Archives par mot-clé : Bourgogne

Patrimoines, participation, citoyenneté – 4 & 5 septembre 2015, Anost

Les 4 et 5 septembre 2015 auront lieu dans le Morvan deux journées de rencontre et d’échanges pour que se croisent les expériences et les réflexions autours de projets participatifs  en France et en Europe (Italie, Belgique, Espagne). Le patrimoine culturel immatériel (PCI) sera au centre des débats, posant ainsi la question des rapports entre patrimoines et citoyenneté. Ces journées-rencontres se tiendront à la Maison du patrimoine oral de Bourgogne (Anost). Elles sont organisées par le Centre Georges Chevrier (université de Bourgogne) et la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne, en collaboration avec le Centre français du patrimoine culturel immatériel et avec le soutien de la Région Bourgogne.

arton1016-8632b

Programme

Vendredi 4 septembre 2015

9 h 15 – 9 h 45 : Ouverture par Séverine Cachat, anthropologue, directrice du CFPCI , Caroline Darroux, anthropologue, Centre Georges Chevrier et Jean-Louis Tornatore, anthropologue, Centre Georges Chevrier

9 h 45 – 12 h 30 : Modération : Pascal Ribaud, président de la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne
Caroline Darroux et Pierre Léger, président de l’Association des « Langues de Bourgogne » à Anost :
Émergence citoyenne et institutionnalisation : la place de la participation dans le projet Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne
Benjamin Assié, directeur du CIRDOC (Béziers) : Le CIRDOC, de la bibliothèque occitane d’initiative populaire à la bibliothèque-forum des acteurs du PCI

11 h 15 – 11 h 30 : Pause

Véronique Ginouvès, responsable de la phonothèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix-Marseille Université et Mikaël O’Sullivan, directeur de la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne : Le patrimoine oral à l’heure des humanités numériques : le portail du patrimoine oral, outil de recherche et de valorisation du patrimoine culturel immatériel

14 h – 15 h 30 : Modération : Séverine Cachat
Emmie Segers, LECA, Expertise centrum alledaags erfgoed (Gand, Belgique) : Autour des jupes des géants. Expériences participatives de sauvegarde et réseaux d’acteurs du patrimoine culturel immatériel en Flandre
Flavie Ailhaud, ethnologue, Ville d’Arbois, et Noël Barbe, anthropologue, LAHIC – IIAC et DRAC Franche-Comté : À propos d’une candidature Unesco et de l’organisation des publics. Retours critiques sur les réglages du dossier du Biou d’Arbois

15 h 30 – 16 h : Pause

16 h – 17 h : Marion Trannoy, responsable du Musée de Corse : Patrimonialisation et interculturalité, ce que participer veut dire entre centre et ultra-périphérie. Communication précédée du film réalisé par la communauté wayana dans le cadre de la candidature du rituel du maraké pour la liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente

21 h – 22 h 30 : Spectacle « Tourne les histoires et rêve la musique », Jean Dollet et Simon Guillaumeau.

Samedi 5 septembre 2015

9 h 15 – 12 h 15 : Modération : Caroline Darroux
Valentina Zingari, anthropologue, université de Sienne et réseau Simbdea (Italie) : Patrimoines : approches intégrées, PCI et participation en Italie.Le terrain de Cocullo, pays de la montagne méditerranéenne
Gaizka Aranguren, directeur de Labrit multimedia (Pampelune, Espagne) : Identité et développement local : méthodologie, modèles et exemples de gestion participative du PCI

11 h 15 – 11 h 30 : Pause

Jean Vigreux, professeur d’histoire contemporaine, Centre Georges Chevrier, président du Conseil scientifique du Parc du Morvan : Enjeux d’un partenariat de recherche scientifique en lien avec les habitants pour questionner la patrimonialisation en milieu rural

12 h 15 – 12 h 30 : Mots de fin par Jean-Louis Tornatore

Crédits photographiques : Le Jour ni l’Heure 8455 : Gislebert (?), chapiteau des Vieillards de l’Apocalypse, musiciens, joueurs de luth, c. 1170, cathédrale Saint-Lazare d’Autun, Saône-&-Loire, Bourgogne, photographie de Renaud Camus, lundi 3 mars 2014, 12:32:08 http://www.renaud-camus.net/librairie

Le patrimoine oral en Bourgogne

Dans les années 1970, des associations du Morvan se sont mises en quête de répertoire musical et instrumental, de contes et de récits de tradition orale. Cette action s’est consolidée au fil du temps, professionnalisée, toujours dans le respect du témoin collecté. L’inauguration de la Maison du Patrimoine Oral en Bourgogne, le 20 septembre dernier à Anost, en est l’aboutissement. Elle est le fruit d’une concertation  entre les associations intéressées par le domaine, les collectivités territoriales (Parc, Région, Départements, Communautés de communes) et les services de l’Etat (DRAC, DIREN). L’oralité vient donc ainsi s’inscrire dans le patrimoine bourguignon, comme la 6ème maison à thème d’un  réseau bien ancré dans le territoire, après la maison du seigle (créée en 1989), celle des galvachers (1994), de Vauban (1996), de l’élevage et du charolais (1999) et des hommes et des paysages (2000).

Le pôle « archives sonores et audiovisuelles » de la Maison du Patrimoine Oral que dirige Mickaël O’Sullivan, numérise, documente et valorise des archives sonores sur l’ensemble du territoire bourguignon en collaboration avec les différents centres d’archives départementales, et régionales, le parc naturel du Morvan et l’association Musique Danse Bourgogne. Vous pouvez d’ores et déjà interroger la base de données et découvrir de nombreuses archives sonores et audiovisuelles.

Pour préparer cette maison du patrimoine oral, un colloque avait été organisé en septembre 2006 à Bibracte sur le thème « Le patrimoine immatériel : de la collecte à la restitution ». Il était déjà possible d’écouter les interventions et les débats mais, pour fêter cette nouvelle maison, les actes viennent de paraître. Ce petit ouvrage, joliment illustré, est une passionnante introduction au patrimoine immatériel. N’hésitez pas à vous le procurer, pour la modique somme de 15 euros, à la boutique du parc naturel régional du Morvan.

Et pour oublier l’hiver qui s’installe, faire revenir les beaux jours…, écoutez donc cette imitation de la mésange par Maurice Digoy.