Archives de catégorie : Réseaux

La phonothèque présente à la FIAT, FRAME-Tech 2021

Since 2010, Ina organises the annual training programme FRAME in partnership with FIAT/IFTA (International Federation of Television Archives) and EBU Academy (European Broadcasting Union). FRAME is a co-funded by the Creative Europe – MEDIA programme of the European Union. The FRAME training programme consists in 3 sessions per year, which cover each step of the audiovisual archival content management. FRAME Tech 2021 will take place online from 17 until 24 November 2021. It will focus on the technical aspects of the preservation and management of physical and digital audiovisual archives. This year the Phonothèque – Sound archives Center is participating in a round table discussion in session 2c for the FIAT IFTA conference at 4pm on 19th October to explore working together. Continuer la lecture de La phonothèque présente à la FIAT, FRAME-Tech 2021

L’association française des archives sonores, orales et audiovisuelles recrute un·e stagiaire pour sa revue

L’association française des archives sonores, orales et audiovisuelles (AFAS) peut accueillir en 20221-2022 un·e stagiaire pour une période de 2 à 3 mois à Aix-en-Provence1 pour travailler à la valorisation de la revue Sonorités : https://journals.openedition.org/afas

Le stage s’effectue dans le cadre d’une convention avec l’établissement de formation l’apprenant, qu’il soit en France ou à l’étranger.

Pour proposer votre candidature, envoyez un CV et une lettre de motivation à ce courriel : contactafa<at>gmail<dot>com

 

 

Crédits photographiques : Musée archéologique d’Athènes, stèle funéraire, phtogr. V. Ginouvès, 2014, CC-BY-NC

  1. Indemnité de stage conformément à la réglementation en vigueur. []

Séminaire sur l’enquête-collecte : pratiques d’herborisation des premiers ethnologues professionnels (1925-1943)

Durant le séminaire sur l’enquête-collecte, qui s’est déroulé entre 2014 et 2019 et décrit dans sa globalité dans cet article, une des 9 journées thématiques était nommée « Documenter la nature ». Elle était consacrée aux collections naturelles des musées (herbiers, animaux, objets végétaux) ainsi qu’à leur collecte par les ethnologues. Au total, trois conférences ont été présentées durant cette journée. Nous avons choisi de vous présenter celle de Julien Bondaz, anthropologue et maître de conférence à l’université Lyon 2.

Julien Bondaz a intitulé son intervention : Collecter et documenter la nature : «Des témoins desséchés, comme les plantes d’un herbier». Les pratiques d’herborisation des premiers ethnologues professionnels. (1925-1943) dont vous pouvez retrouver la notice dans la base de la phonothèque en cliquant ici. Dans cette conférence, Julien Bondaz nous présente les débuts d’une discipline  de l’ethnologie aujourd’hui reconnue : l’ethnobotanique. Au début du XXe siècle, les universités financent des ethnologues pour une mission particulière : faire des recherches et étudier les écosystèmes dans les colonies françaises en Afrique, notamment la flore, afin de trouver des « plantes tropicales utiles » pour les secteurs de l’alimentation ou du textile.

Il évoque aussi des grandes figures comme André-George Haudricourt (1911-1996), botaniste et ethnologue, ou le célèbre Marcel (1872-1950) ont joué un rôle prépondérant dans l’établissement de ces « premières pratiques d’herborisation ». A une époque où l’ethnologie connaît un grand intérêt auprès des pouvoirs publics et du monde universitaire, les herbiers décrivant les écosystèmes tropicaux sont aujourd’hui conservés dans des musées comme le Museum National d’Histoire Naturelle.

Extrait de la conférence de Julien Bondaz1

Dans cette conférence, Julien Bondaz fait un panorama historique de cette période mouvementée, mais également trouble, de l’ethnologie au début du XXe siècle. Il explique en détails les origines de cet objet qu’on connaît un peu tous, mais sans jamais s’y être trop penché : les herbiers.

Non seulement ce travail peut intéresser n’importe quel amateur d’ethnologie ou de botanique, mais elle peut aussi apporter de précieux renseignements aux étudiants des filières de l’ethnologie et d’anthropologie. En effet, ces disciplines scientifiques ont été très dynamiques durant la période que décrit Julien Bondaz. conférence de donne à entendre plusieurs clés de compréhension sur l’histoire coloniale, le rôle des universitaires ou des musées qui intéressera certainement les amateurs comme les spécialistes du domaine.

Julien Bondaz a donné l’autorisation de diffusion de sa conférence. Les métadonnées qui la décrivent et l’enregistrement sont consultables sur le site de la phonothèque en cliquant ici.

Stevie KOLODZIEJ, M2 au sein du Master Histoire, parcours métiers des archives, bibliothèques, médiation de l’histoire et humanités numériques.

  1. l’usage du casque audio est conseillé en raison de la faible qualité de l’enregistrement. []

Traitement archivistique d’une collection sur l’enquête collecte dans les musées de société

Entre 2014 et 2019 le Mucem (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) a accueilli un séminaire ayant pour titre : L’enquête-collecte dans les musées de société. Il a été organisé par Cyril Isnart (Ethnologue, Idemec), Véronique Dassié (Ethnologue, Idemec) et Aude Fanlo (Directrice du Pôle Recherche-Musée, Mucem). Ces conférences ont été enregistrées et la phonothèque les a accueillies en octobre 2020 pour les traiter et les archiver.

Le sujet de ce séminaire est le processus de l’enquête-collecte dans l’environnement d’un musée.  Il s’agit d’un terme employé en ethnologie et en muséologie, il désigne le processus par lequel un musée forme des équipes de scientifiques (ethnologues, sociologues, historiens) pour acquérir de nouveaux objets et documents pour ses collections. Il y a plusieurs manières d’effectuer cette opération (collecte dans la nature, ventes aux enchères, achat de documents à des particuliers). Ce séminaire contient 41 conférences d’une durée moyenne comprise entre 20 et 40 minutes, suivies pour la plupart de séances de débat.

Le séminaire est composé de 9 journées qui souhaitent brosser l’entièreté des thématiques concernées par l’enquête-collecte dans des établissements comme le Mucem. Voici les dates et titres des 9 journées composant le séminaire :

22/05/2014 : Recherche et musée
06/11/2015 : Exposition horizon enquête1
20/05/2016 : Documenter la nature
25/11/2016 : Collecter en terrain sensible
09/06/2017 : Collecter les migrations
24/11/2017 : Collectes sensorielles2
30/05/2018 : Collectes sonores
23/09/2019 : Photographie et collecte
12/11/2019 : Critique et éthique de l’enquête-collecte

Continuer la lecture de Traitement archivistique d’une collection sur l’enquête collecte dans les musées de société

  1. Conférences non-enregistrées []
  2. Idem []

Deux institutions réunies autour d’un partenariat sonore

Le musée ethnologique de Salagon est un musée départemental situé dans la plaine de Mane au cœur des Alpes-de-Haute-Provence. Parmi les grands personnages à l’origine de sa création figure Pierre Martel  1 . Né en 1923 au Revest-du-Bion, le jeune provençal rentre dans les ordres. Amoureux de sa région natale, il  est affligé par  l’exode rural et le délitement de l’esprit solidaire villageois. Gagnant en influence et désireux de s’engager dans une action concrète, il fonde en 1953 l’association « Alpes de Lumière »2 . Il tente une résurrection par l’attractivité touristique, mais compte également offrir une place aux Alpes-de-Haute-Provence dans la science et met en œuvre collectes, recherches ou encore publications… Il nomme d’ailleurs le siège de son institution « Centre de recherche de Simiane La Rotonde »3 . Continuer la lecture de Deux institutions réunies autour d’un partenariat sonore

  1. Pierre Martel (1923-2001) : ecclésiastique, chercheur, écrivain, fondateur de l’association Alpes de Lumière []
  2. GUYONNET, Marie Hélène. « Ethnologie parallèle et sauvegarde du patrimoine ethnologique en Haute-Provence », Centre d’Ethnologie Méditerranéenne, ministère de la Culture, mars 2000 p.4. []
  3. BASSET, Karine-Larissa, Pierre Martel et le mouvement Alpes de Lumière: l’invention d’un territoire (1953-1983), Edition de l’Aube, La Tour d’Aigues, 2009, p.60. []

Vers la décolonisation des archives sonores enregistrées en Asie du Sud-Est

Dans le cadre de l’appel à projet Cultural Heritage, Identities and Perspectives: Responding to Changing Societies – CHIP1, un consortium de recherche comprenant la France, les Pays-Bas et la Grande Bretagne, conduit par Barbara Titus et MJ meLê Yamomo – University of Amsterdam, a été sélectionné pour un projet européen de 3 ans (2021-2024). Le projet DeCoSEAS – Decolonizing Southeast Asian Sound Archives2 propose d’améliorer la connaissance, la compréhension et la diffusion de trois fonds emblématiques localisés en Europe comprenant des enregistrements de musiques et de sons rares provenant d’Asie du Sud-Est. Ces collections sont réputées au niveau international en termes de quantité, de qualité et de diversité or elles restent peu accessibles, et en particulier pour les publics extra-européens.

Consulter le site du projet : https://www.decoseas.org
Continuer la lecture de Vers la décolonisation des archives sonores enregistrées en Asie du Sud-Est

  1. Voir : https://www.heritageresearch-hub.eu/homepage/joint-programming-initiative-on-cultural-heritage-homepage/joint-programming-initiative-on-cultural-heritage-about/ []
  2. Vers la décolonisation des archives sonores d’Asie du Sud-Est – Decolonizing Southeast Asian Sound Archives (DeCoSEAS) – 2021-2024,  A Joint Programming Initiative on Cultural Heritage and Global Change (JPICH) Initiative de Programmation Conjointe pour le patrimoine culturel et le changement global. []

CLARIN Café – How Not to Spill Coffee on Your Tapes. Best Practices for Preserving Oral Archives

Take a coffee with us, on Wednesday 24 February 2021 from 14:00 to 16:00 (CET)!

About the café

Oral sources are rather fragile objects within oral history, mainly if compared to other kinds of historical sources such as artifacts and written documents, and thus rely on a specialised infrastructure for their preservation. This CLARIN Café discusses the best practices for preserving such oral sources. Continuer la lecture de CLARIN Café – How Not to Spill Coffee on Your Tapes. Best Practices for Preserving Oral Archives

Avent-2: 13 desserts and two songs for Christmas

On aurait dit qu’un ouragan allait surgir. Un courant d’air cassa un vasistas. J’ai dit tout bas « I am afraid ». (La disparition, Georges Perec, 1969, p.97).

Tomorrow it will be time to prepare the meals of Christmas Eve. 

We suggest you prepare 13 desserts listening to Christmas two songs from other parts of the world, as this happy choir song “Joy to the World” recorded in the Marshall Islands in 1952, that will enlighten your night : http://archives.crem-cnrs.fr/archives/items/CNRSMH_I_1953_002_001_19 Continuer la lecture de Avent-2: 13 desserts and two songs for Christmas

Avent -3 : Enjoy food and drink… with your ears!

Quoi qu’il fut, plutôt par goût, par tradition, plutôt gourmand, sinon glouton, il n’avait plus jamais faim. Il n’arrivait plus à finir son fricot du midi. Pourtant, nous lui mijotions, non sans amour, un plat qu’il adorait : un aloyau aux oignons confits, un turbot au court-bouillon, du quasi, du boudin au raifort, un salpicon. Mais il avalait tout au plus un anchois, du cantal, un soupçon d’izard, un doigt d’amontillado, un abricot ou un citron doux. Il maigrissait. Il nous faisait du souci (La disparition, Georges Perec, 1969, p. 73-74).

Staring into a bakery shop window, smelling mouth-watering flavours coming from your oven, grabbing a bit of sandwich… Well it is pretty obvious that you can enjoy food and beverages by smelling, tasting and even looking at them, but has it ever crossed your mind that you could useanother of the five senses: hearing!
Continuer la lecture de Avent -3 : Enjoy food and drink… with your ears!

Avent -4 : Singing/Speaking. Yezidi and neapolitan cases

Il souffrait moins, mais il s’affaiblissait. Alangui tout au long du jour sur son lit, sur son divan, sur son rocking -chair, crayonnant sans fin au dos d’un bristol l’indistinct motif du tapis d’Aubusson, il divaguait parfois, pris d’hallucinations. (La disparitioin, Georges Perec, 1969, p. 9).

The very close relationship between speech and song makes it sometimes difficult to draw a clear dividing line between these two categories. Some utterances are considered liminal. We will give you two very different examples from the archives of the CREM and the MMSH. Continuer la lecture de Avent -4 : Singing/Speaking. Yezidi and neapolitan cases