Archives par mot-clé : Camille Hommel (luthier)

Grandir avec les violons : parcours d’un luthier fils de luthier

Le luthier Camille Hommel, Marseille,2017

Camille Hommel débute sa formation de luthier en 1990 à 19 ans. Très jeune, il souhaite déjà devenir luthier autant par goût de la musique et du violon – qu’il commence à apprendre dès l’âge de 7 ans – que par attrait pour un métier qui lui est familier grâce à la profession de son père, le luthier Charles-Luc Hommel.

L’atmosphère de l’atelier (Camille Hommel, extrait de l’enquête n°5188)

Camille Hommel représente un nouveau profil de « luthier fils de luthier ». Ce modèle de filiation professionnelle était en effet très répandu chez les anciens luthiers, depuis le XVIIIe siècle jusqu’à la crise ultime du métier qui au milieu du XXe siècle a menacé la lutherie de disparition et a interrompu la continuité des dynasties luthières originaires de Mirecourt, berceau de la lutherie française. Continuer la lecture de Grandir avec les violons : parcours d’un luthier fils de luthier

1877-2017 : 140 ans de lutherie dans un atelier marseillais

Maison Barbet & Granier à Marseille (Archives du luthier Pierre Claudot)

Rares sont les ateliers de lutherie qui ont plus de cent ans aujourd’hui. C’est le cas de l’actuelle Maison Hommel à Marseille qui a été créée en 1877 sous le nom de ses fondateurs, Barbet et Granier.  Ces derniers sont liés à Mirecourt, capitale de la lutherie française. L’un, Charles BARBET, 38 ans, né à Bourges en 1839, descend d’une famille de luthiers de Mirecourt. L’autre, Edmond GRANIER, 26 ans, Provençal né en 1851, y a des attaches professionnelles. En matière de lutherie, les Vosges ne sont jamais loin, même à Marseille. Continuer la lecture de 1877-2017 : 140 ans de lutherie dans un atelier marseillais