Archives par mot-clé : brioche

La recette du mois : les coques

Pour mieux faire connaître les archives sonores de la phonothèque de la MMSH. Le dernier lundi du mois, nous vous faisons découvrir des recettes de cuisine enregistrées et révélées par les informateurs sur le terrain.  Le choix de ce mois-ci s’est porté sur une recette de petits pains briochés appelés coques.

Pierre Laurence, ethnologue, a déposé à la phonothèque de la MMSH plusieurs corpus d’enquêtes enregistrées au cours de sa carrière. Celui sur lequel s’appuie son ouvrage Du paysage et des temps : la mémoire orale en Cévennes, Vallée Française et Pays de Calberte : récits de l’histoire, au-delà des choses, littérature orale, publié en 2004 par le Parc national des Cévennes a été déposé à la phonothèque en 2000. L’équipe de la phonothèque a mis plusieurs années pour traiter cet ensemble riche de plus de 150 heures. Les notices documentaires de l’ensemble de la collection sont Continuer la lecture de La recette du mois : les coques

La recette du mois : la couronne des rois provençale briochée

Pour mieux faire connaître les archives sonores de la phonothèque de la MMSH, une fois par mois le dernier lundi, nous vous faisons découvrir des recettes de cuisine enregistrées et révélées par les informateurs sur le terrain mais pour Noël, exceptionnellement, nous anticipons la parution d’une semaine. Le choix de ce mois-ci s’est porté sur la couronne  des rois briochée, telle qu’elle se fait en Provence.

La recette de la semaine est celle d’une couronne des rois provençale  briochée. Elle est évoquée dans l’enquête 386, enregistrée par Claude Martel, ethnolinguiste, en 1979 à Digne-les-Bains auprès d’un informateur anonyme. L’entretien est pour lui l’occasion de se souvenir des pâtisseries de son enfance, vers 1930, et en  particulier des santons que l’on trouvait dans ce « gâteau des rois » :

Continuer la lecture de La recette du mois : la couronne des rois provençale briochée

La recette du mois : la Crichenta, brioche de Noël

Pour mieux faire connaître les archives sonores de la phonothèque de la MMSH, une fois par mois (habituellement le dernier lundi mais pour Noël exceptionnellement nous avons anticipé le billet d’une semaine), nous vous faisons découvrir des recettes de cuisine enregistrées et révélées par les informateurs sur le terrain.

La recette de la semaine est celle d’une brioche de Noël extraite de l’enquête 2688 , enregistrée le 11 Novembre 1982  par Danièle Musset (ethnologue, ancienne directrice du Musée Ethnologique de Salagon de Haute-Provence). auprès de Madame Marie Rostagni  habitante de Breil-sur-Roya.

Comme le souligne Mme Rostagni dans l’entretien,  la Crichenta était autrefois avant tout un plat de fête de la période de Noël. Aujourd’hui, elle se mange toute l’année , fabriquée par plus d’un boulanger des Alpes-Maritimes.

Recette de la Crichenta ou Cricenta, brioche de Noël :

La Crichenta était autrefois avant tout un plat de fête de Noël dans la vallée de la Roya. Aujourd’hui, elle se mange toute l’année  et à Saorge ou à Fontan (06),  on la retrouve sous le nom de « picore ». Ce gâteau brioché était aussi consommé après bénédiction lors de la messe de la fête patronale de la Saint-Roch, au mois d’août.

Préparer la veille la macération suivante :

Dans un verre verser un tiers d’eau de fleur d’oranger, de rhum, et  d’eau de vie, quelques graines d’anis ou fenouil,  1 zeste de citron râpé,  une pincée de safran.

Ingrédients :

300 gr de farine, 30gr de beurre, 3 cuillère à soupe d’huile d’olive,  2 cuillères de lait, sel, 60 gr de sucre,  ½ paquet de levure de boulanger.

Préparation :

Tout doit être manipulé dans une pincée chaude, à l’abri des courants d’air.  Tiédir le lait  y ajouter  le sucre, le sel, le beurre et l’huile et la levure verser le tout en fontaine avec la macération dans le saladier au milieu de la farine ajouter et bien pétrir et former une boule de pâte molle que l’on laisser lever dans un endroit chaud en ajoutant un peu de farine. Une fois levée recommencer l’opération tout en farinant si nécessaire et laisser à nouveau lever sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Une fois gonflée, et placer là dans le four préalablement chauffé à 50°.  Cuire 15 à 25 min de cuisson selon grosseur entre 180° et 200° selon four (gaz ou électrique).

15436633274_96e61728d7_o

A lire pour en savoir plus sur la Crichenta et ses variantes:

le livre de Joséphine Sassi, présent à la Médiathèque de la MMSH : Recettes de cuisine breilloise, Breil, Cercle culturel breillois, 1999, cote FME 641 SAS.
Cette recette a été reprise en 2007 sur le blog culinaire « Mais qu’est-ce qu’on mange ce soir à Cannes ? » sous le titre La crichente breilloise, une fondante brioche de la vallée de la Roya, en revenant d’Italie… 

Danielle Musset, dans parle également dans : Les plantes alimentaires de la vallée de la Roya, Ministère de la Culture )- Mission du Patrimoine ethnologique, Parc du Mercantour, Ateliers méditerranéens expérimentaux, novembre 1983, 216p (39 fiches, 15 illustrations) ; voir en particulier la fiche 7.
A lire en ligne :

Consultez l’index des recettes de cuisine publiées sur Les carnets de la phonothèque.

Crédits photographiques :  

Véronique Ginouvès (crichenta préparée et cuite le 13 décembre 2014)

 Mathilde Bresc (pour la crichenta avant la cuisson du 18 décembre 2014) (CC BY-NC-SA 2.0)