Archives par mot-clé : archives scientifiques

Témoignages, histoire et mémoire : la fécondité du concept de mémorialité

Cette intervention de Florence Descamps (Historienne, EPHE PSL) a été prononcée le 29 mai 2019 lors de la table ronde “Entre mémoire et histoire, les enjeux de l’histoire orale” du colloque international qui s’est tenu à Beyrouth : Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web. Enjeux du partage des données de terrain au Liban, en Jordanie et en Syrie. Co-organisé par l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo, MEAE – CNRS UMIFRE 6 – USR 3135), l’Institut français du Liban (IFL), Aix-Marseille Université (AMU), la Maison Méditerranéenne des sciences de l’Homme (MMSH) et le programme de recherche ANR Shakk. Lire le compte-rendu du colloque.

Depuis une trentaine d’années, l’histoire orale, la constitution d’archives orales dans les organisations, la multiplication des enquêtes orales dans les laboratoires de recherche en sciences sociales et le développement des usages sociaux du témoignage dans la société civile apportent leur contribution à une étude renouvelée de la question de la mémoire collective et de son articulation avec les mémoires individuelles1. Les témoignages oraux, archivés, déposés dans des institutions patrimoniales et documentées, rendus accessible et vérifiables, peuvent-ils devenir des sources « primaires » susceptibles de documenter le processus de remémoration et de rendre compte de l’intrication de la mémoire collective et de la mémoire individuelle2 ? Et si oui, à quelles conditions et selon quelles modalités ?  Continuer la lecture de Témoignages, histoire et mémoire : la fécondité du concept de mémorialité

  1. Marie-Claire Lavabre, Le fil rouge. Sociologie de la mémoire communiste, Paris, Presses de la FNSP, 1994. []
  2. Maurice Halbwachs, La mémoire collective, Paris, PUF, 1968.. []

Florence Descamps

Maître de conférence en histoire contemporaine à l'École Pratique des Hautes Études Lire en ligne : L'historien, l'archiviste et le magnétophone, (2005).

More Posts

Le son, l’image, le film et le web : enjeux du partage des données de terrain au Proche-Orient – Synthèse d’un colloque international

Du 28 au 30 mai 2019 s’est tenu à Beyrouth un colloque international intitulé : Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web. Enjeux du partage des données de terrain au Liban, en Jordanie et en Syrie. Co-organisé par l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo, MEAE – CNRS UMIFRE 6 – USR 3135), l’Institut français du Liban (IFL), Aix-Marseille Université (AMU), la Maison Méditerranéenne des sciences de l’Homme (MMSH) et le programme de recherche ANR Shakk1.

Introduction au colloque "Nouvelles archives numériques au Proche-Orient" à la BnL

En prenant comme objet les « nouvelles » archives numériques, ces deux journées ont présenté un état des lieux des collections dans des centres de ressources des deux côtés de la Méditerranée et ont interrogé les archives du point de vue des acteurs (des institutions aux activistes), des disciplines (linguistique, anthropologie, histoire, géographie, musicologie, sociologie, philosophie, archéologie) et des méthodes (archivages des supports, archivage du web, archivage sur le long terme) tout en mettant en avant leur intérêt heuristique et les enjeux de leur partage.

Salle de lecture de la bibliothèque nationale du Liban.

Continuer la lecture de Le son, l’image, le film et le web : enjeux du partage des données de terrain au Proche-Orient – Synthèse d’un colloque international

  1. Les directrices et directeurs des institutions qui ont financé le projet et le directeur de la Bibliothèque nationale du Liban ont, dans leurs allocutions d’ouverture, su rappeler les éléments essentiels pour la mise en place d’un véritable partage des données. Hassan Al Akra, directeur général de la Bibliothèque nationale du Liban, qui accueillait la première journée du colloque dans une bibliothèque toute nouvelle, inaugurée le 4 décembre dernier après quarante-deux ans de fermeture. Il est revenu sur la nécessité de la constitution de collections dans son pays. Il a également pris le temps d’effectuer la visite de cette nouvelle bibliothèque et faire découvrir les nouveaux outils mis à la disposition des publics  ; Véronique Aulagnon, directrice de l’Institut français au Liban, a mis en avant la capacité des acteurs de cette aire géographique de mettre en place des collaborations intellectuelles et de partager les savoirs ; Michel Mouton, directeur de l’Institut français du Proche-Orient, a mis en avant les collaborations recherche entre les acteurs du Moyen-Orient, en particulier la participation à au programme ANR Shakk, mais aussi des institutions françaises comme la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme dont la directrice, Sophie Bouffier a présenté les outils mis en place et souligné l’importance des collaborations. []

Diffuser les données numériques en SHS : le droit et l’éthique comme alliés, 3 octobre 2019

La publication aux Presses universitaires de Provence de l’ouvrage La Diffusion numérique des données en SHS. Guide des bonnes pratiques éthiques et juridiques en novembre 2018 a été l’aboutissement d’un travail collectif pour apporter des réponses concrètes aux questions qui se posent à toutes celles et ceux qui produisent, exploitent, diffusent, partagent ou éditent des sources numériques dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS).

Afin d’actualiser les réflexions de l’ouvrage, mais aussi d’aborder de nouvelles problématiques, le groupe de travail Ethique & Droit organise, avec le soutien de l’URFIST Méditerranée, une journée d’étude intitulée « Diffuser les données numériques en SHS : le droit et l’éthique comme alliés » le jeudi 3 octobre à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) d’Aix-en-Provence.

S’inscrivant dans la dynamique de la science ouverte, cette journée d’étude présentera l’actualité juridique et éthique de la diffusion des données en SHS tout en précisant les orientations actuelles des institutions d’enseignement et de recherche en la matière. De nouvelles problématiques, comme celles soulevées par les archives du web, seront également abordées. Un cas pratique de signature d’un contrat d’utilisation de données sera proposé lors de la table ronde de l’après-midi. Enfin, les retours d’expériences de deux utilisateurs du Guide illustreront les possibilités de mises en œuvre effectives de pratiques de diffusion des données numériques. Vous trouverez ci-dessous le programme détaillé de cette journée à laquelle nous espérons vous voir nombreux !

Les inscriptions sont ouvertes

sur le site de l’URFIST Méditerranée

 

Continuer la lecture de Diffuser les données numériques en SHS : le droit et l’éthique comme alliés, 3 octobre 2019

La publication aux Presses universitaires de Provence de l’ouvrage La Diffusion numérique des données en SHS. Guide des bonnes pratiques éthiques et juridiques en novembre 2018 a été l’aboutissement d’un travail collectif pour apporter des réponses concrètes aux questions qui se posent à toutes celles et ceux qui produisent, exploitent, diffusent, partagent ou éditent des sources numériques dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS).

Afin d’actualiser les réflexions de l’ouvrage, mais aussi d’aborder de nouvelles problématiques, le groupe de travail Ethique & Droit organise, avec le soutien de l’URFIST Méditerranée, une journée d’étude intitulée « Diffuser les données numériques en SHS : le droit et l’éthique comme alliés » le jeudi 3 octobre à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) d’Aix-en-Provence.

S’inscrivant dans la dynamique de la science ouverte, cette journée d’étude présentera l’actualité juridique et éthique de la diffusion des données en SHS tout en précisant les orientations actuelles des institutions d’enseignement et de recherche en la matière. De nouvelles problématiques, comme celles soulevées par les archives du web, seront également abordées. Un cas pratique de signature d’un contrat d’utilisation de données sera proposé lors de la table ronde de l’après-midi. Enfin, les retours d’expériences de deux utilisateurs du Guide illustreront les possibilités de mises en œuvre effectives de pratiques de diffusion des données numériques. Vous trouverez ci-dessous le programme détaillé de cette journée à laquelle nous espérons vous voir nombreux !

Les inscriptions sont ouvertes

sur le site de l’URFIST Méditerranée

 

Continuer la lecture de Diffuser les données numériques en SHS : le droit et l’éthique comme alliés, 3 octobre 2019

Voir la ville en vert : la question du paysage et de l’aménagement dans les villes nouvelles de l’étang de Berre

La collection, Histoire du projet des formes urbaines de la ville nouvelle des rives de l’étang de Berre a été menée par René Borruey, architecte et historien, directeur du laboratoire INAMA (École nationale supérieure d’architecture de Marseille) entre 2003 et 2007. Un premier billet traitait de la naissance des villes nouvelles de l’étang de Berre. Déposée et cataloguée à la phonothèque, cette collection sonore peut désormais être réutilisée et exploitée par d’autres chercheurs de plusieurs manières. Dans ce billet, nous avons choisi de vous proposer un focus sur l’aménagement au sein des villes nouvelles de l’étang de Berre, et le regard porté sur l’environnement à cette période, dans les années 1970 et 1980.

Continuer la lecture de Voir la ville en vert : la question du paysage et de l’aménagement dans les villes nouvelles de l’étang de Berre

Comment sont nées les villes nouvelles de l’étang de Berre ? Histoire urbaine, histoire d’un territoire

Transformer le cadre de vie des gens n’est pas une tâche à prendre à la légère. Architectes, urbanistes, paysagistes, tous ont un impact important sur les milieux dans lesquels nous évoluons jours après jours. Comme tout technicien ou artiste, ceux qui participent à la planification, à la création ou à la conception de tels espaces portent un regard particulier sur leur travail. Il est alors intéressant de documenter la perception de l’histoire de ces différents professionnels afin de pouvoir confronter les points de vues.

René Borruey, architecte et historien, est aussi enseignant-chercheur à l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille depuis 1994, et directeur du laboratoire INAMA. Dans le cadre d’un projet de recherche sur les villes nouvelles françaises1, il réalise 13 entretiens, menés entre 2003 et 2007, auprès de divers acteurs de l’Établissement public d’aménagement des rives de l’étang de Berre (EPAREB). Tous et toutes apportent leur perception, leurs anecdotes, leur compréhension du projet ambitieux qu’étaient les villes nouvelles. De l’architecte au paysagiste, de la programmatrice au directeur général adjoint de l’Établissement, René Borruey a voulu reconstruire, pas à pas, un tableau des évènements, des enjeux de l’époque et des jeux politiques les accompagnant. Ces entretiens constituent une des sources qui ont permis la rédaction du rapport de recherche : Les formes urbaines de la ville nouvelle des Rives de l’étang de Berre2.

Continuer la lecture de Comment sont nées les villes nouvelles de l’étang de Berre ? Histoire urbaine, histoire d’un territoire

  1. En 2003, le ministère de la Culture lance un appel à proposition de recherche interministériel « Histoire et Évaluation des Villes Nouvelles Françaises » (HEVN). Ce programme propose, 35 ans après la fondation de ces villes nouvelles : « d’interroger leur rôle significatif dans l’histoire urbaine récente. » | Ministère de la culture. Villes Nouvelles Françaises.  [en ligne]. Disponible sur : http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Architecture/Formations-Recherche-Metiers/La-recherche-architecturale-urbaine-et-paysagere/L-organisation-de-la-recherche/La-politique-incitative-a-la-recherche/Villes-Nouvelles-Francaises []
  2. BORRUEY René, BARTOLI Pascale, CARPENTIER Anne. Les formes urbaines de la ville nouvelle des Rives e l’étang de Berre : histoire du projet. [rapport de recherche]. Ministère de la Communication, BRAUP, ENSA-Marseille, Laboratoire INAMA. 2010, 183p. Disponible sur : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01824896 []

L’archivio sonoro di Luisa Orrù, riflessioni sull’archiviazione

L’Archivio Storico dell’Università di Cagliari1 ha recentemente accolto tra i suoi fondi l’importante archivio sonoro di Luisa Orrù. Questa antropologa, nata in Sardegna nel 1944, ha studiato Linguistica sarda. Dopo la laurea, dopo aver insegnato per qualche anno presso una scuola media inferiore, nel 1974 è diventata assistente alla cattedra di Storia delle tradizioni popolari all’Università di Cagliari, retta dalla prof.ssa Enrica Delitala. In seguito, ha iniziato una collaborazione con l’antropologo Pietro Clemente e ha partecipato a una raccolta di testimonianze biografiche sulle donne in Toscana. Nel 1982 ha sistematizzato il metodo e sono iniziate le interviste alle donne sarde all’interno dello studio da lei condotto sul ciclo riproduttivo. Nel 1986 ha ottenuto in posto di professore associato di Antropologia culturale all’Università di Cagliari e ha portato avanti le sue ricerche. Luisa Orrù è morta nel 1998, a seguito di una malattia.

Continuer la lecture de L’archivio sonoro di Luisa Orrù, riflessioni sull’archiviazione

  1. La responsabile scientifico dell’archivio è attualmente la prof.ssa Cecilia Tasca. []

The Archive of Luisa Orrù, thinking of archiving

The Historical Archive of the University of Cagliari (whose director is Cecilia Tasca) has recently received an important sound archive by Luisa Orrù among its funds. This anthropologist was born in Sardinia in 1944 and she studied Sardinian Linguistics at the University of Cagliari. After her Master degree, she started teaching in middle school and, in 1974, she became History of Popular Traditions assistant professor with the supervision of Enrica Delitala. She later started collaborating with the anthropologist Pietro Clemente and participated in collecting biographical material on Tuscanian women. In 1982 she started interviewing Sardinian women as part of her study on  reproductive cycles. In 1986 she successfully became associate professor of Cultural Anthropology at the University of Cagliari and continued her research. Luisa Orrù died in 1998, due to her illness.

Continuer la lecture de The Archive of Luisa Orrù, thinking of archiving

Les archives sonores de Luisa Orrù, réflexions sur un archivage

Les Archives historiques de l’Université de Cagliari1 ont reçu dernièrement un fonds très riche, celui de Luisa Orrù. Cette anthropologue, née en 1944 en Sardaigne, a d’abord étudié la linguistique sarde. Puis, après avoir enseigné quelques années dans un collège, elle est nommée en  1974,  professeure assistante d’Enrica Delitala en histoire des traditions populaires à l’université de Cagliari. Dans le cadre d’une collaboration avec l’anthropologue Pietro Clemente, elle découvre la méthode de l’entretien enregistré en participant à une  enquête de terrain sur les femmes en Toscane. Dès 1982 elle systématise la méthode et débute ses propres recherches sur le terrain. En 1986, elle obtient un poste de professeure d’anthropologie culturelle à l’université de Cagliari. Luisa Orrù décède des suites d’une maladie en 1998. Continuer la lecture de Les archives sonores de Luisa Orrù, réflexions sur un archivage

  1. La responsable scientifique des archives historiques de l’université de Cagliari est actuellement Cecilia Tasca []

La phonothèque en visite à l’INIST, 8 février 2019

L’INIST – Institut de l’information scientifique et technique (Nancy) propose régulièrement à ses agents des échanges avec des professionnel.le.s – chercheur.e.s, enseignant.e.s ou ingénieur.e.s – issu.e.s de métiers différents, travaillant dans le domaine ou proches de l’IST dans le cadre d’un séminaire interne Séquence de com’ IC2020 organisé par Clotilde Roussel. Ils/elles viennent présenter leurs parcours professionnels et les enjeux qu’ils/elles peuvent percevoir autour des questions de la gestion de l’information, des données et de leur partage. Vendredi 8 février, ce sera au tour de la phonothèque de présenter ses aventures professionnelles sous le titre : Des enquêtes orales aux données de la recherche : parcours professionnel d’une archiviste. Enjeux, méthodes, réseaux. Continuer la lecture de La phonothèque en visite à l’INIST, 8 février 2019

Partage d’expérience autour des données de la recherche, 22 février 2019, Paris

La phonothèque présentera son expérience d’archivage des données, et en particulier les entretiens et les films réalisés sur le terrain, lors de la sixième séance du séminaire du CREDA Les humanités numériques, pratiques transversales des recherches américanistes le 22 février 2019. L’objectif est de partager, pendant une heure trente, une compréhension commune de la diversité des enjeux et des possibilités qui s’offrent aujourd’hui aux chercheur.e.s dans le domaine des humanités numériques – et ici des données constituées sur le terrain -, de partager les expériences existantes dans le laboratoire interdisciplinaire CREDA/IHEAL, de repenser ensemble les pratiques de recherches à travers cette nouvelle dimension transversale. L’événement est ouvert aux membres du laboratoire et aux doctorant.e.s. Continuer la lecture de Partage d’expérience autour des données de la recherche, 22 février 2019, Paris