Archives de catégorie : Moyen-orient

300 days of detention for Fariba Adelkhah – 300 jours de détention pour Fariba Adelkhah

Nous sommes confinés depuis 20 jours. Fariba Adelkhah, chercheuse au Centre de recherches internationales de Sciences Po Paris, est en prison depuis 300 jours en Iran. En affichant son visage sur le site des institutions universitaires et des équipes de recherche d’Europe et d’ailleurs, nous voulons manifester le soutien de la communauté scientifique et inciter le gouvernement à tout mettre en œuvre pour sa libération. Fariba est en danger. Nous devons agir d’urgence pour elle !

fariba

Fariba is in danger. We must act urgently for her!

We’ve been in lockdown for 20 days. Fariba Adelkhah, a researcher at the International Research Centre of Sciences Po Paris, has been in prison for 300 days in Iran. By posting her face on the websites of academic institutions and research teams in Europe and elsewhere, we want to show the support of the scientific community and urge the French government to do everything possible to secure her release.

Comité de soutien : https://faribaroland.hypotheses.org

Photographie à la une prise sur le site du comité de soutien de Fraiba Adelkhah et photogrpahie dans le billet réalisée par Stéphanie Samper. Diffusées avec leurs aimables autorisations.

Récits de vie de Français au Liban en 1975 : publication du fonds Jean Métral

À l’heure où la communauté scientifique souhaite rendre les données plus accessibles1, le Bulletin de l’AFAS. Sonorités entreprend de faciliter la mise à disposition des archives sonores enregistrées sur le terrain par les chercheurs en sciences humaines et sociales, leur citation et leur réusage, en publiant des instruments de recherche sous un format de « numéro spécial  »2. Le premier des numéros porte sur un fonds demeuré inédit pendant plus de 40 ans à la suite de l’arrivée d’une guerre civile, celle du Liban en 1975. Continuer la lecture de Récits de vie de Français au Liban en 1975 : publication du fonds Jean Métral

  1. Ce billet et une forme de reprise de l’éditorial de l’édition papier du fonds Métral, parue en 2019, librement accessible en ligne sur le site de l’AFAS et dont les exemplaires papier sont en vente sur la librairie électronique I6DOC.  Au moment où l’Europe est au coeur de la pandémie du COVID19 et que la population est confinée, l’AFAS a choisi de mettre en ligne librement le PDF du numéro spécial de la revue comme de nombreux autres éditeurs d’ouvrage et de revues. L’éditorial, rédigé en décembre 2019, fait lui allusion à la Feuille de route pour la science ouverte du CNRS, 18 novembre 2019 : http:// www.cnrs.fr/sites/default/ files/press_info/2019-11/ Plaquette_ScienceOuverte.pdf []
  2. Merci à Arnaud Chabrol, responsable de Diacrite édition, de son travail éditorial. Cet instrument de recherche a pu être publié grâce au soutien de la MMSH et du consortium des ethnologues (TGIR Huma-num). Ajoutons que la rétroconversion du traitement archivistique sur Calames a été financé en partie par l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur et de la recherche – ABES. []

Jordanian and European institutions work together for the promotion of oral history in Jordan

In 2018 and 2019, Jordanian, German and French institutions1 conducted a joint oral history project “Our Memory: Stories of Jordanian Oral Memory in the Twenty-first Century”, leading to the creation of a sound archive fonds. Students from the participating universities conducted field surveys with informants from different parts of Jordan, with a focus on two specific themes: the period of the First World War in Jordan (theme chosen for the year 2018, corresponding to the first collection of the fonds), and sites of memory in Jordan (year 2019, corresponding to the second collection). Continuer la lecture de Jordanian and European institutions work together for the promotion of oral history in Jordan

  1. The Goethe-Institut, the Institut français de Jordanie (IFJ), the Institut français du Proche Orient (Ifpo), the National Library of Jordan as well as the University of Yarmouk (YU), the University of Mutah, the University Hussein Bin Talal and the University of Jordan []

Livre blanc : Vers la science ouverte ? La transition numérique et la recherche sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans : états des lieux et perspectives »

Le livre blanc Vers une science ouverte ? La transition numérique et la recherche sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans en France a été présenté le 26 février 2020 dans l’auditorium de la Bulac (Paris 13e). Ce livre blanc, rédigé dans le cadre du GIS Moyen-Orient et Mondes musulmans, a été pensé comme un état des lieux, assorti de propositions destinées à consolider la transition numérique et à garantir la visibilité et la compétitivité de la recherche française sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans en France et à l’international à l’heure de la science ouverte.

Continuer la lecture de Livre blanc : Vers la science ouverte ? La transition numérique et la recherche sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans : états des lieux et perspectives »

Sites of memory: oral history project in Jordan

This #WorldDayForAudiovisualHeritage, Sites of Memory presents memories and personal testimonies about places of importance to modern Jordanian history.  Carving up a space for dissonance and incoherency, the exhibition is an invitation to consider the role of the aural in the construction of historical narratives and rethink the representation of “the event” in relation to various sites across the country1.

The exhibition is the final public event of the research project Our Memory which is jointly realized by the Goethe-Institut, the Institut français de Jordanie (IFJ), the Institut français du Proche Orient (Ifpo), the National Library of Jordan as well as the University of Yarmouk (YU), the University of Mutah, the University Hussein Bin Talal and the University of Jordan. Realized as part of the Cultural Heritage Days in Jordan, the exhibition was made possible with a fund from EUNIC and the EU. The project “Our Memory” received funding from the Franco-German Cultural Fund.

Continuer la lecture de Sites of memory: oral history project in Jordan

  1. Ali Pasha Abdyeh Street (Mafraq), Al-Muqariya Village (Shobak- Ma’an), Sheikh Rashid Mosque (Al-Ramtha- Irbid), The Duke’s Diwan (Amman), Palace of Al – Alali – Kleib Shreyda Palace (Tubnah- Irbid), Ma’an Stream (Ma’an), Castle Street (Al-Karak), Old Ma’an Market (Ma’an), Al Rawsha Cafe (Al-Zarqa), Diwan Al Majali (Al-Karak), Diwan Methqal (Um Al Amad, Amman). []

Le son, l’image, le film et le web : enjeux du partage des données de terrain au Proche-Orient – Synthèse d’un colloque international

Du 28 au 30 mai 2019 s’est tenu à Beyrouth un colloque international intitulé : Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web. Enjeux du partage des données de terrain au Liban, en Jordanie et en Syrie. Co-organisé par l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo, MEAE – CNRS UMIFRE 6 – USR 3135), l’Institut français du Liban (IFL), Aix-Marseille Université (AMU), la Maison Méditerranéenne des sciences de l’Homme (MMSH) et le programme de recherche ANR Shakk1.

Introduction au colloque "Nouvelles archives numériques au Proche-Orient" à la BnL

En prenant comme objet les « nouvelles » archives numériques, ces deux journées ont présenté un état des lieux des collections dans des centres de ressources des deux côtés de la Méditerranée et ont interrogé les archives du point de vue des acteurs (des institutions aux activistes), des disciplines (linguistique, anthropologie, histoire, géographie, musicologie, sociologie, philosophie, archéologie) et des méthodes (archivages des supports, archivage du web, archivage sur le long terme) tout en mettant en avant leur intérêt heuristique et les enjeux de leur partage.

Salle de lecture de la bibliothèque nationale du Liban.

Continuer la lecture de Le son, l’image, le film et le web : enjeux du partage des données de terrain au Proche-Orient – Synthèse d’un colloque international

  1. Les directrices et directeurs des institutions qui ont financé le projet et le directeur de la Bibliothèque nationale du Liban ont, dans leurs allocutions d’ouverture, su rappeler les éléments essentiels pour la mise en place d’un véritable partage des données. Hassan Al Akra, directeur général de la Bibliothèque nationale du Liban, qui accueillait la première journée du colloque dans une bibliothèque toute nouvelle, inaugurée le 4 décembre dernier après quarante-deux ans de fermeture. Il est revenu sur la nécessité de la constitution de collections dans son pays. Il a également pris le temps d’effectuer la visite de cette nouvelle bibliothèque et faire découvrir les nouveaux outils mis à la disposition des publics  ; Véronique Aulagnon, directrice de l’Institut français au Liban, a mis en avant la capacité des acteurs de cette aire géographique de mettre en place des collaborations intellectuelles et de partager les savoirs ; Michel Mouton, directeur de l’Institut français du Proche-Orient, a mis en avant les collaborations recherche entre les acteurs du Moyen-Orient, en particulier la participation à au programme ANR Shakk, mais aussi des institutions françaises comme la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme dont la directrice, Sophie Bouffier a présenté les outils mis en place et souligné l’importance des collaborations. []

Qui parle français à qui et quand : que dire des usages au Liban en 2019 ? (Beyrouth, 27 mai)

On aura reconnu le célèbre titre du sociolinguiste Fishman [Who Speaks What Language to Whom and When?] dans l’intitulé choisi pour cette journée, qui s’articule au séminaire LanĠ(u)āGeS : les langues à Beyrouth, organisé depuis 2017 par l’Université Libanaise et l’Ifpo. La journée prend place dans le cadre du projet Les français parlés au Liban.  Étude préliminaire : le cas de Beyrouth, financé par l’AUF1, et mené conjointement par l’Université Libanaise – Centre des Sciences du Langage et de la Communication, le laboratoire ICAR2, l’Ifpo – Institut français du Proche-Orient et l’USJ – CEMAM3. Continuer la lecture de Qui parle français à qui et quand : que dire des usages au Liban en 2019 ? (Beyrouth, 27 mai)

  1. Agence universitaire de la Francophonie – Direction régionale Moyen-Orient : https://www.auf.org/moyen-orient. []
  2. Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations, Lyon. []
  3. Le centre d’études pour le Monde Arabe Moderne est faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université Saint Joseph de Beyrouth, Liban. []

Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web, 28-30 mai 2019

Du 28 au 30 mai se tiendra à Beyrouth un colloque sur le thème : Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web. Enjeux du partage des données de terrain au Liban, en Jordanie et en Syrie. Les deux journées seront précédées d’un atelier pédagogique et accompagnées de projections de films documentaires. Le colloque, international, s’attache aux territoires jordaniens, libanais et syriens et associe l’Institut français du Liban, des universités (Aix-Marseille Université, Université libanaise, Université Saint-Joseph), des centres de recherche (Maison méditerranéenne des sciences de l’homme et Institut français du Proche-Orient) et valorisera les actions scientifiques ou les programmes de recherche portés par ces structures (ANR Shakk). Les journées des 29 et 30 mai sont ouvertes à tou.te.s sur inscription par courriel (nanpo@sciencesconf.org).

Site d’information du colloque : https://nanpo.sciencesconf.org Continuer la lecture de Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web, 28-30 mai 2019

Construction de savoirs partagés : comment faire de la recherche en sciences sociales au Proche-Orient ?

Les 5 et 6 novembre prochains se tiendra à Beyrouth un colloque international mettant en avant les recherches partagées par la recherche française et celle des proche-orientales depuis la création du centre d’études et de recherche sur le Moyen-Orient contemporain (CERMOC) en 1977. La phonothèque de la MMSH – qui a traité plusieurs fonds d’enquêtes enregistrées sur le terrain par des chercheurs du CERMOC dans les années 1970 et 19801 – sera présente à la tables rondes #4 sur le thème “Production et partages de données : archives et publications”. Continuer la lecture de Construction de savoirs partagés : comment faire de la recherche en sciences sociales au Proche-Orient ?

  1. La phonothèque de la MMSH a numérisé et valorisé les fonds de Jean Métral et Michel Seurat. []

Parcourir l’Iran à travers les archives de Christian Bromberger

Christian Bromberger, ethnologue, professeur émérite à l’université de Provence et ancien directeur de l’IDEMEC et de l’Institut français de recherche en Iran, a déposé à la phonothèque de la MMSH une partie des sources de sa recherche en Iran. Un premier corpus sonore, enregistré au début des années 1970 dans le cadre de sa thèse, porte sur les modes de vie et musiques traditionnelles du Gilan et le Turkmen-Sahrâ (zone nord de l’Iran). Ils donnent à entendre, souvent en gilaki, en turkmène ou quelquefois en persan, des récits de la vie quotidienne en Iran au début du 20ème siècle, comme les caravansérails ou les codes vestimentaires, mais aussi des chants et des morceaux musicaux. Ces archives sonores sont entièrement en ligne sur Ganoub, la base de données de la phonothèque de la MMSH.
Continuer la lecture de Parcourir l’Iran à travers les archives de Christian Bromberger