Archives par mot-clé : ABES

Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

Depuis 2013, la Phonothèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme catalogue ses archives sonores sur Calames et génère des liens streaming qui permettent de les écouter en ligne. C’est dans le cadre du traitement, de la diffusion et de la valorisation des données de la recherche – au cœur du travail de la Phonothèque de la MMSH – que s’inscrit le catalogage en EAD de l’ANR Colostrum. Continuer la lecture de Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

2016, belle et bonne année collaborative et sonore !

Si le bilan de l’année 2015 s’avère extrêmement riche pour la phonothèque de la MMSH, c’est  parce que, avec le soutien de plusieurs financements1, une équipe efficace y a travaillé toute l’année de façon solidaire et soutenue, facilitant la réalisation de plusieurs projets : l’intégration des collections de la phonothèque sur le portail Europeana , le catalogage de nouvelles archives sur Calames, le traitement des données de l’ANR Colostrum,  la valorisation en langues grecque et française d’une collection sur les réfugiés de Smyrne, la valorisation d’archives sonores autour de la commensalité sur Les Carnets de la phonothèque.

Forte de cette équipe, en 2015, la phonothèque s’est résolument engagée en faveur des biens communs de la connaissance. Non seulement en transférant ses métadonnées dans le domaine public (sous la licence Creative Commons CC-0) pour leur exposition dans le cadre du programme Europeana Sounds mais aussi à travers deux projets participatifs originaux. Le premier, l’organisation d’une  journée contributive ou Edit-a-thon, a – pour la première fois – relié des articles de wikipedia à des extraits d’enquêtes d’histoire orale issus des collections de la phonothèque. Le second est encore en cours de réalisation et s’inscrit dans le projet collectif du Consortium des archives des ethnologues coordonné par Huma-Num (la très grande infrastructure de recherche des humanités numériques). Il s’agit de rendre possible la transcription des matériaux de terrain en sciences humaines et sociales, à travers une plateforme présentant des carnets d’ethnologues manuscrits numérisés. Actuellement, la version beta est en face de finalisation… nous auront l’occasion d’en parler plus longuement en 2016.

2015 aura donc été une année riche en réalisations, mais rien n’aurait  été possible sans un travail d’équipe, à partir des projets menés par les phonothécaires Hélène Loukou, Ariane Néroulidis, Marine Soubrié, avec le soutien et la participation active de Mathilde Bresc.

23912906402_0a76faf9b3_o

Dans le cadre de l’ANR Colostrum, Joël Candau2, son coordinateur, a pris en compte les enjeux de la collecte et de la conservation des données de la recherche. Il a confié à la phonothèque de la MMSH le traitement, l’archivage et la mise en accès des données constituées sur le terrain puisqu’une série d’entretiens a été enregistrée avec la même grille d’enquête dans les 7 pays participants : l’Allemagne, le Brésil, le Burkina-Faso, le Cambodge, le Maroc. Grâce au financement de l’ANR, Marine Soubrié a catalogué l’ensemble des entretiens et les a mis en ligne en prenant en compte les questions éthiques et juridiques . C’est également elle qui a organisé la formation au catalogage EAD (Encoded Archival Description) sur Calames en juin 2015, accompagnant le formateur, Patrick Latour3 dans l’installation technique de l’outil d’édition XML pour Calames, XMETAL. Enfin, elle a  participé au catalogage en EAD des archives de Christian Bromberger.

Après avoir réalisé son stage de Master 2 « Archives numériques » soutenu à  l’ENSSIB  – Ecole Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques, de mars à mai 2015 à  la phonothèque, Ariane Néroulidis a été chargée du catalogage en EAD des archives de Christian Bromberger appuyée par un financement de l’ABES. Devenue experte dans la structuration des données sonores, elle a représenté la phonothèque de la MMSH au séminaire d’Europeana Sounds à Athènes, et contribué au data mapping4 des données de la phonothèque à travers l’éditeur XML MINT pour l’intégration des archives de la phonothèque sur le portail Europeana

Marine Soubrié et Ariane Néroulidis ont également représenté la phonothèque lors de deux évènements professionnels. Le premier, en collaboration avec Françoise Acquier, documentaliste au CRESSON, lors des journées des FREDOC 2015 à Sainte-Foy-Lès-Lyon (29 septembre – 2 octobre). Le second,  le 26 novembre dernier à la MMSH, avait pour objectif de faire se rencontrer les acteurs des  humanités numériques d »AMU dans le cadre du PR2I5.

23393838423_83001683d6_oHélène Loukou avait  effectué en 2013 un stage Erasmus à la phonothèque de la MMSH dans le cadre de son master en bibliothéconomie soutenu à  l’université de Thessalonique. A cette occasion elle avait réalisé un  film documentaire sur les activités de la phonothèque.

En 2015, Hélène Loukou a décidé de suivre un second master sur le métier des archives et des bibliothèques, cette fois-ci à Aix-Marseille Université. Dans le cadre de ce stage elle a traité une collection en langue grecque sur les réfugiés de Smyrne sur l’île de Syros qui a fait l’effet d’une convention entre les archives historiques des Cyclades et la MMSH.

23392454944_f383be7fd4_oDepuis l’automne 2014, Mathilde Bresc, également bibliothécaire à la médiathèque de la MMSH, soutien l’équipe de la phonothèque en traitant des collection sonores, en particulier celles en langue provençale. Cuisinière amatrice, elle a  eu l’idée de proposer de rédiger des billets de blogs mensuels pour valoriser les archives sonores évoquant la commensalité, l’alimentation ou les recettes culinaires.  Ainsi, en 2015, vous avez pu écouter et peut-être goûté la soupe de potimarron vert,  les plats du souper traditionnel provençal de Noël, la tourte à la bourrache, les loukoums, le gratin de pissenlits, les panisses à la pomme-de-terre, les ganses, la soupe verte  ou recevoir quelques conseils sur la façon de conserver le fromage dans une courge ou de cuisiner les amandes et les noisettes. Toute l’équipe de la médiathèque en a bénéficié car chaque recette a été testée !

2016 s’annonce…  La fin des financements adossés à ces projets et leur réussite va disperser une partie de l’équipe mais les archives sonores demeureront un lien indéfectible. Nous sommes curieuses de découvrir ce que le web apportera dans l’année à venir et l’expérience de chacune se mêlera à l’aventure pour mettre en avant l’oralité du monde. Nous vous retrouverons peut-être le 14 janvier pour la première journée d’étude de l’année organisée par la phonothèque sur les questions juridiques et éthiques pour la diffusion des données en SHS, mais en attendant toute l’équipe  envoie ses meilleurs voeux à tous les lecteurs des Carnets de la phonothèque !

Crédits photographiques : Ariane Néroulidis et Marine Soubrié à la médiathèque de la MMSH puis photographies de l’edit-a-thon du 27 octobre où a participé toute l’équipe de la phonothèque : Mathilde Bresc, Hélène Loukou, Ariane Néroulidis et Marine Soubrié. Photographies de Véronique Ginouvès, CC-BY-NC. Image à la une : l’équipe olympique de natation anglaise en 1948.

 

  1. Outre le financement de l’USR 3125, les financements obtenus par la phonothèque en 2015 ont plusieurs sources : l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur – ABES, L’Agence nationale de la recherche – ANR, la Commission européenne dans le cadre du programme Europeana Sounds, Huma-Num à travers le Consortium des archives des ethnologues, le LabexMed. []
  2. Professeur des Universités, Laboratoire d’Anthropologie et de Sociologie «Mémoire, Identité et Cognition sociale» – E.A. 3179 []
  3. Voir le portrait de Patrick Latour sur Arabesque n°80. []
  4. Dans ce cas précis, il s’agissait de réaliser une  correspondance entre deux modèles de données : le DC -Dublin Core, exporté de la base Ganoub dans un fichier en CSV – Comma-separated values, en EDM – Europeana Data Model []
  5. Les Pôles de Recherche Interdisciplinaire et intersectoriels PR2I ont été mis en place à AMU pour promouvoir la transdisciplinarité au sein de l’université []

Jabes 2014 : présentation d’un poster par la phonothèque de la MMSH

Les 20 et 21 mai 2014  se sont tenues à Montpellier les Journées de l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’ABES. Cette année était l’occasion de fêter les 20 ans de l’agence : un moment privilégié de conférences, débats et discussions, partagé avec plus de 500 professionnels du monde des archives, de la documentation et des bibliothèques qui participent aux des différents réseaux qu’elle coordonne en France et dans les territoires d’outre mer. L’équipe de la phonothèque participe depuis 2013 au réseau Calames et le poster qu’elle a proposé sur ses travaux pour ces journées d’anniversaire a été retenu. Une belle occasion de présenter le catalogage en EAD des entretiens de terrain à d’autres professionnels de l’information, curieux de ce type d’archive qu’ils nous ont confié connaître peu ou mal.

L’ensemble des conférences des journées de l’ABES a été filmé et peut être (ré)écouté sur la chaîne universitaire Canal C2 TV. Je ne sais pas si les tweets #jabes2014 seront conservés, ni où (et si les « off » le seront aussi) ou si les posters seront accessibles en ligne ; celui de la phonothèque est joint à ce billet.

Crédits photographiques : discussions autour des posters présentés aux JABES, Montpellier, 20 mai 2014, photographie de V. Ginouvès. 

Encore merci à Sylvie Laurens-Aubry et Stéphane Renault pour leur aide à la mise en page de notre poster.

La phonothèque de la MMSH intègre le réseau Calames

183068542_29bef78b0c_oEn 2013, la phonothèque de la MMSH a débuté la publication de ses inventaires sur le catalogue collectif CALAMES (Catalogue en ligne des archives et des manuscrits de l’enseignement supérieur). Mis en ligne en 2007, le catalogue CALAMES, développé et mis en oeuvre par l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur (ABES), donne aujourd’hui accès à la description des collections de 42 établissements : bibliothèques universitaires, bibliothèques de recherche, mais aussi de grands établissements nationaux (Institut de France, Muséum d’histoire naturelle).

Présentation du projet

Pour cette première campagne de catalogage, le fonds Jean-Noël Pelen et le fonds Marceau Gast ont été sélectionnés parmi les collections de la phonothèque. Les trois principaux critères de sélection était la valeur scientifique, l’importance matérielle et l’avancement du traitement documentaire. Voici une présentation rapide de ces deux fonds.

Le fonds Jean-Noël Pelen

Jean-Noël Pelen (né en 1949), à été chercheur au CNRS jusqu’en 2011. Il a dirigé le CREHOP – Centre de recherches sur les ethnotextes, l’histoire orale et les parlers régionaux (Université de Provence – CNRS) entre 1987 et 1993 puis a été chercheur au sein du laboratoire TELEMME – Temps, espace langage Europe méridionale, Méditerranée (AMU – CNRS). Le fonds Pelen est composé de neuf corpus d’enquêtes orales menées par, sous la direction, ou sous l’impulsion de Jean-Noël Pelen et de l’enregistrement d’une série de séminaire ayant pour thème la production du récit collectif. Les enquêtes de terrain combinent des enregistrements de contes, de chansons populaires et de récits de vies en Provence (Cévennes, Pays d’Arles, Bouches-du-Rhône).

Consulter le fonds Pelen sur Calames : http://www.calames.abes.fr/pub/#details?id=FileId-1371

Le fonds Marceau Gast

Ethnologue, directeur de recherche au CNRS, ancien directeur du LAPMO et membre de l’IREMAM, Marceau Gast (1927-2010) a déposé à la phonothèque de la MMSH, de son vivant, les sources orales de sa recherche. Celles-ci ont été le support de ses travaux effectués entre les années 1960 et 2000 dans le sud algérien, au Yémen et pour la France, dans le Queyras. Quatre grands thèmes parcourent ce fonds : l’artisanat, les pratiques agricoles, les techniques de conservation des aliments et les traditions orales. A cela s’ajoute des colloques enregistrés et une série de neuf entretiens biographiques préparatoires menés en 1997 et 1998 par Hélène Claudot-Hawad.

Consulter le fonds Gast sur Calames : http://www.calames.abes.fr/pub/#details?id=FileId-1566

Présentation de l’outil Calames

Le format de description EAD

L’Encoded Archival Description est un format de description archivistique créé à la fin des années 1990 et maintenu conjointement par la Bibliothèque du Congrès et la SAA (Society of American Archivists). Il respecte les principes définis par la norme internationale ISAD (G). Dans les années 2000, son utilisation pour la mise en ligne des instruments de recherche se généralise en France : il est notamment adopté par la BnF, les archives nationales et départementales, quelques bibliothèques municipales (Lille, Lyon) et l’ABES pour sa plateforme Calames. Le langage XML sur lequel il se base permet de construire une description hiérarchisée rendant compte avec précision de l’imbrication des composants et sous-composants. A ce jour, les éléments et attributs XML utilisés pour le catalogage dans Calames sont définis par la DTD EAD 2002, avec des limites propres aux bonnes pratiques françaises et au réseau Calames.

L’outil de catalogage Calames

La production et la publication des inventaires s’effectuent par les établissements du réseau Calames dans une interface commune accessible en ligne via un navigateur. L’outil de catalogage Calames repose sur l’éditeur XML XMETAL1 adapté par  l’ABES afin d’assurer la cohérence du catalogage (ajout de listes fermées de valeurs d’attributs) ou de normaliser l’indexation (interaction de l’éditeur avec le référentiel IdRef – Identifiants et référentiels SUDOC pour l’enseignement supérieur et la recherche). L’éditeur présente une interface graphique facilitant l’encodage XML. L’abonnement annuel à Calames intègre le coût de la licence XMETAL (indépendante du poste de travail).

Accompagnement par l’ABES

L’établissement qui souhaite publier ses collections sur Calames doit faire face à de nouveaux enjeux techniques et financiers mais il peut compter sur un soutien de l’ABES a plusieurs niveaux. Chaque année depuis 2010, l’ABES lance un appel à projet dont le but est de favoriser la publication des inventaires des établissements du réseau Calames2. En répondant à l’appel à projet 2013, la phonothèque a ainsi bénéficié d’un co-financement de l’ABES lui permettant d’engager un travail de catalogage durant 5 mois à compter du mois d’août 2013. D’autre part, l’ABES  organise des formations à l’outil de catalogage3, propose une assistance et des cours en ligne (les « J.e-cours ») et met à disposition un manuel de catalogage régulièrement mis à jour.

Outre le financement de l’ABES, ce projet n’aurait pu voir le jour sans le financement de la TGIR Huma-Num « Consortium des ethnologues » qui a permis de numériser, cataloguer et mettre en ligne les archives du Sahara de Marceau Gast en 2012 et 2013.

 Crédits photographiques : « Handshake », San Francisco (Californie, Etats-Unis), 4 juillet 2006, sous licence CC BY 2.0. URL : http://www.flickr.com/photos/xctmx/183068542/. Le choix de cette illustration a été inspiré par celui de France Chabod dans son article sur le blog du SCD d’Angers.

  1. Dans sa version plugin nommée XMAX. []
  2. La phonothèque de la MMSH est membre du réseau Calames depuis 2011. []
  3. La formation que j’ai suivi a eu lieu du 8 au 10 avril 2013 dans les locaux de l’ABES à Montpellier. []