Archives par mot-clé : archives sonores

Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : pour la sauvegarde du patrimoine immatériel yéménite

C’est le travail de toute une vie qui a été confié à la Phonothèque de la MMSH. Fatima Al-Baydani-Alzawiya, aujourd’hui accueillie en France par l’IREMAM, a déposé le contenu d’une collecte unique  du patrimoine oral yéménite : un fonds composé de plus de 13.000 documents multi-supports. Continuer la lecture de Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : pour la sauvegarde du patrimoine immatériel yéménite

Assemblée générale de l’AFAS, 26 janvier 2017, Paris

L’Association française des archives sonores, orales et audiovisuelles (AFAS) et sa revue font peau neuve ! Son assemblée générale, le 26 janvier1 accueillera les anciens et les nouveaux adhérents, toutes celles et ceux s’intéressent aux archives sonores orales ou audiovisuelles ou qui utilisent cette source pour leurs travaux. Vous êtes tou.te.s bienvenue pour participer aux activités de l’association et apporter vos idées pour la développer. Continuer la lecture de Assemblée générale de l’AFAS, 26 janvier 2017, Paris

  1. L’AG aura lieu à 19 h à l’EPHE, Bâtiment France, 190 avenue de France, 1er étage, salle 114, métro Quai de la gare []

« We Say GoodBye, We say Hello! »

Europeana Sounds project comes to its end on January 31st 2017. Since 2014, 24 organizations from 12 European countries have brought together their sound libraries on a common platform, in order to provide access to their audio contents, to share, to aggregate and to enrich them. The goal of one million of sounds collected by January 2017 was successfully reached!

As far as the French National Center for Scientific Research (CNRS) is concerned, Europeana Sounds was a great opportunity to create an efficient sustainable network between four laboratories: the Mediterranean Social Science Center (MMSH), the Research Center for Ethnomusicology (CREM-LESC), the Historical Researches Laboratory of Rhône-Alpes Region (LARHRA) and the Center for Researches on Sound Spaces and Urban Environments (CRESSON). This collaboration allowed each structure to upgrade and enrich their sound archives. A nice example here: “cartophonies” by the CRESSON. Continuer la lecture de « We Say GoodBye, We say Hello! »

Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

Depuis 2013, la Phonothèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme catalogue ses archives sonores sur Calames et génère des liens streaming qui permettent de les écouter en ligne. C’est dans le cadre du traitement, de la diffusion et de la valorisation des données de la recherche – au cœur du travail de la Phonothèque de la MMSH – que s’inscrit le catalogage en EAD de l’ANR Colostrum. Continuer la lecture de Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

Une découverte entre les archives

Du 18 avril au 17  juin j’ai fait mon stage à la phonothèque de la MMSH. Je ne savais pas trop ce qui m’attendait : je suis étudiante en master de tourisme, langues et patrimoine – aire arabe-musulmane à Aix-Marseille Université, les archives étaient un univers qui m’était inconnu.  Je me suis dis que c’était l’occasion d’explorer un patrimoine sur l’aire de la méditerranée, ce qui m’intéresse et je n’ai pas été déçue ! Après mes études, je voudrais devenir une reporter de voyage ma responsable de stage m’a confié la réalisation d’un « Foto giornale » de mon stage…. l’occasion aussi de dresser un portrait de l’équipe de la phonothèque à la période d’avril, mai et juin 2016.

J’espère que ce diaporama vous donnera une bonne idée de ce qui se fait à la phonothèque et de la force du travail d’équipe, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires !

Donatella Mistretta

Crédits photographiques : image à la une photographie (sélection) de Serge Mercier « Chaîne de numérisation à la phonothèque de la MMSH, 2011 » CC-BY-NC-SA, photographie du diaporama de Donatella Mistretta, CC-BY-NC.

Un accès exceptionnel aux archives de l’Ina à la médiathèque de la MMSH

Dans le cadre du Master 1 « Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques », j’ai eu l’occasion de découvrir et de travailler autour des Postes de Consultation Multimédia de l’Institut national de l’audiovisuel. Depuis janvier 2016, deux PCM sont disponibles à la médiathèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme. Ils offrent un accès exceptionnel aux archives du patrimoine audiovisuel français. Le 27 juin 2016, la journée de découverte « Visual Studies et Méditerranée »1 a officiellement inauguré ces postes Les interventions des chercheurs et des professionnels du monde de l’audiovisuel ainsi que l’atelier pratique ont permis de décliner les usages des PCM. Cette rencontre met en perspective l’exploitation du dépôt légal de l’Ina dans le cadre de la recherche en Sciences humaines et sociales. Continuer la lecture de Un accès exceptionnel aux archives de l’Ina à la médiathèque de la MMSH

  1. Les Visual Studies sont un courant de recherche apparu au début des années 1990, qui englobe la pluralité des phénomènes que recouvrent les notions de vision, de visualisation et d’univers visuels. Pour en savoir plus : http://www.cnrs.fr/inshs/recherche/RTP-Visual-Studies/definition.htm [] []

Qui est qui ?

Déposé en 2009, aux Archives départementales du Tarn, le fonds Témoignages oraux d’anciens mineurs de charbon du Tarn, collecté par le Musée-mine de Cagnac-les-Mines, a été décrit de façon détaillée par Charlotte Devals, stagiaire en master 2 Archives et Images de l’université de Toulouse Jean Jaurès. Ce travail de description est présenté dans un billet de ce carnet sous le titre « Au charbon ! ».

Charlotte Devals a également réactivé les démarches relatives aux droits d’utilisation, restées inabouties en 2009. Parallèlement, elle a traité les demandes d’ anonymat souhaitées par certains témoins au moment de la collecte.

Situation juridique

Au moment de la collecte, en 2000, le Musée avait enregistré un accord oral de la part des témoins à l’issue de leur entretien sans faire signer de contrat de cession de droit.

La rédaction de ce dernier et son envoi, aux témoins ou à leur ayant droit, s’est donc fait a posteriori en 2008, presque dix ans après la collecte. Continuer la lecture de Qui est qui ?

Au charbon !

« On vivait que pour ça. La maison et la mine, la famille et la mine. On avait deux maîtresses. » (à écouter)

Les Archives départementales du Tarn conservent depuis 2009 un fonds de témoignages oraux d’anciens mineurs de charbon du Tarn, collecté par le Musée-mine de Cagnac-les-Mines en 2000-2001.

Ce corpus compte une trentaine de témoignages, soit près d’une quarantaine d’heures qui éclairent plusieurs pans de l’histoire de la mine dans le Tarn.

Décrire…

En 2009, un travail de cotation des supports (cassettes audionumériques) et de numérisation des données a été suivi de la description partielle du fonds qui portait sur des éléments physiques (format et support d’enregistrement) et intellectuels (contexte général de la collecte, identification des témoins, contextualisation de l’enquête).

Les éléments de contextualisation et d’identification du fonds avaient pu être renseignés grâce au matériau rassemblé lors de la collecte (grilles d’entretiens, fiches individuelles relatives aux témoins) et confié aux Archives départementales par le Musée-mine. Toutefois, la description des contenus restait à compléter. Continuer la lecture de Au charbon !

Atelier interprofessionnel du Réseau documentaire des archives sonores

Ce vendredi 20 mai, le réseau documentaire des archives sonores en Rhône-Alpes organise sa première rencontre, sous la forme d’un atelier interprofessionnel qui aura lieu au Musée Dauphinois, à Grenoble. Ce réseau régional créé en 2015 est composé d’une douzaine de structures associatives et institutionnelles détentrices de fonds sonores de la région :

L’objectif de ce réseau, coordonné par le Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes (CMTRA), est de mutualiser leurs archives sonores sur la Base Interrégionale du Patrimoine Oral, une banque de données qui rassemble déjà les archives de 6 régions (Normandie, Bourgogne, Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes).

L’atelier est avant tout conçu comme un lieu d’échange, laissant une large place à la réflexion collective et aux récits d’expérience des participants. Il sera ponctué par l’intervention de professionnels invités à présenter des études ou des projets illustrant singulièrement la thématique de cette journée :

  • Claire Scopsi, maître de conférence en Sciences de l’Information et de la communication, responsable de la licence professionnelle documentaliste audiovisuel au CNAM Paris et Chercheuse au laboratoire Dicen-IDF ;
  • Rémy Besson (en visioconférence), docteur en histoire culturelle, post-doctorant à l’université de Montréal, auteur de nombreux travaux sur l’intermédialité et les enjeux scientifiques de l’archivage numérique. Il nous présentera le projet « Archiver à l’époque du numérique », qu’il a coordonné en 2013 ;
  • Joséphine Simonnot, ingénieur de recherche, responsable du laboratoire audiovisuel du CREM (Centre de Recherche en Ethnomusicologie), chef de projet de la plateforme Telemeta, responsable scientifique et technique pour le CNRS du projet Europeana Sounds, coordinatrice de l’ANR Diadems (Description, indexation, accès aux documents ethnomusicologiques et sonores) ;
  • Ariane Néroulidis, représentera la phonothèque de la MMSH et le CRESSON, pour présenter le modèle de données de la plateforme Europeana, l’EDM (Europeana Data Model) et l’import des métadonnées dans l’outil de mapping MINT (Metadata Interoperability Services) dans le cadre du programme Europeana Sounds.

Crédits photographiques : (A la Une) Internet Archive Book Images, Image from page 76 of « Kramer’s book of trade secrets for the manufacturer and jobber; ca 1905, Aucune restriction de droit d’auteur connues.

Dosso à la période coloniale : nouveau dépôt d’archives sonores à la phonothèque

L’historien Jean-Paul Rothiot (né en 1947 à Mirecourt, Vosges) a mené, entre 1978 et 1979, des enquêtes sur le passé colonial de la région de Dosso (actuel Niger). Il était alors conseiller pédagogique à l’INDRAP (Institut national de documentation et d’animation pédagogique) de Niamey, poste qu’il a occupé de septembre 1973 à juin 1979, et préparait une thèse – soutenue en juin 1984 à l’université de Paris VII sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch : Zarmakoy Aouta, les débuts de la domination coloniale dans le cercle de Dosso (1898-1913). Les enquêtes orales ont été menées en même temps que des dépouillements d’archives coloniales à Niamey et Dosso.

Archives de JP Rothiot : dossiers et cassettes
Archives de JP Rothiot : dossiers et cassettes

Le corpus sonore a fait l’objet d’un dépôt en novembre 2015 à la phonothèque. Il comprend 22 cassettes audio dont le son est assez mauvais dans l’ensemble et certains passages difficilement perceptibles. L’ensemble a été numérisé à la phonothèque. L’ensemble peut être écouté en ligne à partir de la notice du corpus ou par le formulaire de recherche.

Extraits de l’enquête menée à Dosso le 20/07/1979 (Casette 22, JP Rothiot)

Une présentation détaillée du contenu des cassettes, des thèmes abordés, du nom des informateurs, des villages, cantons et secteurs concernés documente ce corpus, accompagnée d’un entretien de 18 mn avec Jean-Paul Rothiot (réalisé par Hélène Claudot-Hawad le 22/11/2015 à Mirecourt), destiné à contextualiser l’élaboration de ces documents sonores. L’auteur explique sa méthode d’enquête.

Méthode d’enquête (Jean-Paul Rothiot, extrait entretien n° 4976)

Ali Seybou et Mounkaila Alpha, deux élèves de terminales du lycée Issa Korombe (dont Jean-Paul Rothiot avait été enseignant en 1973-75 au CEG 3 de Niamey) ont participé activement à ces enquêtes comme interprètes et aides.

Participants aux enquêtes (Jean-Paul Rothiot, extrait entretien n° 4976)

Les personnes interrogées ont souvent été les kwarakoy (chefs de village) entourés des anciens, qui s’exprimaient en langue zarma (djerma-songhay). Quelques informateurs, anciens fonctionnaires, se sont exprimés en français qu’ils possédaient parfaitement (Moumouni Saley, Wadibi Goubekoy, Mayaki Issa, Zaroumei Adamou…).

Informateurs à Guiwaye (Enquêtes orales de JP Rothiot), 1979
Informateurs à Guiwaye (Enquêtes orales de JP Rothiot), 1979

Cependant, pour rédiger sa thèse, l’historien est parti non des enquêtes audio, un matériau auquel il n’était pas habitué, mais des notes qu’il avait prises au cours des entretiens. L’enquête portait sur les origines de chaque village, les migrations, les questions de lignage, de chefferie (transformation de la chefferie sous l’impact colonial) et la réaction des populations face à la domination coloniale (perception des impôts, travail forcé, greniers de réserves, famines, aménagement rural, arachide, coton…) avec comme résultat l’acceptation ou les révoltes. Les notes ont été classées en fiches thématiques.

Archives Rothiot (fiches d'enquêtes), cliché HCH, 2015
Archives Rothiot (fiches d’enquêtes)
Archives Rothiot (Fiches thématiques)
Archives Rothiot (classement de diapositives sur la région de Dosso)

 

 

 

 

 

 

 

Fiches classées par thème (Jean-Paul Rothiot, extrait entretien n° 4976)

Comme l’écrit Jean-Paul Rothiot, ces informations orales ont été importantes car elles l’ont amené au cœur de sa thèse, avec le personnage du Zarmakoy (chef des Zarmas), Aouta, et ses relations complexes avec les autorités coloniales. D’autres enquêtes ont été menées en décembre 1982 et janvier 1983 au cours d’un bref séjour, alors que la rédaction de la thèse était commencée.

L'historien JP Rothiot et ses archives, 2015, Mirecourt (cliché HCH)
L’historien JP Rothiot et ses archives, 2015, Mirecourt (cliché HCH)

 

Crédits photographiques :Jean-Paul Rothiot (photo à la une : Sambara, 1979), sauf clichés 4 et 6 (Hélène Claudot-Hawad)

L’entretien intégral avec Jean-Paul Rothiot qui présente et contextualise la constitution de son fonds sonore sur la domination coloniale dans la région de Dosso est accessible en ligne : Contextualisation d’un fonds sonore enregistré à propos de la domination coloniale dans le cercle de Dosso (Niger) entre 1898 et 1913 (enquête n°4976)