sorte que l’ensemble de la production de son grand-père soit accessible de multiples manières et le plus librement possible réutilisable.  Outre la publication de son carnet, un documentaire a été diffusé sur Arte le 20 mai 2017 à 16h25. Les exemplaires originaux ont été déposés aux ANOM, aux archives de Nouvelle-Calédonie, au musée de Saint-Laurent-du-Maroni et au Musée Nicéphore Nièpce. Enfin les documents de Léon Collin sont accessible sur le site de Criminocorpus. []

Parution : La France ciblée. Terrorisme et contre-terrorisme pendant la guerre d’Algérie

L’ouvrage de Gregor Mathias La France ciblée. Terrorisme et contre-terrorisme pendant la guerre d’Algérie, qui vient de paraître aux éditions Vendémiaire est tiré de sa thèse1. L’auteur s’appuie sur les archives de la Préfecture de police de Paris, les archives militaires du SHD de Vincennes, les archives nationales de Pierrefitte, les archives administratives des ANOM d’Aix-en-Provence et des archives privées. Ces archives sont complétées par des entretiens enregistrés d’ouvriers ou de supplétifs de la Force de Police auxiliaire de Paris au cours de l’année 1999. L’ensemble du corpus, riche de plus de 70 heures, a été déposé à la Phonothèque de la MMSH et peut être aujourd’hui écouté sur place. Cette nouvelle publication nous donne l’occasion de mettre en ligne des extraits de ces entretiens qui ont été utilisés dans l’ouvrage et que Gregor Mathias a sélectionné pour l’occasion. Continuer la lecture de Parution : La France ciblée. Terrorisme et contre-terrorisme pendant la guerre d’Algérie

  1. Les officiers des SAS et des SAU et la politique de pacification pendant la guerre d’Algérie (1955-1962), soutenue en 2013, sous la direction de Guy Pervillé, à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures , en partenariat avec l’équipe de recherche France méridionale et Espagne. Histoire des sociétés du Moyen âge à l’époque contemporaine. []

Alors que j’attendais…

Voilà comment le metteur en scène Omar Abussaada évoque la  Syrie dans un entretien au journal La terrasse1 : “On parle souvent de guerre à propos de la situation en Syrie. Je ne suis pas très à l’aise avec ce terme-là. Car ce qui se passe aujourd’hui est la conséquence directe de la répression brutale qui mit fin, en 2011, à l’impulsion révolutionnaire. C’est à partir de ce moment-là que ma vie a définitivement changé. Ma famille a quitté Damas. La plupart de mes amis sont partis vivre à l’étranger. Et parmi ceux qui sont restés, certains ont été arrêtés par les autorités (…). Aujourd’hui, plus que jamais, le théâtre est la chose qui me permet de continuer à vivre, de faire face à la mort.” Continuer la lecture de Alors que j’attendais…

  1. La terrasse, 26 juin 2016, n°245. []

Parution du nouveau bulletin de l’AFAS (n°42)

En 2015, l’AFAS changeait son intitulé, devenant ainsi “Association des archives sonores, orales et audiovisuelles”. En 2016, les changements continuent… Le comité de rédaction de l’association a travaillé étroitement  avec l’école Estienne pour produire une nouvelle maquette qui sera bientôt accessible en impression à la demande en ligne. Continuer la lecture de Parution du nouveau bulletin de l’AFAS (n°42)

La Minoterie des Alpes-de-haute-Provence

En juillet 2016 est paru l’ouvrage : La Minoterie des Alpes, inventaire du patrimoine, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, par Géraud Buffa, Photographes : Marc Heller, Frédéric Pauvarel, cartes et schémas : Sarah Bossy, Collection Parcours du patrimoine n°403, Ed. Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Cet ouvrage, remarquablement illustré et documenté, est consultable à la bibliothèque de la MMSH (en cours de cotation). Conçu comme un guide, il  retrace le parcours de la Minoterie de La Mure-Argens située sur les bords de l’Issole et desservie par le « Canal du Moulin ». Elle était à l’origine une fabrique de draps qui fut rachetée à la fin du dix-neuvième siècle pour être transformée en minoterie. Parfaitement conservé, le moulin renferme une machinerie imposante qui servait à trier, broyer, extraire et ensacher le blé. La commune de La Mure-Argens a racheté ce moulin pour le transformer en musée qui fut inauguré le 18 juin 2016. Vous pouvez le visiter jusqu’au 18 septembre.

Géraud Buffa1 a publié à la fin de ce guide, une enquête de la phonothèque qui retrace l’histoire de la Minoterie, il s’agit de l’entretien n°4167, “Témoignage sur la minoterie de la Mure-Argens (04) et sur les différentes farines” réalisé en 2012 par Corinne Cassé, ethnologue, dans le cadre du projet Mémoires orales des industries du bord de l’eau en collaboration avec le pays A3V (Pays Asses Verdon Vaïre Var). Les extraits sonores issus de l’enquête reprenant les propos de la fille du dernier meunier peuvent être écoutés sur Les carnets de la phonothèque.

À découvrir également :
http://fr.calameo.com/accounts/4224234
http://www.secrets-de-fabriques.fr : Musée de la Minoterie des Alpes, moulins d’Entrevaux, draperies du Verdon, distillerie de lavande de Barème  à voir sur secrets de fabriques.

En image à la une, photo de couverture de l’ouvrage.

  1. Géraud Buffa est conservateur territorial du patrimoine au Service de l’Inventaire et du Patrimoine de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur []