Archives par mot-clé : photographie

La datation des archives photographiques d’André Raymond par l’automobile

Les archives d’André Raymond ont été léguées à la médiathèque de la MMSH en 2015 par son épouse, en vue de rejoindre le fonds de l’IREMAM1, dont il est le fondateur. Ce fonds d’environ 30 mètres linéaires est composé de fiches de lecture, plans, tirés à part et photographies. Dans le cadre de mon stage, il m’a été confié la tâche de documenter et mettre en ligne sur la plate-forme Medihal2 une série de ses photographies réalisées en Tunisie, que le secteur des archives de la recherche avait évalué, au départ, à la période à laquelle il était enseignant (en 1958). En réalité, ses photographies ont été prises à des moments différents de sa carrière des années 1950 au début des années 2000. André Raymond, dans le cadre de ses recherches en urbanisme ottoman, a réalisé de nombreux clichés d’édifices funéraires et religieux de la Kasbah de Tunis, érigés entre le XIVe et le XVIIIe siècle.

Ce corpus ne peut se comprendre sans se pencher sur les archives papiers du chercheur, lesquelles devaient initialement aider à compléter les descriptions sur la plateforme Medihal. Or, en l’état actuel, le classement de ce fonds ne permet pas de fournir une contextualisation de la production de ces photographies, ni d’indications sur les prises de vues. André Raymond étant un chercheur aux méthodes de travail rigoureuses, il documentait pourtant avec soin et précision ses travaux. À titre d’exemple, des tirages contacts de ses photographies à Tunis en 1983 et 1984 ont été retrouvés, accompagnés de la localisation exacte de chaque cliché, sans pouvoir l’associer à une production scientifique précise. Or, au moment où j’ai commencé à mettre en ligne les photographies sur la plateforme Medihal, la collection d’André Raymond était toujours en cours de numérisation et je n’avais reçu que quelques images. Sans documentation précise dans son fonds imprimé et sans les indications inscrites sur les diapositives, j’ai dû reconstituer le contexte de prise de vue de chaque photographie. Je me suis donc appuyée sur les éléments présents sur les photographies, comme les automobiles.

Continuer la lecture de La datation des archives photographiques d’André Raymond par l’automobile

  1. Institut de Recherches et d’Études sur les Mondes Arabes et Musulmans. Les recherches de ce laboratoire portent sur tous les champs des sciences humaines et sociales en Afrique du Nord et au Moyen-Orient []
  2. Plate-forme de mise en ligne des archives visuelles et sonores produites dans le cadre de la recherche scientifique. Au-delà de simplement téléverser les photographies dessus, il me faut renseigner toutes leurs métadonnées. C’est-à-dire toutes les informations qui permettent de les documenter et les expliciter, comme leur localisation ou l’identification des éléments présents. []

Une exposition sur la photographie à la Médiathèque de la MMSH

Lundi 26 juin s’est tenu salle Seurat, l’inauguration d’une exposition sur l’histoire de la photographie qui s’appuie sur quatre fonds photographiques qui sont conservés au sein du Secteur archives de la recherche de la Médiathèque SHS de la MMSH : Paul Bonnenfant, Achille Dassonville, Marceau Gast et Lucien Golvin et André Raymond.

Yacine Beghour, Ouijdane Hachimi, Komi Odah et Moctar Niang, tous les quatre étudiants en histoire à Aix-Marseille Université, à l’origine de cette exposition, ont présenté les fonds devant l’un des chercheurs-photographes, Paul Bonnenfant.

Txistu erakustaldia

L’exposition se tient tout au long du mois de juillet, vous y êtes bienvenu·e·s !

Note de l’équipe du secteur archives de la recherche de la Médiathèque de la MMSH : les photographies présentées dans le cadre de cette exposition ont été numériques par Paul Bonnenfant lui-même pour ses collections, par le Ministère de la Culture (DRAC Sud) pour Achille Hector Dassonville, par la plateforme technique de la Médiathèque de la MMSH pour Marceau Gast et Lucien Golvin et par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESR) pour André Raymond.

 

Crédits photographiques : A. Boissel et V. Ginouvès, 26 juin 2023, CC-BY.

 

Achille Dassonville et l’arbre familier dans les Alpes-Maritimes

Les archives photographiques d’Achille Dassonville (1890-1967) ont été données à la médiathèque de la MMSH. en 2022, par Isabelle Dassonville et numérisées grâce à un financement obtenu auprès de la Direction culturelle des affaires régionales. Ce militaire ayant officié durant la guerre du Rif au Maroc (1921-1926) a constitué, des années 1920 à 1940, un corpus de 895 photographies sur plaques de verre. Elles sont d’abord traitées par l’archiviste Ouijdane Hachimi dans le cadre d’un stage de Master 1 financé par le programme ANR PICCHPolyvocal Interpretations of Contested Colonial Past. Ce programme européen vise à mettre en valeur des documents qui offrent un regard nouveau sur le passé colonial1. Jusqu’ici, peu de trace de l’arbre dans les Alpes-Maritimes, nous en convenons.

Continuer la lecture de Achille Dassonville et l’arbre familier dans les Alpes-Maritimes

  1. Archiviste également en Master 1, et dans le cadre de ce même programme, j’ai traité les photographies du chercheur André Raymond qu’il avait prises en Tunisie des années 1950 à 2000. []

Offre de stage : documentation et mise en ligne de plaques de verre numérisées

TELEMMe, avec le soutien de l’Agence nationale de la recherche, dans le cadre du projet de recherche européen sur la médiation des archives coloniales PICCH – Polyvocal Interpretations of Contested Cultural Heritage, propose un stage à un·e étudiant·e en sciences humaines et sociales de niveau Master 1 ou 2. Le projet, ininterdisciplinaire, associe l’histoire des médias, les études archivistiques et les sciences de l’information et de la communication, et dirigé par Daniella Petrelli (Université de Sheffield), interroge le concept de « décolonisation du patrimoine ». Continuer la lecture de Offre de stage : documentation et mise en ligne de plaques de verre numérisées

Un mois avec les archives de Lucien Golvin

En seconde année de Master en Histoire des Mondes Anciens et Médiévaux à Aix-Marseille Université1, j’ai effectué au second semestre un stage au secteur Archives de la recherche de la médiathèque de la MMSH. Pendant un mois, j’ai ainsi pu participer au traitement du fonds Lucien Golvin. Continuer la lecture de Un mois avec les archives de Lucien Golvin

  1. Je suis Quentin Bettinger, mon sujet de mémoire porte sur la symbolique des couleurs dans l’Empire mongol, XIIIe et XIVe siècles []

Se promenant dans le jardin des orangers… [Comeback, Tübingen]

Et si nous remontions le cours du temps pour mieux comprendre les artistes du passé ou même pour partager avec eux des moments d’émotions intenses ?  Aujourd’hui, il n’est pas rare de se trouver dans des situations où des acteurs sociaux cherchent à  rembobiner le cours de l’histoire et nous la faire revivre1 ; l’exposition Comeback – Kunsthistorische Renaissancen [Art-Historical Rennaissances] nous confronte à une autre situation toute aussi insolite : les artistes ne s’y limitent pas à copier ou à chercher à maîtriser techniquement les tableaux des “Anciens”. Ils dialoguent avec leurs “Maîtres”, leur répondent librement et ré-inventent un patrimoine collectif à travers des modalités artistiques contemporaines qui passent par tous les médias actuels.

tableau de Markus Schinwald au nez rouge

Continuer la lecture de Se promenant dans le jardin des orangers… [Comeback, Tübingen]

  1. Il y beaucoup à lire sur ces questions ; je vous renvoie vers les travaux de Maryline Crivello (AMU), dont une synthèse se retrouve sur son blog : Muse, Memories and USEs of history – Mémoires et usages de l’histoire dans l’espace public https://muse.hypotheses.org []

Des images inédites du patrimoine yéménite désormais accessibles en ligne

Les premières images inédites du fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya sont en ligne : un premier regard offert sur un fonds unique, et une réponse à la volonté affirmée de la chercheuse de promouvoir la culture yéménite auprès du plus grand nombre.

 

Fonds Fatima Al-Baydani-Alzawiya : Rencontre sur la plage d’al-Mahrah avec deux femmes narratrices de contes fantastiques, en présence de la traductrice de l’enquêtrice et une accompagnatrice locale

Un projet de diffusion ancré dès le départ de la collecte Continuer la lecture de Des images inédites du patrimoine yéménite désormais accessibles en ligne

Une découverte entre les archives

Du 18 avril au 17  juin j’ai fait mon stage à la phonothèque de la MMSH. Je ne savais pas trop ce qui m’attendait : je suis étudiante en master de tourisme, langues et patrimoine – aire arabe-musulmane à Aix-Marseille Université, les archives étaient un univers qui m’était inconnu.  Je me suis dis que c’était l’occasion d’explorer un patrimoine sur l’aire de la méditerranée, ce qui m’intéresse et je n’ai pas été déçue ! Après mes études, je voudrais devenir une reporter de voyage ma responsable de stage m’a confié la réalisation d’un “Foto giornale” de mon stage…. l’occasion aussi de dresser un portrait de l’équipe de la phonothèque à la période d’avril, mai et juin 2016.

J’espère que ce diaporama vous donnera une bonne idée de ce qui se fait à la phonothèque et de la force du travail d’équipe, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires !

Donatella Mistretta

Crédits photographiques : image à la une photographie (sélection) de Serge Mercier “Chaîne de numérisation à la phonothèque de la MMSH, 2011” CC-BY-NC-SA, photographie du diaporama de Donatella Mistretta, CC-BY-NC.

Les photographies de Costică Acsinte dans le domaine public

 

Né le 4 juillet 1897 dans le petit village de Perieti en Roumanie, Costică Acsinte avait été photographe de guerre pendant la première guerre mondiale. A son retour il avait ouvert un studio photographique “Foto Splendid C. Acsinte” dans la ville de Slobozia où il est mort à l’âge de 87 ans en 1984. Depuis le 23 juin 1991 environ 10% des photographies sont numérisées et placées dans le domaine public (cf le décret n°321/1956 et la loi n°8/1996).

En 1985 le musée d’histoire de la région de Ialomita a acquis plus de 5000 photographies du studio de Costică Acsinte, prises entre 1935 et 1945 et en 2007, 300 de ses clichés de la première guerre mondiale : 10% de ces photographies ont été numérisées et archivées avec le soutien du Musée Ialomița County History. Elles sont désormais  accessibles en ligne etFlickr the commons en valorise une partie sur son site en 21 sets depuis novembre 2013.

Costică Acsinte nous a laissé des traces d’une extrême beauté de la vie en Roumanie au cours du 20ème siècle, allez voir ces images qui font rêver, elles sont librement utilisables.

Crédits photographique : montage de la page Flickr The Commons qui présente les collections Costică Acsinte, domaine public.

Prolongation de l’exposition “Hors champs” jusqu’au 15 décembre 2013

5243245155_7b60b4abf1_z
Il commence à faire vraiment froid… c’est l’occasion de profiter de l’ambiance polaire du Musée d’ethnographie de Neuchâtel qui explore le thème de la construction et de l’usage des images en anthropologie en s’inspirant du monde des inuits et de l’exploration des pôles. De l’approche muséale à une vision poétique associant l’art et l’ethnographie, en passant par la navigation virtuelle (et des réseaux sociaux), l’exposition s’intéresse au choix du point de vue : ce qui est révélé par l’image et ce qui reste hors du cadre. N’hésitez pas à aller ouvrir les frigos du Musée de Neauchâtel, la réflexion proposée sur le patrimoine culturel immatériel dégèle tous les esprits…

Si vous avez la chance d’être à Neuchâtel le 12 décembre pour la clôture, vous pourrez vivre d’étonnantes aventures culturelles immatérielles : le MEN propose un repas (19h) et un concert original (20h15) du duo Bristophe (Brice Catherin et Christophe Schweizer) : du hors-champs à l’hors-chant les musiciens vont proposer de libérer les auditeurs d’une écoute passive en les lâchant dans un monde sonore inconnu…

Depuis le 7 mars et jusqu’au 15 décembre 2013, informations pratiques sur le site web : http://www.men.ch

Catalogue en vente sur le site du Musée.

 

Revue de presse : 

Chardon, Elisabeth. “A Neuchâtel, plongée dans les frigos de l’ethno”, Le Temps, 10 novembre 2012, http://www.letemps.ch/Page/Uuid/657d2f70-2ab0-11e2-a2c0-14d6685ecc15%7C0

Gonseth, Marc-Olivier “Politics and poetics of displaying Promenade dans un bac à glaçons”, Roots & Routes : research on visual culture, Anno III, n°10, aprile-giugno 2013 http://www.roots-routes.org/2012/11/12/politics-and-poetics-of-displayingprovvisoriodi-marc-olivier-gonseth

Thomas-Bourgnieuf, Martine. “Chez les visages pôles”, Libération – Culture, 4 janvier 2013, http://www.liberation.fr/culture/2013/01/04/chez-les-visages-poles_871728

“Interview par Martine Thomas-Bourgnieuf, : Marc-Olivier Gonseth, directeur du MEN, explique la singularité de son musée”, Libération – Culture, 4 janvier 2013, http://www.liberation.fr/culture/2013/01/04/regarder-le-patrimoine-culturel-immateriel-avec-de-nouvelles-lunettes_871744

 

Crédits photographiques : 

A man from the Umingmaktormiut, an Eskimo tribe that before Rasmussen’s visit had never been described or photgraphed, 1924, Leo Hansen photographer, Smithsonian Archives, no known copyright restrictions.

– Affiche de l’exposition “Hors champs” (MEN).