Archives par mot-clé : roms

Roms migrants et fonctionnements institutionnels : bilan d’une recherche-action

Mercredi 27 mars 2013 aura lieu à la MMSH la journée de clôture de la recherche-action menée par l’association Paroles Vives depuis octobre 2011 intitulée : Projet pour les familles Roms et les acteurs de terrain : connaître, informer et accompagner. Un programme de sensibilisation et d’accompagnement aux pratiques professionnelles auprès de la population Rom.

Titre de la journée : Roms migrants et fonctionnements institutionnels – Bilan d’une recherche-action
Horaires : 10h à 17h
Lieu : Salle 8, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme 5, rue du château de l’horloge, 13094 Aix-en-Provence
Inscription obligatoire sur ce formulaire.

Pour toute question complémentaire : contact[@]parolesvives.org

Programme

9h45 Accueil

Matinée : modération par Isabelle Grangaud, Chargée de recherche, Aix Marseille Université, CNRS, IREMAM, présidente de Paroles Vives

10h15 Introduction de la journée par Isabelle Grangaud

10h30 Archives et présences tsiganes au bord de la Méditerranée, France 1890-1930 par Ilsen About, historien, Chercheur post-doctorant, MMSH, Aix-Marseille Université

11h Etre chez soi, intégrer la ville : les ressources polymorphes de l’habitat précaire par Florence Bouillon, socio-anthropologue, Maître de conférences en sociologie à l’université Paris 8, membre du Centre Norbert Elias.

11h30 La « question rom » en France dans les années 2000 : genèse et épanouissement d’un problème public par Martin Olivera, anthropologue, Urba-rom, formateur en Seine-Saint Denis, association Rues et Cités.

12h-12h30 Discussions Pause déjeuner

12h30-13h45 Après-midi : modération par Véronique Ginouvès, Responsable de la Phonothèque, MMSH, secrétaire de Paroles Vives.

13h45 Introduction de l’après-midi par Véronique Ginouvès

14h Présentation du projet « Familles Roms et les acteurs de terrain : connaître, informer et accompagner. Programme de sensibilisation et d’accompagnement aux pratiques professionnelles auprès de la population Rom » par Florence Mazzella di Bosco, historienne, chargée du projet, Paroles Vives. 14h30 Présentation du rapport d’enquête ethnographique par Anne-Sylvie Gaucher, ethnologue, chargée de mission, Paroles Vives.

15h Discussions et échanges avec Florence Bouillon, Ilsen About et Martin Olivera.

15h30 Débat, questions aux intervenants.

16h Projection (à confirmer).

Crédits photographiques : Irish gypsies in Anglesey Teitl Cymraeg/Welsh title: Sipswn Gwyddelig yn Sir Fôn Ffotograffydd/Photographer: Geoff Charles (1909-2002) Dyddiad/Date: November 1, 1963. Cyfrwng/Medium: Negydd ffilm / Film negative Cyfeiriad/Reference: (gch33589) Rhif cofnod / Record no.: 3471770. No known copyright restrictions

Offre d’emploi : enquêteur/trice de terrain à Marseille et Bouches-du-Rhône

Intitulé du poste

Chargé(e) de mission – enquêteur/trice de terrain

Contexte

Les enquêtes à réaliser sont préliminaires à la mise en place d’un programme de sensibilisation/action sur la question de l’accueil des populations Rroms auprès des acteurs sociaux. Ce programme se clôturera par une restitution publique de type colloque fin octobre 2012.

Les objectifs de ce projet sont : connaître, informer et accompagner dans le cadre d’un programme de sensibilisation et d’accompagnement aux pratiques professionnelles auprès de la population Rrom.

L’ensemble de ce projet soutenu par plusieurs partenaires privés et publics comme la Fondation Abbé Pierre et les collectivités territoriales se décline en deux étapes : recherche/enquête et information/sensibilisation-action.  Il se déroulera sur treize mois sous la direction d’un comité de pilotage formé des partenaires, de l’équipe de direction de l’association Paroles Vives et de chercheurs en sciences sociales spécialistes de la question des Rroms.

À l’automne 2008 l’association Paroles Vives répondait à la commande de la Fondation Abbé Pierre pour ouvrir un terrain ethnographique auprès des Rroms de Marseille et de Fréjus. Le contexte exigeait une observation rapide et opérationnelle ainsi que l’énonciation d’une série de réponses pour la connaissance et l’action. Depuis 2008, les situations ont changé suite aux nouvelles lois et directives. Les conclusions du rapport de 2008 doivent être réévaluées, confirmées ou infirmées et détaillées par le terrain actuel.

L’objet de l’étude 2011 est de rencontrer les populations Rroms (familles, individus isolés, squatteurs, en habitat mobiles, en location) et les structures d’accueil et leurs agents sur Marseille et les Bouches du Rhône. Le fil conducteur de la mission est de comprendre et d’évaluer la possibilité d’instaurer un lien durable entre les populations en présence.

L’objectif des enquêtes 2011 est l’évaluation :

  • des différents points juridiques qui peuvent concerner les Rroms aujourd’hui
  • de la composition des familles
  • de la scolarisation des enfants
  • de l’accès à la santé
  • de l’insertion professionnelle
  • de l’état et de la métamorphose des lieux de vie
  • de la nature et la qualité des relations entre la population d’accueil, des structures d’entraide et sociales et les populations Rroms

Mission

Les outils développés en 2008, notamment pour la connaissance des compositions familiales, seront à nouveau mobilisés pour la compréhension des réseaux et la mise en place de dialogues cohérents. Ils permettront de structurer l’approche du terrain, de nourrir une base de données et de préparer l’écriture du rapport d’enquête.

Sous la supervision du chef de projet, l’enquêteur/trice devra participer et s’impliquer dans les différentes étapes du projet :

Enquête auprès des familles Rroms

  • rencontrer les familles, présenter l’étude, comprendre et rendre compte de leur composition familiale

  • recueillir directement par des entretiens auprès des Rroms des données sur l’état de scolarisation des enfants

  • recueillir directement par des entretiens auprès des Rroms des données qualitatives sur l’accès aux soins (traitement, hospitalisation, relation avec le personnel soignant et suivi des malades, automédicamentation)

  • constater et rendre compte de l’état et de la métamorphose des lieux de vie par l’utilisation d’une grille d’observation et d’un listing de points élémentaires de sécurité et salubrité

  • comprendre et évaluer la qualité et les modalités des interactions entre les populations Rroms et les populations d’accueil (civils, militants et professionnels) par des entretiens et de l’observation

Enquête auprès des acteurs sociaux en situation de travail

  • dresser une typologie argumentée des structures d’accueil et/ou d’orientation accessibles à ces populations

  • recenser les modalités d’interaction par de l’observation et des entretiens qualitatifs

  • évaluer la qualité de la scolarisation et de l’accueil des enfants au sein du système scolaire

Recherche documentaire/état des lieux juridiques

  • identifier et rendre compte des personnes et documents ressources et lister les différents points juridiques qui peuvent concerner les Rroms aujourd’hui au cours de l’enquête auprès des structures accueillant les Rroms.

Constitution d’un annuaire de réseau

  • comprendre et évaluer les conditions de rencontres entre les services sociaux et les familles rroms

  • recenser les expériences et possibilités d’insertion professionnelle par la formation notamment

Restitution

  • rédiger un rapport thématique d’études

  • participer à la préparation et à l’animation des ateliers de professionnels

  • participer à la préparation d’une restitution publique (type colloque), notamment par l’écriture d’une intervention de présentation publiable des travaux

Profil

NOTA : Compte tenu de la particularité du terrain, une grande souplesse et une large amplitude horaire sont nécessaire pour la partie enquête auprès des Rroms. Le contact se fera au départ par l’intermédiaire des structures d’aide à ces familles, comme Ampil, Médecins du Monde, Rencontres Tsiganes, Fondation Abbé Pierre. Certains de ces acteurs de terrain agissent la nuit comme Médecins du Monde. Une attention particulière sera portée à cette flexibilité.

Formation et expérience souhaitées

Bac + 3 en sciences humaines et sociales et/ou formation dans le sanitaire et social

Expérience de 2 ans en enquêtes de terrain, écriture de rapports d’étude, présentation publique.

Non prioritaire mais fortement recommandé

connaissance du terrain
Parler Romani, italien
pratique de l’animation d’atelier
utiliser les outils collaboratifs

Savoir-faire

être organisé
savoir travailler en collaboration et en équipe
savoir rédiger et restituer en public

Savoir être

écoute
autonomie
rigueur

Type de contrat

Employeur : Association Paroles Vives

Contrat de droit privé à durée déterminée à temps partiel.

Durée de la mission : 576 heures au total réparties sur treize mois du 1er octobre 2011 à fin octobre 2012.

contrat CDD reconductibles : compte tenu de la nature des interventions, la mission ne peut être en un seul contrat. Les ateliers et le colloque feront l’objet d’autres contrats par rapport à l’enquête de terrain et la livraison du rapport et annexes.

Rémunération : 17,37 euros/h brut
Mission début 1er oct. 2011 au 31 oct. 2012. Nombre d’heures total 576

Les déplacements seront pris en charge par l’association Paroles Vives.

CV et lettre de motivation à envoyer par courriel à :

Florence Mazzella di Bosco,

chef de projet et de développement

florence.mazzella@parolesvives.org

Clôture des réceptions des candidatures le 20/09/2011 à minuit.

Les personnes dont la candidature sera retenue seront rencontrées entre le 23/09/11 et le 30/09/11.

Crédits photographiques : Gypsy woman and two young children Lieu : Annerley, Brisbane, Australie, avril 1907.  State Library of Queensland’s collection: pictureqld.slq.qld.gov.au Pas de restrictions de droits connus.