Archives par mot-clé : interopérabilité

Le catalogue de la phonothèque sur CLARIN

Voilà une belle nouvelle pour l’été qui ancre la phonothèque de la MMSH un peu plus dans l’Europe : depuis quelques semaine, son catalogue Ganoub est désormais intégré à CLARINEuropean Research Infrastructure for Language Resources and Technology. CLARIN est un ERIC – European Research Infrastructure Consortium, créé dès 2012 avec des objectifs qui sont ceux de l’Open Science. L’un d’eux1 est de fédérer les efforts européens faits autour des données de langage, pour toutes les langues, à destination de toutes les disciplines.

L’information sur de l’intégration du catalogue de la phonothèque de la MMSH est à lire sur le dernier journal de Clarin (juillet 2017).

Interroger Ganoub sur CLARIN. Continuer la lecture de Le catalogue de la phonothèque sur CLARIN

  1. CLARIN développe et offre également des services et des solutions technologiques pour l’interopérabilité, l’analyse, les outils autour des questions du langage. CLARIN soutient aussi les projets universitaires et doctoraux qui permettent de contribuer à une Europe réellement multilingue. []

Appel à contribution : connecter les savoir des bibliothèques, des archives, des musées et des galerie d’art (Morelia, novembre 2017)

Le deuxième congrès international des archives numériques de l’UNAM (Universidad Nacional Autónoma de México) aura lieu les 9 et 10 novembre 2017 sur le thème : Connecter les savoir des bibliothèques, des archives, des musées et des galerie d’art.

Il sera organisé par l’Instituto de Investigaciones Bibliotecológicas y de la Información (IIBI), l’Escuela Nacional de Estudios Superiores Unidad Morelia (ENES Morelia, UNAM ), en collaboration avec la direction générale des bibliothèques du Mexique (DGB) et le Laboratorio Nacional de Materiales Orales (LANMO) ainsi qu’avec les programmes de Master de bibliothéconomie, de bibiologie et d’IST de UNAM, de l’université informatique de Madrid (UCM)  et  de l’Escuelade Altos Estudios en Comunicación Educativa (ESAE) de l’Instituto Latinoamericano de la Comunicación Educativa (ILCE).  L’ensemble de ces institutions vous convient à envoyer vos contributions au colloque international. Continuer la lecture de Appel à contribution : connecter les savoir des bibliothèques, des archives, des musées et des galerie d’art (Morelia, novembre 2017)

APPEL A CONTRIBUTION : 2ème congrès international d’archives numériques (Morelia, Mexique)

L’Institut de Recherche de Bibliothéconomie et de l’Information (IIBI) et l’Ecole Nationale d’Études Supérieures Unidad Morelia (ENES Morelia) de lUniversité Autonome de Mexique ( UNAM) en collaboration avec le Laboratoire national de matériaux oraux (LANMO), le programme de masters de bibliothéconomie et d’études d’information de l’UNAM, l’Université Computense de Madrid (UCM) et lÉcole des Hautes Études de Communication Éducatives (ESAE) de l’Institut latino-américain de communication éducative (ILCE), lancent un appel à contribution pour présentation de travaux lors du :

II ème  Congrès International d’Archives Numériques
Continuer la lecture de APPEL A CONTRIBUTION : 2ème congrès international d’archives numériques (Morelia, Mexique)

Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

Depuis 2013, la Phonothèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme catalogue ses archives sonores sur Calames et génère des liens streaming qui permettent de les écouter en ligne. C’est dans le cadre du traitement, de la diffusion et de la valorisation des données de la recherche – au cœur du travail de la Phonothèque de la MMSH – que s’inscrit le catalogage en EAD de l’ANR Colostrum. Continuer la lecture de Structurer les données de la recherche en EAD : l’exemple du traitement de l’ANR Colostrum

Les rencontres de la TGIR Huma-Num 2016 : le programme

Du 10 au 13 octobre, se tiendront les rencontres de la TGIR Huma-Num à Lyon-Ecully. La phonothèque y participera, bénéficiant à cette occasion d’une rencontre unique entre professionnels des communautés de recherche, d’institutions et d’infrastructures françaises, européennes et internationales : participants aux consortiums créés au sein d’Huma-Num, habitants des  22 Maisons des sciences de l’homme, partenaires européens impliqués dans les infrastructures de recherche DARIAH et CLARIN ou autres projets H2020 sans oublier l’équipe d’Huma-Num qui présentera ses nouveaux outils et projets. Les questions éthiques et juridiques qui se posent pour la diffusion des sciences humaines et sociales seront au centre de la troisième après-midi, démontrant combien cette problématique est aujourd’hui essentielle :  l’appel à communication lancé récemment par le groupe « Ethique et droit » en est également un témoignage. Continuer la lecture de Les rencontres de la TGIR Huma-Num 2016 : le programme

Europeana Sounds : third data providers workshop (english version)

At the dawn of the third year of Europeana Sounds program, all the partners were invited to the final workshop held in Dublin on 28 and 29 April 2016.

This annual event is always eagerly awaited by the European partners because it’s a real opportunity for all participants to be trained to work together efficiently using tools developed by the program. For this latter practical workshop, we were welcomed into the Clasac resource Center led by the Irish organization Comhaltas Ceoltóirí Éireann1.

During these days, three main areas were discussed:
– The aggregation of MINT2 data and the display on the Europeana portal (WP1 and WP5)
– Data enrichment and participation (WP2)
– Point on licensing (WP3)

The meeting was an opportunity to take stock of the project’s second year. The overall goal published on Europeana platform of 250,000 records has been achieved, and by January 2017, this figure is expected to double with a total of 500 000 records. Statistical tools in place are very encouraging since in Europeana statistics dashboard space, attendance in 2016 is constantly increasing.
For the MMSH record library, there are are more than 1,500 views over 3,500 online references.

1. Data aggregation on MINT and the display on Europeana portal
Since the previous workshop in July 2015, much progress has been made.If the procedure on the mapping tool MINT is still the same3, the beta version of Europeana platform is moving toward a more ergonomic display with a data tree . Thus, from a qualitative point of view, sound archives data modeling has been used as a model at the presentation by Tom Miles, WP1 leader.

SAM_2304

Presentation of the Violin Mirecourt collection displayed on a data tree on Europeana platform. during the workshp For this collection, sounds and photographs, are on line.

Finally , work on the metadata quality led by the Europeana Digital Service Infrastructure (DSI) was reported by a member of the group, Anila Angjeli, from the BnF.

2. Data enrichment and participation (WP2)
The second day of the workshop was mainly devoted to the enrichment of music collections by users. With the development of the WITH platform4, users can now annotate these sounds on Europeana via the dedicated space : Space Sounds. This space allows the creation of virtual exhibitions and collections that can be annotated with the Pundit semantic annotation tool. This collaborative tool is linked to the common repository for MIMO5 musical instruments and generates keywords (or tags) as RDF triples, which enable Semantic Web6 integration. In the near future, the Pundit annotation widget could be integrated directly on the institutions of the database. Collaborative modules on Europeana will soon be extended beyond the musical instruments, to annotate descriptive genres (directly from collections) and locations (via the new features Historypin: location suggestions and Historypin API).

Finally, before summer 2016, a crowdsourcing campaign will be launched to encourage fortification around those collections with specific events (edit -a-thon, hackathon, exhibitions…). Depending on the level of involvement of institutions in this campaign, different levels will be awarded: Bronze = selection of collections suitable for enrichment ; Silver = pre-processing of these collections ; Gold = implementation of the annotation widget on institutional database.

3. Point on licensing (WP3)
The issue of licenses was discussed with a novelty website, offering 11 standard declarations of rights for online cultural heritage. These proposals are organised as a complement to the Creative Commons licenses, and are organised into 3 categories: Copyright In, No Copyright, Other (for objects whose status is unknown). There is also a withdrawn license: Rights Reserved & Paid Access. This removal demonstrates the willingness of Europeana to propose only open access materials. These new titles will be updated in the Terms and Conditions of Europeana.

Finally, we note the integration of new European partners in the Europeana project sounds : The Fryderyk Chopin Institute (Poland),  Dublin Institute of Technology (Ireland), CRESSON – National School of Architecture of Grenoble (France). The participation of ENSAG involves the Centre for Research on Sonic Space & Urban Environment (CRESSON) as a unit of the CNRS UMR 1563 through the  » architectural and urban atmospheres ».In this context, the sound archives of the MMSH contributes to the launch of aggregation of the ENSAG data during the month of May 2016.

Read more about this new europeana sounds associate partner : http://www.europeanasounds.eu/news/meet-with-the-research-centre-on-sonic-space-and-urban-environment

PROGRAMME

of the  Europeana Sounds third data providers workshop

Thursday 28th April 2015

9.45-10.00 Welcome, introduction to workshop

10.00-11.00 Metadata ingestion plans and year 3 targets

11.00-12.00 Recap of past training sessions

12.00-12.30 Q&A Session

13.30-14.30 Advanced MINT tutorials

14.30-15.30 Issues raised on basecamp/problems/mapping help

15.45-17.00 Data providers working on mapping with assistance from NTUA

Friday 29th April 2016

9.30-10.30 Ingestion and publication on Europeana

10.30-13.00 WP 2 Workshop with Data Providers

Adding data datasets to WITH (60 mins)
Enriching datasets with WITH and Pundit (60 mins)
Exploring options for the crowdsourcing campaign(s) (30 mins)

14.00-15.00 WP Rights Clinic: Applying the Rights Statements in the Europeana Licensing Framework, including an update on rightstatements.org

15.00-16.00 Next steps for data providers and how to meet targets

As a crowning final, here is a traditional Irish air : Apples in Winter / Paddy Clancy ‘s Jigs . 1975 Tower Group. Comhaltas Ceoltóirí Éireann. CC BY-NC -SA.(Traditional Irish music concert at the Comhaltas organization).

A French version of this post is available on this blog : https://phonotheque.hypotheses.org/18701

The text of this post was written in french by Ariane Neroulidis reviewed by Véronique Ginouvès and translated by Hanaé Allali.

  1. This organization aims to promote traditional music and Irish culture worldwide. []
  2. Metadata INTeroperability services, MINT services compose a web based platform that was designed and developed to facilitate aggregation initiatives for cultural heritage content and metadata in Europe. It is employed from the first steps of such workflows, corresponding to the ingestion, mapping and aggregation of metadata records, and proceeds to implement a variety of remediation approaches for the resulting repository. The platform offers a user and organization management system that allows the deployment and operation of different aggregation schemes (thematic or cross-domain, international, national or regional) and corresponding access rights. Registered organizations can upload (http, ftp, oai-pmh) their metadata records in xml or csv serialization in order to manage, aggregate and publish their collections. Read more: http://mint.image.ece.ntua.gr. []
  3. To give some examples of data modeling rules, with the record library of the MMSH we establish a link between the mapping collection and the CHO records – Cultural Heritage Object – using the field dcterms:isPartOf. To return to the original instructions is edm:isShownAt, while edm:isShownBy allows us to link to the stream. []
  4. This platform developed by NUTA works by exposing the API portals and data warehouses. []
  5. Musical Instruments Museums Online []
  6. Principle of Web data or Linked data which aims to publish structured data on the Web in order to connect them. []

Contextualisation d’un corpus sonore : Réfugiés d’Asie-Mineure sur l’île de Syros.

Le forum de la Méditerranée, organisé à Marseille avec le soutien du LabexMed, a donné l’opportunité à la phonothèque de la MMSH de présenter, le corpus sonore des Réfugiés d’Asie-Mineure sur l’île de Syros, accessible en ligne sur le portail Europeana. Sur ce billet vous trouverez le diaporama de l’intervention que fera l’après-midi du  18 mars 2016 l’équipe de la phonothèque (Véronique Ginouvès, Hélène Loukou, Ariane Néroulidis). Il est accompagné de différents documents qui vous permettront de mieux comprendre le contexte de production de ce corpus.

Bonne lecture, bonne écoute !


Ci-dessous, vous pouvez écouter l’extrait sonore proposé pendant la présentation (Cf. diapositives 4 & 5) :

Consulter la carte des villes d’origine des réfugiés en Asie-Mineure (Turquie actuelle) :

 

En complément des notices documentaires des entretiens en langues française et grecque, plusieurs billets offrent des éclairages thématiques transversaux :

Crédits photographiques : Port de Smyrne vers 1920, domaine public. Page 30 de l’ouvrage Greece de Puaux, René et Brown, Carroll N. (Carroll Neidé), publié pour la « Greek Government Exhibition », collection de la bibliothèque du Congrès. 

Compte-rendu de la formation ANF Huma-Num 2015

La TGIR Huma-Num organise et soutient différentes actions de formation autour des Digital Humanities dont des Actions de Formation Nationale (ANF). En 2014, une ANF avait été organisée par Huma-Num autour du thème du Web sémantique (voir le programme). Cette année c’est l’interopérabilité qui a été au cœur des discussions à travers la problématique suivante : “Gérer les données de la recherche : de la création à l’interopérabilité”.

Cette formation a eu lieu à Fréjus du 21 au 25 septembre 2015. Voir le programme détaillé.

Qu’est-ce que la TGIR Huma Num ? Cette très grande infrastructure de recherche est avant tout un ensemble de services destinés à mieux gérer les données de la recherche : afin de stocker, traiter, diffuser, archiver, signaler et exposer ces données.

Alors que la plateforme d’accès Isidore offre un signalement des documents et données numériques en SHS via le processus de moissonnage, l’outil de Nakala permet une exposition des données par les producteurs de données. L’occasion pour Huma-Num de présenter son nouveau service destiné à éditorialiser ces données sous forme d’un “pack bibliothèque numérique” intégrant le logiciel de gestion OMEKA1 à Nakala.

Cette session 2015 a permis la présentation du nouveau directeur d’Huma-Num, Olivier Baude, qui depuis le 1e septembre remplace Marc Renneville.

La conférence inaugurale a été portée par Valérie Tesnière, directrice de la BDIC2, qui a proposé une mise en perspective des professionnels de l’IST impliqués dans l’interopérabilité et pris dans un véritable tournant numérique.

Durant cette formation aux aspects techniques, il a été question de standards (DC, EAD, IPTC…) et de syntaxe d’écriture (XML, RDF, JSON), de  protocole OAI-PMH, de formats de fichier pérennes3 et d’outils permettant de les identifier (DROID, JHOVE, Facile…), de référentiels (IdRef, VIAF, ISNI…) d’identifiants uniques (Purl, Handle, DOI, ARK) et de Web des données : des triplets RDF à l’interrogation SPARQL, en passant par le modèle de données SKOS4

Des retours d’expériences variés ont été partagées : développement de l’application mobile Isidore par Adrien Desseigne, élaboration de bonnes pratiques pour l’encodage des textes en TEI par Vincent Jolivet dans le cadre du consortium CAHIER5, exploitation des données de data.bnf par Philippe Glorieux, membre du Labex OBVIL6. Véronique Ginouvès a présenté des exemples de pratiques d‘interopérabilité au sein d’une phonothèque de recherche.

 

La conclusion de cette semaine  a été menée par Nicolas Larousse et Stéphane Pouyllau sur l’évolution des données et des métadonnées dans la sauvegarde, en soulignant le besoin de documenter le plus possible la donnée. Les services proposés par Huma-Num doivent permettre de répondre à ces impératifs, tout en anticipant  “les ruptures de charge” pour éviter les risques de perte de données et d’incompatibilité des formats dans le processus de transfert des données, du stockage vers l’archivage sur le long terme.

À la fin de ces quelques jours de formation, les stagiaires étaient sensibilisés aux différents aspects de l’interopérabilité grâce à quelques règles à suivre dans le cadre d’un programme de recherche, à savoir :  décrire les métadonnées et savoir anticiper sur sa localisation et son stockage,  choisir les bons formats et  standards à suivre pour préparer le dépôt des données dans les structures adaptées comme le CINES7 et enfin définir et comprendre la complexité des métadonnées qui peuvent être indexées par couches sémantiques.

Pour suivre le fil Twitter #interop2015

Vous pouvez lire  d’autres comptes-rendus sur les Carnets d’Hypothèse :

Alambic numérique – Le blog de la bibliothèque numérique de Clermont-Ferrand

Consortium Archives des Mondes Contemporains – Inventaires et documents numériques

 Crédits photographiques : Ouverture de la semaine de formation ANF-Huma-Num, le 21 spetembre 2015, Fréjus. Photographie de Marine Soubrié. Pas de restrictions de droits.

 

 

 

  1. Omeka est un logiciel Open Source qui se situe à l’intersection entre des systèmes de gestion de contenu web (CMS) comme Drupal ou WordPress, des systèmes de gestion d’archives comme Fedora ou Dspace et des systèmes de gestion de musées tels que TME ou KE Emu. []
  2. Un atelier sur les outils numériques de la BDIC sera proposé le 16 novembre 2015 par le Labexmed []
  3. Voir le Référentiel Général d’Intéropérabilité (RGI) produit par le Système d’Information de l’Etat []
  4. Simple Knowledge Organisation System []
  5. Corpus d’auteurs pour les humanités : informatisation, édition, recherche []
  6. Lien vers son Carnet de recherche []
  7. Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur []

Données de la recherche : de la création à l’interopérabilité (Fréjus, septembre 2015)

Pour les 25 ans du Web, la TGIR Huma-Num se propose de faire le point sur les questions de l’interopérabilité sur l’angle du Web sémantique pour la recherche en SHS. Au cours d’une semaine où plusieurs communautés de SHS seront présentes, il s’agira d’éclairer les enjeux de ce mouvement collaboratif dans sa dimension d’innovation et dans les interactions qu’il crée entre chercheurs, documentalistes, informaticiens, archivistes, bibliothécaires qui sont au cœur du mouvement des humanités numériques. Du 21 au 25 septembre à Fréjus (villa Clythia), l’équipe pédagogique d’Huma-Num a la volonté d’amener les stagiaires à appréhender ces technologies en présentant différentes réalisations, des ateliers et de présentations plénières sous le titre « Gérer les données de la recherche : de la création à l’interopérabilité « .

Programme

Lundi 21 septembre 2015 à partir de 12 heures : accueil des participants

Après-midi
Présentation de la TGIR Huma-Num et mise en perspective de la formation par Olivier Baude, Directeur de la TGIR.
Conférence inaugurale : Interopérabilité numérique en action : retours d’expériences et questions de méthode Intervenante : Valérie Tesnière (Directrice de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine)

Mardi 22 septembre 2015

Matin
Documenter les données : pourquoi, comment, et retours d’expériences Exposé suivi d’un atelier pratique Intervenante : Catherine Morel-Pair (Inist-CNRS)

Après-midi
Exploiter l’interopérabilité des données en SHS : retour d’expérience sur le développement de la version mobile d’Isidore Intervenant : Adrien Desseigne (Huma-Num)
Retour expériences sur la normalisation des données, qualité, bonnes pratiques Intervenants :
– Frédéric Glorieux et Vincent Jolivet (Labex OBNIL – Paris-Sorbonne/UPMC), Projet Web OAI
– Véronique Ginouvès (MMSH), Diffuser et valoriser les données de la recherche avec Calames, Europeana, Isidore et le Portail du patrimoine oral : l’exemple de la phonothèque de la MMSH.
Mercredi 23 septembre 2015
Matin
Quels formats de fichiers pour l’interopérabilité ? Intervenant: Alexandre Granier (CINES)
Atelier 1: remise en perspective avec les outils d’Huma-Num (Isidore et NAKALA).
Atelier 2 : vérifier un format ? Exemple avec l’outil FACILE Intervenants : Alexandre Granier (CINES) et Nicolas Larrousse (Huma-Num)

Après-midi libre pour les participants
17h30 : projection du film « L’usine en perspective » – Reconstitution virtuelle de patrimoines industriels, suivie d’un débat : l’interopérabilité : une démarche nécessaire pour faciliter l’échange autour d’un projet scientifique ?

Jeudi 24 septembre 2015

Matin
Les technologies de l’interopérabilité pour le partage et l’échange de données Intervenant : Thomas Francart (Société SPARNA – sparna.fr)

Après-midi Ateliers :
– Déposer des données dans NAKALA/ Métadonnées (OAI/RDFa/Microdata)
– Moissonnage avec OMEKA, PKP ou Isidore Intervenants : Adrien Desseigne, Nicolas Larrousse et Stéphane Pouyllau (Huma-Num)

Vendredi 25 septembre 2015

Matin
Conférence de clôture sur la place des vocabulaires et des référentiels pour l’ouverture des données. Intervenant : Jean Delahousse (Consultant – site web).

 

Crédits photographiques : SDASM Archives Follow Computer Catalog, vers 1950, San Diego Air and Space Museum Archive, pas de restrictions de droit connues.