Archives par mot-clé : histoire orale

Lecture : Archiver la mémoire. De l’histoire orale au patrimoine immatériel

Mise à jour du billet du 27 février 2020, le 25 mars 2020 :   Suite à la situation pandémique du COVID19, l’EHESS choisit placer en libre accès une partie de ses éditions. Les usagers des bibliothèques et institutions qui proposent l’offre OpenEdition Freemium for Books peuvent désormais lire en ligne l’ouvrage de Florence Descamps : Archiver la mémoire. De l’histoire orale au patrimoine immatériel (formats HTML, PDF et ePub).

La chose est bien connue maintenant. Dans l’historiographie française, la source orale s’est vue disqualifiée à la fin du XIXème siècle par les pères fondateurs de la première école historique française.

C’est par ces mots1 que débute le récit du long apprivoisement de l’histoire orale en France, qui se termine – comme un happy end – par une peinture d’une histoire orale à la française enfin reconnue : celle qui donne à entendre des corpus oraux où histoire, mémoire et patrimoine cohabitent. Un récit haletant, qui ne craint pas de relater les obstacles et l’adversité vécue par les historiennes et les historiens qui ont cru à cette discipline et à la force de la parole en histoire. Sous nos yeux défilent les portraits de celles et ceux qui ont jalonné cette histoire, même fugacement, et à travers les différentes phases de cette reconnaissance disciplinaire, ont permis la légitimation de cette source. On y retrouve ainsi Philippe Joutard2 et Jean-Claude Bouvier3, les deux fondateurs de la phonothèque de la MMSH, les grandes enquêtes Continuer la lecture de Lecture : Archiver la mémoire. De l’histoire orale au patrimoine immatériel

  1. p. 31 []
  2. La figure de Philippe Joutard, historien moderniste, qui a lancé en 1979 dans la revue L’histoire l’injonction « Historiens à vos micros », est invoquée à plusieurs reprises dans l’ouvrage, notons en particulier les pages 56 et 124 []
  3. Ethnodialectologue, Jean-Claude Bouvier  a dirigé plusieurs thèses de chercheur.e.s qui ont constitué de vaste corpus sonores comme Jean-Noël Pelen, cité également dans l’ouvrage, Pierre Chabert ou Nicole Coulomb ; voir en particulier page 55. []

Sites of memory: oral history project in Jordan

This #WorldDayForAudiovisualHeritage, Sites of Memory presents memories and personal testimonies about places of importance to modern Jordanian history.  Carving up a space for dissonance and incoherency, the exhibition is an invitation to consider the role of the aural in the construction of historical narratives and rethink the representation of “the event” in relation to various sites across the country1.

The exhibition is the final public event of the research project Our Memory which is jointly realized by the Goethe-Institut, the Institut français de Jordanie (IFJ), the Institut français du Proche Orient (Ifpo), the National Library of Jordan as well as the University of Yarmouk (YU), the University of Mutah, the University Hussein Bin Talal and the University of Jordan. Realized as part of the Cultural Heritage Days in Jordan, the exhibition was made possible with a fund from EUNIC and the EU. The project “Our Memory” received funding from the Franco-German Cultural Fund.

Continuer la lecture de Sites of memory: oral history project in Jordan

  1. Ali Pasha Abdyeh Street (Mafraq), Al-Muqariya Village (Shobak- Ma’an), Sheikh Rashid Mosque (Al-Ramtha- Irbid), The Duke’s Diwan (Amman), Palace of Al – Alali – Kleib Shreyda Palace (Tubnah- Irbid), Ma’an Stream (Ma’an), Castle Street (Al-Karak), Old Ma’an Market (Ma’an), Al Rawsha Cafe (Al-Zarqa), Diwan Al Majali (Al-Karak), Diwan Methqal (Um Al Amad, Amman). []

Témoignages, histoire et mémoire : la fécondité du concept de mémorialité

Cette intervention de Florence Descamps (Historienne, EPHE PSL) a été prononcée le 29 mai 2019 lors de la table ronde “Entre mémoire et histoire, les enjeux de l’histoire orale” du colloque international qui s’est tenu à Beyrouth : Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web. Enjeux du partage des données de terrain au Liban, en Jordanie et en Syrie. Co-organisé par l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo, MEAE – CNRS UMIFRE 6 – USR 3135), l’Institut français du Liban (IFL), Aix-Marseille Université (AMU), la Maison Méditerranéenne des sciences de l’Homme (MMSH) et le programme de recherche ANR Shakk. Lire le compte-rendu du colloque.

Depuis une trentaine d’années, l’histoire orale, la constitution d’archives orales dans les organisations, la multiplication des enquêtes orales dans les laboratoires de recherche en sciences sociales et le développement des usages sociaux du témoignage dans la société civile apportent leur contribution à une étude renouvelée de la question de la mémoire collective et de son articulation avec les mémoires individuelles1. Les témoignages oraux, archivés, déposés dans des institutions patrimoniales et documentées, rendus accessible et vérifiables, peuvent-ils devenir des sources « primaires » susceptibles de documenter le processus de remémoration et de rendre compte de l’intrication de la mémoire collective et de la mémoire individuelle2 ? Et si oui, à quelles conditions et selon quelles modalités ?  Continuer la lecture de Témoignages, histoire et mémoire : la fécondité du concept de mémorialité

  1. Marie-Claire Lavabre, Le fil rouge. Sociologie de la mémoire communiste, Paris, Presses de la FNSP, 1994. []
  2. Maurice Halbwachs, La mémoire collective, Paris, PUF, 1968.. []

Florence Descamps

Maître de conférence en histoire contemporaine à l'École Pratique des Hautes Études Lire en ligne : L'historien, l'archiviste et le magnétophone, (2005).

More Posts

Un ancien numéro de Sonorités nouvellement paru… le n°41

Nous avions déjà fait le récit, sur ce carnet, de la mise aux standards et aux normes éditoriales de la revue de l’AFAS – association française des documents sonores, oraux et audiovisuels1 il y a presque cinq ans, le Bulletin de l’AFAS. Sonorités. Tout en poursuivant le processus (nouveau logo, nouvelle couverture, nouvelle maquette, nouveau comité de rédaction, nouvelle charte éditoriale…), l’association n’a  cessé de publier et même si l’année 2015 était compliquée pour l’équipe éditoriale, le numéro 41 est paru en libre accès sur le site de la revue. Mais, pour la première fois depuis sa création, ce numéro paraissait uniquement au format électronique. Continuer la lecture de Un ancien numéro de Sonorités nouvellement paru… le n°41

  1. L’association a été créée en 1978 et sa première revue dont le premier numéro (n°0) est paru en 1980 avait pour titre, Sonorités. Le premier numéro du Bulletin de liaison des adhérents de l’AFAS (n°0) qui a départ avait une simple vocation de communication est paru en 1980. Les deux titres ont été réuni sous Bulletin de l’AFAS. Sonorités au moment de la création de la nouvelle maquette en 2005. []

Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web

Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web. Enjeux du partage des données de terrain au Liban, en Jordanie et en Syrie, Beyrouth, 29-30 mai 2019 (programme mis à jour, informations et inscriptions : https://nanpo.sciencesconf.org)

أرشيفات رقمية جديدة في الشرق الأدنى: الصوت والصورة والأفلام والويب

تحديات تبادل البيانات الميدانية في لبنان والأردن وسوريا

محاضرات وجلسات نقاش باللغة الفرنسية مع ترجمة فورية للغة العربية

المدخل مفتوح للجميع بعد التسجيل: nanpo@sciencesconf.org

برنامج المؤتمر باللغة العربية

Continuer la lecture de Nouvelles archives numériques au Proche-Orient : le son, l’image, le film et le web

Parution du nouveau numéro de Sonorités !

Au moment où se termine un colloque d’histoire orale qui aura rassemblé une centaine de personnes sur le thème « Pratiques contemporaines de l’histoire orale. De l’entretien aux archives orales » 1, l’association française des archives sonores, orales et audiovisuelles (AFAS) fait paraître en ligne, en libre accès, le numéro 45 de Sonorités. Continuer la lecture de Parution du nouveau numéro de Sonorités !

  1. Ce colloque,  sur le thème Pratiques contemporaines de l’histoire orale : de l’entretien aux archives orales, s’est tenu les 11, 12 et 13 avril à l’EHESS (Paris). Il était organisé par deux jeunes docteures, Ariane Mak et Carine Lemouneau et a été soutenu par l’EHESS et le Campus Condorcet. L’appel à contribution est publié ici et son programme téléchargeable là. L’objectif de ces trois journées était d’esquisser un état des lieux des travaux en matière d’histoire orale, en particulier par les jeunes chercheurs et doctorants. Elles ont été pendant trois jours un magnifique espace de discussion sur les apports, les usages et les enjeux propres à la pratique de l’entretien comme de l’exploitation des fonds d’archives orales. Ces journées nous ont aussi donné l’occasion de réunir et d’écouter l deux grandes figures de l’histoire orale : Florence Descamps – “Une histoire orale à la française ?”, et Philippe Joutard – “Comment on découvre, il y a un demi-siècle, l’intérêt de l’histoire orale” []

Pratiques contemporaines de l’histoire orale : de l’entretien aux archives orales

Les 11, 12 et 13 avril se tiendront à l’EHESS (Paris) des journées d’études sur le thème Pratiques contemporaines de l’histoire orale : de l’entretien aux archives orales. Leur objectif est d’esquisser un état des lieux des travaux en matière d’histoire orale, en particulier par les jeunes chercheurs et doctorants. Elles se veulent un espace de discussion sur les apports, les usages et les enjeux propres à la pratique de l’entretien d’une part, et à l’exploitation des fonds d’archives orales d’autre part dans le domaine de l’histoire et de histoire de l’art. Ces journées seront l’occasion d’écouter les conférences de deux grandes figures de l’histoire orale : Florence Descamps (jeudi 11)  qui interviendra sur la question d’Une histoire orale à la française ? et la seconde par Philippe Joutard (vendredi 12) Comment on découvre, il y a un demi-siècle, l’intérêt de l’histoire orale. Huit panels rythmeront ces journées, qui permettront d’entendre plus de trente interventions : Continuer la lecture de Pratiques contemporaines de l’histoire orale : de l’entretien aux archives orales

Les transitions politiques en Amérique Latine dans les années 1960/2000 : réseaux pluridisciplinaires et pratiques documentaires

Le 19 février 2019, dans le cadre du projet CollEx Réseaux pluridisciplinaires et pratiques documentaires Les transitions politiques en Amérique latine dans les années 1960/2000, La contemporaine, l’Institut des hautes études de l’Amérique latine (IHEAL) et l’Institut des sciences sociales du politique (ISP), organisent une journée d’étude destinée à dresser un état des lieux des réseaux actuels de chercheurs travaillant sur l’Amérique latine en France et de leurs pratiques en matière de collecte et d’exploitation de sources documentaires, avec une attention portée aux archives orales. Les entretiens avec des témoins occupent en effet une place croissante dans la démarche des chercheurs en sciences humaines et sociales. Sous la forme d’ateliers croisant point de vue de chercheurs d’horizons disciplinaires variés et point de vue des archivistes et bibliothécaires sur ces questions, la journée permettra de fixer le cadre méthodologique de la suite du projet qui prévoit l’élaboration d’un guide en ligne sur les bonnes pratiques en matière d’archives orales et une enquête auprès des chercheurs sur leurs pratiques documentaires (constitution de corpus, veille sur Internet, collecte sur place, ressources des bibliothèques). Continuer la lecture de Les transitions politiques en Amérique Latine dans les années 1960/2000 : réseaux pluridisciplinaires et pratiques documentaires

Histinéraires : séminaire de travail et de restitution autour des collectes orales, 10-11 janvier 2019

A travers la collecte et l’étude des « Mémoires de synthèse des activités scientifiques » (MSAS) des habilitations à diriger des recherches soutenues (HDR) en histoire depuis le début des années 1990, le projet « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte », de son acronyme HISTINÉRAIRES, prend pour objet le récit que les historiens font d’eux-mêmes, comment ils racontent leur parcours d’historien, académique comme intellectuel. Ces écrits ont été enrichis par une série d’entretiens menés auprès d’une quarantaine de chercheur.e.s qui se sont prêté.e.s au jeu de l’histoire orale. Si les écrits MSAS ont bénéficié d’un logiciel d’analyse textuel spécifique permettant de repérer etde classer différents éléments, les récits de vie ou de parcours professionnels enregistrés ont été, eux, archivés et organisés dans une phonothèque. Leur écoute offre un nouveau corpus de recherche qui reste à exploiter.

Continuer la lecture de Histinéraires : séminaire de travail et de restitution autour des collectes orales, 10-11 janvier 2019

Outils numériques et questions éthiques en histoire orale: contribuez!

microphone

Vous avez déjà enregistré, archivé ou diffusé des entretiens d’histoire orale? Si oui, votre expérience m’intéresse !

Vous êtes invité(e) à participer à une enquête sur les outils numériques et les questions éthiques, quel que soit votre pays de résidence et votre spécialité. Cette enquête est menée dans le cadre de mon doctorat sur l’histoire orale numérique à l’université King’s College London (Royaume-Uni).

Vous pouvez répondre dans l’une des trois langues suivantes : Continuer la lecture de Outils numériques et questions éthiques en histoire orale: contribuez!