Archives de catégorie : Hommage

Avent 2022 – Lieux – Photographies de la Médiathèque, MMSH – 7, Damas, Syrie, 2010

Pour ce calendrier de l’Avent 2022, l’équipe du secteur Archives de la recherche de la Médiathèque MMSH vous propose de parcourir le livre de George Perec Lieux sur le site du Seuil tout en suivant le fil de 24 images (et parfois plus) représentatives de nos fonds qui traversent des lieux multiples au gré des recherches de celles et ceux qui ont déposé leurs archives à la Médiathèque de la MMSH.

Souheil Chebat enregistré par Véronique Ginouvès et François Siino à l'Ifpo, Damas, le 11 septembre 2015
Souheil Chebat enregistré par Véronique Ginouvès et François Siino à l’Ifpo, Damas, le 11 septembre 2015

 Souheil Chebat a enseigné l’arabe à l’IFEAD tout en poursuivant sa carrière d’ingénieur des routes en Syrie. Ses études l’ont conduit en France et en Suisse. A partir de 1963, Souleil Chebat assure des cours particuliers pour les pensionnaires, bien avant que l’IFEAD n’accueille le stage d’arabe dans les années 1970. Véritable mémoire vivante de l’Institut, Souheil Chebat livre dans son entretien un ensemble de remarques et d’anecdotes sur l’évolution de l’IFEAD au cours des décennies durant lesquelles il y a travaillé. Sont évoqués ses souvenirs de l’enseignement, la configuration du bâtiment à son arrivée, l’ampleur qu’a pu prendre le cours d’arabe en s’ouvrant à la fin des années 1980 aux étrangers non-français. Il regrette également que les liens entre syriens et expatriés ne soient pas plus étroits ; comme il le dit, l’Institut demeure un ‘’lieu de passage’’ et ce manque de continuité (étudiants qui disparaissent après leur formation, directeurs au mandat limité, chercheurs ne séjournant ici que dans le cadre de leurs travaux) n’est, selon lui, pas bénéfique pour le centre. Souheil Chebat s’occupe aujourd’hui de traductions sur toutes sortes de textes.

Ecouter l’entretien : https://phonotheque.hypotheses.org/20008

Voir la photographie sur MédiHal (licence CC-BY-NC)

Fonds Ifpo sur Calames.

 

 

Souheil Chebat (1919-2010) enregistré par Véronique Ginouvès et François Siino à l’Ifpo, Damas, en mai 2010

Hommage à Pierre Vergès (1940-2020) sociologue, spécialiste des représentations sociales

Les travaux du sociologue français Pierre Vergès (1940-2020) ont essentiellement porté sur les représentations économiques en s’adossant sur les focus de secteurs ou de groupes sociaux. Au sein de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH), Pierre Vergès a été une figure importante car il a participé à la création de ce campus original avec l’historien Robert Ilbert. Il a également été, entre 1996 et 2003, directeur du Laboratoire méditerranéen de sociologie, le LAMES, UMR 73051. L’objectif de mon stage de Master 1, mené à la médiathèque SHS de la MMSH avec le soutien de MESOPOLHIS,2 a été de rendre accessibles les articles, les publications et la littérature grise produits par ce chercheur au cours de sa vie académique. Dans ce cadre, j’ai réalisé une bibliographie exhaustive, accessible en ligne et j’ai placé, sur la plateforme d’archives ouvertes HAL SHS, une partie des publications de Pierre Vergès. Continuer la lecture de Hommage à Pierre Vergès (1940-2020) sociologue, spécialiste des représentations sociales

  1. Le LAMES a fusionné en janvier 2021 avec le CHERPA – Croyances, Histoire, Espaces, Régulation Politique et Administration (EA 4261) pour devenir MESOPOLHIS, centre méditerranéen de sociologie, de science politique et d’histoire, (UMR 7064), nouvelle unité pluridisciplinaire de sciences sociales créée par Aix-Marseille Université, Sciences Po Aix et le Centre national de la recherche scientifique. []
  2. Je suis actuellement étudiant en master Histoire, civilisation, patrimoine, dans la spécialisation Métiers des bibliothèques, des archives et humanités numérique. Le laboratoire MESOPOLHIS a proposé ce stage dans l’objectif de réunir l’ensemble des publications et papiers inédits de Pierre Vergès. Mon stage s’est déroulé au sein de la médiathèque SHS de la MMSH entre le 1er février et le 22 avril 2022. Ce travail n’aurait pu se faire sans l’appui de Pierrette Vergès, ingénieure d’étude en retraite, sociologue, anciennement affiliée au LAMES et épouse du défunt, qui nous a transmis une bibliographie complète et les documents correspondants, nous informant à la fois des travaux et du parcours du chercheur. J’ai été encadré par Véronique Ginouvès, Archiviste et Ingénieure de recherche, dirigeant le secteur « Archives de la recherche » à la médiathèque SHS de la MMSH, mais aussi avec les conseils, les remarques et l’aide de l’ensemble du personnel de la médiathèque SHS de la MMSH dont son responsable, Jean-Christophe Peyssard, et tous les stagiaires présents à cette même période. []

Femmage à Sandrine Musso, anthropologue engagée

Une journée d’étude en femmage à Sandrine Musso est organisée le 6 avril prochain, au MUCEM de 9h à 17h30. Vous trouverez plus d’information sur cette page : Sandrine Musso, une vie entre recherche et engagement, dans le champ du VIH/sida—Mucem
Sandrine Musso, anthropologue de la santé et co-commissaire de l’exposition « VIH/sida : l’épidémie n’est pas finie ! », nous a quitté•es avant la concrétisation de ce projet collaboratif et son ouverture au public le 15 décembre 2021. C’est autour de son parcours, de ses luttes et de ses rencontres que se réuniront proches, militants associatifs, étudiants et collègues qui souhaitent lui rendre hommage. Continuer la lecture de Femmage à Sandrine Musso, anthropologue engagée

1 an : Lokman est vivant #JusticeForLokman

Un an que Lokman Slim a été exécuté sans que l’on ait encore arrêté ses assassins. Pendant ce temps UMAM Documentation & Research et la maison d’édition Dar al-Jadeed ont continué à travailler, à suivre ce qu’il avait créé, l’enquête sur l’explosion sur le port se poursuit difficilement selon ses intuitions, ses mots courent dans nos têtes et son rire  brise toujours les idées reçues. Sa mort n’y peut rien. Lokman Slim nous conduit paisiblement vers un monde qui doit changer dans ce film joyeux où s’entretiennent Salma Merchak, Rasha al Ameer  et Monika Borgmann avec Ronnie Chatah, à travers le présent, le passé et le futur.

 

Signez la déclaration publiée sur le site de la Fondation Lokman Slim : Fin de la violence politique à l’occasion du premier anniversaire de l’assassinat de Lokman Slim https://umam-dr.org/statement

Crédit photographique : en-tête du twitter de la fondation Lokman@Lokman_Slim_LSF

Avent 2021 – La conception assistée par ordinateur vue par ses créateurs et ses utilisateurs dans le fonds Jean-Pierre Poitou

L’injection du vocabulaire dans la grammaire produit ad lib. des quasi-infinités d’aphorismes tous plus porteurs de sens les uns que les autres. D’ores et déjà, un programme d’ordinateur, conçu par Paul Braffort, en débite à la demande une bonne douzaine en quelques secondes. Penser/classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p. 175

Les archives de Jean-Pierre Poitou (1936-2017)1 nous proposent de revisiter un passé récent, mais par la fenêtre d’un domaine qui nous en éloigne déjà beaucoup : l’informatique, de la fin des années 1970 à la fin des années 1990. Une vingtaine d’années seulement, où, déjà bien installée dans certains milieux professionnels, son développement s’accélère, ainsi qu’une de ses  premières applications : la conception assistée par ordinateurs (CAO).

Continuer la lecture de Avent 2021 – La conception assistée par ordinateur vue par ses créateurs et ses utilisateurs dans le fonds Jean-Pierre Poitou

  1. Jean-Pierre Poitou était directeur de recherches CNRS, psycho-sociologue, entre autres au Centre de recherches en psychologie cognitive (CREPCO) de l’Université de Provence []

Avent 2021 – Le fonds Eric Rouleau, journaliste et diplomate au Moyen Orient

A) Méthodes
Bien sûr, aux différentes étapes de l’élaboration de ce travail – notes griffonnées sur des carnets ou sur des feuilles volantes, citations recopiées, “idées”, voir, cf., etc. -, j’ai accumulé les petits tas, petit b, GRAND I, troisièmement, deuxième partie. Penser/Classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p.152.

Boîtes d’archives du fonds Eric Rouleau à la Médiathèque SHS de la MMSH

Le journaliste et diplomate Eric Rouleau (1926-2015) est né au Caire sous le nom d’Elie Raffoul. En 1955, alors exilé d’Egypte pour ses convictions politiques et installé en France depuis 4 ans, il se fait appelé Eric Rouleau. Il s’apprête à rejoindre la rédaction du Monde en 1960, après avoir écrit notamment pour des journaux égyptiens et pour l’AFP. En 1985, il est nommé Ambassadeur de France. Spécialiste du Moyen Orient durant plus de 30 ans, il en a couvert les guerres et les révolutions. Continuer la lecture de Avent 2021 – Le fonds Eric Rouleau, journaliste et diplomate au Moyen Orient

Avent 2021 – La sociologie aixoise à travers les archives de Georges Granai et la re-découverte de son enseignement

E) Vingt Mille Lieues sous les mers – Conseil sait CLASSER les poissons. Ned Land sait CHASSER les poissons. Conseil établit le catalogue raisonné des poissons que Ned Land arraisonne. Penser/Classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p.156.

C’est en 1961 qu’est créée à la faculté des lettres d’Aix-en-Provence la section de sociologie, dont l’actuel département de sociologie est l’héritier. Le responsable en est Georges Granai (1922-1981), qui revient à Aix (où il fit ses études de philosophie près de vingt ans auparavant) après un début de carrière qui l’a mené à Paris, Lyon et Tunis.

Continuer la lecture de Avent 2021 – La sociologie aixoise à travers les archives de Georges Granai et la re-découverte de son enseignement

Avent 2021 – Annie-Hélène Dufour, l’anthropologue, l’enseignante et ses archives

Les Américains ont aussi un verbe qui signifie “Habiter en banlieue et travailler en ville” (to comute), mais pas plus que nous ils en ont un qui voudrait dire “Boire un verre de vin blanc avec un copain Bourguignon, au café des Deux-Magots, vers six heures un jour de pluie, en parlant de non signification du monde, sachant que vous venez de rencontrer votre ancien professeur de chimie et qu’à côté de vous une jeune femme dit à sa voisine “Je lui en ai fait voir de toutes les couleurs tu sais” !” (Jean Tardieu, “Petits problèmes et travaux pratiques”, Un mot pour un autre, Paris, N.R.F, 1951). Penser/Classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p.172.

Lorsque la phonothèque a été créée à la MMSH, Annie-Hélène Dufour (1947-2002) est venue en curieuse. Je me souviens qu’elle nous a demandé de réaliser un montage sonore des “erreurs de l’entretien” pour les faire écouter aux étudiants dans son cours sur la méthode en anthropologie. Nous nous sommes piquées au jeu1 et avons vite repéré des entretiens où les enquêteurs parlaient plus que leurs témoins, où il insistaient pour placer à certaines dates des faits que les témoins plaçaient à un autre moment, où les questions posées incluaient les réponses, où l’entretien était inaudible, où le micro était placé plus près de celle ou celui qui posait les questions que du témoin, où – quand les batteries avaient flanché – les voix s’étiolaient et ralentissaient… Elle m’a demandé ensuite de participer à son cours et de présenter les travaux de la phonothèque aux étudiants, de faire écouter des enquêtes sur des thématiques qu’elle sélectionnait, cela a duré quelques années et nous a rapproché. Continuer la lecture de Avent 2021 – Annie-Hélène Dufour, l’anthropologue, l’enseignante et ses archives

  1. A ce moment Isabelle Blouet était étudiante en licence d’anthropologie et elle a participé à ce montage. []

#IAD2021 : hommage à Umam documentation & research

Pour la journée internationale des archives la phonothèque de la MMSH veut rendre hommage à Umam Documentation & Research, et vous faire le cadeau d’écouter ou réécouter la voix de Lokman Slim, co-fondateur d’Umam D & R, avec Monika Borgmann.

Lokman Slim y explique le fonctionnement des deux sites de Umam Documentation & Research : Memory at work et Umam Biblio et Monika Borgmann raconte une anecdote sur la façon dont il arrive que se fasse la collecte des archives…

Lokman Slim a été assassiné le 4 février 20211, nous attendons toujours les résultats d’une enquête indépendante.

Crédits photographiques : Lokman Slim lors de la 25ème édition du Salon du livre francophone de Beyrouth, atelier sur le numérique comme patrimoine culturel le 10 novembre 2018, photographie de Leïla Doraï, CC-BY-NC.

  1. Une bibliographie sur Zotero suit l’investigation et les réactions à cet assassinat : https://www.zotero.org/groups/2799066/pour_lokman_slim. []

Assassination of Lokman Slim (1962-2021): homage from the academic community

The death of Lokman Slim, cowardly assassinated on February 3, 2021, in southern Lebanon, raises deep feelings of sadness and revolt.

Lokman Slim was a man of culture and engagement. He paid a heavy price for his freedom of thought and his uncompromising freedom of speech.

Humanities and social scientists working in the Near East have regularly benefited from Lokman Slim’s work through Umam Research & Documentation, an association he co-directed with his wife Monika Borgmann. Umam was created in 2004 with a twofold objective: to build a citizen archives centre accessible to as many people as possible, and to raise public awareness on the subjects of war and violence through the arts. Together, they also founded the Hangar, a cultural centre in which many exhibitions have been organized, notably on memories of the war and of the Ghobeiri district where it was located. The building of an archive of Lebanon’s contemporary and present history constitutes a significant contribution to the work research in the field.

Lokman Slim was committed to the development of an open and democratic society in Lebanon. He was a main actor of Lebanon’s cultural life. In 1990, together with his sister, the writer Racha Al-Ameer, he founded Dar Al-Jadeed editions. Its innovative choices had a key impact on the Lebanese and Arab publishing landscape. With Monika Borgmann, he made two essential documentaries: Massaker (2004) is based on the testimonies of former militiamen who participated in the massacres in the Palestinian camps of Sabra and Chatila in 1982; Tadmor (2016) focused on the daily life of detainees in the Syrian prison of Tadmor (Palmyra).

Lokman Slim was also a lively and impactful writer and speaker. He spoke in a chiselled language, in Arabic as well as in French or English. Two of his writings, available in French, testify to the delicacy and refinement of his reflections and his uncompromising love of Lebanon: “Lebanese peace, or the art of reconciliation without moderation”((translated from French to English by the author)) (Liban. Espaces partagés et pratiques de rencontre, Cahiers de l’Ifpo, 2008 [Online] https://books.openedition.org/ifpo/105) and “Beyrouth. A capital which capitulates “(Beyrouth à mots découpés”), Poitiers, 2000, http://www.worldcat.org/oclc/495443604) in which he revealed a few false pretences of Beirut and the publishing profession.

This assassination raises fears of a new cycle of violence targeting intellectuals. The academic community engaged in the study and research of Near Eastern societies associates with the grief of Lokman Slim’s family and honours his memory.[SL1]

With the support of CERMOM – Centre de recherches Moyen-Orient Méditerranée/Inalco,  CéSor – Centre d’études en sciences sociales du religieux (UMR 8216 – EHESS / CNRS), Ifpo – Institut français du Proche-Orient (UMIFRE 6 / USR 3135-MEAE / CNRS), Sciences-Po CERI – Centre de recherches international, département “Etudes arabes” de l’Inalco Institut National des Langues et Civilisations Orientales –  IREMAM – Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans (UMR 7310 – CNRS), MMSH – Maison méditerranéenne des sciences de l’homme USR 3125 (AMU/CNRS, GIS Moyen-Orient et Mondes Musulmans, SEMOMM – Société des études sur le Moyen-Orient et les Mondes musulmans, Unité de Recherches Migrations et Société (IRD UMR 205 URMIS).

Emma Aubin-Boltanski (CéSOR), Sandra Barrère, (Université Bordeaux-Montaigne, laboratoire TELEM), Hamit Bozarslan (CETOBaC), Myriam Catusse (IREMAM), Frédérik Detue (Université Côte d’Azur), Kamel Doraï (Ifpo), Véronique Ginouvès (MMSH Phonothèque), Eberhard Kienle (CERI), Pauline Koetschet (Ifpo), Stéphanie Latte-Abdallah (CERI), Franck Mermier (IFEA), Sabrina Mervin (CéSOR), René Otayek (Sciences Po Bordeaux/LAM), Anna Poujeau (Ifpo), Nicolas Puig (IRD UMR 205), Candice Raymond (Ifpo), Jean-Christophe Peyssard (MMSH), Elsa zakhia (Ifpo).

For an international investigation into the assassination of Lokman Slim: https://www.change.org/p/l-assassinat-de-lokman-slim-au-liban-pour-une-enqu%C3%AAte-internationale-ind%C3%A9pendante?signed=true

French language: https://phonotheque.hypotheses.org/33107

Photographic credits: Lokman Slim leading a round table on “Sharing digital data in the Middle East” on May 29, 2019, during the international conference New digital archives in the Middle East: sound, image, film and the web. Challenges of sharing field data in Lebanon, Jordan and Syria, photograph V. Ginouvès, CC-BY

More information (selection on Zotero).