Archives de catégorie : Réseaux

Utrecht, 8-12 juillet : la phonothèque aux DH2019

La phonothèque représentera l’équipe du Consortium des archives des ethnologues lors du congrès international Digital Humanities 2019  du 8 au 12 juillet prochain.

Accueillie par l’Université d’Utrecht, cette édition 2019 de la conférence internationale annuelle de l’Alliance of Digital Humanities Organizations, aura lieu dans la ville médiévale d’Utrecht, l’une des plus anciennes villes des Pays-Bas. La modernisation et la croissance rapides de la ville ont inspiré le thème directeur de la conférence : la complexité.

Le panel “Building community at the National and/or International Level in the Context of the Digital Humanities”auquel la phonothèque participera, réunit différents consortium labellisés par la TGIR Huma-Num qui sera aussi présente :

Cette table ronde se propose d’examiner différentes manières de ” former une communauté ” entre les acteurs de la recherche en sciences humaines et d’étudier comment ceux-ci se regroupent autour d’intérêts communs, en interaction avec des organisations existantes ou spécialement créées pour soutenir les sciences humaines numériques (infrastructures de recherche nationales ou européennes, réseaux professionnels, centres de recherche spécialisés, etc.)

L’objectif de ce panel n’est pas d’adopter une perspective purement comparative, mais de comprendre les enjeux du mouvement ” humaniste numérique ” et de mesurer l’impact des interactions entre les différents types d’organisations observées (institutions, réseaux professionnels, acteurs sociaux, etc.), à différentes échelles (locale, nationale, supranationale), sur la création et l’évolution des communautés. Il s’agit de comprendre comment ces différents niveaux s’articulent et si l’intégration à un niveau supranational peut être un facteur de cohésion et de durabilité.

Durant ces journées, Hélène Giudicissi, représentera la phonothèque et, en particulier, le 11 juillet elle fera le récit du voyage ethnographique proposé par le Consortium archives des ethnologues (en “image à la une” du billet) : A New Journey Through Shared Ethnological Archives For UnderstandingAnthropology: The “Archives Des Ethnologues”, A Multifaceted Consortium.

Vous pouvez accéder au programme détaillé de la conférence ici

Découvrez le poster du consortium des ethnologues :

 

ANR Histinéraires : colloque à l’IHTP, les 13 et 14 juin 2019

Le programme ANR Histinéraires « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte », s’est fixé pour objectif d’étudier les « Mémoires de synthèse des activités scientifiques » des habilitations à diriger des recherches soutenues en histoire depuis le début des années 1990 jusqu’à aujourd’hui. Ce corpus inexploité, distinct du « travail inédit » souvent objet de publication et du recueil d’articles, constitue en effet un gisement d’informations sur la communauté historienne contemporaine. Il est susceptible de nourrir une sociologie de la profession et une étude de l’historiographie et de ses évolutions non plus fondée sur les écrits de quelques chefs de file mais ancrée dans la masse des parcours de recherche d’une génération d’historiens. Il prend acte de la valorisation de la réflexivité au sein de la communauté historienne et s’appuie sur les apports de la sociologie et de l’histoire des sciences. Continuer la lecture de ANR Histinéraires : colloque à l’IHTP, les 13 et 14 juin 2019

Parution du nouveau numéro de Sonorités !

Au moment où se termine un colloque d’histoire orale qui aura rassemblé une centaine de personnes sur le thème « Pratiques contemporaines de l’histoire orale. De l’entretien aux archives orales » 1, l’association française des archives sonores, orales et audiovisuelles (AFAS) fait paraître en ligne, en libre accès, le numéro 45 de Sonorités. Continuer la lecture de Parution du nouveau numéro de Sonorités !

  1. Ce colloque,  sur le thème Pratiques contemporaines de l’histoire orale : de l’entretien aux archives orales, s’est tenu les 11, 12 et 13 avril à l’EHESS (Paris). Il était organisé par deux jeunes docteures, Ariane Mak et Carine Lemouneau et a été soutenu par l’EHESS et le Campus Condorcet. L’appel à contribution est publié ici et son programme téléchargeable là. L’objectif de ces trois journées était d’esquisser un état des lieux des travaux en matière d’histoire orale, en particulier par les jeunes chercheurs et doctorants. Elles ont été pendant trois jours un magnifique espace de discussion sur les apports, les usages et les enjeux propres à la pratique de l’entretien comme de l’exploitation des fonds d’archives orales. Ces journées nous ont aussi donné l’occasion de réunir et d’écouter l deux grandes figures de l’histoire orale : Florence Descamps – “Une histoire orale à la française ?”, et Philippe Joutard – “Comment on découvre, il y a un demi-siècle, l’intérêt de l’histoire orale” []

Rushes : appel à contribution – call for contribution

Appel à contribution : numéro spécial sur les rushes pour Bulletin de l’AFAS. Sonorités – Call for contributions : special issue about rushes for Bulletin de l’AFAS. Sonorités https://journals.openedition.org/afas/3267

Authors are invited to contribute to a future issue of the journal Bulletin de l’AFAS.Sonorités dedicated to rushes of documentary films (cinema or television), their transformation into archives and their use by researchers in the Humanities and Social Sciences. The Editorial Board particularly welcomes studies based on one or more collections of oral testimonies that have been filmed, archived, documented andmade accessible. Continuer la lecture de Rushes : appel à contribution – call for contribution

Un nouveau numéro de Sonorités sur les corpus numériques de l’immigration vient de paraître…

Bleu, vert, pourpre : le Bulletin de l’AFAS décline ses couleurs et sa 3e édition dans son nouveau costume de Sonorités. Pour ce numéro 44 ce sont les migrations numériques qui sont mises en avant. Dirigé par Claire Scopsi, il fait en effet un point sur les corpus numériques de l’immigration qui s’écoutent ou se voient. Six articles qui attestent du dynamisme des associations, des institutions muséales nationales et internationales, des collectivités locales et des chercheurs en sciences humaines et sociales en matière de création ou d’exploitation de corpus oraux…. et un numéro qui confirme le dynamisme et la permanence du Bulletin de l’AFAS. Comme pour les précédents numéros, Sonorités est en libre accès sur le site de l’AFAS et il peut être acquis en impression à la demande.

Continuer la lecture de Un nouveau numéro de Sonorités sur les corpus numériques de l’immigration vient de paraître…

Mexico, 24-29 juin : la phonothèque aux DH2018

La phonothèque représentera l’équipe du Consortium des ethnologues lors du congrès international Digital Humanities 2018 à Mexico, du 24 au 29 juin prochain.  Les organisateurs du congrès ont choisi l’image des ponts (bridges/puentes) qui se retrouve dans les différentes interventions. Ainsi, lors d’une première session intitulée Building Bridges With Interactive Visual Technologies1 sous la présidence d’Adeline Joffres, responsable de la coopération internationale à Huma-Num, les travaux réalisés en partenariat avec le consortium 3D-SHS dans le cadre du projet H2020 PARTHENOS seront notamment présentés. Dans ce panel seront présents, outre le consortium Archives des ethnologues, ceux de Cahier, Corli et Masa sous le titre communThe Impact of FAIR Principles on Scientific Communities in (Digital)Humanities. An Example of French Research Consortia in Archaeology, Ethnology, Literature and Linguistics. Leurs différentes expériences et les usages des principes du FAIR y seront présentés. Venez les écouter, jeudi 28 juin, de 11h à 12h30, Mexico City au Sheraton Maria Isabel (salle Constitución C).

En avant première, voilà le titre et le résumé de l’intervention collective du Consortium des ethnologues : Continuer la lecture de Mexico, 24-29 juin : la phonothèque aux DH2018

Archives en bibliothèques. Regards croisés, chercheurs et professionnels

Ces journées d’étude constituent la deuxième rencontre du projet Archives en bibliothèque. Elles s’intéressent aux papiers savants, entendus comme l’ensemble des documents de toute nature produits ou rassemblés par un savant (de l’érudit du XVIIe siècle au chercheur du XXIe siècle), qui sont aujourd’hui conservés dans des bibliothèques. Elles questionnent la façon dont la bibliothèque “archive” ce qui a déjà été, d’une certaine manière, archivé par le savant et à rebours évaluent la possibilité de « remonter l’archive », en identifiant les enjeux et les méthodes d’une histoire régressive de ces fonds. Continuer la lecture de Archives en bibliothèques. Regards croisés, chercheurs et professionnels

Les archives sonores du cinéma mexicain à (re)découvrir et à soutenir !

Le fonds de la musique composée spécifiquement pour le cinéma mexicain entre 1957 et 1975 vient d’être inscrit à la Mémoire du Monde pour le Mexique par l’Unesco. C’est un événement majeur qui n’a pas été tellement mis en avant et pourtant…  Le cinéma mexicain jusqu’aux années 1990, au moins, avec la période dite du Cinema de Oro est riche de musique de fond et des  play-backs interprétés par toutes les vedettes à la mode de cette période. Continuer la lecture de Les archives sonores du cinéma mexicain à (re)découvrir et à soutenir !

Préparer l’action humanitaire : à la découverte des archives sonores en langue arabe du CICR

Au terme d’un projet de conservation et de numérisation de ses archives audiovisuelles, mené entre 2009 et 2013, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) met aujourd’hui à disposition du public, sur un portail en ligne, de nombreux enregistrements sonores, films et photographies qui retracent l’histoire de l’institution depuis près de 150 ans. Ces archives témoignent de l’action humanitaire de l’institution au cours des décennies ainsi que du développement du droit international humanitaire (DIH), elles renseignent sur la spécificité de chaque conflit. Par ailleurs, ces documents permettent de comprendre quelle a été la politique de communication du CICR au fil des décennies. En effet, l’action humanitaire des délégués du CICR ne peut se passer d’une politique d’information : besoin d’expliquer les fondements de son action, de justifier certaines positions, nécessité également de diffuser les principes du droit international humanitaire auprès des populations touchées par la guerre. Continuer la lecture de Préparer l’action humanitaire : à la découverte des archives sonores en langue arabe du CICR

Une histoire orale des parcours d’historiens

Après avoir présenté la méthodologie de la constitution du fonds d’archives orales du programme Histinéraires1, Virginie Huynh-Van-Xuan, qui a catalogué une partie des entretiens dans le cadre de son Master, “Archives numériques” (ENSSIB) propose une synthèse ce ce que nous dévoilent ces sources orales.

Dans les entretiens enregistrés dans le cadre du programme Histinéraires2, les témoins reviennent sur leur parcours professionnel et parfois leur jeunesse pour évoquer les éléments qui les ont sensibilisés au passé et à l’histoire. Plusieurs citent l’histoire familiale, racontée parfois à travers le récit des anciens ou les objets du passé, il y a aussi les lectures, l’engagement politique des parents ou une intuition d’imbrication temporelle. D’autres paramètres comme un paysage marqué par les évènements, le territoire et sa culture s’ajoutent à cet inventaire. L’intérêt pour cette discipline et/ou son enseignement est souvent suscité, ou accentué par un enseignant rencontré au lycée ou à l’université. Continuer la lecture de Une histoire orale des parcours d’historiens

  1. HISTINÉRAIRES “La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte”, est un programme de recherche financé par l’Agence nationale de la recherche, porté par Patrick Garcia. Il se propose d’étudier les « Mémoires de synthèse des activités scientifiques » des habilitations à diriger des recherches soutenues en histoire depuis le début des années 1990 jusqu’à 2010. Ce corpus inexploité, distinct du « travail inédit » souvent objet de publication et du recueil d’articles, constitue un gisement d’informations sur la communauté historienne contemporaine. Il est susceptible de nourrir une véritable sociologie de la profession et une étude de l’historiographie et de ses évolutions non plus fondée sur les écrits de quelques chefs de file mais ancrée dans la masse des parcours de recherche d’une génération d’historiens. []
  2. Une partie de ce programme, menée par Anne-Marie Granet-Abisset et Véronique Ginouvès consiste à la réalisation d’entretiens sur les parcours professionnels d’historiens, avec un focus sur la question de l’habilitation. Dans ces entretiens, qu’elles ont réalisé ensemble ou séparément, elles suivent une grille d’enquête organisée sous forme de carte heuristique. []