Archives par mot-clé : Brésil

Transformation des genres audiovisuels : comparaison Brésil-France

Du 21 au 23 juin 2016, le programme PIMI (Patrimoines-Images-Médias-Identités) organise ses prochaines rencontres à Lyon et à Grenoble.

PROGRAMME

Mardi 21 juin 2016

Ouverture, 10h : Bernard Hours Directeur du LARHRA et Agnès Magnien Directrice des collections de l’INA avec Géraldine Poels  (Responsable de la valorisation scientifique à l’INA) Continuer la lecture de Transformation des genres audiovisuels : comparaison Brésil-France

2ème séminaire du programme international PIMI « Patrimoines, images, médias, identités »

Accèdez à une synthèse des deux journées à travers les réseaux sociaux ci-dessous et sur https://storify.com/Bagolina/pimi2015-10


Crédits photographiqueq de l’image à la une : sur l’île d’Itaparica, le 28 octobre 2015, photographie de V. Ginouvès.

Testemunhas, Media, Identidades – Témoins, Médias, Identités

Dans le cadre du programme du séminaire de communication et culture contemporaine  de l’université fédérale de Bahia et du projet de coopération scientifique PICS 06714 « Patrimoines-Images-Médias-Identités » se tiendra le deuxième séminaire international d’études de la télévision France/Brésil ; Testemunhas, Media, Identidades Témoins, Médias, Identités les 26 et 27 octobre 2015 (Auditório da Faculdade de Comunicação da UFBA).

Lundi 26 octobre
13h30
Abertura/Ouverture Evelyne Cohen (LARHRA) e/et Itania Gomes (PósCom/UFBA) coordenadoras/coordinatrices do Projet Institucional de Cooperátion Scientifique PICS 06714 / Patrimoines-Images-Médias-Identités (PIMI), Guilherme Maia, coordenador/directeur PósCom/UFBA

14h30
Painel temático 1. Cartografias das testemunhas / Panel thématique 1. : Cartographie des témoins – Coordenação / Présidence de séance: Fernanda Maurício
Marie-France Chambat-Houillon : A la recherche du témoin à la TV/ À procura da testemunha na TV.
Itania Gomes, Valéria Vilas Bôas e Juliana Gutmann: Construções de identidade do repórter-testemunha na TV brasileira / Constructions de l’identité du reporter-témoin à la télévision brésilienne
Evelyne Cohen : Le témoin (ordinaire) aux fondements de la vérité de l’information à partir des journaux télévisés des années cinquante à nos jours / A testemunha comum como fundamento da verdade da informação nos telejornais dos anos cinquenta aos dias atuais.

16h15:Pausa café /Pause café

16h30
Painel temático 2. Testemunho e história de vida Panel thématique 2. Témoignage et histoire de vie – Présidence de séance/ Coordenação: Marie-France Chambat-Houillon
Vera Regina França et Fabíola Souza : História de vida e testemunho na TV: a revelação do sofrimento em público / Histoire de vie et témoignage à la télé: la révélation des souffrances en public.
Anne-Marie Granet-Abisset : De la visibilité à la présence silencieuse Les témoins ‘ordinaires’ à la télévision des années 60 à nos jours / Da visibilidade à presença silenciosa : as testemunhas « comuns » na televisão dos anos sessenta aos dias atuais.
Fernanda Mauricio : Está é minha vida: testemunho, experiência e história de vida na TV brasileira / Ça c’est ma vie : témoignage, expérience et histoire de vie à la télévision brésilienne.

mardi 27 octobre
9h : Reunião científica do PIMI / Réunion scientifique de PIMI –  atividade restrita aos pesquisadores envolvidos no projeto PIMI/ activité restreinte aux chercheurs impliqués dans le projet PIMI
Pausa para almoço/ pause déjeuner

14h
Painel temático 3. Testemunha, celebrização e vida ordinária Panel thématique 3. Témoin, celebritization et la vie ordinaire – Coordenação/ Présidence de séance: Vera Regina França
Maryline Crivello : Témoins et acteurs ordinaires de l’Histoire vivante / As testemunhas e atores comuns da História Viva
Isabelle Gaillard : Le petit commerçant, témoin ‘ordinaire’ de la « révolution » de la distribution pendant les Trente Glorieuses » / O pequeno comerciante, testemunha ‘comum’ da ‘revolução’ da distribuição durante os Gloriosos Trinta
Igor Sacramento : O espetáculo do trauma: narrativas testemunhais de celebridades sobre o bullying num programa de TV / Le spectacle du trauma: des témoignages de célébrités sur le bullying sur une émission de télévision
Ana Paula Goulart : Patologias da memória: testemunhos, mídia e velhice / Pathologies de la mémoire: témoignages, médias et vieillesse

16h : Pausa café / Pause café 16h15

Painel temático 4. Estratégias do testemunho Panel thématique 4. Stratégies du témoignage. Présidence de séance/ Coordenação: Anne-Marie Granet-Abisset
Véronique Ginouvès e Graziela Mello Viana : L’identité des anonymes. Enjeux des enquêtes orales et rôle du témoin / A identidade dos anônimos: os mecanismos da entrevista oral e o papel da testemunha
Elizabeth Bastos Duarte : Entre a comemoração e a autopromoção: os testemunhos do fazer televisual / Entre célébration et auto-promotion: les témoignages de la production télévisuelle
Maria Lília Dias de Castro : Papel da testemunha na construção da identidade em publicidade/ Le rôle du témoin dans la construction de l’identité dans la publicité

18h
Encerram

logosPIM

 

 

 

 

 

 

La phonothèque de la MMSH était présente le 3 juin 2013 au séminaire international d’études sur la télévision Brésil-France à l’université fédérale de Bahia et le 13 avril 2015, à la MMSH, au séminaire international Le témoin à l’écran, approche comparée.

 

Crédits photographiques : Little Rock, [Arkansas]. Filming high school classes (LOC) O’Halloran, Thomas J.,, photographer. Little Rock, [Arkansas]. Filming high school classes 1958 Sept. Pas de restrictions de droits connues.

Le témoin à l’écran : approches comparées

Les 13 avril l’UMR TELEMME (Aix-Marseille Université – CNRS), l’UMR LARHRA (UMR 5190 CNRS), le Centre Ceisme (CIM Paris EA1484), la Phonothèque et le Pôle Image, son, pratiques du numérique de la MMSH, le programme de Post-graduaçao Communication et Culture de la Faculté de Communication de Salvador de Bahia, le groupe de recherche Images et sociabilité de l’Université du Minas Gerais (Grupos de Pesquisa em Imagem e Sociabilidade – Gris), le groupe Médias, Mémoire et Amnésie de l’Université de Rio de Janeiro organisent une journées d’étude sur le thème « Le témoin à l’écran : approches comparées ». Cette journées se tient dans le cadre du programme « Patrimoine, images-médias identités » (PIMI), financé dans le cadre d’un projet international de coopération scientifique (PICS) du CNRS. La journée du 13 avril est ouverte à tou.te.s et sera suivi d’une réunion de travail restreinte, le 14 avril, pour mettre en place l’organisation du projet.

Date :13 avril 2015

Lieu : salle Paul-Albert Février

Horaires : 9h-18h

Le témoin à l’écran : approches comparées, programme

9h Accueil par Maryline Crivello, directrice de l’UMR TELEMME

Présidence de séance Vera Regina França (Minas Gerais)

9h20 Evelyne Cohen (LARHRA) et Itania Gomes (UFBA-POSCOM) coordinatrices France-Brésil du programme PIMI
9 h30 Maryline Crivello (TELEMME, AMU-CNRS) et Anne-Marie Granet (LARHRA) Le témoin à l’écran. Questionnements et perspectives.

10 heures François Jost (CIM-CEISME) Pour une typologie du témoignage télévisuel

10h30-11 heures pause

Présidence de séance Maryline Crivello (TELEMME, AMU-CNRS)

11 heures Itania Maria Mota Gomes e Juliana Freire Gutmann (Universidade Federal da Bahia) « Le témoin oculaire de l’histoire » ou celui qui « vit les faits du dedans au dehors »? La construction du reporter-témoin à la télévision brésilienne

11 heures 30 Marie-France Chambat Houillon(CIM-CEISME) La sincérité du témoin

12h Discussion

12h30 Déjeuner

13 h45 Reprise

Présidence de séance François Jost

14 h Vera Regina França e Graziela Mello Vianna (Universidade Federal de Minas Gerais)
Témoignages dans les médias: pluralité des voix ou stratégie mercantile? 

14h35 Véronique Ginouvès (Phonothèque MMSH- USR 3125) European sounds : donner à entendre le patrimoine sonore européen 
15 h Ana Paula Goulart (Universidade Federal do Rio de Janeiro) e Igor Sacramento (Fundação Oswaldo Cruz/ Universidade Federal do Rio de Janeiro) Témoignages de la répression et de la résistance: les images de télévision du Brésil en 1968 

15h35-15h50 Pause

Présidence de séance Anne-Marie Granet Abisset

16 h Djamel Achour Responsable de l’association Anonymal TV La télé au coeur de la cité. Autour du film Jas de Bouffan, reflets d’une mémoire

16h30 Sophie Gebeil (TELEMME, AMU-CNRS) Mémoires locales à l’ère de l’internet : l’association AnonymalTV

http://www.anonymal.tv/ et extraits du film de D. Achour http://www.anonymal.tv/web-tv/emissions/les…/item/reflet-d-une-me-moire

17 h- 17 heures 45  Discussion sur les interventions de la journée .

 

N.B La traduction du brésilien au français sera assurée par Mariana de Souza Gomes (CEISME)

Information sur la journée en langue portugaise.

 

Programme de travail de la journée du 14 avril :

Axes du projet

Présidence de séance Marie-France Chambat Houillon
9 h30 Evelyne Cohen Rappel du programme déposé  PIMI
9h50 Isabelle Gaillard Dimensions économiques : l’émergence et l’essor d’un genre stratégique dans l’économie des chaînes de télévision privée française: la série (des années 1980 à aujourd’hui)
10h15-10h45 Discussion
1/ De l’archive audiovisuelle à sa constitution en patrimoine
2/ Programmes de télévision et genres médiatiques comparés
3/ Etudes des formes télévisuelles de mise en récit et de mise en scène du témoignage
4/ Proposition de formation doctorale : L’atelier numérique des savoirs en sciences humaines et sociales
10h45-11h15 Pause
Présidence de séance Itania Gomes
11h15-11h30 Géraldine Poels (Ina)
11h30- 12 h30  propositions sur les différents axes-Responsables par axes

Présidence de séance Evelyne Cohen
14 heures-17 heures  Calendrier et organisation de PIMI

 

Crédits photographiques de l’image « à la une » : Convair/General Dynamics Plant and Personnel Corporation – F-102/F-106, 1955-1969, San Diego Air and Space Museum Archive. Pas de restriction de droits connues.

La phonothèque présente au séminaire international « Estudos de Televisão Brasil-França », Salvador de Bahia, 3 juin 2013

Le Grupo de Pesquisa Análise de Telejornalismo de l’Université fédérale de Bahia organise le 3 juin 2013 un séminaire international d’études sur la télévision Brésil-France = Seminário Internacional Estudos de Televisão Brasil-França sous la direction de  Maria Itania Mota Gomes (auditorium Facom/UFBA) de 8h30 à 18h30.

Le séminaire se tient avec le soutien du Conselho Nacional de Desenvolvimento Científico e Tecnológico – National Counsel of Technological and Scientific Development (CNPq), le Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior (CAPES) et le programme de Pós-Graduação em Comunicação e Cultura Contemporâneas de l’Université fédérale de Bahia (PósCom/UFBA).

Programme

 8h30 : Abertura oficial

Políticas públicas e patrimônio audiovisual: os desafios da memória

Maryline Crivello. Professora de História da Mídia na Aix-Marseille Université , Diretora do Centro de Pesquisa  TelemmeTemps, Espaces, Langages, Europe Méridionale – Méditerranée.

François Vallotton. Professor na Université de Lausanne, Suiça.

Esther Hamburger. Professora da Universidade de São Paulo, responsável pelo projeto de Digitalização do Acervo da Extinta TV TUPI/Cinemateca Brasileira.

Veronique Ginouvès. Pesquisadora na Phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence.

Coordenação: Itania Maria Mota Gomes

 

A História e a história da produção televisiva

Evelyne Cohen. Professora de História e Antropologia Culturais da École Nationale Supérieure des Sciences de L’information et des Bibliothèques (ENSSIB-Université de Lyon) e do LARHRA –  Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR CNRS).

Anne Marie Granet-Abisset. Professora de história contemporânea da Université Pierre Mendès France Grenoble 2, onde dirige o LARHRA –  Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes(UMR CNRS). É coordenadora do projeto de pesquisa Mémo-Risque 2. Archives télévisuelles et mémoire des risques.

Bruno Leal. Professor da Universidade Federal de Minas Gerais e do Programa de Pós-Graduação em Comunicação, na linha de pesquisa « Meios e produtos da comunicação.

Fernanda Maurício. Professora da Universidade Paulista, do Programa de Pós-graduação em Comunicação. Pesquisadora associada ao Grupo de Pesquisa em Análise de Telejornalismo.

Juliana Gutmann. Universidade Federal da Bahia/ Bolsista de PNPD/CNPq. Pesquisadora do Grupo de Pesquisa em Análise de Telejornalismo.

Geraldine Poels. Pesquisadora na Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines e membro d Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines.

Itania Maria Mota Gomes. Professora na Universidade Federal da Bahia e do Programa de Pós-Graduação em Comunicação e Cultura Contemporâneas. Coordena o Grupo de Pesquisa em Análise de Telejornalismo.

Coordenação : Jussara Peixoto Maia

 

Desafios da análise de televisão

Myriam Tsikounas. Professora na Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, onde Dirige o Centro de Pesquisa ISOR – Images, Sociétés, Représentations. É coordenadora do Mestrado em História e Audiovisual.

Maria Carmem Jacob. Professora da Universidade Federal da Bahia e do Programa de Pós-Graduação em Comunicação e Cultura Contemporâneas. Coordena o Laboratório de Análise de Teleficção.

Marie-France Chambat-Houillon. Professora na Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle e pesquisadora no Centre d’Etudes des Images et des Sons Médiatiques/CEISME (CIM), Laboratório de Excelência Industrias Culturais e Criação Artística. 

Elizabeth Bastos. Professora do Programa de Pós-Graduação em Comunicação da Universidade Federal de Santa Maria.

Isabelle Gaillard. Professora de História Contemporânea na Université Pierre Mendès France, Grenoble II e Membro do LARHRA (Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR CNRS).).

Inês Vitorino. Professora da Universidade Federal do Ceará e do Programa de Pós-Graduação em Comunicação. Coordena o GRIM/Grupo de Pesquisa da Relação Infância, Juventude e Mídia.

Coordenação: Maria Lília Dias Castro

 

Clôture / Encerramento: 18h30

 

Les inscriptions, gratuites, se font par courriel / As inscrições, gratuitas, deverão ser realizadas através do email: estudosdetelevisaoufba@gmail.com

 

Le programme en PDF

Crédits photographiques : « Housewife cleaning a TV set with a feather-brush », 1950, Photographe : Walter Blum, Archives nationales des Pays-Bas,  SFA006004495. Pas de restrictions de droit connues.

Siverio Pessoa & La Talvera – ForrOccitània

Depuis le Pernambouc, Silvério Pessoa a souvent ramené ses musiques et le forró, pour les associer au groupe occitan, La Talvera. Ces rencontres, débutées en 2003, avaient fait naître un nouveau groupe sous le nom de ForrOccitània, ce disque démontre que l’association a fonctionné sur la durée. L’intention est claire : faire parler les langues entre elles et faire jouer les musiciens ensemble. Accordéon, triangle, tambourin sont les instruments du forró, déjà communs dans le Sud de la France ; s’y ajoute le fifre (pifre occitan et pifano du Nordeste). Ils se retrouvent ici quasiment dans tous les morceaux accompagnés parfois du graïle (hautbois languedocien), du cavaquinho (sorte de guitare d’origine portugaise à quatre cordes), de la bodega (famille de la cornemuse), de la viole à 12 cordes et plus classiquement de saxophones, clarinettes et clavierS. De belles bigarrures musicales où les couleurs des deux pays conservent leur originalité tout en réussissant la fusion. On ne sait plus alors si le chant est occitan ou brésilien, la fête est lancée, le voyage engagé – Escotatz (traditionnel portugais)- titre 8 :

Occitània ven brasiliera

O tão linda

Lo Sertão dança la borrèia

La Résistance est clairement le dénominateur commun de cette fusion. Ce n’est certainement pas le choix le plus facile, car rien de plus mystérieux que la réussite d’un texte engagé en musique. L’interpellation pour un monde « sans flic et sans CRS » est éventée, quant aux noms des hommes politiques, ils sont vite balayés par l’actualité (Chora bananeira – titre 4). D’ailleurs, les injonctions qui parcourent le disque semblent ne pas toujours être faciles à suivre malgré leur simplicité apparente « Es a totòm de plan causir sa dralha, E de sortir de la gregaritat » (Nas terras/Las linhas de la man – titre 3). Pourtant, certains airs trouvent une force et une identité étourdissantes et s’illuminent de cette énergie combattante. Cela fonctionne surtout lorsque les deux récits historiques s’entremêlent dans la contestation. La combinaison des trois héros nés à la fin du 19ème siècle de la chanson Landon, Lampao et Padre Ciço (titre 5) mélange des histoires dont on a souvenance même si on les a oubliées ou jamais entendues. Le bandit Virgulino, surnommé « Le Lampion » à cause de sa puissance de feu, le Père Ciço qui l’a soutenu et le chansonnier Landou ne se sont pas croisés mais ils se seraient certainement unis dans leur refus de l’asservissement.

D’autres chants traversent notre imaginaire avec une fulgurance étonnante, nous faisant brusquement changer d’hémisphère : la valse de Jòrdi Amado (titre 2), où l’accordéon prend des accents andins, est une merveille de tendresse où l’on croit voir virevolter Dona Flor dans les bras de ses deux maris. A la fin de l’avant dernier titre (Casa de aranha/Escotish de l’aranha), la brutalité de la force musicale de deux très brèves séquences  d’archives sonores brésiliennes et tarnaises, nous pincent le coeur… A quand le voyage dans le temps ?

Crédits photographiques :

Couverture du disque ForrOccitània, 2012, http://outrobrasil.com

Brazilië door Johannes VingboonsNationaal ArchiefBeschrijving: « Paraijba » Gezicht op Paraiba, João Pessoa, BraziliëDatum: 1665, URL: http://beeldbank.nationaalarchief.nl/na:col1:dat510088. Pas de restrictions de droit connues.

 

Chronique publiée pour Pastel, le 24 septembre 2012 : http://www.pastel-revue-musique.org/2012/09/forroccitania-silverio-pessoa-et-la.html

Nordeste occitan


Quelques accords de banjo suivis de la voix de bluesman méridional de Moussu T, donne le son de ce disque. Dès le premier chant les paroles passent tranquillement du provençal au portugais… il va s’agir de Maratge, d’échanges. Le Brésil et l’Occitanie se rencontrent sur 15 plages ensoleillées et cela semble couler de source : on dirait que les cultures de la Résistance s’entendent bien. Les voix de La mal coiffée, qui habituellement prennent la clé des champs, s’adaptent à la poésie urbaine (plage 6) ; Les bombes 2 bal, lascives, se lancent dans la mélodie tropicale (plage 12)  ; Original Occitana nous offre une version de Diga Janeta très sérieusement « trad » dans sa polyphonie et complètement disjonctée dans ses paroles (plage 14) ; une introduction à la mandole sur un air oriental mélancolique interrompu brutalement par une double voix Karpienna/Pessoa nous foudroie, « Guerra são piores quando são interior / Les pires guerres sont intérieures » ; un pincement de cœur nous étreint en retrouvant les Fabulous troubadors (plage 5) que l’on n’a plus entendu depuis bien longtemps.

Enfin, tout se termine sur une poésie lancinante chantée à la forme du pays de Pernambouc : un dizain de vers de sept syllabes qui énumère les uns après les autres les artistes de ce Nordeste occitan qui ont participé au projet et leurs qualités. Silvério Pessoa nous explique sa démarche sur son titre « Mix raça » (plage 13) : cada um tem un pouco de cada cor / Dos navios negreiros / Da força dos índios / Edas melodias do povo Europeu (Chacun a en lui un peu de chaque couleur / Des navires négriers / De la force des indiens / Et des mélodies du peuple européen). C’est Marc Régnier, un parisien amoureux du Brésil qui a eu l’idée après avoir écouté un peu par hasard Massilia Sound System (plage 3) de se lancer dans cette aventure. Il a très vite découvert que cette idée était déjà ancienne, puisque dès les années 1980 Claude Sicre puis le groupe la Talvera (plage 2) étaient partis à la recherche des musiciens du Nordeste et que leurs liens avec cette terre et ces hommes ont perduré. Sans doute la qualité sonore de l’ensemble du cédé aurait pu être meilleure mais les enregistrements ont été réalisés dans des endroits multiples et parfois improbables de Nice à Toulouse en passant par Carcassonne, Cordes-sur-Ciel et Peyriac au fond du Minervois, cela n’a pas dû faciliter le mixage. Peu importe, l’aïoli a prise, le disque renvoie à une ambiance de fête, de danse d’un monde populaire énergique et rebelle. Un Nordeste occitan dont on aimerait entendre clamer la vitalité plus souvent.

Référence : Silvério Pessoa invite, Collectiu : encontros occitan, 2011 : http://www.silveriopessoa.com.br Chronique rédigée pour la revue Pastel.

Crédits photographiques : Bonecos de barro de Caruarú – Pernambuco, Brésil, photographie de Paula FJ, 2007. Licence CC.