Archives par mot-clé : ACIM

Rencontres nationales des bibliothécaires musicaux à Aix-en-Provence, du 31 mars au 2 avril 2010

MAGNAVOX

Les 10èmes rencontres nationales des bibliothécaires musicaux auront lieu cette année à Aix-en-Provence, du 31 mars au 2 avril 2010.  Ces rencontres professionnelles sont cette année organisées par la Cité du Livre – Bibliothèque Méjanes, la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, l’ABF-PACA, l’Arcade Provence-Alpes-Côte d’Azur – Agence régionale des arts du spectacle, soutenus par l’ACIM qui fédère les associations des professionnels de l’information musicale.

Au moment où les discothèques s’interrogent sur la façon dont elles vont pouvoir accompagner la disparition du support « disque » auprès de leur public, l’ACIM a placé ces journées sous le signe du dépaysement et de la multiplication des horizons avec un titre combatif  « Rendre le possible à nouveau disponible ». Pour illustrer cette entreprise, Arsène Ott,  président de l’association de l’ACIM, renvoie en exergue à un article de Jean-Jacques Delfour De l’intérêt de désirer la mort de l’utopie : « C’est parce que nous sommes solidement ancrés dans des lieux fondamentaux de séjour que nous pouvons être des voyageurs. » Après les cigales  de Bernard Marris l’année passée, voilà de nouvelles images qui s’offrent aux professionnels pour les aider à construire de nouveaux projets. Mais ces rencontres annuelles ne sont pas faites que d’images, elles sont surtout l’occasion de rencontres, d’échanges et de formations très concrètes.

Le programme complet est accessible sur le site de l’ACIM. Les journées sont ouvertes également aux non adhérents de l’association qui organisera son assemblée générale le 31 mars.  La journée du 1er avril se déroulera à la MMSH, celle du 2 à la Cité du livre.

La matinée du 1er avril offrira une présentation d’institutions musicales locales (Vidéothèque d’Art Lyrique et de Danse et service documentaire d’Arcade) et se terminera par une  histoire de la compression dynamique audio  par Gilles Rettel. L’après-midi sera l’occasion de participer à des ateliers thématiques pour mettre en place des projets concrets, autour du thème « Se mobiliser ».

1er atelier : Besoin d’échanger ? La coopération professionnelle à l’ère numérique : évolution des outils et des besoins . L’animateur en sera Nicolas Blondeau, responsable du département Arts de la Médiathèque de Dole et modérateur de la liste discothecaires_fr.

2e atelier : Besoin de mémoire ? Le collectage et sa valorisation Longtemps les collectes enregistrées sur le terrain par les historiens, les anthropologues, les ethnomusicologues ou les linguistes n’ont été accessibles qu’à travers les ouvrages d’érudition ou écoutés sur des disques qui en éditaient des extraits sélectionnés. Aujourd’hui la numérisation du son a simplifié la mise en consultation de ces documents d’archives. La force émotive et la dimension patrimoniale de ces collections « parlent » à des publics multiples qui se découvrent un intérêt pour leur patrimoine culturel, régional ou familial ou tout simplement pour des anonymes qui ont participé à l’Histoire. L’objectif de l’atelier est de présenter des projets de valorisation d’archives sonores en s’appuyant sur des récits d’expériences et sur des écoutes sonores.  La phonothèque de la MMSH a été chargée de l’organisation de cet atelier.

3e atelier : Besoin de médiation ? Les médiathèques actrices de la musique vivante. Edith Anastasiou, responsable du service musique de la Médiathèque Louis Aragon à Martigues animera l’atelier.

4e atelier : Besoin d’espaces ? Les usages du public ont sensiblement évolué, le besoin de lieux aussi. La médiathèque n’est plus mono-centrée autour de ses collections ; elles en irriguent l’activité qui ne se résume plus aujourd’hui au prêt. Entre l’espace de travail, de loisir, de culture et celui du lien social, revisitons celui dévolu à la musique comme partie d’un tout. C’est Frédéric Lemaire, responsable de l’espace musique de la Médiathèque d’Issy-les-Moulineaux qui animera l’atelier.

La fin de la journée sera ouverte à tous avec la projection à 17h, dans l’amphithéâtre de la MMSH, du film Furigraphier le vide, Art et poésie touareg pour le IIIe millénaire. Hélène Claudot-Hawad, réalisatrice du film,  directrice de recherche au CNRS à l’IREMAM introduira la séance.

La journée du lendemain se déroulera à la Cité du Livre, rue des Allumettes. La conférence introductive de Philippe Coulangeon, chargé de recherche CNRS à l’Observatoire sociologique du changement proposera un bilan des pratiques culturelles des Français en matière de musique à l’ère numérique. Gilles Castagnac, directeur de l’Irma présentera ensuite l’étude toute récente publiée par l’IRMA et l’ADAMI sur le thème Artistes 2020 : variations prospectives.

Les journées se termineront autour d’une table ronde sur le thème « Comment les bibliothèques peuvent-elles exister sur la scène numérique ? » modérée par Xavier Galaup, directeur adjoint de la Médiathèque départementale du Haut-Rhin. Et les questions sont brûlantes : les services numériques à distance (téléchargement, streaming) sont-ils une façon de conquérir de nouveaux publics, de nouveaux usages ou de scier la branche sur laquelle nous sommes assis ?  Ou encore, est-il pertinent aujourd’hui sur le plan d’une politique documentaire basée sur l’encyclopédisme et le pluralisme de « scier la branche » des collections physiques en misant sur le tout numérique en ligne ?…  Cette table ronde sera  introduite par une étude comparée de l’offre musicale enregistrée proposée par les principaux sites de musique en streaming ainsi que par les services numériques à distance destinés aux bibliothèques. Elle sera aussi l’occasion pour Pierre Hemptinne, directeur des collections de la Médiathèque de la Communauté française de Belgique de présenter le  tout récent projet de médiation « Archipel, une organologie des musiques actuelles ».


Crédits photographiques : Fritzi Scheff demonstrating Magnavox for Fifth Liberty Loan in New York City, 1895. Collection Powerhouse Museum. Permalien : http://www.powerhousemuseum.com/collection/database/?irn=322920
Pas de restrictions de droit connues.

« Le temps des cigales  » : rencontres nationales des bibliothécaires musicaux 2009

Du 23 au 25 mars à Paris, auront lieu les rencontres nationales des bibliothécaires musicaux organisées par l’association pour la coopération des professionnels de l’information musicale (ACIM). Elles se dérouleront à la Bibliothèque nationale de France et à la Cité de la musique qui co-organisent l’évènement avec l’association des bibliothécaires français (ABF).

Cette année, la thématique est celle du partage et de la mutualisation. Le programme file la métaphore des cigales, inspirée par Bernard Maris dans son Antimanuel d’économie publié en 2003 aux éditions Bréal (Vol. 1 « Les Fourmis »vol. 2 « Les cigales »). Pour donner le la, un extrait de l’ouvrage est mis en exergue en présentation du programme :

L’information semble être un ’ bien ’, une dimension de l’humanité, inépuisable, non polluante et susceptible de croître à l’infini. Elle peut être fournie par les uns sans qu’ils s’appauvrissent, chose qui est inadmissible pour l’économie de marché, fondée sur la rareté et l’exclusion. Elle recèle l’abondance et la propriété collective…

Une bien belle idée qui annonce aussi le printemps…

Pendant ces trois jours vous pourrez découvrir (entre autrs choses) le dépôt légal de l’internet musical, l’offre sonore sur Gallica2, une enquête sur les collections de 78 tours en France, le portail de la cité de la musique ou la base de données de l’IRMA (centre d’information et de ressources spécialisé pour les musiques actuelles) et visiter de nombreuses bibliothèques musicales parisiennes.

Crédit photographique : « Egypte », 1860-1920. The New York Public Library. Photography Collection, Miriam and Ira D. Wallach Division of Art, Prints and Photographs.  http://digitalgallery.nypl.org/nypldigital/id?88466 (pas de restriction de publication connue).