Archives par mot-clé : blogging

Expérimenter la publication d’un blog : le cas de S.I.Lex

C’est en février 2009 que Lionel Maurel, alias Calimaq, juriste et bibliothécaire rédige son premier billet sur son blog s S.I.LEX six ans plus tard, ce sont plus de 600 qui sont lus, souvent relus, par les professionnels des sciences de l’information, par ceux qui se préoccupent des biens communs de la connaissance ou  par tous ceux qui s’interrogent sur leurs droits numériques et sur ce que peut devenir l’information sur le Web ou ses modèles économique. Sarah Clément et Mélanie Leroy-Terquem ont choisi d’en éditorialiser une sélection et de solliciter quinze blogueur.euse.s lecteur.trice.s de Calimaq  pour réaliser un ouvrage, qui paraîtra en octobre 2019 et sera – bien évidemment – également disponible dès sa sortie en libre accès aux presses de l’ENSSIB. Il sera donc enfin possible de feuilleter le blog sur la plage ou dans son fauteuil… ne manquez pas sa sortie en octobre 2019 !

Les blogueurs : Muriel Amar, Dominique Cambrésy, Benjamin Caraco, Véronique Ginouvès,Alexandre Hocquet, Bernard Majour, Luc Maumet, Silvère Mercier,Pouhiou, Sébastien Shulz, Bérengère Stassin, Isabelle Van Welden.

Télécharger le flyer promotionnel du livre.

 

Crédits photographiques : Image de la page 408 d’un compte rendu de l’Association française pour l’avancement des sciences, ca 1825, numérisé par la bibliothèque de New York Botanical Garden, LuEsther T. Mertz. Domaine public.

La phonothèque aux journées du patrimoine écrit d’Albi (27-28 juin 2017)

« Actualités du Patrimoine écrit, Patrimoine écrit et actualités »

Tel sera le thème développé lors des Journées du Patrimoine écrit du Ministère de la culture qui se dérouleront du 27 au 28 juin 2017 à Albi. Le Centre Régional des Lettres – CRL en est co-organisateur avec la Ville d’Albi. Ce chiasme autour du patrimoine écrit et des actualités est au cœur des préoccupations de la phonothèque de la MMSH. En effet, actuellement, un des impacts de la numérisation des archives est l’intégration des pratiques participatives issues du web social. Le développement du  crowdsourcing1 Continuer la lecture de La phonothèque aux journées du patrimoine écrit d’Albi (27-28 juin 2017)

  1. Utilisation de la créativité, de l’intelligence et du savoir-faire d’un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Voir, également, à ce sujet le mémoire de fin d’année du Master “Archives numériques” de l’ENSSIB soutenu par Ariane Nérouloudis qui a travaillé à la phonothèque et que nous tenons à remercier pour son passage très collaboratif http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/66008-le-crowdsourcing-applique-aux-archives-numeriques-concepts-pratiques-et-enjeux.pdf. []

Mnemosyme frappe à la porte…

3110865740_084403e284

… et s’invite sur le tout nouveau blog de Goulven Le Brech, archiviste à l’Ecole des hautes études en sciences sociales à Paris.

Un blog qui promet de nous informer sur la question des archives dans le monde du numérique. Le titre,  “En attendant Mnemosyme”, est un rappel de la fille d’Ouranos et de Gaïa, qui présidait à la transmission, à la mémoire et donc aux archivistes, avant même que le panthéon des dieux grecs ne commence à s’organiser. Il faut que je pense à lui dédier un ex-voto si je scratche encore un disque dur (oups, je croise les doigts).

Crédit photographique : Ruth St. Denis photographie de Nickolas Muray (1923), New York Public Library http://www.flickr.com/photos/nypl/3110865740 – Pas de restrictions de diffusion connues.

Les outils du web 2.0 au service des documentalistes

Ouvrir un carnet sur Hypotheses.org c’était -entre autre- un moyen pour l’équipe de la phonothèque de la MMSH d’utiliser les outils du Web 2.O. En effet, la base de données en ligne de la phonothèque ne permet pas vraiment d’ouvrir un dialogue avec ses utilisateurs. Même si nombre d’internautes nous écrivent des courriels pour avoir des informations sur les archives sonores repérées dans la base (et certains mériteraient d’être publiés), il s’agit d’échanges privés.

Je m’égare… tout ça pour dire que pour gérer un fonds d’archives sonores il est utile de connaitre les outils du Web 2.0. Ces jours derniers, se sont déroulées à Sète les journées des professionnels de l’information scientifique et technique du CNRS, les FREDOC. Elles portaient sur “Le web collaboratif au service des documentalistes”. J’y suis intervenue dans un atelier sur la syndication de contenu et les outils de travail collaboratifs. Voilà le programme et le diaporama diffusé lors de cet atelier.

Crédits photographiques : Véronique Ginouvès, Port de Sète depuis le cimetière marin (CC)

Une note en bas de la page :

La ville de Sète (Cette) est émouvante. D’abord à cause du poète Paul Valéry qui plane sur le cimetière marin :

“Le vent se lève! . . . il faut tenter de vivre!
L’air immense ouvre et referme mon livre,
La vague en poudre ose jaillir des rocs!
Envolez-vous, pages tout éblouies!
Rompez, vagues! Rompez d’eaux réjouies
Ce toit tranquille où picoraient des focs!”

Et puis à cause de son nom, longtemps resté sous forme d’adjectif démonstratif, comme l’a chanté Georges Brassens, amoureux un temps de Jeanne Martin, “patronyme qui fait pas tellement d’effet dans le bottin mondain.”