Archives de catégorie : Journée d’étude

Le fabuleux destin des archives sonores : la phonothèque au MuCEM le 30 mai 2018

La sixième séance du séminaire «La collecte ethnographique dans les musées de société», organisée par le département de la recherche et de l’enseignement du MuCEM et le Pôle Recherche-Musée de l’IDEMEC portera sur la Collecte ethnographique dans les musées de société, pratiques, écoutes et silences de l’enquête sono-graphique et aura lieu le mercredi 30 mai 2018 au Mucem à l’I2MP de 11h à 18h.

Grâce à la numérisation et l’internet, les sources sonores sont de plus en plus disponibles et intègrent bon nombre de démarches innovantes. Ce séminaire permettra d’explorer les différentes formes de collecte du sonore et par le sonore, dans le monde des musées et à ses frontières (ethnographie, archives, art, radio). Coordonnée par Véronique Dassié (ethnologue, Idemec), Aude Fanlo (adjointe au responsable du département recherche et enseignement, Mucem), Cyril Isnart (ethnologue, Idemec) et Florent Molle (conservateur, Mucem), la séance s’articulera autour de trois axes : le son-patrimoine, le son-vérité et le son collecté.

Vous trouverez, ci-dessous, le programme détaillé des interventions ou vous pouvez le télécharger ici.

Continuer la lecture de Le fabuleux destin des archives sonores : la phonothèque au MuCEM le 30 mai 2018

Lumière sur les données citoyennes et le petit patrimoine : retour sur la journée atelier du 12 mars

La journée organisée par Jean-Yves Blaise  le 12 mars 2018 a été l’occasion de présenter  le projet Territographie,  créé en partenariat avec le Mucem, la Région PACA et le MAP  autour du petit patrimoine en région. Cette plateforme numérique expérimentale de recueil et d’annotation participative, appuyée sur des technologies libres, est fondée sur une approche des sciences ouvertes pour l’identification, la localisation et la caractérisation participatives d’objets qui échappent aux logiques d’inventaire. En introduction, Yolande Padilla, sensible à la rencontre entre recherche, muséographie et public, a rappelé l’importance de la participation citoyenne et de la question de l’autorité partagée dans la perspective de l’Open Science.

Rôle du citoyen capteur, information géographique volontaire, cartographie critique, tels étaient les axes abordés et illustrés lors d’une première intervention du géographe Matthieu Noucher (CNRS–UMR PASSAGES). Il a introduit l’idée qu’une déconstruction de la cartographie est possible, au sens où Jacques Derrida1 l’entendait pour le discours et le savoir. Cette cartographie critique naît de la production des données collectées en géolocalisation par les citoyens. Le citizen sensor (citoyen capteur) apporte une information géographique volontaire en fournissant des données sur diverses applications. Ce système de contribution à la recherche a été décrit par le géographe Michael Frank Goodchild2  en 2007.  Les données ainsi produites sont ensuite analysées par les géographes qui peuvent en retirer des informations inédites.

Continuer la lecture de Lumière sur les données citoyennes et le petit patrimoine : retour sur la journée atelier du 12 mars

  1. J. Derrida, De la grammatologie, Les Éditions de Minuit, 1967 []
  2. « Citizens as sensors: the world of volunteered geography ». GeoJournal. 69 (4): 211–221 []

Journée atelier 12 mars : donnée citoyenne et petit patrimoine

Dans le cadre d’un partenariat entre le laboratoire MAP (Modèles et simulations pour l’Architecture et le Patrimoine – UMR CNRS/MCC 3495) et le MuCEM, et avec le soutien de la région PACA, une journée atelier aura lieu le 12 mars 2018 au MUCEM autour du projet exploratoire Territographie.

Cette expérimentation vise à interroger la notion de “science participative” et son application potentielle à l’étude du petit patrimoine de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Par “petit patrimoine” – ou “patrimoine mineur”, nous entendons tout patrimoine, tangible et intangible, échappant souvent à la définition de l’inventaire donnée par André Malraux1, mais marquant la mémoire d’un territoire vécu ou habité . Continuer la lecture de Journée atelier 12 mars : donnée citoyenne et petit patrimoine

  1. Tout inventaire artistique est ordonné par des valeurs; il n’est pas le résultat d’une énumération, mais d’un filtrage. A.Malraux, cité dans Architecture – description et vocabulaire méthodiques, J.M Pérouse de Montclos, Editions du patrimoine, Centre des monuments nationaux, Paris, 2011. []

Recherches/Humanités numériques à l’IMéRA le 22 février

Le 22 février 2018, se tiendra à l’IMéRA le premier séminaire du cycle Recherches numériques – humanités numériques sur l’impulsion de Pierre Livet, philosophe. Pour cette première session, le thème de l’après-midi est celui des incidences sociologiques économiques, politiques et juridiques du numérique sur la recherche scientifique.

De quelle manière les analyseurs automatiques de big data et les outils médiatiques numériques transforment-ils les relations sociales, sont-ils dépendants de modèles économiques et modifient-ils les conditions juridiques de la recherche ? Continuer la lecture de Recherches/Humanités numériques à l’IMéRA le 22 février

Honneur au son à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Lyon

Le séminaire recherche de l’UMR 5600 Environnement, villes et société, université de Lyon qui a eu lieu le jeudi 1er février 2018 à l’ENSAL à Vaulx-en-Velin a permis de mettre le son en lumière et en écoute à travers différents axes qui illustrent l’enjeu « Promouvoir le son et les bonnes pratiques dans notre société actuelle » de la résolution sur le son de l’Unesco

Les interventions de la matinée ont décliné le son dans ses différentes formes et usages. Cécile Regnault, (Architecte, LAURe EVS- UMR 5600, Ecole d’Architecture de Lyon) a exposé les protocoles pour un conservatoire d’échantillons sonores du paysage avec le projet Perséphone dont l’objectif est de représenter la dimension sonore des territoires en créant une documentation sonore de référence, un répertoire des effets sonores qui soit pluridisciplinaire. Cécile Régnault a ainsi évoqué Acirène , collectif  issu à la fois du monde de la culture et de l’aménagement du territoire qui a initié une première campagne du projet Perséphone en 1996 à Montceau les mines.  La démarche de collecte sonore est effectuée avec des paramètres définis et très précis pour capter le son et le mettre en scène. Nous avons pu ainsi découvrir  l’encyclophonaire installation sonore panoramique. Continuer la lecture de Honneur au son à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Lyon

Matières sonores : recherche, archive et création

Dans le cadre de la semaine du son qui aura lieu du 20 janvier au 4 février dans toute la France, le son sera dans tous ses états dans un programme qui mettra en en écoute et en lumière de nombreuses initiatives illustrant la résolution 39C/49 qui a été adoptée par l’UNESCO le 31 octobre 2017 « L’importance du son dans le monde actuel : promouvoir les bonnes pratiques ». Continuer la lecture de Matières sonores : recherche, archive et création

La notation musicale à l’épreuve de la recherche dans l’étude et la sauvegarde des musiques traditionnelles dans le Maghreb

Colloque international

La notation musicale à l’épreuve de la recherche
dans l’étude et la sauvegarde
des musiques traditionnelles dans le Maghreb

Bou Saâda, 30 et 31 janvier 2018

Téléchargement du programme

La notation musicale a de tout temps interpelé musiciens, théoriciens et chercheurs en ethnomusicologie/anthropologie de la musique. Ainsi, à l’instar de la théorie des açâbi° wal madjarî (sorte de tablature) développée à partir du huitième siècle à Baghdad sous la dynastie abbasside par l’école des °udistes ou la sculpture musicale des rythmiques ou tala en Inde du Sud dans le temple Manakshi de Madurai, les civilisations anciennes du monde ont régulièrement fait usage d’iconographies et de divers systèmes de représentation afin de protéger et de perpétuer un répertoire ou une technique de jeu. La tablature développée en Europe à la Renaissance pour la transmission d’interprétations instrumentales diverses dont le luth et l’orgue, et plus tard développée pour l’enseignement de la guitare, en est le meilleur exemple. Continuer la lecture de La notation musicale à l’épreuve de la recherche dans l’étude et la sauvegarde des musiques traditionnelles dans le Maghreb

Archives en bibliothèques – 26 janvier 2018

On oublie souvent que les bibliothèques conservent aussi tout autre chose que des livres, et en particulier de vastes ensembles mêlant notes et carnets de travail, correspondances, manuscrits et pièces imprimées. Ces « fonds particuliers », selon la terminologie actuelle,trouvent leur cohérence dans l’activité de l’individu ou de la famille qui les a rassemblés. Véritables « archives en bibliothèque », ils ouvrent sur une histoire des pratiques de l’écrit et de l’archivage domestique, sur une histoire de la manière dont les bibliothèques absorbent des fonds qui ne sont pas des livres, et sur une histoire des usages historiens suscités par ces matériaux.

Programme de la matinée (ouverte à tou.te.s)

A9h30 – Archives en bibliothèques (XVIIIe-XXIe siècle) : présentation d’un chantier de recherches par Emmanuelle Chapron (TELEMMe – AMU, CNRS UMR 7303) Continuer la lecture de Archives en bibliothèques – 26 janvier 2018

Sida, Musées et Communautés : journée d’étude, 18 janvier 2018

Dans le cadre du cycle conserver et exposer la lutte contre le VIH Sida, une journée d’étude se tient le 18 janvier 2018 au Fort Saint Jean, MuCEM, sur le thème « Sida, Musées et Communautés ». Au cours de l’histoire de la lutte contre le sida, la notion de “communauté ” a été utilisée pour désigner diverses catégories d’acteurs engagés à différents titres dans la lutte contre l’épidémie, qu’il s’agisse de groupes exposés au VIH, de volontaires associatifs, de soignant.es, de malades, d’universitaires, etc. Certaines “communautés” encore parfois stigmatisées et/ou minoritaires s’organisent aujourd’hui pour préserver et valoriser leur(s) mémoire(s) dans une quête de reconnaissance sociale. Elles deviennent ainsi des “communautés-sources” pour les musées et centres d’archives qui souhaitent rendre compte de l’histoire sociale de l’épidémie. Ce nouvel enjeu social pose toutefois de nombreux défis aux institutions muséales. Continuer la lecture de Sida, Musées et Communautés : journée d’étude, 18 janvier 2018

Le droit d’auteur dans la musique de tradition orale : une nouvelle question ethnographique

Fort d’une expérience de plus de vingt ans, le Séminaire du IISMC – Istituto Interculturale di Studi Musicali Comparati s’intéresse cette année, à la question des droits d’auteur dans les musiques de tradition orale sous l’angle de multiple expériences de recherche…. un sujet dont l’intérêt ne cesse de croître chez les ethnomusicologues et plus largement chez les chercheurs en sciences humaines et sociales (cf l’argumentaire du colloque) dont les contours restent imprécis et pour lequel il semble manquer une réglementation nationale et internationale univoque et suffisamment détaillée. Continuer la lecture de Le droit d’auteur dans la musique de tradition orale : une nouvelle question ethnographique