Archives par mot-clé : archives audiovisuelles

Des corpus audiovisuels en Humanités. Méthodes, expériences, résultats, 30-31 mai 2024, Paris

Le colloque international du Consortium Huma-Num  CANEVAS – Consortium pour l’ANnotation, l’analyse Et l’archive de la Vidéo appliquées aux Activités Scientifiques, se tiendra les 30 et 31 mai 2024 à la MSH Paris Nord. Il a pour titre : Des corpus audiovisuels en Humanités. Méthodes, expériences, résultats. Le secteur Archives de la recherche – Phonothèque de la Médiathèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (Aix-en-Provence) y interviendra vendredi 31 mai, à 13h30, en questionnant les collections de film dans ses fonds : Des films parmi les archives : spécificité du traitement des images animées dans les fonds de cher-
cheur·se·s. Continuer la lecture de Des corpus audiovisuels en Humanités. Méthodes, expériences, résultats, 30-31 mai 2024, Paris

Questionner les archives audiovisuelles et numériques en contexte postcolonial, 6 juillet 2023

Le 6 juillet prochain se tiendra à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, une journée d’étude organisée dans le cadre du programme financé par l’ANR PICCHPolyvocal Interpretation of a Contested Colonial Heritage, en collaboration avec d’autres projets sur le site d’Aix-Marseille Université,  notamment l’Observatoire des publics et des pratiques de la culture, et le programme  AMPIRIC/Pôle pilote de formation des enseignant·e·s et de recherche pour l’éducation. Organisée par les étudiant.e.s et doctorant.e.s, elle s’inscrit dans la dynamique du séminaire “Saisir la polyvocalité des archives audiovisuelles et numériques en contexte postcolonial” (Sophie Gebeil, Véronique Ginouvès, Christine Mussard), et avec le soutien soutenu par l’atelier Visual studies et humanités numériques en Méditerranée du laboratoire TELEMME. La journée aura vocation à  partager des premiers résultats issues de recherche en train de se faire, notamment afin d’envisager l’émergence d’axes communs concernant les médiations et les usages du passé colonial contemporains, au regard des spécificités disciplinaires de chacun.e. Continuer la lecture de Questionner les archives audiovisuelles et numériques en contexte postcolonial, 6 juillet 2023

Dans les plis des archives audiovisuelles africaines. Temporalités, politiques, technologies, 30 septembre 2022

Les archives audiovisuelles africaines sont des objets particulièrement complexes et composites, dont la production fait intervenir de multiples acteurs, parfois antagonistes, différents supports et technologies, et différentes échelles : du local au transnational. Cette densité s’impose aux chercheur·es confronté.es à ce type de sources et crée tout un ensemble de dilemmes mais aussi d’opportunités, notamment en termes de questionnements de recherche, mais pas uniquement. A travers cette journée, il s’agira de montrer, à partir d’approches disciplinaires différentes, comment on déplie ces différentes strates et ce qui s’y niche, de rappeler que plus que jamais l’archive n’est pas seulement une source mais un objet de recherche. Continuer la lecture de Dans les plis des archives audiovisuelles africaines. Temporalités, politiques, technologies, 30 septembre 2022

Rushes sonores des films ethnologiques : comment les archiver ?

La numérisation des documents sonores et audiovisuels du fonds déposé par le chercheur Jean Pierre Olivier de Sardan à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme se concrétise par 139 fichiers numériques1. Lors de mon stage j’ai écouté et traité les fichiers son associés aux films La bouche déliée et Sassalé

Pour mieux comprendre la méthode de travail du chercheur, j’ai réalisé un entretien téléphonique avec Jean-Pierre Olivier de Sardan. Il m’a expliqué la façon dont les enregistrements sonores avaient été réalisés en même temps que les prises de vue mais aussi au cours d’enquêtes préliminaires. Les enregistrements ont été effectués avec un magnétophone Nagra par un ingénieur du son sur des bandes magnétiques tandis que les images étaient réalisées par une caméra 16mm. Toutefois, si les bandes son ont été montées suivant le scénario du film, nombre de rushes sonores n’ont pas été utilisés. Ce billet est l’occasion de les suivre sur les lieux d’enregistrements et de découvrir leur contenu. Continuer la lecture de Rushes sonores des films ethnologiques : comment les archiver ?

  1. Le fonds audiovisuel analogique est constitué de 100 cassettes audios, 34 bandes magnétiques sur bobine, 4 cassettes VHS ; à ces supports s’ajoutent 3 boites d’archives et des fichiers nativement numériques le. []

Deux ateliers sur les archives audiovisuelles : le 16 et le 24 juin 2022

Le 16 juin 2022 à 10h avait lieu à la MSH Val-de Loire et en visioconférence un atelier du réseau audio-visio des Maisons des sciences de l’homme (RnMSH) pour réfléchir à la question “Qu’est-ce qu’on entend par archives audiovisuelles ?

Trois interventions visaient à éclairer et illustrer la discussion à partir de retours d’expériences sur des pratiques et outils de traitement, de diffusion et d’archivage de données audiovisuelles de la recherche :

  • Véronique Ginouvès de la MMSH, à propos de la phonothèque et du secteur Archives de la recherche de la Médiathèque SHS – voir le catalogue Calames
  • Michel Jacobson d’Huma-Num à propos de COCOON
  • Michèle Angelica de l’Université de Toulouse 2 à propos de la bibliothèque numérique Architoul

 

Le 24 juin 2022 à 10h30, Léna Sabalos interviendra à la Médiathèque SHS de la MMSH pour parler de L’intégration des jeux vidéo dans les centres d’archives et les bibliothèques. Pour y assister, rendez-vous en salle Seurat de la Médiathèque ou rejoignez la visioconférence.

Consulter le diaporama de la présentation.

Lire l’article de L’Orient le jour (maj 9 août 2022) : La collection de jeux video de la BnF, un patrimoine culturel à part entière (source AFP).

Pour en savoir plus et se connecter à la réunion Zoom de l’atelier du 24 juin : https://pba.mmsh.fr/?p=208

Deux journées pour pister l’archive audiovisuelle, 25-26 mars, MMSH

Le programme Archives-Médias-Images-Sociétés (AMIS), soutenu par l’Institut des sciences humaines et sociales (INSHS), s’inscrit dans le prolongement du programme de coopération interdisciplinaire PICS-PIMI (Patrimoine-Images-Médias-Identités); De 2014 à 2017, celui-ci a initié une réflexion croisée sur les processus de patrimonialisation de l’audiovisuel en France et au Brésil. Ce projet de recherche international (IRP) entend poursuivre ce questionnement, l’approfondir et le renouveler, en se focalisant sur les archives audiovisuelles et leur parcours médiatique. Il vise à nourrir les réflexions sur l’identité et la nature des documents et programmes audiovisuels présents dans les médias (cinéma, radio, télévision, internet) et sur les réseaux sociaux de leur production à leur réception sociale, en France et au Brésil aux XXe et XXIe siècles.

Après deux séminaires, le premier en distanciel le 17 décembre 2021 puis en hybride les 31 janvier et 1er février 2022 à Grenoble, ces deux journées seront l’occasion pour les membres du projet, français et brésiliens, de se retrouver enfin toutes et tous en présentiel à Aix-en-Provence, à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme pour tenter de pister l’archive sonore et audiovisuelle.

Pister l’archive audiovisuelle Continuer la lecture de Deux journées pour pister l’archive audiovisuelle, 25-26 mars, MMSH

La conservation des supports à bande magnétique : un impératif archivistique

L’attrait des sciences humaines pour les contenus audiovisuels apparait dans les années 1970. En effet, si l’image et le son ont longtemps été relégués au second plan1, des questionnements émergent en cette deuxième partie du XXème siècle, à la fois pour son aspect éducatif et pédagogique, mais aussi pour son intérêt mémoriel. L’anthropologie, l’ethnologie et la sociologie vont particulièrement s’attarder sur ce nouveau format, notamment au cours des enquêtes de ces professionnels2. La retranscription des entretiens et l’immersion cognitive a une plus-value par rapport à l’écrit, puisqu’elle fait vivre à jamais des témoignages et les ancre dans la réalité. Continuer la lecture de La conservation des supports à bande magnétique : un impératif archivistique

  1. DAVID, Frédéric, « Des trésors cachés parmi nos archives : comment préserver et conserver les archives audiovisuelles » [en ligne], Maison des bâtisseurs, Association des archivistes du Québec – Région Nord, Alma, 26 avril 2019, (consulté le 9 avril 2021). URL: https://archivistes.qc.ca/wp-content/uploads/2019/04/Conference_conservation_doc_audiovisuel_AAQ_2019.pdf []
  2. PIAULT Colette. Aspects de la diffusion du film ethnologique en France. In: Bulletin de l’Association française des anthropologues, n°37-38, Septembre-décembre 1989. La valorisation de la recherche, sous la direction de Dominique Desjeux, Annie Le Palec et Marc-Eric Gruénais. pp. 77-83. [en ligne] DOI : https://doi.org/10.3406/jda.1989.1478 []

Deux institutions réunies autour d’un partenariat sonore

Le musée ethnologique de Salagon est un musée départemental situé dans la plaine de Mane au cœur des Alpes-de-Haute-Provence. Parmi les grands personnages à l’origine de sa création figure Pierre Martel  1 . Né en 1923 au Revest-du-Bion, le jeune provençal rentre dans les ordres. Amoureux de sa région natale, il  est affligé par  l’exode rural et le délitement de l’esprit solidaire villageois. Gagnant en influence et désireux de s’engager dans une action concrète, il fonde en 1953 l’association « Alpes de Lumière »2 . Il tente une résurrection par l’attractivité touristique, mais compte également offrir une place aux Alpes-de-Haute-Provence dans la science et met en œuvre collectes, recherches ou encore publications… Il nomme d’ailleurs le siège de son institution « Centre de recherche de Simiane La Rotonde »3 . Continuer la lecture de Deux institutions réunies autour d’un partenariat sonore

  1. Pierre Martel (1923-2001) : ecclésiastique, chercheur, écrivain, fondateur de l’association Alpes de Lumière []
  2. GUYONNET, Marie Hélène. « Ethnologie parallèle et sauvegarde du patrimoine ethnologique en Haute-Provence », Centre d’Ethnologie Méditerranéenne, ministère de la Culture, mars 2000 p.4. []
  3. BASSET, Karine-Larissa, Pierre Martel et le mouvement Alpes de Lumière: l’invention d’un territoire (1953-1983), Edition de l’Aube, La Tour d’Aigues, 2009, p.60. []

The Insabbiati at the Sound Archives : consult the Fabienne Le Houérou fund, an oral history of italiens in Ethiopia and Eritrea

Fabienne Le Houérou, historian, director of research emeritus at the National Center for Scientific Research (Centre National de Recherche Scientifique – CNRS) in contemporary history, is a specialist in colonial history within the Research Institute of the Arab and Muslim World (Institut de Recherche du Monde Arabe et Musulman – IREMAM) at the Mediterranean House of Human Sciences (Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme – MMSH) of Aix-en-Provence.

Continuer la lecture de The Insabbiati at the Sound Archives : consult the Fabienne Le Houérou fund, an oral history of italiens in Ethiopia and Eritrea

Journée Visual Studies : Projection du film “Looted and Hidden – Palestinian Archives in Israel”, le 28 septembre à la MMSH

Pour la cinquième année consécutive et dans le cadre du Master Histoire parcours métier des archives et des bibliothèques, médiation de l’Histoire et humanités numériques, un Atelier professionnel Visual Studies est organisé le 28 septembre 2020 conjointement par le Pôle images, sons, pratiques du numérique et par l’Ina Méditerranée à la MMSH sur le thème “Partager les livres et les archives : collaborations, associations, mutualisation”. Continuer la lecture de Journée Visual Studies : Projection du film “Looted and Hidden – Palestinian Archives in Israel”, le 28 septembre à la MMSH