Archives par mot-clé : TGIR Huma-Num

Les matériaux de terrain des ethnologues en Europe = Ethnographic archives workshop, Nanterre, MAE 24 & 25 janvier 2013

Quelles sont aujourd’hui les réalisations et réflexions menées dans les différents pays européens autour des matériaux de terrain d’ethnologue ? Les deux journées du 24 et 25 janvier voudraient tenter un état des lieux sur les thématiques suivantes : la politique de collecte ; les projets de numérisation, les réalisations en matière de structuration et documentation des données (métadonnées, normes et standards, archivage à long terme) ; la diffusion et la valorisation ; les usages scientifiques ou non scientifiques des archives (histoire de l’anthropologie, ré-analyse des données, revisite de terrain, artiste en résidence) ; les questions éthiques associées à ces différentes thématiques. Plus qu’un recensement de réalisations et projets divers ces journées voudraient être l’occasion de construire, à l’échelle du continent européen, un groupe de travail autour des questions d’archivage et de valorisation des matériaux de terrain des ethnologues.

Entrée libre sur inscription, contact : marie-dominique.mouton@mae.u-paris10.fr
Lieu : Maison René Ginouvès : http://www.mae.u-paris10.fr 

 

Les matériaux de terrain des ethnologues en Europe = Ethnographic archives workshop – Journées organisées par le Consortium Archives des ethnologues (TGIR Corpus),

 Jeudi 24 janvier : Salle du Conseil 4ème étage

10h-10h15

Présentation de la journée, par Gilles Tarabout et Marie-Dominique Mouton (LESC)

10h15-11h

Des archives aux données de la recherche : projets internationaux, par Francis André (DIST, CNRS)

11-11h45

Getting off the verandah: managing the archives of anthropologists and anthropology at LSE, par Sue Donnelly (London School of Economics and Political Science, Great Britain)

11h45-12h – Pause

12h-12h45

Les archives ethnologiques de Leo Frobenius : à la recherche de nouveaux usages, par Richard Kuba (Institut Frobenius, Frankfurt, Germany)

12h45-14h – Déjeuner

Salle 308 – 3ème étage

14h-14h45

Cartographier les archives de la recherche : les enjeux du catalogage pour le partage et la valorisation, par Véronique Ginouvès (Phonothèque de la MMSH), Marie-Dominique Mouton (Bibliothèque Eric-de-Dampierre, MAE, Nanterre)

14h45-15h30

KITLV Leiden = where the twain meet. Research and collections between east and west, par Reinder Storm (Royal Netherlands Institute of Southeast Asian and Caribbean Studies, Netherland)

15h30-15h45- Pause

15h45-16h3o

Le tournant immatériel du patrimoine : nature des données et expériences en Espagne et en Galice, par Anxo Fernández Ocampo (Université de Vigo, Spain)

16h30-17h15

“Consortium géographie : Images des géographes” : archiver des données cartographiques et photographiques, par Caroline Abela (Centre de documentation Regards, Bordeaux)

17h30 – Cocktail

 

Vendredi 25 janvier

Salle du conseil 4ème étage

9h30-10h Accueil – Café

10h-10h45

Archives ethnologiques et minorités nationales: quelques jalons, par Maria Couroucli (IFA, Greece)

10h45-11h30

Le pouvoir des archives : les ontologies numériques sont-elles un danger pour la recherche ? L’exemple d’ODSAS, par Laurent Dousset (CREDO, Marseille, France)

11h30-11h45 – Pause

11h45-12h30

Reflections on ethnographic archiving from UK, par David Zeitlyn (Département d’anthropologie, Université d’Oxford, Great Britain)

12h30-14h – Déjeuner

14h-16h

Round Table: About an European cooperation around anthropological records, animé par Stéphane Pouyllau (Directeur de Corpus IR) avec tous les intervenants.

 

Crédits photographiques : Lucille St. Hoyme (1924-2001), J. Lawrence Angel (1915-1986), and Thomas Dale Stewart (1901-1997), 1967, by Smithsonian Institution Office of Public Affairs, Smithsonian Institution Archives, Lucille St. Hoyme (1924-2001), J. Lawrence Angel (1915-1986), and Thomas Dale Stewart (1901-1997), 1967, bySmithsonian Institution Office of Public Affairs, Smithsonian Institution Archives, RU 371 – Smithsonian Institution, Office of Public Affairs, The Torch, 1955-1960, 1965-1988, Local number: SIA RU000371.(SIA2009-2059). Pas de restrictions de droit connues.

De l’enquête de terrain à l’archive orale : pourquoi et comment donner accès aux sources orales de la recherche ?

Le TGE Adonis organise en 2011-2012 un séminaire sur “Le document sonore”. Dans ce cadre, des chercheurs et des experts, français ou étrangers, d’organismes de recherche, de grands établissements ou équipements, d’universités ou d’entreprises sont invités à présenter leurs travaux. Avec cette série de conférences, l’objectif est de crérer un lieu de réflexion et de confrontation des pratiques et des analyses afin d’établir, en liaison avec les grands programmes internationaux, un espace de questionnement sur les normes et les usages, de la conservation patrimoniale aux outils de traitement automatique. Le séminaire a la volonté d’accompagner la définition des nouveaux enjeux qui se dessinent autour des corpus sonores, de la collecte du matériel à la mise en ligne, de l’outillage aux exploitations. Jeudi 8 mars Véronique Ginouvès a choisi de présenter les travaux de la phonothèque de la MMSH dans un format interactif sous le titre De l’enquête de terrain à l’archive orale : pourquoi et comment donner accès aux sources orales de la recherche ?

Le numérique et l’internet ont bouleversé en profondeur les questions de l’accès et du traitement des données mais, plus encore, entraînent de nouveaux usages et comportements face à la recherche d’information et à son utilisation. Les chercheurs sont attentifs à la façon dont ils vont pouvoir accéder aux grands réservoirs de données, et à leurs propres recherches, tandis que la demande sociale et culturelle pour y accéder va sans cesse en s’amplifiant. Dès lors, ce type d’archive jusqu’ici resté confidentiel, s’est trouvé projeté sous les feux de la rampe du web de données. Les gestionnaires de fonds d’archives sonores ont dû en conséquence modifier leurs pratiques et développer des méthodologies d’accompagnement de dépôt des enquêtes enregistrées sur le terrain par les chercheurs en sciences humaines et sociales. Comment, et dans quel contexte, les centres de recherches sont-ils aujourd’hui amenés à donner accès à cette mémoire orale enregistrée ? Quel intérêt ont aujourd’hui les chercheurs en SHS à permettre l’écoute de leurs sources ? Quel encadrement juridique et éthique peut accompagner cette mise à disposition ? L’expérience de la phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme peut apporter des réponses à ces questions qui ouvrent un débat large et collectif auquel cette intervention voudrait prendre part.

Les conférences :

Jeudi 10 novembre 2011 : Michel Jacobson (Archives de France) – L’archivage de données numériques : Retours d’expérience sur des données orales

Jeudi 8 décembre 2011 : Pascal Cordereix (BNF) – Quel avenir pour les catalogues de bibliothèques ?

Jeudi 12 janvier 2012 : Joséphine Simonnot (CREM) – Présentation de TELEMETA, un outil de traitement des archives sonores de la recherche http://telemeta.org

Jeudi 9 février 2012 : Olivier Baude et Gabriel Bergounioux (Laboratoire Ligérien de Linguistique, Université d’Orléans) – Eslo, instrument de comparaison pour le recueil de données linguistiques

Jeudi 8 mars 2012 : Véronique Ginouvès (Phonothèque de la Maison méditerranéeenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence) – De l’enquête de terrain à l’archive orale : pourquoi et comment donner accès aux sources orales de la recherche ?

Jeudi 5 avril 2012 : John Coleman (British National Corpus, Oxford University) – Mining a Year of Speech

Jeudi 10 mai 2012 : Lou Burnard (Meet, TGE Adonis) – Encoder l’oral en TEI : démarches, avantages, défis…

 

Lieu : campus universitaire d’Orléans, 14h,  salle 274 de l’UFR Lettres

 

Crédits photographiques : Photograph of Sound Recording Equipment from the Division of Motion Pictures, February 27, 1941, U.S. National Archives’ Local Identifier: 64-NA-271-A. Pas de restrictions de copyright connues. Permalien : arcweb.archives.gov/arc/action/ExternalIdSearch?id=3493236