Archives par mot-clé : archives sonores

2e congrès international des archives numériques, Morelia, Mexique, 9 – 11 novembre 2017

L’Instituto de Investigaciones Bibliotecológicas y de la Información (IIBI – Institut de Recherches Bibliologiques et de l’Information) et la Escuela Nacional de Estudios Superiores Unidad Morelia (ENES Morelia – École Nationale des Études Supérieurs, unité Morelia de l’Université Nationale Autonome du Méxique – UNAM), avec la Licence Archives et Gestion, en collaboration avec le Programa de Posgrado en Bibliotecología y Estudios de la Información (Programme du Master Bibliologie et Études de l’Information), la Direction Générale des Bibliothèques de la UNAM, l’Universitad  Complutense de Madrid (UCM – Université Complutense de Madrid), et l’Escuela de Altos Estudios en Comunicación Educativa (ESAE – École d’Hautes Études en Communication Éducative de l’Instituto Latinoamericano de la Comunicación Educativa – ILCE – Institut de la Communication Éducative d’Amérique Latine) ainsi que la Asociación Internacional de Archivos Sonoros y Audiovisuales (IASA – Association International d’Archives Sonores et Audiovisuelles), vous invitent à participer au II Congrès International d’Archives Digitales « Connecter les savoirs des bibliothèques, archives, musées et galeries pour la préservation numérique », dans lequel des idées, projets, études et exercices d’applications dédiés à la conservation numérique des collections de bibliothèques, des centres d’archives, des musées et des galeries d’art, seront présentés, discutés et échangés. Continuer la lecture de 2e congrès international des archives numériques, Morelia, Mexique, 9 – 11 novembre 2017

JEUDI – Open Access Week 2017 : Explications sur la légende de la vieille morte et le légendaire toponymique

Les chercheurs qui produisent des données sonores au cours de leur travail de terrain peuvent faire le choix de diffuser en libre accès les sources de leur recherche dans une phonothèque. En collaboration avec l’archiviste et selon les thématiques explorées, les chercheurs décident, au moment du dépôt, des modalités d’accès aux données produites. Ils apportent alors tous les éléments de contextualisation nécessaires à la diffusion de leur recherche. Plusieurs outils sont disponibles à la phonothèque de la MMSH pour mettre en œuvre concrètement cette diffusion, en conformité avec les questions éthiques et juridiques. « Open in order to… » est le thème de cette année : l’équipe des archivistes de la phonothèque de la MMSH vous explique chaque jour pourquoi il lui semble important d’ouvrir les enregistrements de terrain à l’écoute de tous les publics sur Les carnets de la phonothèque : https://phonotheque.hypotheses.org/oa  L’occasion également de mettre en avant des archives sonores libres de droit ou qui sont dédiées avant l’heure au domaine public. Bonne écoute !

Un fonds d’enquêtes orales réalisées par Pierre Laurence, ethnologue, a été déposé à la phonothèque de la MMSH d’Aix en Provence en 2000. Il s’agit d’enregistrements relatifs à une recherche sur la mémoire orale des Cévennes. Ces entretiens ont été numérisés et traités d’un point de vue documentaire et sur la base de données Ganoub. Le corpus « Du paysage et des temps. La mémoire orale en Cévennes, vallée Française et pays de Calberte » est divisé en enquêtes et items et contient 1 397 notices documentaires. Aujourd’hui, nous avons choisi de partager ce que peut être la réutilisation des archives sonores. Nous vous proposons d’écouter un entretien sur la toponymie locale dans les Cévennes « Explications sur la légende de la vieille morte et le légendaire toponymique« . Continuer la lecture de JEUDI – Open Access Week 2017 : Explications sur la légende de la vieille morte et le légendaire toponymique

MERCREDI – Open Access Week 2017 : Souvenirs personnels d’une institutrice née en 1900 en Côte d’Or et récit de son exode dans le Sud

Les chercheurs qui produisent des données sonores au cours de leur travail de terrain peuvent faire le choix de diffuser en libre accès les sources de leur recherche dans une phonothèque. En collaboration avec l’archiviste et selon les thématiques explorées, les chercheurs décident, au moment du dépôt, des modalités d’accès aux données produites. Ils apportent alors tous les éléments de contextualisation nécessaires à la diffusion de leur recherche. Plusieurs outils sont disponibles à la phonothèque de la MMSH pour mettre en œuvre concrètement cette diffusion, en conformité avec les questions éthiques et juridiques. « Open in order to… » est le thème de cette année : l’équipe des archivistes de la phonothèque de la MMSH vous explique chaque jour pourquoi il lui semble important d’ouvrir les enregistrements de terrain à l’écoute de tous les publics sur Les carnets de la phonothèque : https://phonotheque.hypotheses.org/oa 
L’occasion également de mettre en avant des archives sonores libres de droit ou qui sont dédiées avant l’heure au domaine public. Bonne écoute !

Aujourd’hui, la phonothèque vous propose de découvrir un extrait de l’enquête « Souvenirs personnels d’une institutrice née en 1900 en Côte-d’Or et récit de son exode dans le Sud » – Fonds Roche-Taranger1.

Anne Roche et Marie-Claude Taranger, enseignantes à l’Université de Provence2, ont dirigé un cours de littérature axé sur le récit autobiographique3 entre 1978 et 1996. Pour être évalués, les élèves devaient réaliser une enquête orale d’une personne de leur choix, s’appuyant sur différentes thématiques (années 1930, Front Populaire, Seconde Guerre mondiale etc.). Devant la richesse de ces témoignages, Anne Roche et Marie-Claude Taranger ont décidé de publier un ouvrage4, ce qui les a conduit à demander des autorisations de diffusion auprès des personnes interrogées ou de leurs ayants droit. Afin de conserver les enregistrements et de garantir leur diffusion auprès du public, elles se sont adressées à la phonothèque de la MMSH5. Continuer la lecture de MERCREDI – Open Access Week 2017 : Souvenirs personnels d’une institutrice née en 1900 en Côte d’Or et récit de son exode dans le Sud

  1. L’enquête est disponible dans son intégralité sur la base de données Ganoub : 2 h 3 min. []
  2. Devenue Aix-Marseille Université depuis 2012 []
  3. Dans la lignée des travaux de Philippe Lejeune []
  4. Roche, Anne ; Taranger, Marie-Claude, Celles qui n’ont pas écrit. Récits de femmes dans la région marseillaise. 1914-1945, Aix-en-Provence, Edisud, 1995, 238 p. (voir notice SUDOC) []
  5. À ce propos, vous pouvez lire le billet de Matthieu Andreani du 7 décembre 2012. []

MARDI – Open Access Week 2017 : L’espace maritime aux Salins-d’Hyères présenté par un pêcheur

Les chercheurs qui produisent des données sonores au cours de leur travail de terrain peuvent faire le choix de diffuser en libre accès les sources de leur recherche dans une phonothèque. En collaboration avec l’archiviste et selon les thématiques explorées, les chercheurs décident, au moment du dépôt, des modalités d’accès aux données produites. Ils apportent alors tous les éléments de contextualisation nécessaires à la diffusion de leur recherche. Plusieurs outils sont disponibles à la phonothèque de la MMSH pour mettre en œuvre concrètement cette diffusion, en conformité avec les questions éthiques et juridiques. « Open in order to… » est le thème de cette année : l’équipe des archivistes de la phonothèque de la MMSH vous explique chaque jour pourquoi il lui semble important d’ouvrir les enregistrements de terrain à l’écoute de tous les publics sur Les carnets de la phonothèque : https://phonotheque.hypotheses.org/oa  L’occasion également de mettre en avant des archives sonores libres de droit ou qui sont dédiées avant l’heure au domaine public. Bonne écoute !

Annie-Hélène Dufour (1947-2002), ethnologue, s’est passionnée pour les pratiques de la pêche dans le Var, une première fois dans le cadre de sa thèse présentée en 1983. Elle a ensuite eu l’occasion d’approfondir le sujet lors de deux nouvelles enquêtes, l’une en 1984-1985 portant sur la commune des Salins-d’Hyères et l’autre en 1986-1987 portant sur l’Est varois (du Cap-Garonne au Lavandou).

Ce sujet entre dans son thème de recherche principal qui fut le rapport entre les hommes et les espaces qu’ils occupent par leurs activités, leurs habitats ou leurs habitudes sociales.

Les archives d’Annie-Hélène Dufour contiennent des centaines d’heures d’entretiens avec des pêcheurs varois auprès desquels elle a cherché à comprendre dans les moindres détails tout ce qui concerne les techniques de pêche, les accessoires (par exemple la préparation des filets), la communauté des pêcheurs, sa réglementation à travers les prud’homies de pêche, l’économie de la pêche ou encore la composition des fonds marins et de la flore sur la côte varoise. Continuer la lecture de MARDI – Open Access Week 2017 : L’espace maritime aux Salins-d’Hyères présenté par un pêcheur

Conectando los saberes de bibliotecas, archivos, museos y galerías para la preservación

El Instituto de Investigaciones Bibliotecológicas y de la Información (IIBI) y la Escuela Nacional de Estudios Superiores Unidad Morelia (ENES Morelia) de la Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), a través de la Licenciatura en Archivos y Gestión; en colaboración con el Programa de Posgrado en Bibliotecología y Estudios de la Información, la Dirección General de Bibliotecas de la UNAM, la Universidad Complutense de Madrid (UCM), y la Escuela de Altos Estudios en Comunicación Educativa (ESAE) del Instituto Latinoamericano de la Comunicación Educativa (ILCE) y la Asociación Internacional de Archivos Sonoros y Audiovisuales (IASA),  invitan a participar en el II Congreso Internacional de Archivos Digitales “Conectando los saberes de bibliotecas, archivos, museos y galerías para la preservación digital” en el que se expondrán, debatirán e intercambiarán ideas, proyectos, investigaciones y aplicaciones encaminadas a la preservación digital de colecciones de bibliotecas, archivos, museos y galerías. Continuer la lecture de Conectando los saberes de bibliotecas, archivos, museos y galerías para la preservación

Nuit de la Radio 2017

Une expérience d’écoute collective au MuCEM

Depuis 2001, les auteurs de la commission des œuvres sonores de la Société civile des auteurs multimédia – Scam proposent une expérience d’écoute collective, organisée conjointement avec l’Ina et Radio France.

Pour la deuxième fois au MuCEM, casque sur les oreilles et au coucher du soleil, une sélection d’archives radiophoniques de l’Ina vous est proposée1. Cette année, l’immersion collective se fera en relation avec la thématique Liberté(s)2.

Informations pratiques

Samedi 15 juillet 2017
Entrée libre et gratuite
MuCEM, fort Saint-Jean dans la cour de la Commande
Accès : entrée « Quai du port », entrée basse fort Saint-Jean
201, quai du Port (10min à pied du métro Vieux-Port)
Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Immersion sonore débute à partir de 21h
Durée de l’écoute : 1h30
Des casques sont prêtés sous présentation obligatoire de la carte d’identité.


Crédits photographiques :
– A la une : Photo d’une famille américaine dans les années 1920 à l’écoute d’une radio à cristal, publicité 1922 pour Eisemann radios, 1922, libre de droits.
– Visuel La Nuit de la Radio, design by legoffetgabarra.fr (© Mellimage / Shutterstock, © James Wheeler / Shutterstock).
17e Nuit de la Radio, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée – MuCEM, tous droits réservés, pas d’information sur le photographe ni sur les droits d’usages.


 

  1. La Nuit de la Radio est organisée dans le cadre du Festival International de Cinéma – FIDMarseille qui aura lieu entre le 11 et le 17 juillet. []
  2. Programme proposé par Carole Pither. []

Archiver Michel Seurat

L’empreinte de Michel Seurat dans la recherche en sciences sociales sur le Moyen-Orient a perduré bien après sa disparition en 1986. Dès 1989, Gilles Kepel et Olivier Mongin procédaient à une « opération de sauvetage » des écrits du chercheur en publiant L’Etat de barbarie1. Dans leur avant-propos de l’ouvrage, MM Kepel et Mongin écrivaient : « en rassemblant ici ce qui avait déjà pris forme, on voudrait susciter chez d’autres chercheurs le désir d’exploiter plus avant une veine dont la fécondité paraît grande. »2. Mais pour ce qui était des archives sonores de Michel Seurat, elles étaient plus difficilement exploitables du fait de leur format analogique et de leur hétérogénéité. En 2009, l’Institut français du Proche Orient s’est alors tourné vers la phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme pour procéder à leur traitement3. Continuer la lecture de Archiver Michel Seurat

  1. Seurat, Michel, L’Etat de barbarie, Paris, Le Seuil, collection « Esprit », 1989, 335 p. []
  2. L’Etat de barbarie, p. 11. []
  3. En 2009, Franck Mermier, directeur du Département des études contemporaines de l’Ifpo de 2002 à 2009, a confié les enregistrements à la phonothèque de la MMSH par souci de conservation. []

La phonothèque, actrice de l’innovation en SHS

Entre recherche et patrimoine, les archives sonores enregistrées sur le terrain par les chercheurs en sciences humaines et sociales sont peu exploitées. La phonothèque de la MMSH a mis en place une expertise depuis quelques années pour bénéficier des ressources du crowdsourcing afin de mieux faire connaître ses collections mais aussi de les enrichir. Voilà ce que l’équipe de la phonothèque1 a présenté sur le pôle « expertise » du salon Innovatives SHS2 où nous avions la chance d’être les voisins de la TGIR Huma-Num et d’OpenEdition.  

Continuer la lecture de La phonothèque, actrice de l’innovation en SHS

  1. Nous étions trois à représenter la phonothèque de la MMSH : Anissa-Claire Adgharouamane, archiviste, Hélène Giudicissi, adjointe à la phonothèque, et Claire Grégoire Saint-Pierre, juriste du patrimoine. []
  2. Les 17 et 18 mai derniers s’est tenue la troisième édition d’Innovatives SHS : salon pour la valorisation en sciences humaines et sociales, organisé par le CNRS au Parc Chanot de Marseille. Pour présenter leurs projets, les 68 exposants ont été répartis en différents pôles : éducation, expertise, patrimoine, santé et territoire. Pour les découvrir, vous pouvez consulter le mur du salon. []

Des images inédites du patrimoine yéménite désormais accessibles en ligne

Les premières images inédites du fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya sont en ligne : un premier regard offert sur un fonds unique, et une réponse à la volonté affirmée de la chercheuse de promouvoir la culture yéménite auprès du plus grand nombre.

 

Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : Rencontre sur la plage d’al-Mahrah avec deux femmes narratrices de contes fantastiques, en présence de la traductrice de l’enquêtrice et une accompagnatrice locale

Un projet de diffusion ancré dès le départ de la collecte Continuer la lecture de Des images inédites du patrimoine yéménite désormais accessibles en ligne

Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : pour la sauvegarde du patrimoine immatériel yéménite

C’est le travail de toute une vie qui a été confié à la Phonothèque de la MMSH. Fatima Al-Baydani-Alzawiya, aujourd’hui accueillie en France par l’IREMAM, a déposé le contenu d’une collecte unique  du patrimoine oral yéménite : un fonds composé de plus de 13.000 documents multi-supports. Un premier travail d’indexation et d’évaluation du fond a été fait entre octobre 2016 et janvier 2017 en collaboration avec Neila Thouabia, doctorante à l’IREMAM et Fatima Al-Baydhani-Alzawiya. Continuer la lecture de Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : pour la sauvegarde du patrimoine immatériel yéménite