Archives de catégorie : Méthodologie

Atelier n°4 sur les plans de gestion de données du réseau des plateformes scripto [RnMSH], 6 septembre 2022

Mardi 6 septembre, le quatrième atelier sera consacré aux informations sur le nommage et les identifiants des données.

Intervenantes :  Claire Cialone-Grégoire (ANR LiPoL), Véronique Ginouvès (UAR 3125), Emilie Groshens (UAR 3125).

Horaire : 10h-11h30

Inscription auprès de : chiara.chelini<at>cnrs.fr

Le prochain atelier se tiendra en novembre et portera sur la rédaction du chapitre métadonnées dans le plan de gestion des données.

Précédents ateliers

Diaporama présentant la proposition de la mise en place d’un groupe de travail sur les PGD rétrospectifs au sein du RNMSH (15 décembre 2021)

Diaporama de la présentation du groupe de travail PGD n°1 : introduction du PGD, historique de la production et de la collecte (4 février 2022)

Diaporamas des présentations du groupe de travail PGDn°2 : état des lieux des données produites, typologie et formats (12 avril 2022). Cet atelier a été organisé en collaboration avec l’équipe du programme ERC HornEastet en particulier Maryasha Barbé, archiviste. Le plan de gestion de données du projet ERC est accessible en ligne : https://horneast.hypotheses.org/2195

Diaporama de la présentation du groupe de travail PGD n°3 : question juridiques et éthiques (7 juillet 2022).

Diaporama de la présentation du groupe de travail PGD n°4 : nommage et identifiants (6 septembre 2022).

Continuer la lecture de Atelier n°4 sur les plans de gestion de données du réseau des plateformes scripto [RnMSH], 6 septembre 2022

Consulter les archives d’Annie-Hélène Dufour, demain

Au printemps 1980, alors qu’elle est installée au Brusc pour mener une enquête de terrain, l’ethnologue Annie-Hélène Dufour confie à ses carnets :

J’aime me promener dans ce pays avec un d’ici. J’ai l’impression de le découvrir, de le saisir (sinon de le comprendre) pour lui-même et non pour moi-même, c’est à dire pour ce qu’il est – Bien sûr je sais qu’il est aussi multiple que sont multiples et différents ceux qui l’habitent, mais… Disons que cette médiation donne, à ce que je vois, une épaisseur “historique” (hi hi !) autre que la mienne propre. Le plaisir que j’éprouve à m’y promener seule existe aussi mais tout ce que je vois, sens, entends… est connoté différemment, fait référence à un code qui est le mien, c’est-à-dire, renvoie au bout du compte à moi-même, à ce que je connais déjà et même si je découvre quelque chose d’absolument inconnu où je ne dispose de rien pour l’appréhender ou je ne dispose pas de mes mots et mes termes à moi. (Carnet 1980-1984, page 21) – le texte est transcrit tel quel sans modification des coquilles ou erreur d’orthographe.

Aujourd’hui, au moment où le fonds de l’anthropologue va être confié aux serveurs du CINES pour une conservation sur “le long terme”1,  ces archives peuvent être parcourues en ligne et consultées à la médiathèque de la MMSH. La métaphore de la promenade, telle qu’Annie-Hélène la raconte, nous a paru correspondre à notre travail d’archivage et illustrer le cheminement désormais facilité, à travers les archives de la chercheure – demain, dans 100 ans, et plus tard encore… Continuer la lecture de Consulter les archives d’Annie-Hélène Dufour, demain

  1. Nous avions annoncé la fin du traitement archivistique du fonds en 2019 mais trois années ont été encore nécessaires pour le clôturer complètement. A l’automne 2022 les fichiers numériques et l’XML-EAD correspondant au traitement du fonds seront versés au Centre informatique national de l’enseignement supérieur (CINES) et conservés sur le long terme. Les documents non numérisés et les fichiers numériques seront toujours consultés sur place, à la MMSH. Nous profitons de la note pour rappeler que “long terme” est un euphémisme pour “éternité” ou “pérennité” que les informaticiens rechignent à utiliser. En effet, ils ne savent pas vraiment jusqu’à quand les fichiers et les métadonnées pourront être (re)lus malgré les transferts de formats que le dépôt au CINES implique. []

Un poster aux journées de l’ABES 2022

Le secteur Archives de la recherche de la Médiathèque SHS de la MMSH a le plaisir de présenter un poster aux journées 2022 de l’ABES les 21 et 22 juin prochains à Montpellier :

Véronique Ginouvès, Emilie Groshens. Accéder au terrain des anthropologues en ouvrant leurs archives : les principes FAIR appliqués au fonds Annie-Hélène Dufour (1947-2002). Journées de l’Abes 2022, Jun 2022, Montpellier, France. 2019. ⟨halshs-03695338

Ce poster présente le circuit de traitement, de dissémination et d’archivage des fonds d’archives déposés à la Médiathèque, en s’appuyant sur le  portail Calames et sur les principes FAIR.

Consulter le site des JABES https://jabes.sciencesconf.org/ et le programme des journées présentant l’ensemble des posters exposés à cette session 2022.

Deux ateliers sur les archives audiovisuelles : le 16 et le 24 juin 2022

Le 16 juin 2022 à 10h avait lieu à la MSH Val-de Loire et en visioconférence un atelier du réseau audio-visio des Maisons des sciences de l’homme (RnMSH) pour réfléchir à la question “Qu’est-ce qu’on entend par archives audiovisuelles ?

Trois interventions visaient à éclairer et illustrer la discussion à partir de retours d’expériences sur des pratiques et outils de traitement, de diffusion et d’archivage de données audiovisuelles de la recherche :

  • Véronique Ginouvès de la MMSH, à propos de la phonothèque et du secteur Archives de la recherche de la Médiathèque SHS – voir le catalogue Calames
  • Michel Jacobson d’Huma-Num à propos de COCOON
  • Michèle Angelica de l’Université de Toulouse 2 à propos de la bibliothèque numérique Architoul

 

Le 24 juin 2022 à 10h30, Léna Sabalos interviendra à la Médiathèque SHS de la MMSH pour parler de L’intégration des jeux vidéo dans les centres d’archives et les bibliothèques. Pour y assister, rendez-vous en salle Seurat de la Médiathèque ou rejoignez la visioconférence.

Consulter le diaporama de la présentation.

Lire l’article de L’Orient le jour (maj 9 août 2022) : La collection de jeux video de la BnF, un patrimoine culturel à part entière (source AFP).

Pour en savoir plus et se connecter à la réunion Zoom de l’atelier du 24 juin : https://pba.mmsh.fr/?p=208

Le psychologue, l’anthropologue, la CAO et les chantiers navals : découverte du fonds JP Poitou (1936-2017)

Dans le cadre de mon cursus universitaire de Master 1 Histoire, civilisation, patrimoine métiers des archives, des bibliothèques et des humanités numériques1 j’ai documenté une partie des archives sonores du fonds Jean-Pierre Poitou conservé à la Médiathèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme. Jean Pierre Poitou (1936-2017) était directeur de recherche au CNRS mais aussi peintre et dessinateur, plus connu sous le pseudonyme le Rouzic. Il a débuté au sein du laboratoire de psychologie expérimentale de la Sorbonne puis a intégré le Research center for Group Dynamics de l’Université de Michigan, à la fin de sa carrière il a dirigé une équipe de recherche au sein du Laboratoire Psychologie Cognitive à l’Université de Provence2. Il se détache alors de la psychologie pour signer ses articles en tant qu’anthropologue3. Notons enfin qu’il a été à l’origine de la création de deux revues : TIC – Technologies, Idéologies, Pratiques – dont il a déposé une collection à la médiathèque de la MMSH – et la Revue d’anthropologie des connaissancesContinuer la lecture de Le psychologue, l’anthropologue, la CAO et les chantiers navals : découverte du fonds JP Poitou (1936-2017)

  1. Je m’appelle Jean-Paul Kouassi Kan Koffi et j’ai réalisé un stage professionnel de quatre semaines au secteur Archives de la recherche de la Médiathèque SHS de la MMSH de janvier à mars 2022 []
  2. En 2013, l’Université de Provence fusionne au sein d’Aix-Marseille Université []
  3. Dans une note qui présente JP Poitou dans l’article « Les conditions culturelles et techniques de l’efficience »Revue d’anthropologie des connaissances, 2017, il est indiqué “Il avait signé cet article en signalant « Anthropologue, ci-devant Directeur de Recherches, CNRS, Aix en Provence, France ». Jean-Pierre a été l’inspirateur et membre fondateur de la Revue d’Anthropologie des Connaissances, décédé le 22 février 2017. Cet article fait partie d’un ensemble de travaux qu’il avait effectué à la fin de sa carrière pour construire une anthropologie des connaissances basée sur les gestes techniques, la connaissance technique détenue par les acteurs au travail et les outils d’analyse des savoirs pratiques. La méthode M3A a été développée et utilisée en milieu industriel avant de l’être par J.-P. Poitou lui-même au Maroc, avec des paysans et des collègues marocains. []

Les archives sonores de la MMSH à la Havane

Après deux années blanches à cause de la pandémie et un report1, Cuba a ouvert le 20 avril sa 30e Foire internationale du livre 2022 réunissant 35 pays avec le Mexique comme invité d’honneur.  Plus de 300 écrivains, éditeurs, distributeurs, libraires, artistes et autres spécialistes du secteur ont été invités… sans compter toutes celles et ceux qui seront présent·e·s à distance, comme la phonothèque de la MMSH.

Pour honorer le Mexique, l’inauguration de ces journées a débuté par des  chants du mariachi et par une représentation du ballet Amalia Hernández et programme culturel a permis à de nombreux artistes mexicains de se produire ou de présenter leurs travaux comme la chanteuse Eugenia León, l’historien Paco Ignacio Taibo II et de nombreux autres auteurs romanciers, dramaturges ou poètes.

couverture livre complèteMercredi 27 avril sera présenté en distanciel l’ouvrage rédigé en collaboration avec Perla Rodriguez et publié fin 2021 sous le titre, De la grabación en campo a la preservación: buenas prácticas de documentación sonora para centros de investigación.

Bon voyage, bonne lecture !

 

Voir le programme général de México en la casa de la foire.

 

  1. La foire, très populaire, devait se tenir en février mais a été reportée en avril à cause de la situation sanitaire. []

Avent 2021 – Créer un musée pour comprendre comment se lisaient, se voyaient et s’entendaient les archives de la recherche

RIS DE VEAU SURPRISE : Escaloper finement quatre ris de veau que vous aurez auparavant faits dégorger dans une eau légèrement citronnée. Mettre à four moyen pendant quarante minutes en arrosant fréquemment. Déglacer au Noilly, servir avec un sorbet au thé. Penser/Classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p.97.

Lecteur de diapositives et mallette dédiée à son transport appartenant au fonds Marceau Gast

A quel moment un format devient-il obsolète ? Est-ce lorsque qu’il n’est plus utilisé, plus produit ou quand il a été remplacé par un nouveau format ? C’est la question que se pose le Museum of obsolete media sur son site muséographique présentant une impressionnante collection d’objets audiovisuels et de supports de données : plus de 750 formats y sont dévoilés et documentés à travers le temps. Continuer la lecture de Avent 2021 – Créer un musée pour comprendre comment se lisaient, se voyaient et s’entendaient les archives de la recherche

Avent 2021 – La conception assistée par ordinateur vue par ses créateurs et ses utilisateurs dans le fonds Jean-Pierre Poitou

L’injection du vocabulaire dans la grammaire produit ad lib. des quasi-infinités d’aphorismes tous plus porteurs de sens les uns que les autres. D’ores et déjà, un programme d’ordinateur, conçu par Paul Braffort, en débite à la demande une bonne douzaine en quelques secondes. Penser/classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p. 175

Les archives de Jean-Pierre Poitou (1936-2017)1 nous proposent de revisiter un passé récent, mais par la fenêtre d’un domaine qui nous en éloigne déjà beaucoup : l’informatique, de la fin des années 1970 à la fin des années 1990. Une vingtaine d’années seulement, où, déjà bien installée dans certains milieux professionnels, son développement s’accélère, ainsi qu’une de ses  premières applications : la conception assistée par ordinateurs (CAO).

Continuer la lecture de Avent 2021 – La conception assistée par ordinateur vue par ses créateurs et ses utilisateurs dans le fonds Jean-Pierre Poitou

  1. Jean-Pierre Poitou était directeur de recherches CNRS, psycho-sociologue, entre autres au Centre de recherches en psychologie cognitive (CREPCO) de l’Université de Provence []

Avent 2021 – Un guide de bonnes pratiques pour les archives sonores

Bien sûr, aux différentes étapes de l’élaboration de ce travail – notes griffonnées sur des carnets ou sur des feuilles volantes, citations recopiées, « idées », voir, cf., etc. -, j’ai accumulé les petits tas, petit b, GRAND 1, troisièmement, deuxième partie. Ensuite, lorsqu’il s’est agi de rassembler ces éléments ( et il fallait bien les rassembler pour que cet « article » cesse un jour enfin d’être seulement un projet vague et régulièrement remis à des lendemains moins bousculés), il s’est rapidement révélé que je n’arriverais jamais à les organiser en discours. Penser/Classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p152.

Depuis plus d’une année désormais, nous travaillons avec Perla Olivia Rodríguez Reséndiz, professeure à l’Université nationale autonome du Mexique1 à la rédaction d’un manuel qui prenne en compte les enjeux de l’enregistrement sur le terrain de la collecte à son archivage2, il vient de paraître sous le titre : De la grabación en campo a la preservación : buenas prácticas de documentación sonora para centros de investigación3. Lorsque Perla Olivia Rodríguez Reséndiz m’a sollicitée pour cette co-rédaction, l’objectif était  de proposer une forme de mise à jour du guide des bonnes pratiques pour le catalogage des archives sonores, publié pour la première fois en 2001 puis réédité et mis à jour en langue espagnole en 2007 par les archives nationales de Colombie et l’institut français d’études andines (IFEA), repris en 2014 par un collectif sous le titre Patrimoine culturel immatériel. Traitement documentaire des archives sonores inédites. Finalement, la réalisation de cet l’ouvrage va beaucoup plus loin qu’une simple mise à jour. Continuer la lecture de Avent 2021 – Un guide de bonnes pratiques pour les archives sonores

  1. Au sein de l’UNAM, Perla Olivia Rodríguez Reséndiz est chercheure à l’Instituto de investigaciones bibiotecólogicas y de la información. []
  2. Ce travail a pu être réalisé grâce à un financement du programme UNAMPAPIIT IT 400118 “Creación y desarrollo de archivos digitales multimedios (sonoros, audiovisuales y fotográficos) con open source, en vue de soutenir le transfert et la conservation des données numériques des peuples autochtones du Mexique. []
  3. DOi / https://ru.iibi.unam.mx/jspui/handle/IIBI_UNAM/215. []

Avent 2021 – Ouvrir les données la recherche, un défi pour le secteur des archives de la médiathèque de la MMSH

W.) « Dans un réseau de lignes entrecroisées » – L’alphabet utilisé pour « numéroter » les différents paragraphes de ce texte respecte l’ordre d’apparition des lettres de l’alphabet dans la traduction française du 7e récit de Si par une nuit d’hiver un voyageur…, d’Italo Calvino. Le titre de ce récit, « Dans un réseau de lignes entrecroisées », contient cet alphabet jusqu’à la treizième lettre, O. La première ligne du texte permet d’aller jusqu’à la 18e lettre, M, la 2e donne la X, la 3e la Q, la 4e rien, la 5e le B et le J ; les quatre dernières lettres, K, W, Y, Z, se trouvent respectivement aux lignes 12, 26, 32 et 41 du récit. On en déduira aisément que ce récit (du moins dans sa traduction française) n’est pas lipomatique ; on constatera également que trois lettres de l’alphabet ainsi formé sont à la même place que dans l’alphabet dit normal (I, Y et Z). Penser/Classer, Georges Perec, Hachette, 1985, p.176.

Il est partout, dans tous les laboratoires de recherche, le nouveau plan  national pour la science ouverte qui va se déployer jusqu’en 2024…  et bien sûr le secteur Archives de la recherche de la médiathèque doit le prendre en compte dans sa méthode et son organisation. Or ce nouveau Plan, dont l’objectif clairement affiché est d’ouvrir l’ensemble du processus de la recherche et en particulier les données, est entièrement en phase avec les méthodes de travail mises en oeuvre par notre secteur. Dans les quatre axes qui sont Continuer la lecture de Avent 2021 – Ouvrir les données la recherche, un défi pour le secteur des archives de la médiathèque de la MMSH