Archives par mot-clé : bibliothèque

Le son, l’image, le film et le web : enjeux du partage des données de terrain au Proche-Orient – Synthèse d’un colloque international

Du 28 au 30 mai 2019 s’est tenu à Beyrouth un colloque international intitulé : Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web. Enjeux du partage des données de terrain au Liban, en Jordanie et en Syrie. Co-organisé par l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo, MEAE – CNRS UMIFRE 6 – USR 3135), l’Institut français du Liban (IFL), Aix-Marseille Université (AMU), la Maison Méditerranéenne des sciences de l’Homme (MMSH) et le programme de recherche ANR Shakk1.

Introduction au colloque "Nouvelles archives numériques au Proche-Orient" à la BnL

En prenant comme objet les « nouvelles » archives numériques, ces deux journées ont présenté un état des lieux des collections dans des centres de ressources des deux côtés de la Méditerranée et ont interrogé les archives du point de vue des acteurs (des institutions aux activistes), des disciplines (linguistique, anthropologie, histoire, géographie, musicologie, sociologie, philosophie, archéologie) et des méthodes (archivages des supports, archivage du web, archivage sur le long terme) tout en mettant en avant leur intérêt heuristique et les enjeux de leur partage.

Salle de lecture de la bibliothèque nationale du Liban.

Continuer la lecture de Le son, l’image, le film et le web : enjeux du partage des données de terrain au Proche-Orient – Synthèse d’un colloque international

  1. Les directrices et directeurs des institutions qui ont financé le projet et le directeur de la Bibliothèque nationale du Liban ont, dans leurs allocutions d’ouverture, su rappeler les éléments essentiels pour la mise en place d’un véritable partage des données. Hassan Al Akra, directeur général de la Bibliothèque nationale du Liban, qui accueillait la première journée du colloque dans une bibliothèque toute nouvelle, inaugurée le 4 décembre dernier après quarante-deux ans de fermeture. Il est revenu sur la nécessité de la constitution de collections dans son pays. Il a également pris le temps d’effectuer la visite de cette nouvelle bibliothèque et faire découvrir les nouveaux outils mis à la disposition des publics  ; Véronique Aulagnon, directrice de l’Institut français au Liban, a mis en avant la capacité des acteurs de cette aire géographique de mettre en place des collaborations intellectuelles et de partager les savoirs ; Michel Mouton, directeur de l’Institut français du Proche-Orient, a mis en avant les collaborations recherche entre les acteurs du Moyen-Orient, en particulier la participation à au programme ANR Shakk, mais aussi des institutions françaises comme la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme dont la directrice, Sophie Bouffier a présenté les outils mis en place et souligné l’importance des collaborations. []

Archives en bibliothèques. Regards croisés, chercheurs et professionnels

Ces journées d’étude constituent la deuxième rencontre du projet Archives en bibliothèque. Elles s’intéressent aux papiers savants, entendus comme l’ensemble des documents de toute nature produits ou rassemblés par un savant (de l’érudit du XVIIe siècle au chercheur du XXIe siècle), qui sont aujourd’hui conservés dans des bibliothèques. Elles questionnent la façon dont la bibliothèque “archive” ce qui a déjà été, d’une certaine manière, archivé par le savant et à rebours évaluent la possibilité de « remonter l’archive », en identifiant les enjeux et les méthodes d’une histoire régressive de ces fonds. Continuer la lecture de Archives en bibliothèques. Regards croisés, chercheurs et professionnels

Archives en bibliothèques – 26 janvier 2018

On oublie souvent que les bibliothèques conservent aussi tout autre chose que des livres, et en particulier de vastes ensembles mêlant notes et carnets de travail, correspondances, manuscrits et pièces imprimées. Ces « fonds particuliers », selon la terminologie actuelle,trouvent leur cohérence dans l’activité de l’individu ou de la famille qui les a rassemblés. Véritables « archives en bibliothèque », ils ouvrent sur une histoire des pratiques de l’écrit et de l’archivage domestique, sur une histoire de la manière dont les bibliothèques absorbent des fonds qui ne sont pas des livres, et sur une histoire des usages historiens suscités par ces matériaux.

Programme de la matinée (ouverte à tou.te.s)

A9h30 – Archives en bibliothèques (XVIIIe-XXIe siècle) : présentation d’un chantier de recherches par Emmanuelle Chapron (TELEMMe – AMU, CNRS UMR 7303) Continuer la lecture de Archives en bibliothèques – 26 janvier 2018