Archives par mot-clé : carte mentale

Formation à la collecte au CNRPAH, Alger, avril 2017

Du samedi 1er au 5 avril 2017, une formation à la collecte, son archivage et sa valorisation a eu lieu au Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques – CNRPAH, suivie par une quinzaine d’étudiants, en master 1 et 2 d’ethnomusicologie1. Ce master, dont la branche algérienne a été créée par Maya Saidani, ethnomusicologue au CNRPAH, est dirigé, en convention avec l’université de Gabès et l’Institut supérieur des arts et métiers, par Mohamed Gouja, musicologue2. Continuer la lecture de Formation à la collecte au CNRPAH, Alger, avril 2017

  1. Option « Musique et musicologie, option recherche ». []
  2. Du 12 au 15 Avril 2017 un colloque sera organisé à Gabès en étroite collaboration avec le CNRPAH et l’université de Gabès, dans la lignée de la série de colloques que l’Institut supérieur des arts et métiers organise depuis trois ans. La thématique, cette année, portera sur le thème « Maghreb, Sahara, Sahel : unité et diversité culturelle ». []

Matera, capitale européenne de la culture 2019 : appel à archives !

Les 9 et 10 février 2017, s’est tenu à Matera, à l’université de la Basilicate, une première réunion1 sur la mise en place de l’Istituto Demo-Etno-Antropologico (I-DEA). La création de cet institut fait partie des projets phares2 qui vont participer à la mise en place de Matera  capitale européenne de la culture 2019. Continuer la lecture de Matera, capitale européenne de la culture 2019 : appel à archives !

  1. Le groupe de travail réuni les anthropologues Ferdinando Mirizzi (directeur du Dipartimento Culture europee e del Mediterraneo, Université de la Basilicate) et  Pietro Clemente (Docente di Antropologia culturale presso le Università di Siena, Roma e Firenze) ; Véronique Ginouvès, responsable le la phonothèque de la MMSH – Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, CNRS – Aix-Marseille Université ). Les représentants de la fondation Matera-Basilicata 2019 qui étaient présents étaient Joseph Grima (inventeur du projet et concepteur de l’Open Design School), le designer Jan Boelen, (directeur artistique de Z33 et directeur de l’académie de Design de Eindhoven, LUMA Arles), Ekaterina Golovatyuk (architecte, chercheure, elle a participé au projet de restauration du musée de l’Hermitage. Francesco Marano et Vita Santoro, anthropologues à l’université de la Basilicate ont aussi participé à la réunion, ainsi que le directeur du projet Paolo Verri, Ariane Bieou (Manager culturel), Rossella Tarantino (Manager) Rita Orlando (Assistante). Les notes de la réunion ont été prises toute la journée par l’architecte Fedele Congedo,  sous forme de carte mentale. []
  2. D’autres projets vont être mis en place pour l’événement « Matera 2019 ». Par exemple, le 10 février une autre réunion clôturait la première phase d’une action déjà bien avancée, celle  de l’Open Design School dans le cadre de laquelle avait été organisée l’exposition Attraverso la città – La via del Sole qui se terminait à Matera le 12 février. []

Formation Ina Expert « Collecter, produire et enregistrer des témoignages » – décembre 2016

Les 5 et 6 décembre 2016 sur le site de l’INA de Bry-sur-Marne a eu lieu un nouveau stage de trois jours sur le collectage et l’enregistrement de témoignages. Comme au cours des autres cessions organisées par l’Ina, les stagiaires découvraient la préparation d’une enquête de terrain et d’une grille d’enquête, les modalités d’un entretien qualitatif, son cadre juridique et son traitement documentaire pendant une journée et demi. Puis ils approfondissaient leurs connaissances d’un enregistrement numérique sonore accompagné d’un ingénieur du son pendant une après-midi. Le troisième jour était consacré à la réalisation d’un entretien de même type enregistré cette fois en vidéo. Là aussi un professionnel apportait ses compétences et sa méthodologie pour la captation vidéo d’un témoignage. Continuer la lecture de Formation Ina Expert « Collecter, produire et enregistrer des témoignages » – décembre 2016

Collecter, produire et enregistrer des témoignages, formation INA Expert 2016

« Auriez-vous un souvenir récent de vacances ou de loisirs à nous raconter ? »

C’est le thème choisi cette année dans le cadre des exercices de collectage réalisés par les stagiaires de la formation INA Expert organisée au mois de juin à Bry-sur-Marne.

Huit personnes, issues d’institutions, de collectivités territoriales et du monde associatif, ont suivi durant trois jours une initiation au collectage de paroles de témoins, à leur captation sonore et vidéo. Les idées de projets des uns et des autres étant déjà bien abouties, le besoin de formation était plus fort du côté de la campagne de collectage et de son environnement : quels partenaires techniques, quels moyens mobilisés et quand, quel contrat de cession de droits, pourquoi faire et enfin, comment construire sa grille d’enquête avec quelles questions et sous quelle forme (ouverte, fermée). Continuer la lecture de Collecter, produire et enregistrer des témoignages, formation INA Expert 2016

De la Guyane au Surinam…

Amélie, Anne, Guillaume, Olivier et Violaine, nous sommes cinq étudiants en Master 2 « Sociétés et interculturalité », tous issus d’horizons professionnels différents. Pour conclure une semaine d’enseignement sur la collecte des entretiens de terrain et leur valorisation, nous avons choisi d’écrire un billet sur le sujet « La place du Surinam dans l’identité guyanaise » en faisant un point sur les sources documentaires et en nous appuyant sur des enregistrements que nous avons réalisés. En effet, alors que nos deux groupes étaient partis sur le campus de l’Université de Guyane, à la recherche de potentiels témoins pour mener à bien une enquête sur l’identité culturelle guyanaise, au bout du compte c’est l’importance de la place de traits culturels surinamiens dans leur vie de tous les jours en Guyane que ceux-ci ont soulignée. Continuer la lecture de De la Guyane au Surinam…

1er anniversaire de l’inscription du Gwoka sur la liste représentative du PCI : enjeux et perspectives

Dans le cadre du 1er anniversaire de l’inscription du Gwoka sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, Rèpriz, CMDTP – centre de musique et de danse traditionnelle et populaire de la Guadeloupe, organise une série de séminaires et d’événements culturels du 13 au 28 novembre 2015 sur les enjeux et les perspectives de cette inscription.Capture d’écran 2015-11-13 à 21.22.06

PROGRAMME

Vendredi 13 novembre, 18h30 à la Bibliothèque Multimédia Place Schœlcher à Sainte-Anne, Projection du film documentaire Gwoka-la Linèsko, jou mèkrédi-lasa. Ce film retrace les grandes étapes de la préparation du dossier de candidature et la journée du 26 novembre 2014 à l’UNESCO – Réalisateur : Philippe Mugerin – Production : Centre Rèpriz

Samedi 21 novembre 2015 – 9h00-12h30 / 14h30-17h30 au Centre Rèpriz, 2 rue Dubouchage à Pointe-à-Pitre, Séminaire sur la collecte, l’archivage et la valorisation du patrimoine culturel immatériel, ejneux et problématiques du terrain. Interventions de Dominique Cyrille1, Gustav Michaux-Vignes2 et Véronique Ginouvès3.

Atelier : Réaliser une collecte sur le terrain
– Préciser le cadre méthodologie de la collecte
– Créer une carte heuristique pour sa grille d’enquête
– Appréhender les modalités de cession de droits patrimoniaux des archives à collecter
– Savoir utiliser son magnétophone pour enregistrer un entretien
– Lister les informations signalétiques à archiver avec l’enregistrement
– Enregistrement d’un bref entretien sur une thématique préalablement définie ;
– Restitution et discussions de l’expérience pratique.
Sur inscription : nombre de places limité

Jeudi 26 novembre 2015 – 9h00-11h00 à l’Ecole primaire Florent Donnat de Saint-Protais à Sainte-Anne :  Patrimoine culturel immatériel et éducation : Découverte des instruments de musiques traditionnlles de la Guadeloupe » en partenariat avec l’Ecole primaire Florent Donnat de Saint-Protais et Latilyé Savan’n : Intervenant : Patrick Solvet

Jeudi 26 novembre 2015 à 19h00 au Mémorial ACTe, projection du film documentaire « Gwoka-la Linèsko, jou mèkrédi-lasa ».

Vendredi 27 novembre 2015 à partir de 20h00 – Cité Bologne à Basse-Terre, Gran Léwoz « Hommage à Gérard Pomer » en partenariat avec l’association Cité Bologne Fleurie

Samedi 28 novembre – 9h00/17h30 Séminaire à l’Université des Antilles (salle 7 de la Faculté de droit et d’économie) en partenariat avec le CAGI. La conférence de Christian Hottin4, sur le thème  « La Convention de l’Unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel : Ses origines, ses enjeux et son fonctionnement« , sera suivie d’une présentation sur le PCI en Bretagne, par Charles Quimbert5 et en Guadeloupe, par Félix COTELLON6.

 

Crédits de l’image à la une : photographie de Stephanie Jubely, juin 2014 (CC BY-NC-ND 2.0).

  1. Docteur ès Musicologie de l’Université Paris-IV Sorbonne, Maître de Conférence Department of African and African-American Studies, Lehman College – City University of New York (CUNY), Responsable de la mission Patrimoine au Centre des Musiques et Danses Traditionnelles de la Guadeloupe. []
  2. Responsable de l’Espace Musique et Cinéma à la Médiathèque Caraïbe, LAMECA []
  3. Responsable des archives sonores de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) USR 3125 AMU – Aix-en-Provence, Ingénieure de recherche CNRS []
  4. A la direction  des patrimoines, il est responsable du patrimoine culturel immatériel et de la politique en ethnologie de la France. Depuis 2006, il coordonne les activités de mise en œuvre de la convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du PCI : inventaires, candidatures à l’UNESCO, recherches pluridisciplinaires []
  5. Directeur de l’association Bretagne culture et diversité, Docteur en linguistique, chanteur, collecteur, pédagogue, ex-directeur de Dastum. Il est un des artisans de la demande d’inscription du Fest-Noz sur la liste du PCI. []
  6. Président de Rèpriz, centre régional des musiques et danses traditionnelles et populaires de la Guadeloupe []

Une formation sur la collecte de témoignages oraux à l’INA

Du 11 au 13 juin 2014, l’INA expert organisait pour la troisième fois une formation sur le thème Collecter, produire, enregistrer des témoignages, une partie était consacrée à la méthode de terrain (les diaporamas de la formation sont accessibles ici et ). Dans ce cadre, les stagiaires devaient réaliser un entretien enregistré avec une personne – au hasard – à qui ils devaient expliquer leur démarche de collectage et faire signer un contrat d’autorisation de diffusion et de réutilisation. Avant de se lancer dans l’aventure, les stagiaires ont dessiné une carte mentale pour les soutenir dans leur projet. Le questionnement portait sur le rapport au patrimoine immatériel du témoin et ce qu’il imaginait derrière ce terme.

Voilà la carte mentale dessinée pour préparer l’enregistrement à partir des pré-notions des stagiaires :

CARTE MENTALE PCI

 

Continuer la lecture de Une formation sur la collecte de témoignages oraux à l’INA

Expérience d’enquête orale sur la transmission culinaire en Guyane

Mardi 18 mars, 15h00, dans le cadre d’un enseignement sur la collecte de données numériques au sein du Pôle Universitaire de Guyane nous voilà avec un exercice pratique à réaliser : interroger un témoin qui accepterait de répondre à nos questions sur ses pratiques culinaires et leur transmission. Nous n’avions que deux magnétophones, deux groupes de huit étudiants se sont formés. Les questionnaires sont établis, il ne manque plus que notre informateur, une salle assez silencieuse. Ça y est, tout est trouvé, nous pouvons commencer. Continuer la lecture de Expérience d’enquête orale sur la transmission culinaire en Guyane

Histoire orale du lycée Charlemagne, 40 ans d’enseignement

Dans le cadre du 40e anniversaire du lycée Français Charlemagne de Pointe Noire, sept élèves de 3e et 2nde ont mené une enquête orale pour mieux connaître l’histoire de l’établissement. Neuf témoins ont été enregistrés qui ont soit travaillé, soit étudié dans le lycée ou y sont encore. C’est Maguelonne Batt, une professeure d’histoire du lycée Charlemagne, qui a eu l’idée de monter ce projet et c’est avec l’aide d’une ingénieure de recherche du CNRS venue de France, Véronique Ginouvès, que nous l’avons mis en œuvre. Il nous a permis de découvrir le métier d’anthropologue et d’historien de l’oral.

Le premier jour, nous nous sommes posé la question : à quoi cela peut servir d’enregistrer des témoins ?
Voilà quelques réponses, n’hésitez à ajouter les vôtres dans le commentaire du blog. Continuer la lecture de Histoire orale du lycée Charlemagne, 40 ans d’enseignement

Du bon usage des outils de collecte, d’enregistrement et de restitution d’archives sonores. Formation INA-Expert 2012

Les 19 et 20 novembre 2012, le pôle Enseignement-Formation-Recherche de l’INA, organisait sur son site de Bry-sur-Marne une formation sur le collectage, la production et l’enregistrement de témoignages. Les stagiaires de ces deux journées appartenaient au monde associatif, à celui des entreprises privées, des professionnels de l’image fixe et animée, des archives publiques.

La commande adressée à la phonothèque de la MMSH concernait une approche globale du processus de création et de mise à disposition d’archives sonores, depuis l’écriture d’une problématique d’enquête jusqu’aux préparatifs de restitution vers le grand public. L’amplitude de cette chaîne opératoire devait traiter des questions de méthode de prospection (que cherche t-on, à partir de quelles connaissances, avec quelle grille d’enquête et quelles techniques d’entretien), d’utilisation de technologies adaptées (enregistreur numérique de son et d’image, logiciels de traitement, de documentation et de diffusion sur le web des documents audiovisuels), de droits patrimoniaux, d’indexation et d’identification des ressources au sein de grands ensembles d’archives patrimoniales. Continuer la lecture de Du bon usage des outils de collecte, d’enregistrement et de restitution d’archives sonores. Formation INA-Expert 2012