Archives par mot-clé : réusage

La génétique des textes appliquée aux archives de chercheur

Dans le cadre de son mémoire de Master 1 Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l’histoire et humanités numériques, Pauline Muller a classé les archives papiers qui accompagnaient les enregistrements sonores et audiovisuels déposés par l’anthropologue Jean-Pierre Olivier de Sardan1. Elle vient de publier sur le carnet du Master un billet qui met en avant l’intérêt de l’archivage de ce type d’archives pour comprendre non seulement la méthode disciplinaire mais aussi suivre l’enquête sur le terrain, le cheminement intellectuel du chercheur, et en particulier appréhender la place de l’entretien dans son dispositif. Dans son billet elle a sélectionné des feuillets où Jean-Pierre Olivier de Sardan « nous [ouvre] les pistes qu’il aurait pu suivre et [nous laisse] observer son cheminement scriptural qui devient intéressant en soi »2. Les documents qu’elle a extrait de la boîte C-06 ont notamment été utilisés dans la rédaction de l’ouvrage La rigueur du qualitatif. Les contraintes empiriques de l’interprétation socio-anthropologique3 et ils donnent à lire plusieurs schémas, comme versions successives de la même figure. Continuer la lecture de La génétique des textes appliquée aux archives de chercheur

  1. Français et nigérien, spécialiste de l’Afrique, et en particulier du Niger, Jean-Pierre Olivier de Sardan a déposé en 2017 une partie de ses archives de terrain à la phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme. Plusieurs archivistes ont classé et traité ce fonds, Claire Cialone-Grégoire les a organisées, Astou Ndoye Seck a analysé La bouche déliée en rattachant les enregistrement à la bande sonore du film,  des étudiantes d’anthropologies et de psychologie on écouté et analysé une partie des enregistrements, Annick Boissel est en train d’en rédiger le plan de gestion de données rétrospectif qu’elle publiera bientôt sur Les carnets de la phonothèque, Pauline Muller a organisé les archives papier. []
  2. Extrait de l’article de Claire Doquet-Lacoste, « Écrits intermédiaires, écritures intermittentes. Carnets, notes, bribes de science », Langage et société, 2009/1, n° 127, p. 7-22. DOI : 10.3917/ls.127.0007. URL : https://www.cairn.info/revue-langage-et-societe-2009-1-page-7.htm. []
  3. Jean-Pierre Olivier de Sardan, La rigueur du qualitatif. Les contraintes empiriques de l’interprétation socio-anthropologique, Louvain-La-Neuve, Academia-Bruylant, 2008, 368 p. []

Les archives de la phonothèque s’écoutent sur l’île de Tinos

Jeudi 25 juin, vous pourrez écouter sur l’île de Tinos, les entretiens réalisés entre 1994 et 2005 auprès des réfugiés de Smyrne vers l’île de Syros dans le cadre du festival Polyphonik à Koumaros dont vous pouvez télécharger le programme ici.

programme festival de Tylos en langue grecque

Extrait du programme en langue grecque signalant la présentation du fonds sonore.

Présentation du corpus sonore :
Dans le cadre du programme de recherche “La ville moderne” mené par Christos Loukos, historien moderniste, au sein de l’Institut d’études méditerranéennes (Université de Réthymnon, Crète) Continuer la lecture de Les archives de la phonothèque s’écoutent sur l’île de Tinos

Histinéraires : séminaire de travail et de restitution autour des collectes orales, 10-11 janvier 2019

A travers la collecte et l’étude des « Mémoires de synthèse des activités scientifiques » (MSAS) des habilitations à diriger des recherches soutenues (HDR) en histoire depuis le début des années 1990, le projet « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte », de son acronyme HISTINÉRAIRES, prend pour objet le récit que les historiens font d’eux-mêmes, comment ils racontent leur parcours d’historien, académique comme intellectuel. Ces écrits ont été enrichis par une série d’entretiens menés auprès d’une quarantaine de chercheur.e.s qui se sont prêté.e.s au jeu de l’histoire orale. Si les écrits MSAS ont bénéficié d’un logiciel d’analyse textuel spécifique permettant de repérer etde classer différents éléments, les récits de vie ou de parcours professionnels enregistrés ont été, eux, archivés et organisés dans une phonothèque. Leur écoute offre un nouveau corpus de recherche qui reste à exploiter.

Continuer la lecture de Histinéraires : séminaire de travail et de restitution autour des collectes orales, 10-11 janvier 2019

#dlc2018 – Tous producteurs de data ! Les sciences participatives nous montrent la voie

Le 5 octobre 2018, à à Aix-en-Provence, venez contribuer à la table ronde consacrée à la production de données pour  des sciences citoyennes et participatives, organisée dans le cadre de la Data Literacy Conference . Et si chacun d’entre nous était capable de produire de la donnée de qualité ? C’est le pari, initié depuis fort longtemps, par les sciences participatives dans le domaine de la biodiversité, de la culture ou de l’astronomie. Comment fonctionnent ces projets ? Produire de la donnée nous aide-t-il à mieux la maîtriser et la comprendre ? Quels enseignements en tirer pour la constitution de bases de données collaboratives ?  Cette table ronde vous propose d’explorer cette nouvelle frontière de la data avec celles et ceux qui mettent en œuvre et observent des projets de sciences participatives. 

Le compte rendu de la journée a été publié le 30 novembre 2018 (maj) : https://next.etalab.gouv.fr/demain-tous-producteurs-de-donnees-les-sciences-participatives-nous-montrent-la-voie-data-literacy-conference-2018

Continuer la lecture de #dlc2018 – Tous producteurs de data ! Les sciences participatives nous montrent la voie