Archives par mot-clé : archives audiovisuelles

Numériser des archives audiovisuelles à la phonothèque de la MMSH

Depuis sa création la phonothèque reçoit en dépôt des documents audiovisuels en complément des archives sonores1. Toutefois, jusqu’ici elle se contentait de les conserver sans les traiter, sauf exception, car elle ne savait pas comment affronter la question de la multiplicité des formats et de l’espace (gigantesque) occupé par les fichiers vidéo. L’évolution rapide du matériel informatique et le soutien des services de la TGIR Huma-num a permis d’envisager la numérisation des supports vidéos et depuis janvier 2017, la phonothèque est désormais équipée d’une nouvelle station.

Pourquoi numériser des vidéos à la phonothèque ? Continuer la lecture de Numériser des archives audiovisuelles à la phonothèque de la MMSH

  1. Ce billet décrit la méthode de numérisation des archives audiovisuelles. Pour les archives sonores, la numérisation est décrite dans plusieurs articles dont Véronique Ginouvès. « La sauvegarde du patrimoine immatériel sonore : quelles perspectives pour les phonothèques de l’oral à l’heure de la dématérialisation des contenus ? ». Les entretiens de Bibracte, 2006, Bibracte, France. Parc naturel régional du Morvan, pp.12-14, 2008, Cahiers scientifiques du Parc. <halshs-00095603>. []

Des images inédites du patrimoine yéménite désormais accessibles en ligne

Les premières images inédites du fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya sont en ligne : un premier regard offert sur un fonds unique, et une réponse à la volonté affirmée de la chercheuse de promouvoir la culture yéménite auprès du plus grand nombre.

 

Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : Rencontre sur la plage d’al-Mahrah avec deux femmes narratrices de contes fantastiques, en présence de la traductrice de l’enquêtrice et une accompagnatrice locale

Un projet de diffusion ancré dès le départ de la collecte Continuer la lecture de Des images inédites du patrimoine yéménite désormais accessibles en ligne

Utiliser les archives télévisées, radiophoniques et du Web pour la recherche : nouveau catalogue documentaire

Consultez (en ligne ou à la MMSH) le catalogue des mémoires et thèses universitaires, s’appuyant sur des sources télévisées, radiophoniques et du Web – en majorité de l’Ina – déposés à la médiathèque de la MMSH. N’hésitez pas à l’enrichir en déposant des travaux !

Pourquoi ce catalogue ?

Continuer la lecture de Utiliser les archives télévisées, radiophoniques et du Web pour la recherche : nouveau catalogue documentaire

Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : pour la sauvegarde du patrimoine immatériel yéménite

C’est le travail de toute une vie qui a été confié à la Phonothèque de la MMSH. Fatima Al-Baydani-Alzawiya, aujourd’hui accueillie en France par l’IREMAM, a déposé le contenu d’une collecte unique  du patrimoine oral yéménite : un fonds composé de plus de 13.000 documents multi-supports. Un premier travail d’indexation et d’évaluation du fond a été fait entre octobre 2016 et janvier 2017 en collaboration avec Neila Thouabia, doctorante à l’IREMAM et Fatima Al-Baydhani-Alzawiya. Continuer la lecture de Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : pour la sauvegarde du patrimoine immatériel yéménite

Assemblée générale de l’AFAS, 26 janvier 2017, Paris

L’Association française des archives sonores, orales et audiovisuelles (AFAS) et sa revue font peau neuve ! Son assemblée générale, le 26 janvier1 accueillera les anciens et les nouveaux adhérents, toutes celles et ceux s’intéressent aux archives sonores orales ou audiovisuelles ou qui utilisent cette source pour leurs travaux. Vous êtes tou.te.s bienvenue pour participer aux activités de l’association et apporter vos idées pour la développer. Continuer la lecture de Assemblée générale de l’AFAS, 26 janvier 2017, Paris

  1. L’AG aura lieu à 19 h à l’EPHE, Bâtiment France, 190 avenue de France, 1er étage, salle 114, métro Quai de la gare []

Transformation des genres audiovisuels : comparaison Brésil-France

Du 21 au 23 juin 2016, le programme PIMI (Patrimoines-Images-Médias-Identités) organise ses prochaines rencontres à Lyon et à Grenoble.

PROGRAMME

Mardi 21 juin 2016

Ouverture, 10h : Bernard Hours Directeur du LARHRA et Agnès Magnien Directrice des collections de l’INA avec Géraldine Poels  (Responsable de la valorisation scientifique à l’INA) Continuer la lecture de Transformation des genres audiovisuels : comparaison Brésil-France

UNAM, septembre 2016 : Conservation des collections sonores et audiovisuels nativement numériques

L’Institut de recherche sur la bibliothéconomie et l’information – IIBI1 et le laboratoire national des sources orales – LANM2 de l’Université nationale autonome de Mexico – UNAM3, l’École Européenne Supérieure de l’image (Poitiers, France), le centre de recherche et de développement de l’Institut national Polytechnique du Mexique – CITEDI-IPN 4 et l’Alliance française de Mexico, organisent des journées d’étude sur la conservation des collections sonores et audiovisuelles nativement numériques : Jornada académica sobre preservación de colecciones sonoras y audiovisuales de origen digital les 7, 8  et 9 septembre 20165.

La journée d’étude sur la conservation des collections sonores et audiovisuelles nativement numériques se donne pour objet un espace interdisciplinaire créé dans un contexte international, caractérisé par la recherche scientifique pour garantir que les sons et les images qui rendent compte de notre identité soient conservés sur la longue durée. A cette occasion, la journée d’étude a pour objectif d’explorer, d’analyser et d’appliquer des méthodes et des technologies qui vont contribuer à conserver les fichiers nativement numériques, sonores et audiovisuels, du peuple ramamuri. La journée est organisée en direction des bibliothécaires, des archivistes, des documentalistes et des professionnels de l’information intéressées par la conservation des documents nativement numériques.

La jornada académica sobre la preservación de colecciones sonoras y audiovisuales de origen digital es un espacio interdisciplinario creado en un contexto internacional caracterizado por la búsqueda de soluciones científicas para garantizar que los sonidos y las imágenes que dan cuenta de nuestra identidad se preserven para el porvenir. En esta ocasión, la Jornada se dedicará a explorar, analizar y aplicar métodos y tecnologías que contribuyan a preservar grabaciones de origen digital sonoras y audiovisuales del pueblo rarámuri. La Jornada está dirigida a bibliotecarios, archivistas, documentalistas y profesionales de la información interesados en conocer cómo preservar los documentos cuyo origen es digital.

Ces journées s’organiseront autour de trois grands axes  :

1. Un séminaire de recherche

2. Un état des lieu de l’analyse documentaire des documents sonores et audiovisuels

3. Des ateliers techniques sur les enregistrements sonores et audiovisuels.

PROGRAMME  (Mise à jour sur le site de l’UNAM)

Mercredi  7 septembre

10h : Session inaugurale :  Domingo Alberto Vital Díaz, coordinateur du département des Humanités et Jaime Ríos Ortega (chercheur IIBI, UNAM) et Perla Olivia Rodríguez Reséndiz (chercheur IIBI, UNAM)

10h30 – 11h30 – Table ronde – 1 : Les documents sonores et audiovisuels des peuples autochtones comme biens culturels et ressource d’information / Los documentos sonoros y audiovisuales de los pueblos originarios como bien cultural y recurso de información : Sylvie Marchand (École Européenne Supérieure de l’image, Poitiers France), Margarita Valdovinos (IIBI, UNAM, México), Benjamín Muratalla (Directeur de la Fonoteca del Instituto Nacional de Antropología e Historia Moderna), Carmen Ordoño Vidaña (coordinatrice de la phonothèque),  Henrietta Yurchenco (Comisión Nacional de Pueblos Indígenas). Modérateur : Jaime Ríos Ortega (chercheur IIBI, UNAM, México).

12h – 13h – Table ronde – 2 : Situation actuelle et problèmes que posent la conservation des documents sonores et audiovisuels nativement numériques / Propuestas y soluciones para la preservación de documentos sonoros y audiovisuales de origen digital : Dora Alicia Braussin (enseignant chercheur et conseiller auprès des Archives nationales de Colombie6, de Bogotá), Perla Olivia Rodríguez Reséndiz (chercheur IIBI, UNAM), Edurne Uriarte Santillán (Coordinateur des collections numériques de l’université de l’UNAM).

13h – 14h – Table ronde – 3 : Propositions et solutions pour la conservation de documents sonores et audiovisuels nativement numériques / Propuestas y soluciones para la preservación de documentos sonoros y audiovisuales de origen digital : Véronique Ginouvès (Phonothèque MMSH, France) [Preserving and disseminating sound cultural heritage: the experience of the MMSH Phonothèque, National Center for Scientific Research, Aix-en-Provence], Berenice Aracely Granados Vázquez et Santiago Cortés Hernández (Laboratorio Nacional de Materiales Orales, ENES Michoacán, UNAM), Jenny Benois-Pineau (LaBRI, Université Bordeaux), Mireya García (Centro de Investigación y Desarrollo de Tecnología Digital del IPN). Modérateur : César Augusto Ramírez (chercheur, IIBI, UNAM).

Jeudi 8 septembre

Diagnostic pour une analyse documentaire des documents sonores et audiovisuels nativement numériques – Clinica para el análisis documental de grabaciones sonores y audiovisuales : deux tables ronde organisées autour de deux thématiques :

  • Gravures sonores et numérique du paysage sonore et musical du peuple rarámuri / Grabaciones sonoras digitales del Paisaje sonoro y música del pueblo raramuri
  • Gravure audiovisuelle numériques des cérémonies tradiotionnelles et rituelles du peuple rarámuri / Grabaciones audiovisuales digitales de las Ceremonias tradicionales y rituales del pueblo rarámuri

9h – 13h : Table ronde 1 – Participants : Sylvie Marchand (École Européenne Supérieure de l’image, Poitiers France), Véronique Ginouvès (Phonothèque MMSH, France), Benjamín Muratalla (Directeur de la phonothèque de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire / Fonoteca del Instituto Nacional de Antropología e Historia), Carmen Ordoño Vidaña (coordinatrice de la phonothèque), María Elena Francode (Responsable du catalogage vidéo et cinéma au sein de la commission7 nationale pour le développement des peuples indigènes), Leticia Cervantes Naranjo (Unversité interculturelle indigène de Michoacán). Modératrice : Perla Olivia Rodríguez Reséndiz (chercheur, IIBI, UNAM).

16h à 19h : Table ronde 2 – Participants :   Alejandro Ramirez y Mireya Garcia (Centro de Investigación y   Desarrollo de Tecnología Digital del IPN) Jenny Benois-Pineau (Université Bordeaux)

Vendredi 9 septembre : trois ateliers
10h-14h :
Organisation de deux ateliers techniques en parallèle de 10h à 14h , le premier sur l’enregistrement numérique des documents sonores mené par Roberto Hernández (expert en production sonore et réseau numérique)et le second, mené par Oscar Carrillo (producteur de télévision), sur les documents audiovisuels.

10h à 13h  : atelier sur la recherche de contenu sonore et audiovisuel mené par     Alejandro Ramirez et Mireya Garcia (Centro de Investigación y Desarrollo de Tecnología Digital del IPN) avec Jenny Benois-Pineau (LaBRI, Université Bordeaux).

Lieu des journées d’étude : Salle des séminaires de l’IIBI / Sala de Seminarios del IIBI, UNAM.

Coordination : César Augusto Ramírez Velázquez, Jaime Ríos Ortega, Perla Olivia Rodríguez Reséndiz.

 

Résumé (en langues anglaise et espagnole) de l’intervention de Véronique Ginouvès, phonothèque de la MMSH, USR 3125 AMU/CNRS :

Preserving and disseminating sound cultural heritage: the experience of the MMSH Phonothèque, National Center for Scientific Research, France, Aix-en-Provence / Un dispositivo para el acceso en línea del patrimonio cultural del sonido conservado en un centro de archivos del sonido : el caso de la Fonoteca, Centro Nacional de Investigación Científica, Francia, Aix-en-Provence

The sound archive center of the Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) – Mediterranean Research Center for Humanities and Social Sciences, preserves, manages and disseminates archives recorded in the field by social sciences researchers. These archives enabled them to complete their work with the point of view of witnesses, stakeholders in the knowledge. However the researches and the Sound archives centers had to get go through the process of patrimonalization. The main goal of this conference is to present our best practices and rules to collect, preserve and disseminate our archives but also to make them accessible to all. We will focus on long term preservation of the data, their structuration and dissemination in the globalized environnement. A special focus will be put on the Europeana Sounds project, to highlight a best practice network, combining sound and audio heritage institutions from 12 countries across the European Union Member States, together with non-profit organisations, and commercial companies.

El centro de archivos del sonido de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) – Casa Mediterránea de las Ciencias humanas , conserva, administra y divulga archivos gravados en el ámbito por investigadores en ciencias sociales. Estos archivos han cumplido con su función de archivos gracias al punto de vista de los testigos, que hacen parte del conocimiento. Sin embargo, los investigadores y los centros de archivos del sonido, tienen que atravesar juntos un proceso de patrimonialización. El objectivo principal de esta conferencia es de presentar las buenas prácticas que usamos y normas para colectar, conservar y divulgar nuestros archivos pero también para ponerlos a dispocisión de todos. Nos centraremos sobre la conservación de los datos a largo plazo, su estructuración así que su divulgación en el contexto de la globalización. Se prestará especial atención al proyecto de Europeana Sounds, para valorizar las buenas prácticas de la red, que implica las instituciones del patrimonio del sonido y del audio, con 12 países attraverso los Estados miembros de la Unión Europea, junto a organizaciones sin ánimo de lucro, y con compañías comerciales.

A signaler du 1er au 3 juin 2016, s’est tenu à Mexico le premier congrès international sur les métadonnées sur le thème « Tendances multidisciplinaires et  usages des métadonnées », où est intervenue Joséphine Simonnot, qui participe également au projet Europeana Sounds, pour présenter la base d’archives sonores du CREM. Ce congrès est organisé également par l’IIB – Instituto de Investigaciones Bibliotecológicas y de la Información – UNAM – Universidad Nacional Autónoma de México. Programme en ligne et présentation vidéo du congrès.

Crédits photographiques (à la une) : image extraite de l’exposition en ligne Los pueblos de la Frontera Sur, publiée en mars 2016 dans la galerie de la Comission nationale pour le développement du peuple indigère / Comisión Nacional para el Desarrollo de los Pueblos Indígenas. Pas d’indication d’usages précisées.

  1. Instituto de investigaciones bibliotecológicas y de la información – IIBI []
  2. Laboratorio Nacional de Materiales Orales de la UNAM []
  3. Universidad nacional autónoma de México []
  4. Centro de Investigación y Desarrollo de Tecnología Digital del Instituto Politécnico Nacional []
  5. Ces journées sont organisées avec le soutien du programme UNAM-DGAPA-PAPIIT, n° IN402016 []
  6. J’ai eu la chance de visiter ces archives en 2009, je vous renvoie vers les images et le texte de cette visite. []
  7. Comisión Nacional para el Desarrollo de los Pueblos Indígenas []

Visual studies et Méditerranée, 27 juin 2016, Aix-en-Provence (MMSH)

Journée de découverte et inauguration
Visual studies et Méditerranée

Un accès exceptionnel aux archives de l’Institut National de l’Audiovisuel (Ina) à la médiathèque de la MMSH
Maison méditerranéenne des sciences de l’homme

Les archives du dépôt légal de l’Ina
dans la recherche en sciences humaines et sociales
Inauguration de deux PCM

Le 27 juin 2016, à la médiathèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH – AMU/CNRS), seront officiellement inaugurés deux postes de consultation multimédia (PCM) de l’Institut National de l’Audiovisuel (Ina) donnant ainsi accès à plus de 12 000 000 d’heures de documents radio et télévision, 1 000 000 d’heures enregistrées chaque année, 13 000 sites web média, 120 chaînes de radio et de télévision captées 24h/24 au titre du dépôt légal, 34 000 titres de cinéma.

La recherche en sciences humaines et sociales exploite les archives du dépôt légal de l’Ina depuis plus de 30 ans1 et peut aujourd’hui s’appuyer sur des masses de données en croissance exponentielle. Avec l’accès aux deux Postes de consultation multimédia (PCM) à la médiathèque de la MMSH, chercheurs, étudiants, enseignants et plus largement, tout curieux du domaine, peuvent aujourd’hui consulter ces archives de la radio, de la télévision, du cinéma et du web. Avec la participation de chercheurs et de professionnels du monde de l’audiovisuel, cette journée de découverte – ouverte à tou.te.s – offrira un large aperçu des usages des PCM et des possibles exploitations du dépôt légal de l’Ina dans la recherche en sciences humaines et sociales.

Tout au long de cette journée des ateliers de recherche seront organisés sur les PCM installés à la médiathèque de la MMSH auxquels le public pourra participer librement, sur inscription. Les conférences se tiendront salle Paul-Albert Février (MMSH).

PROGRAMME

10h : Accueil et introduction : Brigitte Marin (directrice de l’USR 3125 et du laboratoire d’excellence LabexMed, AMU/CNRS), et Géraldine Poels (Ina, Direction des collections, Responsable de la valorisation scientifique)

10h30 : Mireille Maurice (Déléguée régionale de l’Ina Méditerranée), 20 juin 1992, chronique d’une loi historique

11hMaryline Crivello (directrice de l’UMR 7303 Telemme, AMU/CNRS, Directrice exécutive de la Fondation A*MIDEX),  et Marie-Christine Hélias-Sarre (Responsable documentaire Ina Méditerranée), Recherche et fonds documentaires de l’Ina : 30 ans de collaboration

11h45 : Géraldine Poels (Ina, Direction des collections, Responsable de la valorisation scientifique), Bien plus que de la télévision : tout ce que vous n’avez pas (encore) cherché dans les collections de l’Ina

14h15 : Thomas Gabison (les éditions Actes Sud BD / ARTE),  Les voix de la ville qui n’existe plus

14h45 : Evelyne Cohen (Enssib – Université de Lyon, LARHRA), Les archives de l’Ina : enjeux et usages historiens

15h15 : Gérôme Truc (Département de sciences sociales de l’ENS Cachan), Faire une sociologie des attentats : l’apport des archives de l’Ina

15h45 : Sophie Gebeil (UMR 7303 Telemme, AMU/CNRS), Le dépôt légal du web, une source d’histoire contemporaine : le cas des mémoires maghrébines en ligne de 1999 à 2014

16h15 :  Conclusions et perspectives, présidées par Maryline Crivello et Géraldine Poels

Pour suivre les ateliers d’introduction à la recherche sur les PCM (30 minutes) qui seront organisés à la Médiathèque de la MMSH avec Christian Champaloux (Médiathèque MMSH) et Anissa Adgharouamane (stagiaire à l’Ina Méditerranée), vous pouvez dès à présent, vous inscrire à partir d’un formulaire en ligne. Ces ateliers,  qui débuteront dès 9h30, sont ouverts à tou.te.s. Nous bénéficierons de la présence de Corinne Gauthier (Inathèque, BnF) qui pourra répondre à toute question sur des recherches spécifiques.

Crédits photographiques : en 1963, un homme attend son tour chez le barbier, en Floride, tout en regardant les actualités à la télévision – peut-être à propos de l’assassinat de JF Kennedy -, Archives nationales de Floride, pas de restrictions de droit connues.

Cette journée est organisée avec le soutien de l’Ina, de l’USR 3125 et de l’UMR 7303 Telemme – AMU/CNRS .

Lieu : Salle Paul-Albert Février, MMSH.

 Merci à Anissa-Claire Adgharouamane, Master 1 (professionnel) Histoire et Humanités, spécialité 6 – Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques pour son soutien logistique à cette journée.

  1. Les Visual Studies sont un courant de recherche apparu au début des années1990, qui englobe la pluralité des phénomènes que recouvrent les notions de vision, de visualisation et d’univers visuels. Pour en savoir plus : http://www.cnrs.fr/inshs/recherche/RTP-Visual-Studies/definition.htm []

Un nouveau master sur les métiers de la documentation sonore et audiovisuelle

A la rentrée 2012-2013, un nouveau parcours intitulé « Documentation sonore et audiovisuelle » s’ajoutera au Master professionnel « Métiers des archives et des bibliothèque » du domaine Histoire et humanités d’Aix-Marseille Université (AMU)1. Cette spécialité vient couvrir un manque patent car il y a aujourd’hui très peu de Masters en France qui associent le métier d’historien à celui d’archiviste de l’oral et de l’audiovisuel. Un des enseignements pionnier dans le domaine est certainement celui proposé par Florence Decamps à l’EPHE depuis 1997, à Paris, sur l’axe Histoire des organisations et archives orales. Un autre Master, créé en 2009 au sein de l’Université Paris Ouest (Nanterre – La Défense), propose également aux historiens un enseignement sur la méthodologie de l’histoire orale; Celui d’Aix-Marseille Université fait le choix de s’orienter vers les métiers autour de la source orale et audiovisuelle et de la connaissance des institutions d’archivage en Méditerranée2.

Le parcours « Documentation sonore et audiovisuelle » a été conçu, dans sa totalité, en partenariat avec les professionnels des institutions locales impliquées dans des missions culturelles. Ainsi, le cursus se construit autour d’enseignements théoriques, d’apprentissages techniques et de stages tutorés qui permettent aux étudiants de se trouver « en situation ». Les professionnels ont déterminé 5 objectifs principaux pour ce parcours, ouvert à partir de la rentrée universitaire 2012. :

1- La connaissance de l’organisation des collections sonores et audiovisuelles en France et en Méditerranée ;

2- La connaissance des métiers de l’archivage audiovisuel ;

3- La connaissance des métiers liés aux sources orales et à leur archivage dans les sciences humaines et sociales ;

4- La connaissance des nouveaux métiers du web pour l’édition documentaire, la numérisation des données et la veille d’informations ;

5- L’apprentissage de la valorisation et de l’exploitation des collections d’archives.

Les informations d’inscription sont accessibles sur le site de l’AMU. Il est possible, pour les étudiants déjà titulaires d’un Master de sciences humaines et sociales, de s’inscrire directement au Master 2, sous réserve d’examen de leur candidature.

 

Crédits photographiques : John Goddard teaching a class, prise de vue autour des années 1970, département de géographie, Bibliothèque LSE, British Library of Political and Economic Science. Url : http://archives.lse.ac.uk/Record.aspx?src=CalmView.Catalog&id=IMAGELIBRARY%2f518&pos=3 

 

  1. Ce Master a été créé en 2005 à l’Université de Provence []
  2. Placé sous la direction scientifique de Maryline Crivello, professeur d’histoire moderne, directrice de l’UMR TELEMME, le parcours professionnel a été conçu avec Marie-Christine Hélias, documentaliste à l’INA Méditerranée, et Véronique Ginouvès, responsable de la phonothèque de la MMSH []